Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Enquête annuelle sur les biens et services environnementaux, 2017

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2019-03-01

En 2017, les entreprises canadiennes ont tiré 16,8 milliards de dollars de la vente de biens environnementaux et de technologies propres, tandis que la vente liée aux services représentait 10,1 milliards de dollars. Si l'on inclut les services de gestion des déchets, les revenus totaux tirés de la vente de services environnementaux et de technologies propres ont atteint 17,9 milliards de dollars.

Ces revenus représentent l'activité dans le secteur des technologies propres du Canada. Les données ont été produites à l'aide de l'Enquête sur les biens et services environnementaux, qui comprenait plusieurs nouvelles catégories de biens et de services environnementaux ou de technologies propres, comparativement à son précurseur en 2015.

Biens environnementaux et de technologies propres

Les revenus tirés des technologies liées à l'efficacité énergétique, nouvellement mesurés dans l'enquête réalisée en 2017, ont représenté plus du tiers (6,3 milliards de dollars) des ventes totales de biens environnementaux et de technologies propres. Les produits compris dans cette catégorie comprennent l'équipement industriel, commercial et résidentiel à haute efficacité. Les fabricants des technologies des transports (le matériel automobile et aérospatial économe en combustible) ont fait état de ventes de 3,7 milliards de dollars, celles-ci représentant 22 % de la valeur totale des biens vendus en 2017 dans le secteur des technologies propres du Canada. Les technologies d'agriculture de précision (896 millions de dollars, ventes intérieures uniquement) et les technologies de gestion de l'eau, de recyclage de l'eau et de traitement de l'eau potable (127 millions de dollars) ont complété les technologies nouvelles ajoutées en 2017.

Les entreprises qui vendent des produits d'appui à la fabrication de bioénergie et de biomatériaux, y compris les biocarburants et les bioproduits, ont déclaré des ventes de 1,6 milliard de dollars en 2017.

Les ventes de matériel pour les technologies d'énergie renouvelable, par exemple, dans le cadre de projets de production d'énergie éolienne, solaire et hydroélectrique ont totalisé près de 1,5 milliard de dollars. En 2017, ce secteur comprenait les ventes de certaines technologies de production d'énergie nucléaire et de technologies liées à la transformation des déchets en énergie.

Les revenus tirés de la vente de matériel de gestion de déchets non dangereux ont augmenté de presque 50 % depuis 2015 pour se situer à 914 millions de dollars en 2017.

Les ventes de technologies et de matériel pour les projets d'intervention en cas de déversement et d'assainissement de l'environnement ont atteint 403 millions de dollars en 2017, en hausse de presque 12 % par rapport à 2015.

Les ventes de technologies de réseau intelligent et de stockage de l'énergie ont atteint 357 millions de dollars, ce qui représente une croissance de 9 % comparativement à 2015.

Services environnementaux et de technologies propres

Les entreprises canadiennes qui offrent des services environnementaux et de technologies propres ont déclaré de fortes ventes intérieures en 2017. Les services d'assainissement des lieux et d'intervention en cas d'urgence environnementale (y compris le déclassement des déchets radioactifs en 2017) ont généré des revenus de 3,1 milliards de dollars au pays.

En 2017, les nouvelles catégories de services liés à l'environnement et aux technologies propres comprenaient les services de production d'énergie propre, dont les ventes se sont élevées à 1,9 milliard de dollars au Canada. Les entreprises de cette catégorie appuient la conception, la mise en œuvre et l'exploitation de projets de production d'énergie propre. Figuraient également parmi les nouvelles catégories en 2017 les services de gestion et d'économie de l'eau (433 millions de dollars); les services d'agriculture de précision (413 millions de dollars); les services de réseau intelligent (88 millions de dollars); les services de transport (22 millions de dollars).

Les ventes intérieures réalisées par des entreprises qui fournissent des services d'efficacité énergétique, comme la certification des bâtiments écologiques et des services de consultation en efficacité énergétique, ont atteint 1,3 milliard de dollars en 2017. Depuis 2015, cette catégorie s'est élargie pour englober l'analyse et la modélisation des données, l'intégration des processus, ainsi que la conception industrielle et les services connexes.

Les revenus des services de conseils en environnement, qui offrent des services d'évaluation environnementale et d'audit, entre autres, ont atteint un peu plus de 1,7 milliard de dollars, grâce à des contrats nationaux et internationaux.

Les fournisseurs de services de gestion de déchets privés ont déclaré des revenus de 7,8 milliards de dollars, selon les données recueillies par l'Enquête sur l'industrie de la gestion des déchets. Les services de gestion de déchets comprennent des activités comme la collecte des déchets, des matières recyclables et des matières organiques, ainsi que l'exploitation de sites d'enfouissement, d'installations de transfert et d'installations de traitement des matières recyclables et organiques.

Exportations et emploi dans le secteur environnemental et des technologies propres

Les entreprises canadiennes ont exporté près de 8 milliards de dollars de biens et de services environnementaux et de technologies propres en 2017. Environ 75 % des exportations étaient destinées aux États-Unis. Le reste des exportations ont été réparties entre les autres marchés internationaux.

En 2017, près de 84 000 Canadiens travaillaient dans le secteur environnemental et des technologies propres. L'industrie de la gestion des déchets employait presque 40 000 personnes à temps plein et à temps partiel en 2017.

  Note aux lecteurs

Technologies propres

À l'exception des services de gestion des déchets et de conseils en environnement, ces données sont tirées de l'Enquête sur les biens et services environnementaux. Les données sur les revenus et l'emploi des services de gestion de déchets sont tirées de l'Enquête sur l'industrie de la gestion des déchets. Les données sur les revenus des services de conseils en environnement sont tirées de l'Enquête annuelle sur les industries de services : services de conseils de 2017.

L'Enquête sur les biens et services environnementaux de 2017 dresse un portrait plus précis que celui des années de référence précédentes pour le secteur des technologies propres au Canada en raison de l'élargissement de la portée de son contenu et des industries cibles. Les estimations plus exhaustives produites en 2017 s'appuient sur le cycle de 2015 et font partie d'un plan quinquennal visant à améliorer les données à l'appui du secteur des technologies propres et en dresser le portrait.

Par technologies propres, on entend ce qui suit :

  • tous les biens ou les services conçus principalement pour contribuer à l'assainissement ou à la prévention de tout type de dommage environnemental;
  • tous les biens ou les services qui sont moins polluants ou plus économes en ressources que leurs équivalents ordinaires qui ont une utilité semblable. Toutefois, leur utilité principale n'est pas liée à la protection de l'environnement.

L'enquête permet de recueillir les revenus de nombreux domaines du secteur des technologies propres en croissance au Canada. Une mesure exhaustive des ventes de technologies propres dans l'économie canadienne est accessible par l'intermédiaire du Compte économique des produits environnementaux et de technologies propres de Statistique Canada, duquel l'Enquête sur les biens et services environnementaux est une des nombreuses composantes. Le Compte économique des produits environnementaux et de technologies propres renferme toutes les transactions à l'échelle de l'économie du secteur des technologies propres, comme l'énergie propre et les ferrailles, tandis que l'Enquête sur les biens et services environnementaux produit des données sur un sous-ensemble clairement défini de biens et de services dont le champ est plus précis que les données saisies dans le Compte économique des produits environnementaux et de technologies propres.

Plusieurs changements ont été apportés aux questions, à la stratégie d'échantillonnage et à la méthodologie de l'enquête en 2017. Du nouveau contenu a été ajouté afin de saisir les revenus d'un ensemble plus large de biens et de services environnementaux ou de technologies propres. En outre, le nombre de groupes du Système de classification des industries de l'Amérique du Nord utilisés pour définir le secteur canadien des technologies propres a augmenté. Les estimations produites en 2017 représentent une population beaucoup plus grande qu'en 2015, et par conséquent, une représentation plus exhaustive du secteur des technologies propres au Canada. Il faut donc procéder avec prudence lorsqu'on cherche à comparer les estimations de 2017 à des estimations précédentes de l'Enquête sur les biens et services environnementaux. C'est particulièrement le cas pour ce qui est des estimations pour les nouvelles catégories.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :