Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Investissements de portefeuille canadiens à l'étranger, 2018

Diffusion : 2019-06-07

Les Canadiens sont grandement exposés aux marchés financiers mondiaux. Ils détenaient des investissements de portefeuille dans plus de 120 pays à la fin de 2018, les États-Unis étant de loin la principale destination de l'investissement. Ce type d'investissement international a crû rapidement au cours des dernières années, sa proportion des actifs financiers totaux des investisseurs canadiens ayant doublé pendant la dernière décennie.

Graphique 1  Graphique 1: Avoirs canadiens en titres étrangers
Avoirs canadiens en titres étrangers

Dans l'ensemble, les avoirs canadiens en titres étrangers ont augmenté de 52,0 milliards de dollars pour atteindre 2 182,2 milliards de dollars à la fin de 2018. Cette croissance est entièrement attribuable aux titres d'emprunt, les avoirs en actions étrangères ayant diminué pour la première fois en dix ans en 2018.

Les avoirs en titres d'emprunt étrangers ont augmenté de 18,9 % pour s'établir à 544,2 milliards de dollars. Des acquisitions soutenues au cours de l'année, totalisant 50,4 milliards de dollars, ont contribué le plus à cette croissance. Une telle activité d'investissement n'avait pas été observée depuis 2006, année marquée par la croissance du marché des obligations feuille d'érable. Selon le secteur, les investisseurs canadiens détenaient 198,6 milliards de dollars de titres d'emprunt de gouvernement étranger à la fin de 2018, ce qui représente une hausse de 22,0 % comparativement à 2017. Parallèlement, les titres d'emprunt représentaient 24,9 % des avoirs totaux en titres étrangers, la proportion la plus élevée depuis 2008.

La valeur des actions étrangères détenues par les investisseurs canadiens a diminué de 2,1 % pour s'établir à 1 638 milliards de dollars, après avoir augmenté de 23,0 % en 2017. Les avoirs ont diminué principalement en raison de la faiblesse des marchés boursiers étrangers. La baisse a été atténuée par un effet de réévaluation découlant de la dépréciation du dollar canadien par rapport à la plupart des principales devises étrangères. Le cours des actions américaines, tel que mesuré par le Standard and Poor 500, a diminué de 6,8 %, et le dollar canadien s'est déprécié de 8,7 % par rapport au dollar américain en 2018.

La grande majorité (plus de 98 %) de la valeur totale des titres étrangers détenus par des Canadiens était libellée en devises étrangères à la fin de 2018, principalement en dollars américains (63 %), suivis de l'euro (8 %) et de la livre sterling (5 %). Ces actifs sont donc très sensibles aux fluctuations du taux de change.

Les actifs augmentent aux États-Unis, mais diminuent dans la plupart des autres grandes économies

Sur le plan géographique, les avoirs canadiens en titres américains ont augmenté de 4,9 % en 2018, après avoir crû de 19,3 % en 2017. Les États-Unis demeurent la principale destination pour les investisseurs canadiens de portefeuille : ils représentaient plus de 60 % de tous les avoirs à la fin de 2018, suivis du Royaume-Uni (5 %), du Japon (4 %) et de la France (2 %). En comparaison, le Japon et le Royaume-Uni avaient environ un tiers de leur investissement de portefeuille étranger en titres américains. Cette proportion est encore plus faible pour d'autres économies avancées, telles que l'Allemagne et la France.

Les avoirs canadiens en titres de la plupart des autres grandes économies étaient en baisse à la fin de 2018. Ils ont diminué de 10,6 % en Allemagne, de 4,8 % au Japon, de 2,4 % au Royaume-Uni et de 2,2 % en France, en raison principalement de la baisse du cours des actions.

Dans l'ensemble, la valeur de l'actif de portefeuille en Europe, en Afrique, en Asie et en Océanie a diminué au cours de l'année. Plus particulièrement, c'est la Chine qui a le plus contribué à la baisse enregistrée dans la région de l'Asie et de l'Océanie, ses avoirs ayant diminué de 10,4 milliards de dollars en grande partie en raison de la baisse des actifs en actions. Cela a mis fin à la tendance à la hausse observée pour ce pays depuis 2008.

Graphique 2  Graphique 2: Avoirs canadiens en titres étrangers, par région géographique principale
Avoirs canadiens en titres étrangers, par région géographique principale


  Note aux lecteurs

Les données du présent communiqué sont fondées sur une enquête annuelle auprès des investisseurs canadiens en valeurs mobilières qui, conjointement avec d'autres sources de données, permet de produire une ventilation géographique détaillée des avoirs en titres étrangers.

Les titres étrangers comprennent les actions et les titres d'emprunt émis par des non-résidents. Les titres libellés en devises étrangères sont convertis en dollars canadiens en fin d'année. L'enquête a pour but de recueillir de l'information sur les avoirs canadiens en titres étrangers en fin d'année, à la valeur marchande et selon le pays de l'émetteur. Dans ce contexte, un investissement de portefeuille peut être considéré comme un investissement réalisé principalement dans le but d'obtenir un revenu de placement ou des gains en capital. Cet investissement exclut l'investissement direct transfrontalier et les avoirs de réserve, qui représentent d'autres composantes des comptes internationaux.

Produits

Le produit Centre de statistiques sur le Canada et le monde (Numéro au catalogue13-609-X) est accessible en ligne. Ce produit illustre la nature et l'importance des relations économiques et financières du Canada avec le monde à l'aide de graphiques et de tableaux interactifs. Ce produit propose un accès facile à de l'information touchant le commerce, l'investissement, l'emploi et les voyages entre le Canada et un certain nombre de pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, le Mexique, la Chine et le Japon.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Marie-Josée Lamontagne au 613-790-8463 (marie-josee.lamontagne@canada.ca), Division du commerce et des comptes internationaux.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :