Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Le commerce extérieur du Canada selon la classification par grandes catégories économiques, 2016

Diffusion : 2017-12-11

La Classification par grandes catégories économiques (CGCE) offre aux utilisateurs une nouvelle perspective sur les importations et les exportations du Canada. Une de ses principales caractéristiques est une structure d'agrégation d'utilisation finale qui est conforme aux trois classes fondamentales de biens du Système de comptabilité nationale, à savoir les biens d'équipement, les biens intermédiaires et les biens de consommation. Cette structure d'agrégation facilite l'analyse des statistiques sur le commerce extérieur par rapport à d'autres données économiques, telles que les statistiques sur l'industrie et les agrégats des comptes économiques nationaux comme le produit intérieur brut. Les importations et les exportations classées par grandes catégories économiques donnent un aperçu du rôle des importations et des exportations comme facteurs de production, comme source de capital et comme source de biens pour consommation finale.

Les données annuelles du commerce international de marchandises du Canada selon la CGCE sont maintenant accessibles dans le tableau CANSIM 228-0081 pour la période de 2000 à 2016.

Les biens intermédiaires représentent près de la moitié des importations

Les importations de biens intermédiaires représentaient 47,0 % du total des importations du Canada en 2016, en baisse par rapport à 57,2 % en 2000. En revanche, la part des importations de biens de consommation s'est accrue, passant de 15,1 % en 2000 à 21,2 % en 2016, alors que celle des importations de biens d'équipement a augmenté pour passer de 18,7 % en 2000 à 20,3 % en 2016. Ces résultats mettent en évidence une importante tendance dans les importations canadiennes, qui sont moins axées sur les biens intermédiaires, et davantage sur les biens d'équipement et les biens de consommation. Ce phénomène pourrait être indicateur d'un nouveau rôle joué par les entreprises canadiennes, qui s'éloignent de l'assemblage pour se consacrer davantage à la distribution.

Graphique 1  Graphique 1: Parts des grandes catégories économiques par rapport au total des importations de marchandises du Canada
Parts des grandes catégories économiques par rapport au total des importations de marchandises du Canada

L'inverse est vrai pour les exportations. En 2016, la part des biens intermédiaires s'est accrue pour représenter 58,1 % des exportations comparativement à 56,8 % en 2000, alors que la part des biens d'équipement a diminué, passant de 14,6 % en 2000 à 9,0 % en 2016.

Graphique 2  Graphique 2: Parts des grandes catégories économiques par rapport au total des exportations de marchandises du Canada
Parts des grandes catégories économiques par rapport au total des exportations de marchandises du Canada

Selon la catégorie de la CGCE, les approvisionnements industriels non désignés ailleurs, produits ayant subi une transformation (CGCE 22) ainsi que les parties, pièces détachées et accessoires de matériel de transport (CGCE 53) figuraient parmi les trois principaux produits d'exportation intermédiaires à destination des États-Unis et produits d'importation intermédiaires en provenance des États-Unis, tandis que les combustibles et lubrifiants — produits de base (CGCE 31) venaient au deuxième rang pour leur valeur d'exportation vers les États-Unis.

En 2016, les États-Unis étaient la destination de 71,6 % des exportations canadiennes de biens intermédiaires, en baisse par rapport à 83,1 % en 2000. Par comparaison, 5,3 % des biens intermédiaires ont été exportés en Chine, en hausse par rapport à 1,4 % en 2000, et 5,0 % ont été exportés au Royaume-Uni.

En 2016, les États-Unis étaient à l'origine de 56,5 % des importations canadiennes de biens intermédiaires, leur part ayant diminué de 11,2 points de pourcentage au cours de la période de 2000 à 2016. La Chine (8,2 %) et le Mexique (5,2 %) étaient à l'origine de 13,4 % des importations canadiennes de biens intermédiaires. La part de la Chine a augmenté, passant de 1,5 % en 2000 à 8,2 % en 2016, tout comme celle du Mexique, qui est passée de 2,6 % en 2000 à 5,2 % en 2016.

Forte croissance des biens de consommation

Le Canada n'a cessé d'importer plus de biens de consommation qu'il n'en a exportés, et l'écart s'est élargi depuis 2000. Les importations de biens de consommation ont augmenté chaque année depuis 2000, à l'exception de 2010. Elles ont atteint 113,1 milliards de dollars en 2016, ayant plus que doublé de 2000 à 2016. Les exportations de biens de consommation se sont également accrues depuis 2010, atteignant 64,1 milliards de dollars en 2016.

Graphique 3  Graphique 3: Importations et exportations de biens de consommation
Importations et exportations de biens de consommation

En 2016, les États-Unis étaient à l'origine de 41,2 % des importations de biens de consommation, suivis de la Chine (20,4 %) et du Mexique (4,9 %).

En 2016, 73,7 % des exportations de biens de consommation étaient destinées aux États-Unis. Le Japon (3,7 %), la Chine (3,5 %) et l'Inde (1,8 %) représentaient d'autres marchés d'importance. La Chine (17,7 %), l'Inde (15,7 %) et l'Italie (13,9 %) ont affiché les taux de croissance les plus rapides au cours de la période de 2000 à 2016.

Le Canada importe une grande quantité de biens d'équipement

Comme pour les biens de consommation, le Canada s'avère systématiquement un importateur net de biens d'équipement, et l'écart s'est élargi depuis la récession de 2009. Depuis 2003, les importations de biens d'équipement ont connu une tendance à la hausse, sauf en 2009. En 2016, elles se sont chiffrées à 108,3 milliards de dollars. Par comparaison, la valeur des exportations de biens d'équipement, qui s'est établie à 46,5 milliards de dollars en 2016, est bien en dessous des niveaux de 2000. De 2000 à 2016, le taux de croissance des importations de biens d'équipement (3,1 %) a ainsi dépassé celui des exportations de biens d'équipement (-1,6 %) par une forte marge.

Graphique 4  Graphique 4: Importations et exportations de biens d'équipement
Importations et exportations de biens d'équipement

En 2016, les États-Unis étaient à l'origine de 48,2 % des importations de biens d'équipement, suivis de la Chine (19,0 %) et du Mexique (8,8 %). La part de la Chine s'est multipliée par plus de 10 en 16 ans.

En 2016, 72,5 % des exportations de biens d'équipement étaient destinées aux États-Unis, suivis de la Chine (2,9 %) et du Royaume-Uni (2,5 %). Malte était la quatrième destination en importance au chapitre des exportations de biens d'équipement, principalement des aéronefs. Les États-Unis sont restés la principale destination des exportations, mais celles-ci ont néanmoins diminué de 2,8 % en moyenne de 2000 à 2016.

  Note aux lecteurs

Correspondance entre les classes de biens du Système de comptabilité nationale et les catégories de la Classification par grandes catégories économiques

Biens d'équipement : somme de

  • 41 Biens d'équipement (à l'exclusion du matériel de transport)
  • 521 Matériel de transport, destiné à l'industrie

Biens intermédiaires : somme de

  • 111 Produits alimentaires et boissons, produits de base, principalement destinés à l'industrie
  • 121 Produits alimentaires et boissons, produits ayant subi une transformation, principalement destinés à l'industrie
  • 21 Approvisionnements industriels non désignés ailleurs, produits de base
  • 22 Approvisionnements industriels non désignés ailleurs, produits ayant subi une transformation
  • 31 Combustibles et lubrifiants, produits de base
  • 322 Combustibles et lubrifiants, produits ayant subi une transformation, (autres que carburants pour moteurs)
  • 42 Parties, pièces détachées et accessoires de biens d'équipement (à l'exclusion du matériel de transport)
  • 53 Parties, pièces détachées et accessoires de matériel de transport

Biens de consommation : somme de

  • 112 Produits alimentaires et boissons, produits de base, principalement destinés à la consommation des ménages
  • 122 Produits alimentaires et boissons, produits ayant subi une transformation, principalement destinés à la consommation des ménages
  • 522 Matériel de transport, non destiné à l'industrie
  • 61 Biens de consommation non désignés ailleurs, durables
  • 62 Biens de consommation non désignés ailleurs, semi-durables
  • 63 Biens de consommation non désignés ailleurs, non durables

Produits

Le document « Le commerce extérieur du Canada selon la classification par grandes catégories économiques », qui fait partie de la collection Les nouveautés en matière de comptes économiques canadiens (Numéro au catalogue13-605-X), est maintenant accessible.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Jean Bosco Sabuhoro (613 818-9151), Division du commerce et des comptes internationaux.

Date de modification :