Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Les emplois canadiens sont-ils plus ou moins spécialisés que les emplois américains?

Diffusion : 2018-06-25

Pour affronter la concurrence dans une économie mondialisée, l'économie canadienne s'appuie sur une main-d'œuvre qualifiée. Les travailleurs canadiens sont plus susceptibles de détenir une qualification postsecondaire, en particulier des diplômes d'études collégiales et d'écoles de métiers, que les travailleurs américains et ils obtiennent généralement de meilleurs résultats que les travailleurs américains lors des évaluations en littératie et en numératie. Cependant, on n'avait jamais abordé la façon dont ces compétences étaient utilisées en milieu de travail et la façon dont on pouvait les comparer dans les deux pays.

Une nouvelle étude de Statistique Canada donne un premier aperçu des profils de compétences professionnelles des emplois occupés par les travailleurs canadiens et américains. Elle utilise des données intégrées du Programme pour l'évaluation internationale des compétences des adultes et de l'Occupational Information Network afin d'examiner les différences entre les emplois canadiens et américains pour 35 compétences différentes. Il s'agit notamment des compétences associées aux sciences, à la technologie, à l'ingénierie et aux mathématiques (STIM), telles que la conception de technologies, l'analyse des opérations, la programmation et les mathématiques ainsi que des compétences dans des domaines complémentaires comme la négociation, la résolution de problèmes complexes, la rédaction et la gestion des ressources.

Les résultats de l'étude suggèrent que, parmi les travailleurs âgés de 25 à 65 ans, les exigences en matière de compétences professionnelles dans les emplois occupés par les Canadiens étaient significativement plus élevées que les exigences en matière de compétences dans les emplois occupés par des Américains. Cette constatation a été observée pour 30 des 35 compétences examinées. En particulier, les emplois canadiens présentaient des exigences nettement plus élevées en matière de compétences en STIM et en matière d'autres compétences techniques, telles que l'installation, l'entretien d'équipement et les réparations.

L'avantage canadien en matière de compétences était le plus marqué parmi les diplômés de l'enseignement postsecondaire ayant un diplôme d'études non universitaires, par exemple un diplôme d'études collégiales ou un certificat d'une école de métiers. Comparativement aux travailleurs américains, les membres de ce groupe occupaient des emplois exigeant des compétences professionnelles plus élevées pour l'ensemble des compétences en STIM, par exemple l'analyse des opérations, la programmation, la conception de technologies et les mathématiques, ainsi que pour plusieurs autres compétences techniques. Ces résultats soulignent l'importance des diplômes postsecondaires non universitaires dans l'économie canadienne.

Parmi les diplômés universitaires, les Canadiens occupaient des emplois exigeant des compétences professionnelles plus élevées dans un seul domaine des STIM, à savoir les mathématiques. En revanche, les diplômés universitaires canadiens occupaient généralement un emploi pour lequel les exigences en matière de compétences professionnelles étaient un peu moins élevées dans d'autres domaines, tels que l'écoute active, la rédaction, la pensée critique, l'apprentissage actif, la compréhension de lecture et la persuasion.

Les différences entre les États-Unis et le Canada en ce qui concerne les exigences en matière de compétences professionnelles s'expliquent en grande partie par les différences de niveau de scolarité atteint ainsi que de compétences en numératie et en littératie des travailleurs des deux pays. Plus particulièrement, les Canadiens ayant un diplôme collégial ou d'une école de métiers étaient proportionnellement plus nombreux à être employés dans les secteurs de l'ingénierie, de la fabrication et de la construction, tous fortement associés à l'utilisation des compétences en STIM et d'autres compétences techniques. En outre, les compétences plus élevées en numératie des travailleurs canadiens étaient associées à des emplois assortis d'un éventail plus large d'exigences en matière de compétences professionnelles, notamment des compétences en numératie, mais aussi des compétences techniques et non techniques.

Produits

Le document de recherche «Les emplois canadiens sont-ils plus ou moins spécialisés que les emplois américains? », qui fait partie de la Série de documents de recherche, Direction des études analytiques (Numéro au catalogue11F0019M), est maintenant accessible.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Marc Frenette (613-864-0762; marc.frenette@canada.ca), Division de l'analyse sociale et de la modélisation.

Date de modification :