Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Incidence de la variation des taux d'imposition chez les travailleurs plus âgés sur le revenu du travail au sein du ménage

Diffusion : 2017-11-23

Dans le contexte d'une société vieillissante et de la hausse des taux d'activité sur le marché du travail des Canadiens plus âgés, il est important de comprendre les facteurs qui ont des incidences sur les décisions d'emploi des travailleurs âgés. Malgré la grande quantité de documents de recherche portant sur l'estimation des effets de la fiscalité sur les décisions liées à l'offre de main-d'œuvre que prennent les jeunes travailleurs et ceux d'âge moyen, la façon dont les travailleurs plus âgés réagissent par rapport à leurs impôts sur le revenu a suscité relativement peu d'attention.

Une nouvelle étude diffusée par Statistique Canada examine les incidences des variations des taux d'imposition résultant des changements politiques, y compris le fractionnement du revenu de pension, sur l'emploi des Canadiens dans la cinquantaine et la soixantaine. Aux fins de l'analyse, on a utilisé les déclarations de revenu d'environ 535 000 personnes ainsi que celles de leurs conjoints, et on a tenu compte d'une vaste gamme de caractéristiques liées à l'emploi et à la retraite, par exemple, l'âge et le revenu du ménage.

L'étude conclut qu'une baisse des taux d'imposition ont des répercussions sur les décisions d'offres de main-d'œuvre des travailleurs plus âgés de plusieurs manières.

Premièrement, une augmentation du revenu après impôt attribuable à une diminution de l'impôt sur le revenu incitait un certain nombre de personnes plus âgées à quitter la population active. Plus précisément, chaque augmentation de 1 % du revenu total après impôt se traduisait par une diminution d'environ 2 points de pourcentage de la probabilité que les travailleurs plus âgés continuent d'occuper un emploi, ce qui laisse à penser que les revenus plus élevés après impôt ont permis à certaines personnes de prendre leur retraite.

Deuxièmement, des revenus après impôt plus élevés ont également encouragé ces travailleurs plus âgés qui demeuraient dans la population active à accroître leur offre de main-d'œuvre. Plus précisément, parmi les travailleurs plus âgés qui continuaient de travailler, une augmentation de 10 % du « pourcentage de revenu net » moyen, défini comme un moins le taux d'imposition, donnait lieu à une augmentation de 4,2 % du revenu du travail du salarié. Ce chiffre dépassait de loin l'augmentation du revenu total après impôt associée à un taux d'imposition inférieur. De telles augmentations de l'offre de main-d'œuvre étaient légèrement plus évidentes chez les travailleurs plus âgés à l'extrémité supérieure de la répartition des revenus.

Troisièmement, les variations du taux d'imposition des personnes étaient également associées à des changements de décisions de leurs conjoints quant à l'emploi, les augmentations du revenu total des personnes après impôt étant associées à des réductions d'emploi du conjoint.

Enfin, l'étude a aussi conclu que les travailleurs réagissaient plus aux variations de leur taux d'imposition moyen que de leur taux d'imposition marginal. Cela cadre avec l'hypothèse selon laquelle les personnes utilisent les taux moyens comme mesure de substitution des taux marginaux lorsque les barèmes d'imposition sont non linéaires et complexes.

Produits

Le document de recherche « Incidence de la variation des taux d'imposition chez les travailleurs plus âgés sur le revenu du travail au sein du ménage », qui fait partie de la Série de documents de recherche, Direction des études analytiques (Numéro au catalogue11F0019M), est maintenant accessible.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec René Morissette, au 613-951-3608 (rene.morissette@canada.ca), Division de l'analyse sociale et de la modélisation.

Date de modification :