3. À propos du produit

Passer au texte

Objet du produit
Définitions et concepts
Contenu
Méthodologie générale
Restrictions
Comparaison avec d'autres produits/versions
Utilisation avec d'autres produits
Date de référence

Début du texte

Objet du produit

L'objet du Fichier de conversion des codes postauxMO (FCCP) est de fournir un lien entre les codes postauxMO à six caractères et les régions géographiques normalisées du Recensement de 2011 (p. ex., aires de diffusion, subdivisions de recensement, secteurs de recensement). Le fichier n'a pas pour objet de valider les codes postauxMO.

Définitions et concepts

Les termes et les concepts géographiques sont définis brièvement au glossaire (Annexe A). Des renseignements supplémentaires se trouvent dans le Dictionnaire du Recensement de 2011 (no 98-301-X au catalogue) et le Glossaire illustré de 2011 (no 92-195-X au catalogue).

Contenu

La présente version du FCCP comprend 855 805 codes postauxMO (850 559 sont actifs, 5 246 sont retirés sans être réactivés). Les codes postauxMO supprimés avant le 1er janvier 2011 sont inclus dans un fichier distinct intitulé Retirés 2010 (R2010.txt), disponible avec le FCCP. Ces codes postauxMO sont liés aux unités géographiques utilisées dans le Recensement de 2011, qui comprennent les coordonnées de latitude et de longitude. Ce fichier renferme les données sur les codes postauxMO assujetties à une licence de la Société canadienne des postes (SCP). Le fichier de la SCP à partir duquel les données des codes postauxMO valides ont été récupérées date de novembre 2014. Le FCCP regroupe tous les codes postauxMO valides que l'on a été en mesure d'apparier au cadre géographique de Statistique Canada et, par conséquent, de déterminer un lien avec une ou plusieurs régions géostatistiques normalisées en date de novembre 2014 selon la SCP. Une version nationale du FCCP est disponible.

Les codes postauxMO ne suivent pas les limites géographiques de recensement et peuvent donc être liés à plus d'une région géographique normalisée ou attribuée à plus d'un ensemble de coordonnées. Un code postalMO peut donc figurer sur plus d'un enregistrement. Les codes postauxMO peuvent aussi chevaucher les limites provinciales. Voir la section des Spécifications techniques pour de plus amples renseignements au sujet des codes postauxMO.

Le tableau 3.1 indique le nombre de codes postauxMO uniques et le nombre total d'enregistrements par province et territoire. (Le tableau 4.3 dans la section des Spécifications techniques indique les comptes des codes postauxMO selon la première lettre de la région de tri d'acheminement©.)

Tableau 3.1
Comptes des codes postauxMO par province et territoire
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau 3.1 Comptes des codes postaux par province et territoire. Les données sont présentées selon Province ou territoire (titres de rangée) et Codes postaux uniques et Nombres d'enregistrements(figurant comme en-tête de colonne).
Province ou territoire Codes postauxMO uniques Nombres d'enregistrements
Terre-Neuve-et-Labrador 11 283 21 789
Île-du-Prince-Édouard 4 029 10 291
Nouvelle-Écosse 28 496 66 847
Nouveau-Brunswick 59 829 105 016
Québec 217 244 474 980
Ontario 283 895 619 320
Manitoba 25 123 42 175
Saskatchewan 22 543 35 771
Alberta 84 472 172 761
Colombie-Britannique 117 343 243 051
Yukon 994 1 908
Territoires du Nord-Ouest 526 1 503
Nunavut 28 96
Total 855 805 1 795 508

Chaque enregistrement sur le fichier comprend :

  • code postalMO de six caractères
  • identificateur unique d'aire de diffusion (AD) : formé du code de la province/du territoire, du code de la division de recensement et du code de l'aire de diffusion
  • îlot de diffusion : unité géographique de base (si possible)
  • coordonnées de latitude et de longitude de la région géographique du recensement à laquelle le code postalMO est lié
  • nom, code et genre de la subdivision de recensement (SDR)
  • codes géographiques de l'ensemble des autres unités géographiques normalisées de haut niveau dans lesquelles l'îlot de diffusion/l'aire de diffusion est situé(e)
  • code de la circonscription électorale fédérale – Ordonnance de représentation de 2003
  • des renseignements de la SCP qui se rapportent à chaque code postalMO – la date de sa création, la date de son retrait, le type de mode de livraison et le nom de la communauté utilisé par la SCP et divers indicateurs dont l'indicateur de lien unique, le type de point représentatif et le type de code postalMO sont également inclus.
  • les métadonnées au niveau de l'enregistrement sont directement liées à la qualité (notamment, la qualité de l'indicateur et source de géocodage). Il existe également un indicateur qui permet de savoir si le code postalMO est lié à une installation postale.

Le FCCP inclut des fichiers additionnels. En raison de la taille des champs de noms et de leur répétition, ces fichiers sont offerts séparément :

  • fichier des noms des divisions de recensement (CD_DR.txt)
  • fichier des noms des circonscriptions électorales fédérales – Ordonnance de représentation de 2003 (FED03_CEF03.txt)
  • fichier des noms de Classification des secteurs statistiques (SAC_CSS.txt)
  • Retirés 2010 (R2010.txt)

Le lien de base entre le code postalMO et les autres unités géographiques normalisées du recensement est fait à partir d'un ou plusieurs îlots de diffusion du Recensement de 2011. Les unités géographiques comprises dans le FCCP apparaissent dans le diagramme hiérarchique (Annexe B).

Le FCCP est offert sous forme d'ensemble pour le Canada. Les commandes spéciales sont acceptées. Communiquer avec nous par courriel ou visiter notre site Web.

Méthodologie générale

Le Fichier de conversion des codes postauxMO (FCCP) est mis à jour périodiquement et est diffusé annuellement. Les modifications continuellement apportées aux codes postauxMO par la Société canadienne des postes (SCP) sont repérées et appariées aux unités géographiques du recensement correspondant. Tous les cinq ans, soit après chaque recensement, le FCCP doit être aligné avec les nouvelles régions géographiques du recensement.

Chaque mois, la SCP fournit à Statistique Canada un fichier qui comprend les codes postauxMO, les tranches d'adresses et les autres attributs (par exemple, le type de mode de livraison) les plus récents. Dans la mesure du possible, les tranches d'adresses par code postalMO sont associées à un côté d'îlot, à un îlot de diffusion ou à une aire de diffusion. Lorsque le côté d'îlot ou d'îlot de diffusion ne peut être déterminé avec précision, le code postalMO est apparié à l'aire(s) de diffusion.

Tous les autres appariements entre les codes postauxMO et les régions géographiques au plus petit niveau sont établis à partir d'un côté d'îlot, d'un îlot de diffusion ou d'une aire de diffusion.

Restrictions

Le FCCP contient des enregistrements multiples pour un code postalMO lorsque ce code postalMO chevauche plus d'un côté d'îlot, d'un îlot de diffusion ou d'une aire de diffusion. Il convient de souligner que les données de la Société canadienne des postes utilisées pour générer le FCCP comportent certains codes postauxMO qui sont associés à de multiples tranches d'adresses. Par exemple, dans le fichier de novembre 2014 reçu de la Société canadienne des postes, 903 codes postauxMO étaient liés à au moins 50 et au plus 100 tranches d'adresses différentes, et 589 codes postauxMO étaient liés à 100 tranches d'adresses ou plus.

Il n'y a pas d'adresse civique pour certains codes postauxMO, par exemple ceux liés à des routes rurales. Nombres de ces codes postauxMO ont tendance à chevaucher plusieurs aires de diffusion et recoupent souvent les limites de régions géographiques normalisées, comme des secteurs de recensement ou des subdivisions de recensement. Il est difficile, sinon impossible, de déterminer l'emplacement précis d'un code postalMO rural.

Les boîtes postales communautaires contribuent à l'accroissement des enregistrements multiples pour un même code postalMO sur le FCCP. Dans les nouvelles régions de livraison urbaine, les codes postauxMO sont assignés à une boîte postale communautaire qui peut desservir des îlots de diffusion partiels, les deux côtés d'une rue et différentes rues situées à 200 mètres ou moins de la porte d'un client. Ces situations entraînent souvent des liens multiples entre un code postalMO et les côtés d'îlot, contrairement aux codes postauxMO urbains traditionnels qui eux correspondent généralement à un seul côté d'îlot.

On a créé l'indicateur de lien unique (ILU) pour aider les utilisateurs à traiter les codes postauxMO rattachés à plusieurs enregistrements. La méthode appliquée pour établir l'indicateur de lien unique permet d'identifier la région géographique où se retrouve la majorité des logements attribués à un code postalMO particulier. Les utilisateurs doivent savoir que l'indicateur de lien unique permet seulement d'établir une correspondance partielle entre le code postalMO et d'autres régions géographiques. Soulignons également que l'indicateur de lien unique est désigné tant pour les codes postauxMO actifs que retirés. Lorsqu'ils utiliseront des codes postauxMO actifs et retirés, les utilisateurs verront que plusieurs ILU s'affichent dans le cas d'un code postalMO périmé et réactivé.

Le tableau 3.2 indique le nombre de codes postauxMO (y compris les codes postauxMO retirés) avec plus d'un lien par région géographique.

Tableau 3.2
Codes postauxMO avec plus d'un lien
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau 3.2 Codes postaux avec plus d'un lien. Les données sont présentées selon Région géographique (titres de rangée) et Nombre de codes postaux(figurant comme en-tête de colonne).
Région géographique Nombre de codes postauxMO
Îlot de diffusion 130 885
Aire de diffusion 76 669
Secteur de recensement 14 131
Subdivision de recensement 6 264
Division de recensement 1 239
Région métropolitaine de recensement 132
Province ou territoire 0

L'adresse associée à un code postalMO ne correspond pas nécessairement au lieu de résidence des personnes qui utilisent ce code postalMO pour recevoir leur courrier. Ceci s'applique en particulier dans les régions rurales où le service par routes rurales et la cueillette du courrier au bureau de poste sont monnaie courante. Dans le FCCP, le type de mode de livraison « W » (rural) et « H » (route rurale) désigne les codes postauxMO qui sont habituellement considérés comme ruraux.

À titre d'exemple, l'adresse rurale « RR #6, Georgeville, Québec » ne fournit pas suffisamment d'information pour déterminer un emplacement physique de façon précise. Une adresse de type rurale « PO BOX 4001 STN A VICTORIA BC » est imprécise et ne se rapporte pas directement aux logements desservis par ce code postalMO. Par conséquent, les codes postauxMO ne peuvent être utilisés de la même manière que la plupart des codes postauxMO urbains pour établir la référence géospatiale d'un emplacement.

De la même façon, les codes postauxMO pour lesquels le type de mode de livraison est « K » (groupe de boîtes postales) ou « M » (une boîte postale) sont généralement liés à l'emplacement du bureau de poste dans le FCCP, par opposition à l'emplacement physique du client qui loue une boîte postale. Une nouvelle variable indiquant la nature de l'appariement (c'est-à-dire entre un code postalMO et l'emplacement d'un bureau de poste ou entre le code postalMO et le lieu de résidence des clients) est désormais disponible dans le FCCP.

Comparaison avec d'autres produits/versions

  • Le cliché d'enregistrement du FCCP du Recensement de 2011 n'a pas changé par rapport à celui du FCCP du Recensement de 2006.
  • Le FCCP du Recensement de 2011 est apparié aux régions géographiques du Recensement de 2011, tandis que les FCCP du Recensement de 2006 était associé aux régions géographiques du Recensement de 2006.

Utilisation avec d'autres produits

Sans objet

Date de référence

La date de référence des codes postauxMO compris dans le présent produit est novembre 2014.

La date de référence géographique est la date fixée par Statistique Canada aux fins du parachèvement du cadre géographique dans lequel les données du recensement seront recueillies, totalisées et diffusées. Pour le Recensement de 2011, la date de référence géographique est le 1er janvier 2011.

Date de modification :