Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Disponibilité des aliments, 2018

Diffusion : 2019-05-30

Les aliments disponibles pour la consommation au Canada en 2018 ont reflété la demande croissante des consommateurs à l'égard d'aliments plus sains, ce qui a entraîné une plus grande disponibilité de fruits frais et de volaille et une moindre disponibilité de sucre et d'aliments transformés.

La disponibilité des aliments est la quantité d'aliments physiquement présents dans un pays qui sont disponibles pour la consommation humaine.

Plus grande disponibilité de fruits et de légumes frais, moindre disponibilité de fruits et légumes transformés

La quantité totale de fruits frais disponibles pour la consommation, y compris les agrumes, a augmenté de 5,4 % par rapport à 2008 pour s'établir à 77,8 kilogrammes par personne en 2018, surtout en raison de la production (+24,2 %) et des importations (+17,0 %) de fruits frais.

En revanche, la quantité totale de fruits transformés disponibles pour la consommation a diminué de 4,0 % par rapport à 2017 pour se chiffrer à 15,4 kilogrammes par personne en 2018, ce qui représente une baisse de 12,8 % par rapport à 2008.

La quantité de légumes frais disponibles pour la consommation, à l'exception des pommes de terre, a légèrement diminué de 0,8 % par rapport à 2017 pour s'établir à 71,1 kilogrammes par personne en 2018. Il s'agit de la troisième baisse annuelle consécutive, mais ce chiffre est toujours supérieur de 9,5 % comparativement au niveau de 2008, en raison de la hausse de la production et des importations de légumes frais.

La disponibilité de légumes transformés a reculé de 6,4 % par rapport à 2008 pour atteindre 35,6 kilogrammes d'équivalents frais par personne en 2018.

Graphique 1  Graphique 1: Disponibilité de fruits frais, y compris les agrumes, et de légumes frais, à l'exception des pommes de terre
Disponibilité de fruits frais, y compris les agrumes, et de légumes frais, à l'exception des pommes de terre

Graphique 2  Graphique 2: Disponibilité de fruits et de légumes transformés, selon l'équivalent frais
Disponibilité de fruits et de légumes transformés, selon l'équivalent frais

Le poulet, toujours en tête de la viande disponible

La quantité totale de volaille disponible pour la consommation (y compris le poulet, le dindon et la dinde, et la poule à bouillir) a augmenté de 4,1 % par rapport à 2017 pour s'établir à 25,9 kilogrammes (poids désossé) par personne en 2018. Selon la diffusion annuelle intitulée « Statistiques de la volaille et des œufs », publiée dans Le Quotidien le 27 mai 2019, la production de volaille a augmenté de 4,0 % en 2018, ce qui représente une neuvième hausse annuelle consécutive.

Le poulet s'est classé en tête, en hausse de 12,5 % par rapport à la dernière décennie pour atteindre 20,8 kilogrammes disponibles en 2018. L'augmentation de la quantité de volaille disponible pour la consommation peut être attribuable à une plus faible hausse du prix de la volaille par rapport à la viande rouge au cours des dernières années, ainsi qu'à des raisons de santé.

La quantité de viande rouge disponible pour la consommation a augmenté de 3,9 % par rapport à 2017 pour s'établir à 34,4 kilogrammes (poids désossé) par personne en 2018. Cette hausse de la disponibilité en 2018 peut être attribuable aux prix inférieurs du bœuf et du porc, selon l'Indice des prix à la consommation. Cependant, la quantité de bœuf disponible est demeurée 15,8 % en dessous des niveaux enregistrés en 2008, alors que la quantité de porc disponible a diminué de 9,3 % par rapport à 2008 pour se chiffrer à 15,8 kilogrammes (poids désossé) par personne.

Graphique 3  Graphique 3: Disponibilité de certaines viandes, en poids désossé
Disponibilité de certaines viandes, en poids désossé

La quantité d'œufs disponibles pour la consommation continue d'augmenter

La quantité d'œufs disponibles pour la consommation a augmenté de 4,1 % par rapport à 2017 pour s'établir à 21,1 douzaines par personne en 2018, en hausse de près d'un tiers (+30,5 %) par rapport à la dernière décennie. Parallèlement, la production d'œufs a progressé de 29,7 % pour se chiffrer à 800,1 millions de douzaines.

La quantité totale de fromage et de crème continue d'augmenter, alors que la quantité totale de lait de consommation diminue

La quantité totale de lait disponible pour la consommation a diminué de 1,3 % par rapport à 2017 pour s'établir à 65,5 litres par personne en 2018, ce qui représente une baisse d'un cinquième (-20,2 %) par rapport à 2008. Ce recul est principalement attribuable au lait écrémé, qui a connu une baisse de près de la moitié (-47,4 %) par rapport à 2008 pour s'établir à 4,57 litres par personne en 2018 en raison d'une production inférieure.

En revanche, la quantité totale de fromage disponible a augmenté de 13,4 % par rapport à 2008 pour atteindre 14,1 kg. La production et les importations de fromage cheddar et de fromages de spécialité ont augmenté par rapport à dix ans auparavant, alors que celles du fromage fondu ont diminué. La hausse de la consommation d'autres fromages au détriment du fromage fondu peut être attribuable à la consommation d'aliments plus sains par les consommateurs.

La disponibilité de toutes les crèmes (y compris la crème de table, la crème sure, la crème à fouetter et la crème à céréale) a augmenté par rapport à 2008, en grande partie en raison d'une hausse de la production.

La disponibilité de farine de blé diminue

Le volume de farine de blé disponible pour la consommation a continué de diminuer, en baisse de 1,4 % par rapport à 2017 pour s'établir à 56,4 kilogrammes par personne, et en baisse de 10,1 % par rapport à 2008, malgré une augmentation de la production de 5,1 % au cours de la période de 10 ans. Les importations de farine de blé ont diminué de 21,0 % par rapport à 2008, alors que les exportations ont augmenté de 51,7 %.

La disponibilité du sucre raffiné et des boissons sucrées continue de diminuer

La diminution de la quantité de sucre raffiné disponible pour la consommation se poursuit, en baisse de 2,6 % par rapport à 2008 et d'un cinquième (-21,2 %) par rapport à 1988. Bien que la production de sucre raffiné ait augmenté, les exportations de sucre et de produits contenant du sucre ont augmenté considérablement au cours des années, entraînant une moindre disponibilité de sucre pour la consommation intérieure.

La disponibilité pour la consommation de la plupart des jus a affiché une tendance à la baisse. La diminution de la demande en jus peut être attribuable au fait que les consommateurs soucieux de leur santé s'éloignent des boissons sucrées.

La disponibilité pour la consommation de boissons gazeuses a diminué de 2,8 % par rapport à 2017 pour s'établir à 58,3 litres par personne en 2018, ce qui représente une diminution d'un tiers (-35,1 %) par rapport à 2008. Cette diminution de la disponibilité des boissons gazeuses est probablement également attribuable aux consommateurs qui optent pour des boissons contenant moins de sucre.

La disponibilité des bières continue de diminuer, alors que celle du vin et des spiritueux augmente

En 2018, la disponibilité des boissons alcoolisées par personne a augmenté pour tous les types d'alcool, à l'exception des bières. Le vin (+3,5 %), les spiritueux (+0,6 %) ainsi que les cidres, coolers et autres boissons rafraîchissantes (+7,0 %) ont tous augmenté par rapport à un an auparavant, alors que les bières disponibles pour la consommation ont diminué de 2,2 % pour se chiffrer à 59,8 litres par personne en 2018.

Graphique 4  Graphique 4: Disponibilité des alcools
Disponibilité des alcools


  Note aux lecteurs

Les données sur la disponibilité des aliments par personne pour des produits sélectionnés ainsi que les données sur l'offre et l'utilisation de ces produits sont maintenant accessibles pour 2018.

Les données du présent communiqué proviennent de plusieurs sources administratives et d'enquêtes de Statistique Canada, ainsi que d'autres sources, y compris des administrations publiques provinciales et fédérale, des associations de producteurs et des agences de commercialisation.

Les séries de données sur la disponibilité des aliments sont le résultat d'un partenariat entre Agriculture et Agroalimentaire Canada et Statistique Canada.

Des données ont également été sélectionnées dans le communiqué du Quotidien intitulé « Statistiques de la volaille et des œufs », diffusé le 27 mai 2019 ainsi que dans l'Indice des prix à la consommation (tableau 18-10-0002).

Les disponibilités des aliments dans cette diffusion ont été calculées en utilisant les estimations de la population diffusées le 25 janvier 2019 comme dénominateur. Les estimations de la population diffusées aujourd'hui sont fondées sur les comptes du Recensement de 2016, ajustés pour tenir compte du sous-dénombrement net du recensement et des réserves indiennes partiellement dénombrées, auxquels est ajoutée l'estimation de la variation de la population pour la période allant du 10 mai 2016 à la date de l'estimation. Les données à partir de juillet 2001 ont également été révisées.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :