Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Les pratiques linguistiques des enfants de familles francophones vivant à l'extérieur du Québec, 2006

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2015-12-17

Le tiers des enfants de parents francophones vivant à l'extérieur du Québec en 2006 utilisaient exclusivement ou principalement le français pour la lecture, et un pourcentage plus faible utilisaient le français dans d'autres activités quotidiennes.

Ce résultat provient d'une nouvelle étude diffusée aujourd'hui et intitulée « Les pratiques linguistiques des enfants de familles francophones vivant à l'extérieur du Québec ».

Les enfants de parents francophones sont définis comme ceux qui avaient au moins un parent dont la langue maternelle ou la première langue officielle parlée était le français.

L'étude est fondée sur des données de l'Enquête sur la vitalité des minorités de langue officielle, qui a été menée en 2006 parmi les minorités francophones et anglophones au Canada. Entre autres sujets abordés par l'enquête — laquelle n'a pas été réalisée depuis — on retrouvait la langue utilisée par ces populations dans leurs activités quotidiennes.

Les activités examinées dans le cadre de cette étude comprennent la lecture, l'écoute de la télévision, l'utilisation d'Internet ainsi que les activités sportives et non sportives organisées.

De nombreux enfants de parents francophones vivant à l'extérieur du Québec utilisent l'anglais dans leurs activités quotidiennes

En 2006, 33 % des enfants de parents francophones vivant à l'extérieur du Québec utilisaient exclusivement ou principalement le français pour la lecture, tandis que 48 % utilisaient exclusivement ou principalement l'anglais et 19 % utilisaient les deux langues à égalité.

L'utilisation du français dans les activités de lecture était plus élevée parmi les enfants qui parlaient le français le plus souvent à la maison (74 %), qui avaient deux parents de langue maternelle française (65 %), et qui vivaient dans des communautés où au moins le quart des enfants avaient le français comme première langue officielle parlée (67 %).

Les enfants utilisaient l'anglais plus souvent dans d'autres activités quotidiennes, même si le français était plus répandu au sein de la famille ou de la communauté.

Par exemple, près des trois quarts (74 %) des enfants dont au moins un parent était francophone écoutaient la télévision exclusivement ou principalement en anglais. En comparaison, 12 % l'écoutaient exclusivement ou principalement en français et 14 % l'écoutaient dans les deux langues à égalité.

Chez les enfants qui parlaient français le plus souvent à la maison, 42 % écoutaient exclusivement ou principalement la télévision en anglais, alors que 32 % écoutaient exclusivement ou principalement la télévision en français. Environ le quart écoutait la télévision dans les deux langues également.

De même, près de la moitié (48 %) des enfants dont les deux parents avaient le français comme langue maternelle, et 43 % des enfants francophones vivant dans des collectivités où au moins le quart des enfants avaient le français comme première langue officielle écoutaient la télévision exclusivement ou principalement en anglais.

  Note aux lecteurs

Les données de cet article ont été tirées de l'Enquête sur la vitalité des minorités de langue officielle (EVMLO) menée par Statistique Canada en 2006, en collaboration avec un certain nombre de ministères et d'organismes fédéraux. Dans le cadre de l'EVMLO, on a recueilli des renseignements pertinents pour la mesure et l'évaluation d'indicateurs clés de la vitalité des collectivités canadiennes en situation linguistique minoritaire.

L'étude est axée sur les enfants (de moins de 18 ans) de parents francophones qui vivaient au Canada, à l'extérieur du Québec. La population minoritaire francophone de cette enquête comprend les personnes : a) qui ont le français comme langue maternelle, seul ou avec une autre langue; b) qui ont une langue non officielle comme langue maternelle et qui, des deux langues officielles, connaissent seulement le français; c) qui ont une langue non officielle comme langue maternelle, qui connaissent le français et l'anglais et qui parlent soit une langue non officielle, soit le français, seul ou avec une autre langue, le plus souvent à la maison.

Produits

L'article intitulé « Les pratiques linguistiques des enfants de familles francophones vivant à l'extérieur du Québec », publié dans Regards sur la société canadienne (Numéro au catalogue75-006-X), de même que le rapport détaillé « Pratiques linguistiques des enfants issus de familles francophones vivant dans un environnement linguistique minoritaire », publié dans Portrait des minorités de langue officielle au Canada (Numéro au catalogue89-642-X), sont maintenant accessibles à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Parcourir par ressource clé.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec René Houle au 613-854-8473 (rene.houle@canada.ca), Division de la statistique sociale et autochtone.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :