Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Voyages entre le Canada et les autres pays, juillet 2018

Diffusion : 2018-09-21

Les voyages au Canada effectués par les voyageurs américains diminuent en juillet

Les résidents des États-Unis ont effectué 2,0 millions de voyages au Canada en juillet, ce qui représente une baisse de 1,4 % par rapport à juin. Toutefois, une fois la variation saisonnière normale prise en compte, le nombre total de voyages effectués au Canada par les résidents des États-Unis en juillet se situe près de la moyenne mensuelle observée en 2018.

La baisse du nombre de voyageurs au Canada en provenance des États-Unis est surtout attribuable à une diminution des voyages en voiture avec nuitée, qui ont reculé de 3,0 % par rapport à juin pour s'établir à 676 000. Le nombre de voyages en voiture avec nuitée effectués par les résidents des États-Unis en juillet a augmenté en Alberta (+0,7 %), au Yukon (+0,7 %) et au Manitoba (+0,6 %), mais a diminué dans les autres provinces frontalières. D'une année à l'autre, le nombre de voyages en voiture avec nuitée a été de 2,0 % plus élevé en juillet par rapport à juillet 2017.

Les voyages de même jour en voiture effectués par les résidents des États-Unis ont diminué de 0,7 % pour s'établir à 687 000. D'une année à l'autre, les voyages de même jour en voiture ont reculé de 0,5 % par rapport au même mois l'année précédente.

Le nombre de voyages avec nuitée en avion effectués au Canada par des résidents des États-Unis a diminué de 1,6 % en juillet pour se chiffrer à 370 000. La Colombie-Britannique (+0,9 %) a été la seule province à enregistrer une hausse par rapport à juin; il s'agit de la deuxième hausse mensuelle consécutive pour cette province après deux mois de baisse.

Les voyages outre-mer au Canada diminuent comparativement à juin

Les voyages effectués au Canada par les résidents des pays d'outre-mer (pays autres que les États-Unis) ont diminué de 2,4 % en juillet pour s'établir à 545 000 voyages. Une fois la variation saisonnière normale prise en compte, le nombre total de voyages effectués au Canada par des résidents de pays d'outre-mer en juillet est inférieur de 2,5 % à la moyenne mensuelle observée en 2018.

Le recul enregistré en juillet a été essentiellement attribuable à la baisse du nombre de voyages en provenance du Royaume-Uni (-4,3 %), de la Chine (-3,4 %), de l'Inde (-5,1 %) et du Brésil (-11,6 %). La baisse a été quelque peu compensée par une augmentation du nombre de voyages en provenance du Mexique (+4,3 %), de la France (+2,8 %), de l'Allemagne (+1,8 %), de Hong Kong (+1,3 %) et de la Corée du Sud (+0,8 %).

Malgré la diminution enregistrée en juillet, les arrivées en provenance du Brésil depuis janvier 2018 demeurent environ 30 % plus élevées qu'au cours de la même période en 2017. Cela fait suite à des changements apportés aux exigences relatives aux visas pour les visiteurs en provenance du Brésil, qui sont entrées en vigueur le 1er mai 2017.

Le nombre de voyages aux États-Unis effectués par les Canadiens diminue

Les résidents canadiens ont effectué 3,6 millions de voyages aux États-Unis en juillet, ce qui représente une baisse de 4,1 % par rapport à juin, et un quatrième recul mensuel consécutif.

La baisse mensuelle s'explique principalement par une diminution du nombre de voyages en voiture effectués aux États-Unis par des résidents canadiens. Les voyages de même jour effectués en voiture aux États-Unis ont diminué de 6,1 % par rapport à juin pour s'établir à 1,8 million, alors que les voyages en voiture avec nuitée ont reculé de 3,5 % pour s'établir à 898 000.

Le nombre total de voyages en voiture à destination des États-Unis a augmenté de 1,3 % en juillet comparativement à juillet 2017. Il s'agit toutefois d'un ralentissement par rapport aux augmentations beaucoup plus importantes d'une année à l'autre qui ont été enregistrées au cours de la première moitié de l'année. En comparaison, l'augmentation moyenne d'une année à l'autre au cours des six premiers mois de 2018 a été de 11,2 %.

Les résidents canadiens ont fait 777 000 voyages en avion avec nuitée aux États-Unis, un nombre inchangé par rapport aux deux mois précédents.

La valeur du dollar canadien, l'un des facteurs qui influent sur les voyages transfrontaliers, est en baisse depuis janvier 2018, alors que la devise valait 0,80 dollar américain. Le dollar canadien valait 0,76 dollar américain en juin et en juillet 2018, en baisse par rapport à 0,79 dollar américain en juillet 2017.

Le nombre de voyages effectués par les Canadiens vers les pays d'outre-mer est relativement stable

Quelque 1,0 million de résidents canadiens sont rentrés chez eux après avoir visité des destinations d'outre-mer (pays autres que les États-Unis) en juillet. Il s'agit d'une hausse de 0,2 % par rapport au mois précédent.


  Note aux lecteurs

Les données mensuelles sont désaisonnalisées. Pour obtenir des renseignements sur la désaisonnalisation, veuillez consulter l'article « Données désaisonnalisées — Foire aux questions ». Les chiffres du cumul annuel à ce jour sont fondés sur des données non corrigées.

Des révisions ont été apportées aux données désaisonnalisées de mars à juillet 2018. Aucune révision n'a été apportée aux données non désaisonnalisées. Des corrections ont été apportées aux données du mois précédent (juin).

Les utilisateurs doivent faire preuve de prudence a) lorsqu'ils effectuent des comparaisons avec les données de 2017 qui comprennent les voyageurs internationaux venant au Canada par avion pour les mois allant de mars à décembre, et b) lorsqu'ils analysent les données de 2018 sur les résidents canadiens qui reviennent des États-Unis ou d'un pays d'outre-mer par avion. Une explication supplémentaire est fournie ci-dessous.

Les données du programme de dénombrement à la frontière de Statistique Canada sont produites à partir des données administratives de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), qui portent sur tous les voyageurs internationaux dont l'entrée ou le retour au Canada a été autorisé. Il s'agit de résidents du Canada, des États-Unis et de pays d'outre-mer qui entrent au Canada en provenance de l'étranger.

En 2017, l'ASFC a entrepris la mise en place de bornes d'inspection primaire (BIP) électroniques dans des aéroports canadiens. Les BIP remplacent les cartes de déclaration E311 qui sont remplies par les voyageurs internationaux entrant au Canada. En attendant de recevoir les données des BIP, Statistique Canada a préparé des estimations provisoires pour les aéroports où les BIP ont été déployées.

Depuis janvier 2018, les dénombrements à la frontière comprennent les données des aéroports dotés de BIP. Les estimations provisoires des dénombrements à la frontière de 2017 pour les aéroports dotés de BIP seront révisées ultérieurement.

Jusqu'à ce que les estimations provisoires pour la période de mars à décembre 2017 aient été révisées, il convient de faire preuve de prudence au moment de comparer les données de 2017 pour ces mois, qui comprennent les voyageurs internationaux au Canada par avion.

Les utilisateurs des données doivent également prendre en compte que le passage des fiches E311 aux BIP a eu une incidence sur la comparabilité historique de certaines séries de données. En particulier, la tendance des voyageurs canadiens revenant de voyages de pays outre-mer par les États-Unis qui indiquent revenir des États-Unis et non de pays outre-mer par les États-Unis s'est accrue. Dans le dénombrement à la frontière, ce changement a entraîné des hausses du nombre de résidents canadiens revenant des États-Unis par avion et des diminutions des résidents canadiens revenant de pays autres que les États-Unis par avion par les États-Unis (ainsi que des séries plus agrégées auxquelles ces données contribuent).

Les nombres de voyageurs en provenance ou à destination du Canada en voiture et par d'autres moyens de transport ne sont pas concernés par les révisions des données des BIP. De plus amples renseignements sont disponibles dans le document Les Impacts du BIP sur les données touristiques.

Les pays d'outre-mer désignent les pays autres que les États-Unis.

Un voyageur résident du Canada est un résident canadien qui a voyagé à l'extérieur du Canada pendant une période de moins de 12 mois.

Un voyageur non résident est un voyageur résident d'un pays autre que le Canada qui a voyagé au Canada pour une durée de moins de 12 mois.

Un voyageur ou touriste d'une nuit est un voyageur dont le voyage comprend un séjour d'une nuit ou plus.

Produits

Le numéro de juillet 2018 de la publication Voyages internationaux, renseignements préliminaires, vol. 34, no 7 (Numéro au catalogue66-001-P), est maintenant accessible.

Pour en savoir davantage sur l'incidence du remplacement des cartes E311 par les bornes d'inspection primaire (BIP) sur les données de Statistique Canada relatives aux voyages et au tourisme, veuillez consulter le document Les impacts du BIP sur les données touristiques.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :