Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Taux d'emploi et salaires des travailleurs du principal groupe d'age actif au Canada, 2000 à 2017

Diffusion : 2018-06-04

Selon une nouvelle étude de Statistique Canada, les travailleurs canadiens du principal groupe d'âge actif ont fait meilleure figure que leurs homologues américains de 2000 à 2017, et ce, aussi bien pour les taux d'emploi que pour les salaires.

Les marchés du travail au Canada et aux États-Unis ont connu plusieurs changements structurels et cycliques depuis le début des années 2000. Les deux pays ont vu l'emploi dans le secteur de la fabrication et la syndicalisation reculer, leurs industries pétrolières et gazières croître pendant le boom pétrolier des années 2000 et les activités du secteur de la construction s'ajuster au cours de la dernière récession.

Bien que l'ampleur de certaines de ces variations ait été similaire dans les deux pays, l'ampleur des autres chocs a varié, souvent de façon considérable. Ainsi, il est possible que les taux d'emploi et les salaires des travailleurs du principal groupe d'âge actif — un groupe qui représentait environ les deux tiers de l'emploi total au Canada en 2017 — aient évolué différemment dans les deux pays depuis 2000. À l'aide des données de l'Enquête sur la population active de Statistique Canada et de la Current Population Survey du Bureau of Labor Statistics des États-Unis, l'étude fait la lumière sur cette importante question.

L'étude révèle que le pourcentage des personnes âgées de 25 à 54 ans qui occupaient un emploi au Canada est passé de 80 % en 2000 à 82 % en 2017, alors qu'aux États-Unis, il est passé de 81 % à 79 %.

De plus, pendant la même période, les salaires horaires médians réels des employés âgés de 25 à 54 ans ont augmenté de 9 % au Canada, comparativement à 3 % aux États-Unis.

Les différences sur le plan de la croissance des salaires étaient particulièrement prononcées chez les employés ayant complété des études postsecondaires inférieures au baccalauréat. Par exemple, les salaires horaires médians réels des hommes détenteurs d'un titre postsecondaire inférieur au baccalauréat ont augmenté d'environ 6 % au Canada, mais ont diminué d'environ 9 % aux États-Unis.

Cependant, même si les travailleurs canadiens ont fait meilleure figure à l'échelle nationale, les résultats montrent des variations régionales et provinciales significatives. Par exemple, les hommes sans baccalauréat en Ontario ont connu une diminution de leurs taux d'emploi semblable à celle de leurs homologues dans de nombreuses régions des États-Unis.

De même, les taux d'emploi des femmes canadiennes sans baccalauréat ont augmenté d'environ 12 points de pourcentage au Québec et à Terre-Neuve-et-Labrador, mais n'ont affiché aucune croissance en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta.

Les facteurs spécifiques à l'origine des écarts observés entre les deux pays ne sont pas traités dans l'étude. Cependant, l'ampleur relative des chocs économiques, comme l'ampleur du ralentissement observé dans le marché de l'habitation et l'industrie de la construction aux États-Unis par rapport au Canada, à la fin des années 2000, et l'importance relative plus grande des industries pétrolières et gazières au Canada, ont probablement eu une incidence sur les résultats.

Produits

L'article de recherche « Taux d'emploi et salaires des travailleurs du principal groupe d'âge actif au Canada et aux États-Unis, de 2000 à 2017 », qui fait partie de la publication Aperçus économiques (Numéro au catalogue11-626-X), est maintenant accessible.

L'infographie « Une comparaison de l'emploi et des salaires au Canada et aux États-Unis », qui fait partie de Statistique Canada — Infographies (Numéro au catalogue11-627-M), est maintenant accessible à partir de notre site Web.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec René Morissette au 613-951-3608 (rene.morissette@canada.ca) ou avec André Bernard au 613-867-3821 (andre.bernard@canada.ca), Direction des études analytiques.

Date de modification :