Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Les professions comptant des travailleurs âgés

Diffusion : 2019-07-25

La population du Canada vieillit, tout comme sa main-d'œuvre. En 1996, il y avait 2,7 travailleurs âgés de 25 à 34 ans pour chaque travailleur âgé de 55 ans et plus. Le ratio a ensuite diminué pour s'établir à 1,0 en 2018.

Le vieillissement de la main-d'œuvre est surtout attribuable à l'importante cohorte des baby-boomers qui ont atteint ou atteignent actuellement l'âge de la retraite. Cette transition a donné lieu à une augmentation de la proportion de personnes âgées de 55 ans et plus au sein de la population active.

La connaissance des tendances et du rythme du vieillissement au sein des professions est essentielle à la compréhension du bon fonctionnement de la population active. Une profession peut avoir une proportion plus élevée de travailleurs âgés en raison de critères plus élevés en matière de compétences et d'expérience. En outre, cela peut être un signe précurseur du déclin d'une profession ou de difficultés à remplacer les travailleurs âgés.

Une nouvelle étude publiée aujourd'hui dans Regards sur la société canadienne révèle non seulement que le vieillissement de la main-d'œuvre touche l'ensemble des professions, mais aussi qu'il y a des variations considérables au chapitre de l'ampleur et du rythme du vieillissement d'une profession à l'autre.

Dans l'étude, intitulée « Résultats du Recensement de 2016 : les professions comptant des travailleurs âgés », on étudie l'évolution de la composition par âge des travailleurs parmi les professions en se fondant sur les données du Recensement de la population (de 1996 et de 2016) et de l'Enquête sur la population active (de 1996 à 2018).

Le vieillissement de la main-d'œuvre touche toutes les professions

L'une des façons d'examiner la question du vieillissement de la main-d'œuvre est de calculer le ratio entre les jeunes travailleurs et les travailleurs âgés, défini dans l'étude comme étant le nombre de travailleurs âgé de 25 à 34 ans pour chaque travailleur âgé de 55 ans et plus.

En 1996, il y avait 2,7 travailleurs âgés de 25 à 34 ans pour chaque travailleur âgé de 55 ans et plus. Au cours des deux décennies qui ont suivi, le ratio a diminué rapidement pour s'établir à 1,0 en 2018.

Graphique 1  Graphique 1: Ratio entre les jeunes travailleurs (25 à 34 ans) et les travailleurs âgés (55 ans et plus), 1996 à 2018
Ratio entre les jeunes travailleurs (25 à 34 ans) et les travailleurs âgés (55 ans et plus), 1996 à 2018

La proportion de travailleurs âgés de 55 ans et plus a presque doublé au cours de la période allant de 1996 à 2018, passant de 10 % à 21 %. La proportion de travailleurs âgés a augmenté dans toutes les principales professions au cours de cette période. Cela dit, pour différentes raisons, le vieillissement de la main-d'œuvre variait d'une profession à l'autre.

Les femmes atténuent les répercussions du vieillissement dans plusieurs professions

Dans certaines professions, les répercussions du vieillissement de la main-d'œuvre ont été atténuées par l'arrivée massive de femmes au cours des dernières années.

Par exemple, la proportion d'omnipraticiens et de médecins de famille âgés de 55 ans et plus était deux fois plus élevée chez les hommes (38 %) que chez les femmes (19 %) en 2016, le nombre d'omnipraticiennes ayant augmenté plus rapidement que celui de leurs homologues de sexe masculin au cours de la période de 20 ans ayant pris fin en 2016.

Une tendance semblable a aussi été observée dans d'autres professions, comme celle des avocats et des notaires (au Québec), ainsi que celle des vérificateurs financiers et des comptables. Dans ces professions, l'arrivée récente de femmes a également contribué à ralentir les répercussions du vieillissement de la main-d'œuvre.

La main-d'œuvre du secteur de la santé vieillit rapidement

En 2016, l'industrie des soins de santé et de l'assistance sociale, qui comptait 2,3 millions de travailleurs ou 13 % de tous les travailleurs, constituait l'industrie la plus importante au Canada. Cette industrie a également connu l'un des taux de croissance les plus rapides du nombre de travailleurs (+68 %) de 1996 à 2016.

Malgré la demande croissante de services de santé, les travailleurs qui prodiguent des soins à une population de plus en plus âgée vieillissent eux aussi. À titre d'exemple, parmi les infirmiers autorisés et les infirmiers psychiatriques autorisés, à savoir la profession prédominante du secteur de la santé, environ 1 sur 5 était âgé de 55 ans et plus en 2016, comparativement à moins de 1 sur 10 en 1996.

En 1996, il y avait 4,5 infirmières âgées de 25 à 34 ans pour chaque infirmière âgée de 55 ans et plus. Le ratio a ensuite diminué pour s'établir à 1,6 en 2016.

De même, les médecins spécialistes comptaient l'une des proportions les plus élevées de travailleurs âgés, soit 31 % en 2016, comparativement à 23 % en 1996.

Dans certaines professions, le vieillissement est en grande partie attribuable à des reculs structurels

Dans d'autres professions, le vieillissement de la main-d'œuvre est simplement attribuable au fait que les travailleurs au sein de ces professions sont moins en demande, souvent en raison de l'automatisation des activités et de la mondialisation. Ce recul rend ces professions moins attrayantes pour les jeunes travailleurs.

À titre d'exemple, plus de la moitié (52 %) des gestionnaires en agriculture étaient âgés de 55 ans et plus en 2016. Cette situation reflète la baisse de l'emploi dans le secteur agricole à long terme au cours du dernier siècle, laquelle est attribuable à certains changements socioéconomiques, dont la concentration des activités agricoles et l'utilisation accrue de nouvelles technologies comme l'automatisation.

Plusieurs professions dans les industries de la fabrication ont également connu un recul prononcé, sous l'effet d'une contraction marquée dans certaines de ces industries au cours des 20 dernières années.

Par exemple, le nombre d'opérateurs de machines à coudre industrielles a diminué de 73 % au cours des 20 dernières années, ce qui représente la baisse la plus prononcée de l'effectif parmi l'ensemble des principales professions. Parallèlement, cette profession a connu la plus forte augmentation en points de pourcentage du nombre de travailleurs âgés de 55 ans et plus parmi toutes les professions, la proportion étant passée de 12 % en 1996 à 42 % (+30 points de pourcentage) en 2016.

Les professions émergentes sont moins touchées par le vieillissement de la main-d'œuvre

Contrairement à de nombreuses professions des secteurs de la fabrication ou de l'agriculture, les professions émergentes sont caractérisées par une croissance rapide et, par conséquent, connaissent un rythme de vieillissement plus lent et des ratios de renouvellement des travailleurs bien au-dessus du seuil de remplacement.

De 1996 à 2016, le nombre total de travailleurs dans les professions de la publicité, du marketing et des relations publiques a augmenté de 256 %, tandis que la proportion de travailleurs âgés de 55 ans et plus a augmenté moins rapidement dans ces professions que dans la plupart des autres professions, passant de 8 % à 13 %. Le nombre de gestionnaires de systèmes informatiques (+209 %) a également crû rapidement et a enregistré une proportion de travailleurs âgés (16 %) bien en deçà de la moyenne en 2016.

De plus, certaines professions liées aux systèmes informatiques et aux systèmes d'information qui prévalaient en 2016 n'avaient pas d'équivalent direct en 1996. Cela traduit l'importance croissante de l'économie du savoir.

Les analystes et les consultants en informatique, les programmeurs et les développeurs en médias interactifs, ainsi que les techniciens de réseaux informatiques étaient les trois professions les plus répandues dans ce groupe, lesquelles représentaient près de 325 000 travailleurs en 2016. Ces professions avaient également tendance à employer de jeunes travailleurs et à compter des proportions relativement faibles de travailleurs de 55 ans et plus (ces proportions allant de 9 % à 16 %).

  Note aux lecteurs

Dans l'étude, les données du Recensement de la population de 1996 et de 2016 sont utilisées pour examiner les professions comptant au moins 10 000 travailleurs âgés de 15 ans et plus pour les deux années de recensement. Selon les résultats du Recensement de 2016, les professions comptant au moins 10 000 travailleurs âgés de 15 ans et plus en 2016 représentaient 14,6 millions de travailleurs répartis dans plus de 270 professions, le total s'établissant à 17,2 millions de travailleurs.

L'Enquête sur la population active (EPA) est réalisée tous les mois auprès d'environ 54 000 ménages. L'échantillon de l'EPA est représentatif de la population civile âgée de 15 ans et plus ne vivant pas en établissement. Elle permet de recueillir des renseignements concernant les activités sur le marché du travail des personnes interviewées, ainsi que des renseignements détaillés sur la nature de la profession principale des personnes occupant un emploi. Les auteurs de l'étude ont utilisé les données de l'EPA pour calculer le ratio de renouvellement des travailleurs et effectuer des comparaisons au fil du temps.

Produits

L'étude intitulée « Résultats du Recensement de 2016 : les professions comptant des travailleurs âgés » est maintenant accessible dans la publication Regards sur la société canadienne (Numéro au catalogue Numéro au catalogue75-006-X).

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes ou la qualité des données, communiquez avec Bertrand Ouellet-Léveillé au 613-864-6641 (bertrand.ouellet-leveille@canada.ca).

Pour obtenir plus de renseignements au sujet de Regards sur la société canadienne, communiquez avec Sébastien LaRochelle-Côté au 613-951-0803 (sebastien.larochelle-cote@canada.ca).

Date de modification :