Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Rapports sur la santé : Analyse des tendances de la prévalence de la consommation de cannabis et des mesures connexes au Canada

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2019-06-19

Depuis la légalisation du cannabis pour usage non médical en octobre 2018, plus de Canadiens consomment du cannabis, mais ils n'en consomment pas plus souvent. De 2018 à 2019, les taux de consommation du cannabis ont augmenté pour passer de 14 % à 18 %. Le taux a plus particulièrement augmenté chez les hommes, passant de 16 % à 22 %.Toutefois, la proportion de Canadiens âgés de 15 ans et plus ayant déclaré avoir consommé du cannabis tous les jours ou presque tous les jours est restée la même qu'un an plus tôt (6 %), alors que la consommation de cannabis à des fins non médicales était encore illégale.

Ces constatations proviennent d'une nouvelle étude publiée aujourd'hui dans Rapports sur la santé qui a fourni des renseignements plus détaillés sur les caractéristiques des consommateurs de cannabis, ainsi que sur les types et les quantités de cannabis consommés. En plus des données provenant de cinq cycles de l'Enquête nationale sur le cannabis (2018-2019), les données de l'Enquête canadienne sur le tabac, l'alcool et les drogues (ECTAD) et de l'Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) ont été utilisées pour examiner les taux de consommation avant la légalisation (de 2004 à 2017).

Au début de l'année 2019, les consommateurs de cannabis avaient en moyenne 38 ans, ce qui représente neuf ans de plus que la moyenne d'âge en 2004. Toutefois, les données de l'ECTAD et de l'ESUTC suggèrent que l'âge moyen des consommateurs de cannabis augmente depuis au moins une quinzaine d'années.

Le cannabis séché (fleurs ou feuilles) était le produit le plus couramment utilisé au début de 2019. L'utilisateur moyen a consommé 28 grammes sur une période de trois mois, mais la quantité utilisée a varié selon la fréquence d'utilisation. À titre d'exemple, les personnes qui consomment du cannabis tous les jours ou presque tous les jours en ont consommé un peu plus de 63 grammes au cours de la période de référence de trois mois, tandis que les personnes ayant déclaré avoir consommé du cannabis une ou deux fois en ont consommé environ 3 grammes.

Le rapport publié aujourd'hui fait partie d'une série de produits diffusés par Statistique Canada portant sur des aspects de santé, économiques et sociaux du cannabis, et comprend des renseignements sur la consommation, les prix et les infractions liées au cannabis. Tous les produits d'information diffusés à ce jour par Statistique Canada, ainsi que les produits à venir, peuvent être consultés sur le site du Centre de statistiques sur le cannabis.

  Note aux lecteurs

La Loi sur le cannabis (issue du projet de loi C-45) est entrée en vigueur le 17 octobre 2018. Compte tenu de ce changement, Statistique Canada a ajusté le système statistique national afin de mesurer les répercussions sociales et économiques de la légalisation du cannabis.

Cette étude est fondée sur les données de trois enquêtes : l'Enquête nationale sur le cannabis (ENC), l'Enquête canadienne sur le tabac, l'alcool et les drogues (ECTAD) et l'Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC).

La population cible de ces trois enquêtes était la population à domicile âgée de 15 ans et plus dans chaque province. Les échantillons de l'ENC comptaient en moyenne 5 811 répondants. La taille des échantillons de l'ESUTC variait de 19 822 à 21 976 répondants, et les taux de réponse se situaient entre 73,8 % et 83,5 %. La taille des échantillons de l'ECTAD variait de 14 565 à 16 349, et les taux de réponse se situaient entre 35,7 % et 63,1 %. Chacune des trois enquêtes était à participation volontaire et excluait les résidents des territoires (sauf l'ENC du 2e trimestre de 2018, qui comprenait les résidents des territoires), les résidents à plein temps d'établissements institutionnels, les sans-abri et les personnes incapables d'avoir une conversation en français ou en anglais.

Limites et avertissements relativement aux données

L'information contenue dans le présent communiqué est autodéclarée et n'a pas été validée. La désirabilité sociale et la crainte de représailles, qui sont toutes les deux des sources éventuelles de biais, peuvent être particulièrement pertinentes dans le cadre de cette analyse. Les changements au fil du temps dans la volonté des répondants d'admettre qu'ils consomment de la drogue pourraient influer sur les statistiques, mais cela demeure difficile à mesurer.

Renseignements supplémentaires

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet des statistiques sur le cannabis, consultez le Centre de statistiques sur le cannabis. Statistique Canada recueille des renseignements relatifs au prix du cannabis au moyen d'un site fondé sur l'approche participative, StatsCannabis. Nous vous invitons à visiter le site et à transmettre vos renseignements en toute confiance; la participation est anonyme.

Produits

L'article « Analyse des tendances de la prévalence de la consommation de cannabis et des mesures connexes au Canada » est accessible dans le numéro en ligne de juin 2019 de Rapports sur la santé, vol. 30, no 6 (Numéro au catalogue82-003-X).

Ce numéro de Rapports sur la santé contient également l'article « Conséquences cumulatives de l'exposition à des stresseurs chez les Canadiens : un profil de la charge allostatique ».

Coordonnées des personnes-ressources

Pour en savoir davantage sur l'article « Analyse des tendances de la prévalence de consommation de cannabis et d'autres mesures connexes au Canada », communiquez avec Sylvain Tremblay (sylvain.tremblay2@canada.ca), Division des enquêtes spéciales.

Pour en savoir davantage sur l'article « Conséquences cumulatives de l'exposition à des stresseurs chez les Canadiens : un profil de la charge allostatique », communiquez avec le service de relations avec les médias de Santé Canada au 613-957-2983.

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour obtenir plus de renseignements au sujet de la publication Rapports sur la santé, communiquez avec Janice Felman au 613-799-7746 (janice.felman@canada.ca), Division de l'analyse de la santé.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :