Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Un profil des jeunes ni étudiants, ni employés, ni stagiaires au Canada, de 2015 à 2017

Diffusion : 2019-11-01

Les jeunes qui ne sont ni étudiants, ni employés, ni stagiaires (NEET) sont plus susceptibles d'indiquer que leur santé physique et leur santé mentale sont mauvaises ou passables que leurs homologues non NEET du même sexe et du même âge et qui ont atteint le même niveau de scolarité. Ces résultats sont tirés d'une étude publiée aujourd'hui qui présente le profil du bien-être psychosocial des jeunes NEET (âgés de 18 à 29 ans) comparativement aux jeunes étudiants, employés ou stagiaires (EES ou non NEET). Dans l'ensemble, pour la période allant de 2015 à 2017, 11,1 % des jeunes au Canada étaient considérés comme étant NEET. Étaient comprises dans ce groupe les personnes qui cherchaient un emploi rémunéré (38,0 % de l'ensemble des jeunes NEET), les personnes qui s'occupaient d'enfants (27,5 %) et les « autres » (34,5 %) — un sous-groupe composé des personnes qui ont déclaré que leur activité principale était de faire des travaux ménagers, de faire du bénévolat ou de donner des soins à des personnes autres que des enfants, ainsi que de celles qui avaient une maladie de longue durée. La réduction du taux de jeunes NEET a été ciblée comme un objectif souhaitable, les jeunes NEET étant à risque de connaître, à long terme, de multiples difficultés sociales et économiques et d'éprouver de nombreux problèmes de santé.

L'étude, fondée sur des données provenant de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2015 à 2017, a révélé que les jeunes NEET étaient trois fois plus susceptibles de déclarer un état de santé physique général mauvais ou passable que les jeunes EES (15,1 % par rapport à 5,1 %) et près de deux fois plus susceptibles d'indiquer que leur santé mentale était mauvaise ou passable (13,8 % par rapport à 7,8 %). Les jeunes NEET étaient également plus de deux fois plus susceptibles de déclarer des troubles de l'humeur (16,8 % par rapport à 7,5 %) que les jeunes EES, près de deux fois plus susceptibles de déclarer des troubles d'anxiété (20,1 % par rapport à 10,5 %) et moins susceptibles d'être très satisfaits à l'égard de la vie (33,2 % par rapport à 39,7 %). Ces résultats n'ont presque pas varié même après avoir pris en compte les différences selon le sexe, l'âge et le niveau de scolarité. Notamment, les caractéristiques psychosociales des jeunes NEET qui cherchaient un emploi rémunéré étaient considérablement moins favorables que ceux des jeunes EES.

Les jeunes NEET et les jeunes EES présentaient également des caractéristiques sociodémographiques et économiques très différentes. Par exemple, alors que dans l'ensemble, la même proportion de jeunes NEET et de jeunes EES étaient des femmes, ce n'était pas le cas dans les différents groupes de jeunes NEET. Parmi ceux-ci, 69,9 % des personnes qui cherchaient un emploi rémunéré et 60,4 % des personnes dans le groupe « autre » étaient des hommes, comparativement à 50,6 % des jeunes EES. En revanche, 92,0 % des jeunes NEET qui s'occupaient d'enfants étaient des femmes, comparativement à 49,4 % des jeunes EES.

L'étude a également permis de constater que comparativement aux jeunes EES, les jeunes NEET étaient près de trois fois plus susceptibles de ne pas posséder un diplôme d'études secondaires (20,6 % par rapport à 6,2 %), moins susceptibles d'avoir terminé des études postsecondaires (38,9 % par rapport à 53,1 %), près de deux fois plus susceptibles de vivre dans des ménages du quintile de revenu inférieur (40,9 % par rapport à 22,5 %), un peu plus susceptibles d'être âgés de 25 à 29 ans (50,8 % par rapport à 42,8 %) et plus susceptibles d'être mariés ou en union de fait (36,7 % par rapport à 26,0 %).

Objectifs liés au développement durable

Le 1er janvier 2016, des pays du monde entier ont officiellement commencé à mettre en œuvre le Programme de développement durable à l'horizon 2030, le plan d'action des Nations Unies axé sur la transformation qui vise à relever des défis mondiaux urgents au cours des 15 prochaines années. Ce plan se fonde sur 17 objectifs précis liés au développement durable.

L'étude intitulée Un profil des jeunes qui ne sont ni étudiants, ni employés, ni stagiaires au Canada, de 2015 à 2017 est un exemple de la manière dont Statistique Canada des progrès relatifs aux objectifs mondiaux liés au développement durable. Le présent communiqué contribuera à mesurer l'objectif suivant :

Produits

Il est maintenant possible de consulter le document de recherche intitulé « Un profil des jeunes qui ne sont ni étudiants, ni employés, ni stagiaires au Canada, de 2015 à 2017 », qui fait partie de la série Direction des études analytiques : documents de recherche.

Cette étude est également soulignée dans le Carrefour de statistiques sur le genre, la diversité et l'inclusion de l'agence.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, veuillez communiquer avec nous au 514-283-8300 ou composer sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou veuillez communiquer avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :