Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Personnel affecté à la recherche et au développement, 2015

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2018-07-30

Le personnel total affecté à la R-D demeure relativement stable en 2015 

En 2015, le nombre d'employés travaillant dans le domaine de la recherche et développement (R-D) au Canada est demeuré relativement stable, s'établissant à 245 580 équivalents temps plein, en baisse d'environ 500 par rapport à 2014. Le nombre de chercheurs, qui représentaient les deux tiers du personnel de R-D total en 2015, a diminué de 3,6 % pour s'établir à 165 490 équivalents temps plein.

Malgré ce léger recul, le nombre de chercheurs employés a suivi une tendance générale à la hausse depuis 2000, lorsque cette série a commencé à être publiée. Les deux autres catégories de personnel de R-D ont affiché des hausses en 2015 : le nombre de techniciens a augmenté de 6,3 % pour s'élever à 51 310, et le nombre de membres du personnel de soutien s'est accru de 9,7 % pour atteindre 28 780.

Les entreprises commerciales contribuent le plus à la diminution du nombre de chercheurs

Le secteur des entreprises commerciales affiche la plus forte concentration de personnel affecté à la R-D. En 2015, ce secteur représentait 64 % du personnel de R-D total et comptait 156 060 équivalents temps plein. Parmi ces derniers, 98 110 étaient des chercheurs, représentant près de 60 % de l'ensemble des chercheurs.

La majeure partie de la diminution de 3,6 % du nombre total de chercheurs est attribuable aux entreprises commerciales, où le nombre de chercheurs a diminué de 4,9 %. Malgré cette diminution, le secteur des entreprises commerciales a affiché une augmentation de 1,3 % du nombre total d'employés affectés à la R-D.

En 2015, les industries de services, qui comprennent les services professionnels, scientifiques et techniques, ont employé 60 % du personnel affecté à la R-D (93 342 équivalents temps plein).

L'administration publique fédérale vient au deuxième rang pour la contribution à la baisse du nombre de chercheurs

En 2015, l'administration publique fédérale (-16,5 %) était le deuxième groupe en importance pour la contribution à la baisse du nombre de chercheurs. Ce secteur de l'administration publique fédérale compte 4 % de l'ensemble des chercheurs (6 490 équivalents temps plein). Parallèlement, le nombre de membres du personnel de R-D total dans le secteur de l'administration publique fédérale a reculé de 16,7 % pour s'établir à 12 810 équivalents temps plein.

Dans le secteur de l'administration publique fédérale, toutes les catégories de personnel de R-D ont affiché une diminution du nombre d'équivalents temps plein en 2015. Le nombre de techniciens a reculé de 26,5 % pour s'établir à un creux sans précédent de 3 080, alors que le nombre de membres du personnel de soutien a affiché une diminution de 5,3 % pour se situer à 3 240. La baisse observée dans l'ensemble des catégories est attribuable à la privatisation d'Énergie atomique du Canada limitée. Si cette privatisation n'avait pas eu lieu et si les niveaux de personnel de R-D en 2014 avaient été maintenus pour Énergie atomique du Canada limitée, le personnel de R-D total dans ce secteur aurait augmenté de 2,0 % en 2015.

Graphique 1  Graphique 1: Personnel de R-D total selon le secteur d'exécution
Personnel de R-D total selon le secteur d'exécution

Graphique 2  Graphique 2: Chercheurs selon le secteur d'exécution
Chercheurs selon le secteur d'exécution

  Note aux lecteurs

Les données sur le personnel affecté à la recherche et au développement (R-D) sont exprimées en équivalent temps plein et sont arrondies à la dizaine la plus près. L'équivalent temps plein est une mesure du temps réellement consacré aux activités de R-D. Un employé qui se livre à des activités de R-D pendant six mois représente un équivalent temps plein de 0,5.

Le personnel en R-D comprend les travailleurs d'une gamme de professions qui sont classées en trois catégories selon la fonction de R-D (Manuel de Frascati 2015), c'est-à-dire les chercheurs, les techniciens et le personnel de soutien.

Les chercheurs sont les spécialistes qui travaillent à la conception ou à la création de nouvelles connaissances. Ils effectuent de la recherche et améliorent ou élaborent des concepts, des modèles et des méthodes. Les gestionnaires et les administrateurs qui planifient et gèrent les aspects scientifiques et techniques des travaux des chercheurs, ainsi que les étudiants diplômés, sont également inclus.

Les techniciens et le personnel équivalent effectuent des tâches scientifiques et techniques nécessitant l'application de concepts et de méthodes opérationnelles dans un ou plusieurs domaines des sciences naturelles et du génie ou des sciences sociales, humaines et des arts, habituellement sous la supervision des chercheurs.

Le personnel de soutien comprend les travailleurs, qualifiés et non qualifiés, ainsi que le personnel administratif et de bureau directement associé à des projets de R-D.

À partir des données de 2014, les concepts et la méthodologie du programme statistique du secteur de R-D des entreprises commerciales ont été remaniés. Les utilisateurs doivent donc faire preuve de prudence au moment de comparer les données de 2014 et d'années ultérieures avec les ensembles de données historiques. La documentation sur cette méthodologie peut être consultée à la page Enquête Recherche et développement dans l'industrie canadienne (changements apportés à l'enquête pour l'année de référence 2014) de notre site Web.

Cinq secteurs d'exécution sont visés dans le communiqué sur le personnel affecté à la R-D au Canada : les entreprises commerciales, les organismes privés sans but lucratif, l'enseignement supérieur, l'administration publique fédérale et les administrations publiques provinciales (qui comprennent les organismes provinciaux de recherche).

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :