Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Utilisation des compétences des immigrants : immigrants ayant fait des études en STGM et tendances en matière de surqualification

Diffusion : 2019-12-13

En 2016, les immigrants représentaient plus du tiers de la population canadienne des groupes d'âge les plus actifs (de 25 à 64 ans) possédant au moins un baccalauréat. En outre, ils représentaient plus de la moitié des personnes de ces groupes d'âge possédant un grade dans les domaines de la science, de la technologie, du génie et des mathématiques (STGM). Deux nouvelles études de Statistique Canada portent sur la correspondance entre le niveau de scolarité et la profession des immigrants possédant au moins un baccalauréat.

Selon les données du Recensement de 2016, l'étude « Utilisation des compétences et gains des immigrants ayant fait des études en STGM au Canada : différences par grade et domaine d'études » compare la probabilité d'occuper un emploi lié aux STGM chez les travailleurs immigrants et les travailleurs nés au Canada possédant un grade en STGM.

Parmi les immigrants titulaires d'un doctorat en STGM, le taux d'emploi dans un poste en STGM (62 %) était semblable à celui de leurs homologues nés au Canada (61 %). Ces immigrants gagnaient environ 9 % de moins par année que les travailleurs nés au Canada ayant des caractéristiques sociodémographiques similaires. Environ les deux tiers (63 %) des immigrants possédant un doctorat en STGM ont fait leurs études au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni ou en France. Les immigrants qui ont fait leurs études dans ces quatre pays occidentaux ont obtenu des résultats semblables à ceux des personnes nées au Canada, tandis que ceux qui ont fait leurs études dans d'autres pays ont obtenu de moins bons résultats.

À titre de comparaison, 39 % des immigrants possédant un baccalauréat en STGM travaillaient dans un poste en STGM, comparativement à 47 % des travailleurs nés au Canada ayant le même niveau de scolarité. Les immigrants titulaires d'un baccalauréat en STGM gagnaient 28 % de moins par année que leurs homologues nés au Canada. Environ un quart des immigrants titulaires d'un baccalauréat en STGM ont fait leurs études au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni ou en France.

Lorsqu'on examine le domaine d'études, les immigrants possédant un grade en génie étaient beaucoup moins susceptibles de travailler dans un poste en STGM (48 %) que les travailleurs nés au Canada (66 %). De nombreux emplois en génie constituent des professions réglementées, et les immigrants peuvent rencontrer plus de difficultés quant à la reconnaissance des titres de compétences étrangers dans ces professions.

À titre de comparaison, les immigrants et les personnes nées au Canada ayant fait des études en sciences et en science informatique présentaient un taux d'emploi similaire dans un poste en STGM. Environ 32 % des immigrants titulaires d'un grade en sciences travaillaient dans un poste en STGM, comparativement à 30 % des personnes nées au Canada. La proportion de travailleurs titulaires d'un grade en science informatique et exerçant une profession en STGM était de 54 % chez les immigrants et de 57 % chez les personnes nées au Canada.

La deuxième étude, intitulée « Dernières tendances en matière de surqualification selon le statut d'immigrant », décrit les changements dans la correspondance entre le niveau et la profession de 2001 à 2016 pour les immigrants récents (arrivés au Canada de 1 à 10 ans avant le recensement) et les jeunes nés au Canada et âgés de 25 à 34 ans. Les deux groupes sont de nouveaux venus sur le marché du travail canadien.

De 2001 à 2016, le nombre de travailleurs âgés de 25 à 64 ans ayant fait des études universitaires a augmenté de 1,7 million au Canada, tandis que le nombre de travailleurs ayant fait des études universitaires et occupant un emploi exigeant des études universitaires a augmenté de 857 000. L'augmentation de l'offre par rapport à la demande pour des travailleurs qui ont fait des études universitaires a probablement touché de façon disproportionnée les immigrants récents.

Au cours de la période de 15 ans étudiée, environ 60 % de la croissance de l'emploi chez les jeunes nés au Canada possédant un grade universitaire concernait pour des emplois exigeant un grade universitaire. À titre de comparaison, chez les immigrants récents titulaires d'un grade universitaire, les emplois exigeant un grade universitaire représentaient 30 % de la croissance de l'emploi.

Chez les travailleurs possédant au moins un baccalauréat, la proportion de ceux occupant un emploi exigeant au moins un baccalauréat a diminué pour passer de 46 % à 38 % chez les immigrants récents, mais elle est était stable et s'est chiffrée à 59 % chez les jeunes nés au Canada.

Produits

Les documents de recherche « Utilisation des compétences et gains des immigrants ayant fait des études en STGM au Canada : différences par grade et domaine d'études » et « Dernières tendances en matière de surqualification selon le statut d'immigrant », qui font partie de la Série de documents de recherche, Directions des études analytiques (Numéro au catalogue11F0019M), sont maintenant accessibles.

Pour obtenir un résumé visuel de cette étude, veuillez consulter l'infographie « Surqualification chez les immigrants au Canada », qui fait partie de la série Statistique Canada — Infographies (Numéro au catalogue11-627-M).

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, veuillez communiquer avec nous au 514-283-8300 ou composer sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, veuillez communiquer avec au Marc Frenette 613-864-0762 (marc.frenette@canada.ca), Division de l'analyse sociale et de la modélisation.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :