Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Les nouveaux contacts avec le système de justice de la Saskatchewan, 2009-2010 à 2011-2012

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2016-06-13

Pour la première fois, une nouvelle étude fait le suivi de l'interaction continue entre un groupe de contrevenants en Saskatchewan et le système de justice de cette province.

L'article de Juristat intitulé « Les nouveaux contacts avec le système de justice de la Saskatchewan » présente les résultats d'une étude pilote qui visait à examiner une cohorte de personnes qui sont entrées en contact avec la police en Saskatchewan en 2009-2010. À l'aide des données des services de police, des tribunaux et des services correctionnels du système de justice en Saskatchewan, on a suivi les membres de cette cohorte sur une période de trois ans afin de déterminer leurs cheminements dans le système de justice et la mesure dans laquelle ils ont eu des contacts répétés (nouveaux contacts) avec la police pour une nouvelle infraction.

L'article traite également de concepts clés liés au nouveau contact, soit la prévalence et la fréquence des nouveaux contacts, le temps écoulé jusqu'au nouveau contact et la nature du nouveau contact. La prévalence et la fréquence des nouveaux contacts permettent de déterminer le nombre de personnes qui ont eu de nouveaux contacts avec le système de justice et la fréquence à laquelle elles reviennent dans le système. Le temps écoulé jusqu'au nouveau contact et la nature du nouveau contact décrivent le temps écoulé avant qu'une personne retourne dans le système, et le degré de gravité de la nouvelle infraction.

  Note aux lecteurs

Cette étude est fondée sur des extraits de données particuliers reçus en collaboration avec le ministère de la Justice, la Gendarmerie royale du Canada et les services de police municipaux en Saskatchewan, et soutenus par eux. On a également utilisé les données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2), de l'Enquête intégrée sur les tribunaux de juridiction criminelle (EITJC) et de l'Enquête intégrée sur les services correctionnels (EISC), y compris des variables de couplage supplémentaires.

On a déterminé le nombre de personnes qui sont entrées en contact et/ou qui ont eu un nouveau contact avec le système de justice de la Saskatchewan en 2009-2010 en examinant les enregistrements de toutes les affaires fondées déclarées par les services de police de la Saskatchewan dans le cadre du Programme DUC 2 de 2009-2010 à 2011-2012. On a déterminé les cheminements des personnes dans le système en couplant les enregistrements des affaires déclarées par la police dans le cadre du Programme DUC 2 aux données recueillies au moyen de l'EITJC et de l'EISC.

Produits

L'article de Juristat intitulé « Les nouveaux contacts avec le système de justice de la Saskatchewan » (Numéro au catalogue85-002-X) est maintenant accessible. Sous l'onglet Parcourir par ressource clé de notre site Web, choisissez Publications, Tous les sujets, Crime et justice, puis Juristat.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :