Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Entrée et sortie des travailleurs autonomes et des propriétaires d'entreprises au Canada

Diffusion : 2018-07-09

L'activité entrepreneuriale est depuis longtemps considérée comme un important moteur de l'innovation, de la création d'emplois et de la croissance de la productivité. Cette activité est néanmoins hétérogène. Le travail autonome constitué en société, qu'on appelle souvent propriété d'entreprises, se distingue du travail autonome non constitué en société à bien des égards. Or, en raison du manque de données longitudinales exhaustives sur les propriétaires d'entreprise et les travailleurs autonomes au Canada, les différences touchant leurs processus d'entrée et de sortie et leur taux de survie n'ont pas pu être étudiés en détail jusqu'à présent.

L'étude « Entrée et sortie des travailleurs autonomes et des propriétaires d'entreprises au Canada » publiée aujourd'hui établit la distinction entre le travail autonome constitué en société et le travail autonome non constitué en société à l'aide d'une base de données appariée d'un genre nouveau, la Base de données canadienne sur la dynamique employeurs-employés. L'étude compare ensuite la dynamique d'entrée et de sortie de ces deux types de travail autonome de 2001 à 2013.

Dans l'ensemble, il s'avère que la propriété d'entreprises était davantage dominée par les hommes que ne l'était le travail autonome. La grande majorité des propriétaires d'entreprise étaient, au cours de la période d'étude, des employeurs, tandis qu'un faible pourcentage des travailleurs autonomes avaient des employés. En outre, les propriétaires d'entreprise touchaient un salaire bien plus élevé que celui des travailleurs autonomes.

Les propriétaires d'entreprise et les travailleurs autonomes non constitués en société se distinguaient en ce qui concerne les processus d'entrée et de sortie. Les travailleurs autonomes affichaient des taux d'entrée et de sortie plus élevés et des probabilités de survie plus faibles que les propriétaires d'entreprises. Le travail autonome était dominé par des entrants à court terme (c.-à-d. que moins de la moitié de tous les nouveaux travailleurs autonomes survivent plus de deux ans après leur entrée). En revanche, la propriété d'entreprises était dominée par des entrants à long terme. Autrement dit, environ 63 % de tous les entrants dans la propriété d'entreprises peuvent survivre au moins trois ans.

Tant pour le travail autonome que pour la propriété d'entreprises, les hommes affichaient des taux d'entrée et de sortie plus élevés que les femmes. Toutefois, la différence entre les hommes et les femmes dans les taux d'entrée et de sortie s'est rétrécie au fil du temps, surtout en ce qui concerne le travail autonome.

Les taux d'entrée selon l'âge pour le travail autonome et la propriété d'entreprises étaient les plus faibles chez les personnes âgées de 15 à 34 ans, atteignaient un sommet chez celles âgées de 35 à 54 ans, puis diminuaient chez les personnes de 55 ans et plus. Par contre, le taux de sortie le plus élevé a été observé dans le groupe d'âge le plus jeune, tandis que le plus faible a été observé dans le groupe d'âge le plus âgé. En outre, il existe d'importantes variations régionales, particulièrement en ce qui concerne les taux d'entrée : les régions de l'ouest affichaient des taux d'entrée plus élevés, tandis que les régions du centre et de l'est enregistraient des taux plus faibles. Les taux de sortie étaient globalement semblables pour l'ensemble du Canada.

L'origine de l'entrée des travailleurs autonomes et des propriétaires d'entreprises diffère également. En effet, bien que la principale source d'entrée tant pour le travail autonome que pour la propriété d'entreprises soit l'emploi rémunéré, le non-emploi était, quant à lui, la deuxième source d'entrée dans le travail autonome, tandis que le travail autonome était la deuxième source d'entrée dans la propriété d'entreprises.

Produits

Le document de recherche « Entrée et sortie des travailleurs autonomes et des propriétaires d'entreprises au Canada », qui fait partie de la Série de documents de recherche, Direction des études analytiques (Numéro au catalogue11F0019M), est maintenant accessible.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Huju Liu au 613-407-0589 (huju.liu@canada.ca ), Division de l'analyse économique.

Date de modification :