Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : L'incidence du désavantage de la taille des entreprises au Canada sur l'écart entre la productivité du travail du Canada et celle des États-Unis

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2014-01-08

L'écart entre les niveaux de productivité du travail au Canada et aux États-Unis s'explique principalement par une plus grande proportion d'emplois dans les petites entreprises au Canada et par leur productivité du travail relativement inférieure à celle des grandes entreprises. La productivité du travail est définie comme étant le produit intérieur brut (PIB) par heure travaillée.

Les petites entreprises sont souvent considérées comme dynamiques et novatrices mais, dans bien des cas, elles tirent difficilement avantage des économies d'échelle découlant de la taille et, par conséquent, elles sont désavantagées sur le plan de la productivité comparativement aux grandes entreprises. Un pays dont une large proportion des emplois se trouve dans les petites entreprises, comme on l'a déjà indiqué, aura vraisemblablement des niveaux de productivité agrégée plus faibles pour le secteur des entreprises.

L'analyse de l'importance de cette explication pour l'écart entre les niveaux de productivité du travail au Canada et aux États-Unis nécessite des données exhaustives et comparables sur les répartitions par taille d'entreprise dans les deux pays et sur les différences de niveaux de productivité entre les catégories de taille d'entreprise.

Deux articles publiés aujourd'hui proposent de nouvelles données exhaustives sur les différences de niveaux de productivité du travail entre les catégories de taille dans les deux pays. Ils examinent également la possibilité d'expliquer l'écart de productivité entre les deux pays par les différences liées à la structure industrielle entre le Canada et les États-Unis ainsi que par les différences relatives au rendement au chapitre de la productivité des petites entreprises par rapport aux grandes entreprises.

Différences relatives à la répartition selon la taille entre le Canada et les États-Unis

La première étude, intitulée « La répartition du produit intérieur brut et du nombre d'heures travaillées entre les catégories de taille d'entreprise au Canada et aux États-Unis », examine et compare les niveaux de productivité du travail dans le secteur des entreprises du Canada et des États-Unis pour les petites et grandes entreprises de 2002 à 2008. Elle quantifie l'importance relative des petites et grandes entreprises au Canada et aux États-Unis à l'aide de mesures de la production (PIB) et de l'intrant travail (heures travaillées), et elle compare les niveaux relatifs de productivité du travail des petites entreprises par rapport aux grandes entreprises. Aux fins de cette étude, on considère que les petites entreprises comptent de 0 à 499 employés et que les grandes entreprises avaient 500 employés ou plus.

De 2002 à 2008, l'importance des grandes entreprises dans le secteur des entreprises, selon leur part du PIB et des heures travaillées, était inférieure au Canada comparativement aux États-Unis. En 2008, les grandes entreprises canadiennes ont été à l'origine de 46,6 % du PIB du secteur des entreprises et de 29,2 % des heures travaillées. En revanche, les grandes entreprises américaines étaient à l'origine de 53,9 % du PIB et de 44,4 % des heures travaillées.

À un niveau industriel détaillé, la part du PIB attribuable aux grandes entreprises aux États-Unis était supérieure à 50 % dans plus d'industries individuelles qu'au Canada. Les différences entre les deux pays étaient particulièrement importantes dans le secteur des services. La part des grandes entreprises du secteur des services était de 40,2 % au Canada en 2008, comparativement à 52,8 % aux États-Unis. Quant à la part des grandes entreprises productrices de biens, elle se situait à 55,4 % au Canada cette même année, comparativement à 56,8 % aux États-Unis.

En général, l'écart entre les niveaux de productivité du travail des petites et grandes entreprises était plus important au Canada qu'aux États-Unis. Les niveaux de productivité du travail des petites entreprises canadiennes se situaient approximativement à la moitié de ceux des grandes entreprises. Aux États-Unis, le niveau de productivité des petites entreprises se situait à 67 % de celui des grandes entreprises.

Incidence du désavantage des petites entreprises sur l'écart entre la productivité du Canada et des États-Unis

La deuxième étude, intitulée « Écart entre la productivité du travail au Canada et aux États-Unis selon les catégories de taille d'entreprise », cherche à savoir si le fait d'avoir une plus grande proportion des heures travaillées dans les petites entreprises relativement moins productives par rapport aux grandes entreprises peut expliquer l'écart entre les niveaux de productivité agrégée du travail au Canada et aux États-Unis.

Étant donné que la productivité agrégée représente uniquement la somme pondérée de la productivité des entreprises sous-jacentes qui constituent l'économie, les changements dans les répartitions de taille ou dans la productivité relative (toutes choses étant égales par ailleurs) donneront lieu à des changements dans les niveaux de productivité agrégée. Par exemple, l'augmentation de la proportion de grandes entreprises plus productives, tout en maintenant constante leur productivité relative, augmentera la productivité agrégée. L'augmentation de la productivité relative des petites entreprises, comparativement aux grandes entreprises, en maintenant constante leur importance relative mesurée par la part des heures travaillées, augmentera aussi la productivité agrégée.

L'article présente des estimations de l'incidence de l'augmentation de la part des heures travaillées dans les grandes entreprises canadiennes pour atteindre les niveaux américains sur les niveaux de productivité agrégée du travail au Canada. Il vise en outre à quantifier les répercussions de l'augmentation de la productivité relative des petites entreprises par rapport aux grandes entreprises au Canada en rendant le ratio de productivité relative des petites et des grandes entreprises équivalent à celui qui existe aux États-Unis.

L'étude révèle qu'une hausse de la part des heures travaillées dans les grandes entreprises canadiennes pour atteindre les niveaux américains aurait augmenté les niveaux de productivité du travail du Canada d'environ 6 % en 2002, et réduit l'écart de productivité. L'ajustement de la productivité du travail relative des petites entreprises par rapport aux grandes entreprises pour atteindre les niveaux américains aurait fait augmenter les niveaux de productivité du travail du Canada d'une proportion additionnelle de 11 % en 2002, et aurait eu une incidence plus importante sur la réduction de l'écart de productivité.

Combinées, la diminution de l'importance relative des petites entreprises dans l'économie et l'augmentation de leur productivité relative par rapport aux grandes entreprises sont à l'origine de la majeure partie de l'écart entre les niveaux de productivité au Canada et aux États-Unis en 2002.

Les changements dans l'économie qui se sont produits de 2002 à 2008 ont diminué la contribution relative du secteur des petites entreprises, celle-ci se situant à 67 % (correction) en 2008.

Les études « La répartition du produit intérieur brut et du nombre d'heures travaillées entre les catégories de taille d'entreprise au Canada et aux États-Unis » dans la Série de documents de recherche sur l'analyse économique, no 88 (Numéro au catalogue11F0027M), et « Écart entre la productivité du travail au Canada et aux États-Unis selon les catégories de taille d'entreprise » dans La revue canadienne de productivité, no 33 (Numéro au catalogue15-206-X), sont maintenant accessibles à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Parcourir par ressource clé.

Les études connexes « Différences de productivité du travail au Canada selon les catégories de taille d'entreprise, 2002 à 2008 » dans La revue canadienne de productivité, no 32 (Numéro au catalogue15-206-X), et « Apport des petites et moyennes entreprises au produit intérieur brut : comparaison entre le Canada et les États-Unis » (no 70) et « Les petites, moyennes et grandes entreprises dans l'économie canadienne : mesure de leur contribution au produit intérieur brut de 2001 à 2008 », (no 82) dans la Série de documents de recherche sur l'analyse économique (Numéro au catalogue11F0027M) sont également disponibles.

D'autres études relatives à la productivité sont accessibles sur notre site Web (www.statcan.gc.ca/analyseeconomique).

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec John Baldwin (613-951-8588) de la Division de l'analyse économique.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :