Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Les perspectives de carrière des diplômés de l'enseignement postsecondaire s'améliorent-elles?

Diffusion : 2019-01-23

La proportion de jeunes Canadiens qui possèdent un titre d'études postsecondaires a augmenté de façon constante au cours des trois dernières décennies. En 1990, 41,0 % des hommes âgés de 25 ans et 46,1 % des femmes âgées de 25 ans possédaient un titre d'études postsecondaires. En 2016, il en était ainsi pour 60,1 % des hommes âgés de 25 ans et 73,7 % des femmes âgées de 25 ans. Bien que des études postsecondaires puissent être requises pour s'imposer dans une économie de plus en plus fondée sur le savoir et automatisée, la forte augmentation de l'offre de diplômés soulève des questions quant à leurs perspectives sur le marché du travail.

Une nouvelle étude de Statistique Canada examine les résultats à long terme sur le marché du travail de deux cohortes de diplômés de l'enseignement postsecondaire, dont les membres ont été suivis pendant 15 ans. La cohorte de 2001 comprenait des diplômés qui avaient entre 26 et 35 ans en 2001, et qui ont été suivis jusqu'en 2015 (lorsqu'ils avaient entre 40 et 49 ans). Leurs résultats sur le marché du travail ont été comparés à ceux des diplômés de la cohorte de 1991, qui étaient âgés de 26 à 35 ans en 1991 et qui ont été suivis jusqu'en 2005 (lorsqu'ils avaient de 40 à 49 ans). Les données ont été tirées des recensements de 1991 et de 2001 ainsi que des fichiers maîtres sur les particuliers T1 de 1991 à 2015. Toutes les données sur les revenus d'emploi sont exprimées en dollars constants de 2015.

Les revenus d'emploi cumulatifs des diplômés de l'enseignement postsecondaire étaient plus élevés parmi les membres de la plus récente cohorte, même si l'on compare des points semblables dans le cycle économique, tant pour les hommes que pour les femmes, à tous les niveaux d'études postsecondaires et dans la plupart des grandes disciplines où les tailles des échantillons étaient assez grandes pour permettre une analyse.

Par exemple, les revenus d'emploi cumulatifs médians des femmes âgées de 26 à 35 ans titulaires d'un baccalauréat en 2001 étaient de 816 000 $ de 2001 à 2015. Par opposition, leurs homologues de la cohorte de 1991 ont gagné 729 000 $ au cours de la période de suivi de 15 ans ou environ 87 000 $ de moins que la cohorte de 2001. Des augmentations similaires ont été enregistrées par les femmes titulaires d'un certificat d'une école de métiers, d'un certificat d'études collégiales ou d'une maîtrise.

Parmi les hommes, les groupes ayant des niveaux de scolarité plus élevés ont, en général, enregistré des augmentations plus élevées. Par exemple, les hommes de la cohorte de 2001 titulaires d'un baccalauréat ont gagné 69 000 $ de plus que leurs homologues de la cohorte de 1991. En comparaison, des hausses de 159 000 $ et de 213 000 $ ont été enregistrées entre les deux cohortes par les hommes détenant une maîtrise ou un doctorat, respectivement. Les diplômés d'une école de métiers ont enregistré des hausses semblables (74 000 $) à celles de leurs homologues titulaires d'un baccalauréat. Les diplômés de l'enseignement collégial ont enregistré des hausses plus modestes (21 000 $).

De nombreuses disciplines généralement associées à des rémunérations moins élevées que la moyenne ont affiché des hausses de revenus d'emploi cumulatifs médians parmi les plus élevées. Par exemple, les hommes titulaires d'un baccalauréat en lettres, sciences humaines et disciplines connexes et en sciences sociales et disciplines connexes, ainsi que les hommes titulaires d'une maîtrise en sciences sociales et disciplines connexes ont tous enregistré des hausses de plus de 100 000 $ entre les deux cohortes. De même, les femmes titulaires d'un baccalauréat en services d'enseignement, de loisirs et d'orientation; en beaux-arts et arts appliqués; et en sciences agricoles et biologiques et services de la nutrition et de l'alimentation, ainsi que les femmes titulaires d'une maîtrise en sciences sociales et disciplines connexes ont également enregistré des hausses de plus de 100 000 $.

Les titulaires d'un diplôme dans les disciplines habituellement associées à des rémunérations supérieures à la moyenne ont aussi enregistré une forte hausse de leurs revenus d'emploi cumulatifs médians. En effet, les femmes titulaires d'un baccalauréat en génie et sciences appliquées, et techniques et métiers des sciences appliquées, les hommes et les femmes diplômés des professions de la santé et technologies connexes, et les hommes possédant une maîtrise en commerce, gestion et administration des affaires ont tous affiché des hausses de plus de 100 000 $ entre les deux cohortes. En fait, parmi tous les groupes, les hausses les plus fortes ont été enregistrées par les hommes titulaires d'une maîtrise en commerce, gestion et administration des affaires (219 000 $).

Plusieurs facteurs pourraient avoir influencé ces tendances, y compris les variations relatives aux industries, aux professions, aux emplois temporaires, aux heures de travail, au travail à temps partiel et au cumul d'emplois. Des travaux de suivi fondés sur diverses sources de données pourraient permettre d'examiner le rôle de ces facteurs dans l'évolution des résultats sur le marché du travail parmi les diplômés de l'enseignement postsecondaire.

Objectifs liés au développement durable

Le 1er janvier 2016, le monde a officiellement entrepris la mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030, le plan d'action axé sur la transformation des Nations Unies qui vise à relever des défis mondiaux urgents au cours des 15 prochaines années. Le plan est fondé sur 17 objectifs précis liés au développement durable.

L'étude « Les perspectives de carrière des diplômés de l'enseignement postsecondaire s'améliorent-elles? » est un exemple de la manière dont Statistique Canada appuie le suivi des progrès concernant les objectifs mondiaux liés au développement durable. Ce communiqué servira à mesurer l'objectif suivant :

Produits

Le document de recherche « Les perspectives de carrière des diplômés de l'enseignement postsecondaire s'améliorent-elles? », qui fait partie de la Série de documents de recherche, Direction des études analytiques (Numéro au catalogue11F0019M), est maintenant accessible.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Marc Frenette au 613-864-0762 (marc.frenette@canada.ca), Division de l'analyse sociale et de la modélisation.

Date de modification :