Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Enquête semestrielle auprès des fournisseurs de services de financement aux entreprises, deuxième moitié de 2017

Diffusion : 2018-05-11

Valeur de l'encours de crédit

834,1 milliards de dollars

Décembre 2017

Financement global des entreprises

L'encours total de crédit des entreprises au Canada a progressé de 2,6 % pour s'élever à 834,1 milliards de dollars au deuxième semestre de 2017, en hausse de 20,8 milliards de dollars par rapport au premier semestre de 2017. Cela représente une augmentation de 7,7 % pour l'année; la plus grande part de cette croissance a été enregistrée au cours du premier semestre de 2017.

La Banque du Canada a augmenté son taux directeur à deux reprises pendant la deuxième moitié de 2017, le portant à 1,0 %, son plus haut niveau en huit ans.

En outre, selon les résultats de l'enquête auprès des responsables du crédit de la Banque du Canada, les conditions de prêt (modalités tarifaires et non tarifaires) se sont assouplies en raison de la concurrence accrue à laquelle se sont livrés les fournisseurs de services de financement aux entreprises.

Encours total de crédit

Exprimé en taux de variation, l'encours total de crédit a augmenté dans tous les secteurs, sauf dans celui des autres industries primaires (qui comprend l'extraction minière, l'exploitation en carrière et l'extraction de pétrole et de gaz) et dans celui du transport et de l'entreposage. C'est le secteur des services professionnels qui a enregistré la plus forte hausse de son encours de crédit, celui-ci ayant augmenté de 6,0 % entre la première et la deuxième moitié de 2017 pour atteindre 30,1 milliards de dollars.

En valeur absolue, c'est l'encours de crédit du secteur des services immobiliers et services de location et de location à bail qui a le plus augmenté, ayant progressé de 4,4 milliards de dollars pour se situer à 167,5 milliards de dollars. Par rapport aux autres secteurs, ce secteur représente à lui seul 20 % de l'encours total de crédit.

Ces données concordent avec celles du Relevé trimestriel des états financiers, qui indiquent que les entreprises appartenant au secteur des services immobiliers et services de location et de location à bail affichent généralement des ratios d'endettement plus élevés que l'ensemble des autres entreprises canadiennes. Notamment, dans la deuxième moitié de 2017, ce ratio s'établissait à 2,0 pour le secteur des services immobiliers et services de location, par rapport à 0,92 pour l'économie dans son ensemble.

Selon une étude de la CBRE, une société immobilière commerciale, l'investissement dans l'immobilier commercial au Canada s'est chiffré à 43,1 milliards de dollars en 2017, ce qui représente une augmentation de 24 % par rapport à l'année précédente. Ce niveau sans précédent s'explique par la croissance observée dans les marchés de Toronto et de Vancouver.

Le secteur des services immobiliers et services de location et location à bail a obtenu 14,3 % de son crédit auprès de compagnies d'assurances et de gestionnaires de portefeuille, soit un peu plus que les autres secteurs de l'économie, qui ont tiré 8,8 % de leur crédit de cette source.

Répartition de l'encours de crédit selon les instruments

L'encours total du crédit à terme, qui englobe les prêts à terme et les hypothèques à échéance fixe, a augmenté de 3,1 % pour se chiffrer à 512,6 milliards de dollars. Ce sont les grandes banques canadiennes qui ont affiché la plus forte hausse de leur encours de crédit à terme pendant la deuxième moitié de 2017 (+6,1 %), suivies des caisses populaires et des coopératives de crédit (+4,8 %). Les autres banques (y compris les institutions financières étrangères) n'ont pas contribué à la hausse, ayant affiché une légère diminution à ce chapitre (-0,1 %).

Graphique 1  Graphique 1: Taux de variation du crédit à terme
Taux de variation du crédit à terme

Décaissements

Les décaissements totaux ont augmenté de 6,5 % au deuxième semestre de 2017 pour se situer à 120,7 milliards de dollars, en hausse de 7,4 milliards de dollars par rapport à la période précédente.

Ce sont les prêts octroyés au secteur de la finance et des assurances qui ont le plus contribué à la croissance, leur valeur ayant augmenté de 2,0 milliards de dollars (+13,8 %) au cours du semestre.

Graphique 2  Graphique 2: Décaissements – cinq principaux secteurs
Décaissements – cinq principaux secteurs

Les grandes banques canadiennes ont été à l'origine de la majorité des prêts consentis (53,8 % ou 64,9 milliards de dollars) au deuxième semestre de 2017.

Les décaissements des grandes banques canadiennes se sont accrus de 7,5 %. Par comparaison, les décaissements des coopératives de crédit et des caisses populaires ont augmenté de 6,5 %, et ceux des autres banques, de 3,1 %.

Graphique 3  Graphique 3: Croissance des décaissements par prêteur
Croissance des décaissements par prêteur

  Note aux lecteurs

Les données pour la premier semestre de 2017 de l'Enquête semestrielle auprès des fournisseurs de services de financement aux entreprises ont été révisées.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :