Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Salaires par profession, 2017

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2018-06-26

La moyenne du salaire horaire versé aux employés salariés à temps plein, à l'exclusion de la rémunération des heures supplémentaires, des pourboires et de la rémunération incitative et liée au rendement, était de 27,60 $ en 2017, soit un niveau pratiquement inchangé par rapport à l'année précédente. Toutefois, des changements notables ont été observés parmi les professions.

En général, la variation de la moyenne du salaire horaire s'explique par divers facteurs, y compris la croissance des salaires et les variations dans la composition des emplois par profession et par industrie.

Les données du présent communiqué sont tirées de l'Enquête sur les postes vacants et les salaires (EPVS), qui fournit de l'information sur les salaires par profession spécifique et par région économique, sur une base annuelle.

La hausse la plus prononcée du salaire horaire à temps plein est observée dans les professions des ressources naturelles et de l'agriculture

L'EPVS fournit de l'information sur les salaires par profession à partir de la Classification nationale des professions (CNP) de 2016. Le niveau le plus élevé de la hiérarchie de la CNP comprend 10 grandes catégories professionnelles (désignées par les codes à un chiffre de la CNP), qui regroupent chacune de 24 à 80 professions spécifiques (codes à quatre chiffres de la CNP) situées au niveau le plus bas de la CNP.

Comparativement à 2016, la moyenne du salaire horaire à temps plein a augmenté de façon marquée dans 6 des 10 grandes catégories professionnelles et la hausse la plus prononcée a été observée dans les professions des ressources naturelles et de l'agriculture. Parallèlement, le salaire a diminué dans les professions de la fabrication et des services publics et il a peu varié dans celles des arts, de la culture, des sports et des loisirs; de la santé; et de la gestion.

Graphique 1  Graphique 1: Variation annuelle de la moyenne du salaire horaire versé aux employés à temps plein selon la grande catégorie professionnelle, 2017
Variation annuelle de la moyenne du salaire horaire versé aux employés à temps plein selon la grande catégorie professionnelle, 2017

Graphique 2  Graphique 2: Moyenne du salaire horaire versé aux employés à temps plein selon la grande catégorie professionnelle, 2017
Moyenne du salaire horaire versé aux employés à temps plein selon la grande catégorie professionnelle, 2017

Dans les professions des ressources naturelles et de l'agriculture, les salaires à temps plein ont augmenté de 5,0 % pour atteindre 23,25 $ l'heure en 2017. Les surveillants de l'exploitation des mines et des carrières ont gagné le salaire le plus élevé à l'intérieur de cette grande catégorie professionnelle, soit 46,70 $ l'heure. Par ailleurs, les ouvriers de pépinières et de serres, de même que les manœuvres à la récolte, ont gagné le salaire le plus faible, soit 13,65 $. Comparativement à 2016, les postes vacants à temps plein dans cette grande catégorie professionnelle ont augmenté de 2 600 (+20,9 %) et le salaire moyen offert pour ces postes a connu une hausse de 10,5 % pour se fixer à 15,85 $, ce qui représente la croissance la plus rapide du salaire offert parmi les grandes catégories professionnelles.

La moyenne du salaire horaire à temps plein en enseignement, droit et services sociaux, communautaires et gouvernementaux a augmenté de 4,1 % pour s'élever à 34,55 $ en 2017. Cette hausse est principalement attribuable aux employés à temps plein de cette grande catégorie professionnelle travaillant dans les services d'enseignement. À l'intérieur de cette grande catégorie professionnelle, les avocats et les notaires du Québec ont touché le salaire horaire le plus élevé, soit 57,05 $, suivis des professeurs et chargés de cours au niveau universitaire, qui ont gagné 56,45 $. Parallèlement, les dispensateurs de soins aux enfants en milieu familial (14,05 $) et les aides familiaux résidents et aides de maintien à domicile (16,90 $) ont touché le salaire horaire le plus faible.

Dans les professions des sciences naturelles et appliquées, le salaire horaire à temps plein a augmenté de 4,0 % pour atteindre 34,80 $ en 2017. Les employés à temps plein en sciences naturelles et appliquées travaillant dans l'industrie de l'information et l'industrie culturelle, le transport et l'entreposage, ainsi que les services administratifs et les services de soutien, ont contribué le plus à l'augmentation. Les ingénieurs chimistes (59,00 $) et les ingénieurs de l'extraction et du raffinage du pétrole (52,60 $) ont affiché les salaires les plus élevés. Par ailleurs, les techniciens et spécialistes de l'aménagement paysager et de l'horticulture (21,20 $) ainsi que les technologues et techniciens en biologie (23,90 $) ont reçu le salaire le plus faible.

La moyenne du salaire horaire à temps plein dans les professions des affaires, de la finance et de l'administration a augmenté de 2,3 % pour s'établir à 26,60 $ en 2017. La croissance est principalement attribuable aux employés à temps plein en affaires, en finance et en administration travaillant dans l'industrie du transport et de l'entreposage; de la fabrication; et des services professionnels, scientifiques et techniques. Dans cette grande catégorie professionnelle, les agents de statistiques et professions connexes du soutien de la recherche (46,80 $) et les estimateurs et évaluateurs (44,25 $) ont touché les salaires les plus élevés. Les agents de recouvrement ont gagné le salaire le plus faible, soit 18,25 $ l'heure.

La moyenne du salaire horaire des employés à temps plein de la vente et des services a augmenté de 1,9 % pour atteindre 19,20 $ en 2017. Le personnel à temps plein de la vente et des services travaillant dans le commerce de détail, le commerce de gros, ainsi que les soins de santé et l'assistance sociale, a contribué le plus à l'augmentation. À 35,00 $ l'heure, les agents et vendeurs en immobilier ont touché le salaire le plus élevé. Parallèlement, les serveurs d'aliments et de boissons et les barmans ont gagné le salaire le plus faible, soit 12,00 $.

Dans les professions des métiers, du transport et de la machinerie, la moyenne du salaire horaire à temps plein a connu une augmentation de 1,5 % pour atteindre 26,25 $ en 2017. Cette hausse est principalement attribuable aux employés à temps plein de cette grande catégorie professionnelle travaillant dans la construction, les services publics et les administrations publiques. Les entrepreneurs et contremaîtres en tuyauterie (44,20 $) et les électriciens de réseaux électriques (43,95 $) ont touché les salaires les plus élevés. Par ailleurs, les chauffeurs de taxi et de limousine et les chauffeurs (14,60 $), ainsi que les manutentionnaires (19,05 $), ont gagné les salaires les plus faibles. Comparativement à 2016, les postes vacants à temps plein dans les professions des métiers, du transport et de la machinerie ont augmenté de 40,8 %, ce qui représente la croissance la plus rapide parmi toutes les grandes catégories professionnelles.

En revanche, la moyenne du salaire horaire à temps plein dans les professions de la fabrication et des services publics a diminué de 2,1 % pour s'établir à 21,45 $. La baisse est principalement attribuable aux employés à temps plein de la fabrication et des services publics travaillant dans l'industrie de la fabrication. Les surveillants dans le raffinage du pétrole, dans le traitement du gaz et des produits chimiques et dans les services d'utilité publique (44,35 $) et les mécaniciens de centrales et opérateurs de réseaux énergiques (39,05 $) ont touché les salaires les plus élevés. Les salaires les plus faibles ont été observés chez les opérateurs de machines à coudre industrielles (13,90 $) et les manœuvres des produits du textile (14,45 $).

Les salaires horaires les plus élevés sont concentrés dans la plupart des régions économiques de l'Alberta et dans les territoires

En 2017, 8 régions économiques sur 10 affichant les salaires horaires moyens les plus élevés se trouvaient en Alberta et dans les territoires. Wood Buffalo–Cold Lake, Alberta, a enregistré la moyenne du salaire horaire la plus élevée, soit 34,35 $. Le salaire moyen offert pour les postes vacants à Wood Buffalo–Cold Lake se situait aussi parmi les plus élevés, soit 26,10 $ l'heure. Selon l'Enquête sur la population active (EPA), l'Alberta (39,8 %) a enregistré la proportion la plus forte de personnes travaillant à temps plein qui étaient âgées de 25 à 39 ans parmi les provinces.

Les salaires ont aussi été parmi les plus élevés dans les Territoires du Nord-Ouest (33,30 $), à Calgary, Alberta (31,95 $), au Nunavut (31,70 $) et à Banff-Jasper Rocky Mountain House et Athabasca–Grande Prairie–Peace River, Alberta (31,65 $).

En revanche, les 10 régions économiques affichant les plus basses moyennes du salaire horaire se trouvaient dans les provinces de l'Atlantique et au Québec. À 19,65 $, Edmundston-Woodstock, Nouveau-Brunswick, a affiché le salaire horaire moyen le plus faible en 2017, suivi de Campbellton–Miramichi, Nouveau-Brunswick (20,40 $); Saint-John–St. Stephen, Nouveau-Brunswick (21,50 $); l'Île-du-Prince-Édouard (21,70 $); et Annapolis Valley, Nouvelle-Écosse (21,80 $). Annapolis Valley et l'Île-du-Prince-Édouard ont affiché les salaires moyens les plus faibles offerts pour les postes vacants, soit 15,05 $ et 15,15 $, respectivement. En 2017, selon l'EPA, les taux de chômage dans les provinces de l'Atlantique se situaient tous au-dessus de la moyenne nationale à Terre-Neuve-et-Labrador (14,8 %), à l'Île-du-Prince-Édouard (9,8 %), en Nouvelle-Écosse (8,4 %) et au Nouveau-Brunswick (8,1 %).





Objectifs liés au développement durable

Le 1er janvier 2016, le monde a officiellement entrepris la mise en œuvre de l'Agenda 2030 pour le développement durable, le plan d'action axé sur la transformation des Nations Unies qui vise à relever des défis mondiaux urgents au cours des 15 prochaines années. Le plan est fondé sur 17 objectifs précis liés au développement durable.

L'Enquête sur les postes vacants et les salaires est un exemple de la manière dont Statistique Canada appuie le suivi des progrès concernant les objectifs mondiaux liés au développement durable. Ce communiqué servira à mesurer les objectifs suivants :

  Note aux lecteurs

L'Enquête sur les postes vacants et les salaires (EPVS) comprend deux volets complémentaires: le volet sur les postes vacants et le volet sur les salaires. Le volet sur les salaires fournit des données exhaustives sur le salaire horaire moyen des employés à temps plein, selon la profession spécifique et la région économique. Les résultats du volet sur les salaires sont publiés sur une base annuelle.

La collecte des données du volet sur les salaires a été interrompue en janvier 2018. Une étude portant sur le moyen de fournir de l'information plus détaillée par région et profession est en cours et la collecte de renseignements sur les salaires reprendra sur la base des résultats de l'étude.

L'EPVS est parrainée par Emploi et Développement social Canada. Elle répond à des besoins clés d'information sur le marché du travail en fournissant des données essentielles sur la demande de travail actuelle et émergente. Les résultats appuient la prise de décision par les chercheurs d'emploi, les étudiants, les employeurs et les décideurs.

La moyenne du salaire horaire versé aux employés à temps plein est le salaire horaire moyen, avant impôts et retenues, versé par les employeurs aux employés à temps plein, à l'exclusion de la rémunération des heures supplémentaires, des pourboires, des commissions, des primes de production ou de rendement, de la rémunération liée au transport, au kilomètre ou au millage, de la rémunération à la pièce et des contributions de l'employeur aux régimes de retraite et aux régimes d'assurance de soins de santé. Les estimations sont calculées sur la base du nombre d'employés à temps plein selon la profession à l'emplacement. Par conséquent, le salaire moyen selon la profession est pondéré par le poids de l'emplacement, le poids de la profession et le nombre d'employés déclarés dans la profession à chaque emplacement.

La classification des professions est faite selon la Classification nationale des professions (CNP) de 2016. La CNP est une structure hiérarchique à quatre niveaux de groupes de professions, comportant des niveaux successifs de désagrégation. La structure est la suivante : 1) 10 grandes catégories professionnelles (code CNP à un chiffre); 2) 40 grands groupes (code CNP à deux chiffres); 3) 140 groupes intermédiaires (code CNP à trois chiffres); 4) 500 groupes de base (code CNP à quatre chiffres).

Les secteurs d'activité sont classés selon le Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN) de 2012. Le SCIAN compte 20 secteurs d'activité au niveau à deux chiffres.

À l'automne 2018, l'EPVS diffusera des estimations historiques révisées pour le volet sur les postes vacants et le volet sur les salaires. Ces estimations seront calibrées sur les totaux d'emplois révisés de l'Enquête sur l'emploi, la rémunération et les heures de travail diffusés le 28 mars 2018.

Qualité des données de l'Enquête sur les postes vacants et les salaires

La population cible de l'enquête comprend tous les emplacements commerciaux au Canada, à l'exclusion de ceux dont l'activité principale relève des secteurs des organismes religieux et des ménages privés. De plus, afin de réduire le fardeau de réponse des petites entreprises, les emplacements comptant seulement un employé ont été exclus de la population observée.

Produits

Il est possible d'obtenir plus d'information en ligne sur les concepts et l'utilisation des données de l'Enquête sur les postes vacants et les salaires dans le Guide de l'Enquête sur les postes vacants et les salaires (Numéro au catalogue75-514-G).

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Dominique Dionne-Simard au 613-618-9411 (dominique.dionne-simard@canada.ca), Division de la statistique du travail.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :