Rapport sur l'état de la population du Canada
Mortalité : aperçu, 2012 et 2013

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

par André Lebel et Stacey HallmanNote 1

Date de diffusion : le 12 juillet 2017 Mise-à-joue: (if required)

Passer au texte

Début du texte

Début de la boîte de texte
Faits saillants
  • Le nombre de décès enregistrés au Canada en une seule année a atteint un niveau sans précédent en 2013, à 252 338. C’est 5 742 de plus qu’en 2012 où il y avait eu 246 596 décès au Canada. Il est attendu que le nombre de décès augmente d’une année à l’autre en raison de la croissance et du vieillissement de la population.
  • À 7,2 décès pour mille personnes, le taux brut de mortalité en 2013 a légèrement augmenté par rapport à 2012 (7,1 décès pour mille personnes).
  • Les taux standardisés de mortalité permettent de constater que l’intensité de la mortalité a diminué graduellement depuis 30 ans, le taux standardisé de 1982 se situait à 16,1 pour mille, ce qui est un peu plus de deux fois plus élevé qu’en 2013.
  • En 2013, le nombre de décès en hiver a été de 16 % supérieur au nombre de décès pendant l’été.
  • Seulement 1,0 % des décès chez les hommes et 0,9 % des décès chez les femmes se sont produits avant l’âge de 10 ans. Par ailleurs, ce sont 11,9 % des décès chez les hommes et 26,2 % des décès chez les femmes qui se sont produits à l’âge de 90 ans ou plus.
  • L’espérance de vie à la naissance s’est grandement améliorée depuis le début du 20e siècle et a atteint un sommet en 2011-2013, soit 79,6 ans pour les hommes et 83,8 ans pour les femmes.
  • La mortalité infantile a connu une forte diminution depuis 1921. Un enfant né en 2013 a vingt fois plus de chance de célébrer son premier anniversaire que celui qui était né en 1921 au Canada.

Indicateurs clés

  • Il y a eu 252 338 décès au Canada en 2013.
    • Il y a eu 126 973 décès chez les hommes et 125 365 décès chez les femmes.
  • Le taux brut de mortalité a été de 7,2 décès pour mille habitants.
  • Le taux de mortalité infantile a été de 5,0 décès pour mille naissances vivantes.
  • L’espérance de vie à la naissance est de 81,7 ans en 2011–2013.
    • L’espérance de vie à la naissance chez les hommes est de 79,6 ans.
    • L’espérance de vie à la naissance chez les femmes est de 83,8 ans.
  • L’espérance de vie à 65 ans est de 20,5 ans en 2011–2013.
    • L’espérance de vie à 65 ans pour les hommes est de 19,0 ans.
    • L’espérance de vie à 65 ans pour les femmes est de 21,9 ans.

 

Fin de la boîte de texte

Le présent article analyse les tendances récentes relatives aux décès et à la mortalité au Canada et dans les provinces et territoires et les situent dans une perspective historique. Il s’agit d’une mise à jour effectuée à partir des données les plus récentes de l’état civil pour les années 2012 et 2013. Les données révisées des estimations démographiques de Statistique Canada pour les mêmes années ont également été utilisées pour calculer divers indicateurs tirés des tables de mortalité 2010-2012 et 2011-2013. En lien avec cette diffusion, les tableaux CANSIM ainsi que les tableaux résumés en CANSIM ainsi que les tableaux résumés en Excel associés à cette publication ont été mis à jour et retournent maintenant jusqu’à 1980-1982 à l’aide de la même méthodologie.

L’analyse porte principalement sur le nombre total de décès, les taux bruts et standardisés de mortalité, les espérances de vie à différents âges, les quotients de mortalité, les probabilités de survie, les taux de mortalité infantile et les variations mensuelles des décès. Les données sont aussi analysées selon la province et le territoire de même que selon l’âge et le sexe, le cas échéant.

Le nombre de décès poursuit sa progression

Depuis le milieu des années 1930, le nombre de décès enregistrés chaque année au Canada suit une tendance générale à la hausse entrecoupée de quelques fluctuations annuelles (figure 1).

Figure 1 Nombre de décès, Canada, 1926 à 2013

Tableau de données de la figure 1
Figure 1
Nombre de décès, Canada, 1926 à 2013
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Nombre de décès. Les données sont présentées selon Année (titres de rangée) et Nombre(figurant comme en-tête de colonne).
Année Nombre
1926 111 055
1927 109 104
1928 113 175
1929 117 622
1930 113 283
1931 108 446
1932 108 161
1933 105 603
1934 105 277
1935 109 724
1936 111 111
1937 118 019
1938 110 647
1939 112 729
1940 114 717
1941 118 797
1942 117 110
1943 122 640
1944 120 393
1945 117 325
1946 118 785
1947 121 482
1948 122 974
1949 124 566
1950 124 008
1951 125 805
1952 126 371
1953 127 789
1954 124 641
1955 128 237
1956 131 790
1957 136 404
1958 135 036
1959 139 717
1960 139 540
1961 140 870
1962 143 547
1963 147 291
1964 145 750
1965 148 832
1966 149 764
1967 150 205
1968 153 028
1969 154 418
1970 155 872
1971 157 205
1972 162 348
1973 163 954
1974 166 794
1975 167 176
1976 167 009
1977 167 498
1978 168 179
1979 168 183
1980 171 473
1981 171 029
1982 174 413
1983 174 484
1984 175 727
1985 181 323
1986 184 224
1987 184 953
1988 190 011
1989 190 965
1990 191 973
1991 195 569
1992 196 535
1993 204 912
1994 207 077
1995 210 733
1996 212 880
1997 215 669
1998 218 091
1999 219 530
2000 218 062
2001 219 538
2002 223 603
2003 226 169
2004 226 584
2005 230 132
2006 228 079
2007 235 217
2008 238 617
2009 238 418
2010 240 075
2011 243 511
2012 246 596
2013 252 338

Après avoir légèrement diminué entre 2008 (238 617 décès) et 2009 (238 418 décès), le nombre de décès a repris sa progression pour atteindre 252 338 en 2013. Il s’agit du nombre le plus élevé observé depuis l’introduction du système d’enregistrement des statistiques de l’état civil dans les années 1920.

L’augmentation du nombre de décès peut s’expliquer par deux facteurs : la croissance démographique, c’est-à-dire une population plus importante donnant lieu à un plus grand nombre de décès, et le vieillissement de la population, c’est-à-dire la concentration de personnes âgées ? là où la mortalité est plus élevée ? augmentant. D’autres facteurs peuvent expliquer des fluctuations annuelles, tel des épisodes grippaux plus forts lors de certains hivers plus froids.

On s’attend à ce que le nombre de décès continue de progresser au cours des prochaines années au Canada, la grande cohorte des baby-boomers nés entre 1946 et 1965 arrivants progressivement dans les groupes plus âgés.

Encore légèrement plus de décès pour les hommes que pour les femmes

Il y a eu en 2013 légèrement plus de décès chez les hommes que chez les femmes au Canada (figure 2), l’écart entre les 126 973 décès masculins et 125 365 décès féminins s’étant élevé à 1 608.

Figure 2 Nombre de décès selon le sexe, Canada, 1926 à 2013

Tableau de données de la figure 2
Figure 2
Nombre de décès selon le sexe, Canada, 1926 à 2013
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Nombre de décès selon le sexe. Les données sont présentées selon Année (titres de rangée) et Hommes et Femmes, calculées selon nombre unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Année Hommes Femmes
nombre
1926 56 979 50 475
1927 56 265 49 027
1928 58 480 50 576
1929 60 920 52 595
1930 59 109 50 197
1931 56 529 47 988
1932 56 153 48 224
1933 54 725 47 243
1934 55 224 46 358
1935 57 206 48 361
1936 57 728 49 322
1937 62 109 51 715
1938 58 817 48 000
1939 59 907 49 044
1940 61 399 49 528
1941 63 852 50 787
1942 63 013 49 965
1943 66 013 52 622
1944 64 313 51 739
1945 63 351 50 063
1946 64 159 50 772
1947 66 438 51 266
1948 67 427 51 957
1949 70 371 53 676
1950 70 623 53 385
1951 71 505 54 300
1952 72 994 53 377
1953 73 705 54 084
1954 72 263 52 378
1955 74 808 53 429
1956 76 520 55 270
1957 79 853 56 551
1958 79 098 55 938
1959 81 352 58 365
1960 81 751 57 789
1961 82 687 58 183
1962 83 816 59 731
1963 85 887 61 404
1964 85 732 60 018
1965 87 162 61 670
1966 87 873 61 891
1967 88 254 61 951
1968 89 446 63 582
1969 90 214 64 204
1970 91 060 64 812
1971 91 786 65 419
1972 94 445 67 903
1973 95 365 68 589
1974 96 575 70 219
1975 96 925 70 251
1976 96 725 70 284
1977 96 872 70 626
1978 97 116 71 063
1979 96 532 71 651
1980 97 575 73 898
1981 97 055 73 974
1982 98 054 76 359
1983 97 747 76 737
1984 97 872 77 855
1985 100 460 80 863
1986 100 969 83 255
1987 101 252 83 701
1988 104 106 85 905
1989 104 108 86 857
1990 103 968 88 005
1991 105 439 90 130
1992 105 865 90 670
1993 109 407 95 505
1994 109 742 97 335
1995 111 396 99 337
1996 111 404 101 476
1997 111 986 103 683
1998 113 007 105 085
1999 113 670 105 860
2000 111 742 106 321
2001 112 001 107 537
2002 113 266 110 337
2003 114 905 111 264
2004 114 513 112 071
2005 116 007 114 126
2006 115 149 112 930
2007 118 681 116 536
2008 120 427 118 190
2009 120 310 118 108
2010 120 638 119 437
2011 122 251 121 260
2012 124 235 122 361
2013 126 973 125 365

L’écart entre ces deux chiffres s’est réduit au cours des trois dernières décennies parce que le nombre de décès a augmenté plus rapidement chez les femmes que chez les hommes. Cette situation est attribuable à la diminution, plus rapide depuis la fin des années 1970, de la mortalité pour les hommes que pour les femmes, en raison d’habitudes de vie des femmes qui sont devenues de plus en plus similaires à celle des hommes. Par conséquent, la hausse du nombre de décès résultant de la croissance et du vieillissement de la population a été plus modérée chez les hommes que chez les femmes.

En 2013, le nombre de décès a été plus élevé chez les hommes que chez les femmes, jusqu’à 83 ans, âge auquel la situation s’inverse, à quelques exceptions près avant l’âge de 14 ans (figure 3). Aux âges les plus avancés, on retrouve moins de survivants de sexe masculin, en raison des risques de mortalité plus élevés chez les hommes que les femmes à toutes les étapes de la vie. On observe donc plus de décès féminins que de décès masculins aux âges les plus avancés parce que l’effectif des femmes qui atteignent ce groupe d’âge est plus important.

Figure 3 Nombre de décès selon l'âge et le sexe, Canada, 2013

Tableau de données de la figure 3
Figure 3
Nombre de décès selon l'âge et le sexe, Canada, 2013
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Nombre de décès selon l'âge et le sexe. Les données sont présentées selon Âge (titres de rangée) et Hommes et Femmes, calculées selon nombre unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Âge Hommes Femmes
nombre
0 1 032 852
1 67 72
2 36 37
3 35 18
4 26 26
5 18 16
6 22 16
7 17 12
8 18 18
9 18 9
10 19 21
11 14 20
12 22 18
13 14 21
14 41 33
15 51 42
16 55 48
17 91 42
18 115 48
19 149 66
20 152 70
21 165 78
22 164 61
23 205 76
24 161 79
25 174 77
26 182 78
27 174 74
28 171 76
29 186 94
30 201 85
31 201 95
32 210 100
33 210 120
34 182 116
35 211 136
36 199 132
37 236 132
38 268 137
39 249 133
40 255 183
41 270 199
42 360 212
43 371 232
44 429 259
45 461 303
46 498 314
47 603 385
48 675 447
49 759 487
50 854 572
51 949 576
52 1 010 638
53 1 087 698
54 1 151 784
55 1 253 788
56 1 421 891
57 1 416 976
58 1 577 994
59 1 649 1 100
60 1 694 1 126
61 1 900 1 190
62 1 927 1 151
63 1 950 1 227
64 2 152 1 363
65 2 333 1 532
66 2 462 1 709
67 2 311 1 531
68 2 300 1 505
69 2 476 1 749
70 2 534 1 829
71 2 627 1 823
72 2 708 1 986
73 2 809 1 921
74 2 815 2 115
75 2 893 2 137
76 2 943 2 339
77 3 111 2 541
78 3 436 2 706
79 3 417 2 981
80 3 801 3 172
81 3 691 3 391
82 4 102 3 786
83 4 088 4 055
84 4 009 4 151
85 4 104 4 304
86 3 954 4 592
87 3 817 4 641
88 3 504 4 812
89 3 212 4 741
90 2 940 4 869
91 2 849 4 658
92 2 284 4 403
93 1 947 3 935
94 1 232 3 159
95 1 108 2 642
96 797 2 343
97 578 1 841
98 485 1 536
99 343 1 122
100 198 795
101 151 553
102 64 401
103 56 221
104 23 163
105 12 84
106 13 44
107 2 30
108 1 21
109 1 9
110 0 8

Le plus grand nombre de décès a été enregistré à 85 ans chez les hommes (4 104) et à 90 ans chez les femmes (4 869) en 2013. Les trois quarts (74,5 %) de tous les décès sont survenus à 65 ans ou après chez les hommes comparativement à 83,7 % pour les femmes. Très peu de décès ont été observés chez les moins de 10 ans, soit 1 289 (1,0 % de l’ensemble des décès masculins) dans la population masculine et 1 076 (0,9 % de l’ensemble des décès féminins) dans la population féminine. En revanche, beaucoup plus de décès sont survenus parmi les populations âgées de 90 ans et plus, soit 32 837 décès chez les femmes (26,2 % de l’ensemble des décès féminins) et 15 084 décès (11,9  % de l’ensemble des décès masculins) chez les hommes.

Baisse de la mortalité au cours des dernières décennies

Cette hausse du nombre de décès se produit dans un contexte de diminution de l’intensité de la mortalité. Depuis le début des années 1980, le taux brut de mortalité est en moyenne 7,1 pour mille. Ce taux est fortement influencé à la hausse par la structure par âge vieillissante de la population. Ces taux standardisés de mortalité permettent de constater que l’intensité de la mortalité a diminué graduellement depuis 30 ans. Le taux standardisé de 1982 se situait à 16,1 pour mille, ce qui est un peu plus de deux fois plus élevé qu’en 2013 où il se situait à 7,2 pour mille (figure 4).

Figure 4 Taux bruts et standardisés de mortalité, Canada, 1982 à 2013

Tableau de données de la figure 4
Figure 4
Taux bruts et standardisés de mortalité, Canada, 1982 à 2013
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Taux bruts et standardisés de mortalité. Les données sont présentées selon Année (titres de rangée) et Taux bruts et Taux bruts standardisés (2013), calculées selon pour 1 000 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Année Taux bruts de mortalité Taux standardisés de mortalité
pour 1 000
1982 6,9 16,1
1983 6,9 15,5
1984 6,9 15,1
1985 7,0 15,1
1986 7,1 14,8
1987 7,0 14,2
1988 7,1 14,0
1989 7,0 13,4
1990 6,9 12,9
1991 7,0 12,6
1992 6,9 12,2
1993 7,1 12,3
1994 7,1 12,0
1995 7,2 11,8
1996 7,2 11,6
1997 7,2 11,4
1998 7,2 11,2
1999 7,2 10,9
2000 7,1 10,5
2001 7,1 10,2
2002 7,1 10,0
2003 7,1 9,7
2004 7,1 9,4
2005 7,1 9,2
2006 7,0 8,7
2007 7,2 8,6
2008 7,2 8,4
2009 7,1 8,1
2010 7,1 7,8
2011 7,1 7,6
2012 7,1 7,3
2013 7,2 7,2

Forte progression de l?espérance de vie au 20e siècle

Bien que les taux bruts et standardisés de mortalité offrent un aperçu de l’évolution de la mortalité, les experts leurs préfèrent souvent l’espérance de vie du moment qui rend compte du nombre moyen d’années que les individus d’une population donnée vivraient si, tout au long de leur vie, ils connaissaient les probabilités de décès par âge observées au cours d’une année civile ou d’une période donnée.

L’espérance de vie du moment ne doit pas être confondue avec l’espérance de vie d’une cohorte, cette dernière représentant le nombre moyen réel d’années vécues par un groupe de personnes nées une année donnée. L’espérance de vie par cohorte ne peut être calculée qu’après l’extinction complète ou presque complète de cette cohorte par le biais de la mortalité nécessitant généralement l’utilisation de projections démographiques.

Au Canada, l’espérance de vie à la naissance s’est grandement améliorée depuis le début du 20e siècle et a atteint un sommet en 2011-2013 (figure 5). Depuis le début des années 1920, l’espérance de vie à la naissance des hommes s’est accrue de 20,8 années, passant de 58,8 ans en 1920-1922 à 79,6 ans en 2011-2013. Au cours de la même période, l’espérance de vie à la naissance des femmes a progressé légèrement plus rapidement, soit de 23,2 ans, passant de 60,6 ans en 1920-1922 à 83,8 en 2011-2013. Entre 1980-1982 et 2011-2013, les gains en espérance de vie ont été toutefois plus forts pour les hommes (7,6 ans) comparativement aux femmes (4,7 ans), la durée de vie moyenne atteignait à l’époque respectivement 72,0 ans et 79,1 ans.

Figure 5 Espérance de vie à la naissance selon le sexe, Canada, 1920-1922 à 2011-2013

Tableau de données de la figure 5
Figure 5
Espérance de vie à la naissance selon le sexe, Canada, 1920-1922 à 2011-2013
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Espérance de vie à la naissance selon le sexe. Les données sont présentées selon Année (titres de rangée) et Hommes et Femmes, calculées selon en année unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Année Hommes Femmes
en année
1920–1922 58,8 60,6
1925–1927 60,5 62,3
1930–1932 60,0 62,1
1935–1937 61,3 63,7
1940–1942 63,0 66,3
1945–1947 65,1 68,6
1950–1952 66,4 70,9
1955–1957 67,7 73,0
1960–1962 68,4 74,3
1965–1967 68,7 75,3
1970–1972 69,4 76,5
1975–1977 70,3 77,7
1980–1982 72,0 79,1
1985–1987 73,3 79,9
1990–1992 74,5 80,9
1995–1997 75,4 81,1
2000–2002 76,9 81,9
2005–2007 78,1 82,7
2009–2011 79,1 83,5
2010–2012 79,4 83,6
2011–2013 79,6 83,8

Depuis 90 ans, l’écart entre les espérances de vie selon le sexe, en faveur des femmes a fluctué, soit entre 1,8 an à la fois en 1920-1922 et en 1925-1927 et 7,4 ans en 1975-1977 (figure 6). L’écart a augmenté entre 1940-1942 et 1975-1977 principalement en raison d’une plus forte mortalité masculine pour cause de maladies cardiovasculaires (principalement de maladie du c?ur) et de tumeurs malignes (principalement de cancer du poumon et autres cancers reliés au tabagisme) (Waldron, 1993 et Meslé, 2004 cités dans Bourbeau et Ouellet, 2016).

Figure 6 Différence (en années) entre l'espérance de vie à la naissance des femmes et des hommes, Canada, 1920-1922 à 2012-2013

Tableau de données de la figure 6
Figure 6
Différence (en années) entre l'espérance de vie à la naissance des femmes et des hommes, Canada, 1920-1922 à 2012-2013

Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Différence (en années) entre l'espérance de vie à la naissance des femmes et des hommes. Les données sont présentées selon Période (titres de rangée) et Différence, calculées selon en année unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Période Différence
en année
1920–1922 1,8
1925–1927 1,8
1930–1932 2,1
1935–1937 2,4
1940–1942 3,3
1945–1947 3,5
1950–1952 4,5
1955–1957 5,3
1960–1962 5,9
1965–1967 6,6
1970–1972 7,1
1975–1977 7,4
1980–1982 7,1
1985–1987 6,6
1990–1992 6,4
1995–1997 5,7
2000–2002 5,0
2005–2007 4,6
2010–2012 4,2
2011–2013 4,2

Depuis 1975-1977, cet écart a diminué de manière constante pour atteindre 4,2 ans en 2011-2013. Ce rattrapage pour les hommes serait principalement expliqué par la réduction des écarts de mortalité associée aux maladies cardiovasculaires entre les hommes et les femmes (Waldron, 1993; Trovato et Lalu, 1995; Pampel, 2002; Meslé, 2004; Trovato et Heyen, 2006 et Trovato, 2007 cités dans Bourbeau et Ouellet, 2016). Ces maladies sont souvent associées à l’adoption de la part des femmes d’habitudes de vie semblables à celles des hommes comme la participation au marché du travail, les niveaux de tabagisme ou encore, la consommation d’alcool.

L’espérance de vie à 65 ans a également augmenté au cours des dernières décennies au Canada. Entre 1980-1982 et 2011-2013, elle est passée de 14,6 ans à 19,0 ans pour les hommes et de 18,9 ans à 21,9 ans pour les femmes. L’écart à cet âge en faveur des femmes a diminué au cours de cette période passant de 4,3 ans à 2,9 ans. À titre de comparaison, le nombre moyen d’années qu’une personne pouvait espérer vivre en 1920-1922 à l’âge de 65 ans était de 13,5 ans pour les hommes et de 16,1 ans pour les femmes.

De nos jours, les gains en espérance de la vie à la naissance surviennent majoritairement au-delà de 65 ans alors qu’au début du 20e siècle, ce sont les progrès en mortalité infantile (moins d’un an) et juvénile (entre un an et quatre ans) qui expliquait l’augmentation rapide de l’espérance de vie (Bourbeau, 2004; Bourbeau et Légaré, 1997). Depuis 1980-1982, la baisse de la mortalité au-delà de 65 ans explique plus de la moitié des gains en espérance de vie à la naissance pour les hommes (4,4 ans sur 7,6 ans) et les femmes (3,0 ans sur 4,7 ans).

Espérances de vie au Canada parmi les plus élevé dans les pays de l?OCDE

Selon les espérances de vie compilées pour une quarantaine de pays de l’Organisation de coopération et de développement (OCDE)Note 2, le Canada se classerait au 13e rang chez les femmes (83,8 ans) et au 11e rang chez les hommes (79,6 ans). Chez les femmes, ce sont les Japonaises qui affichaient l’espérance de vie à la naissance la plus élevée (86,6 ans), suivies des Espagnoles (86,1 ans), des Françaises (85,6 ans) et des Italiennes (85,2 ans) en 2013. Chez les hommes, les espérances de vie à la naissance les plus élevées en 2013 ont été observées en Suisse (80,7 ans), en Islande (80,5 ans), en Italie (80,3 ans), en Israël (80,3) et au Japon (80,2 ans). Les espérances de vie à la naissance des Américains étaient, comparativement aux Canadiens, plus faibles de 2,6 ans pour les femmes (81,2 ans) et de 3,2 ans pour les hommes (76,4 ans). Ils se classaient ainsi en 2013 parmi les pays de l’OCDE au 27e rang pour les hommes et au 31e rang pour les femmes.

Pour ce qui est des espérances de vie à 65 ans, les Canadiennes se situaient au 10e rang des pays de l’OCDE (21,9 ans), derrière les Japonaises (24,0 ans) et les Françaises (23,6 ans) alors que les Canadiens se situaient plutôt au 12e rang (19,0 ans), derrière les Suisses (19,4 ans) et les Français (19,3 ans) mais bien devant les Américains (17,9 ans).

Augmentation du nombre de décès et des espérances de vie dans les provinces et les territoires

La tendance à la hausse du nombre de décès au cours des dernières décennies a également été observée dans l’ensemble des provinces et des territoires (tableau 1), en dépit de quelques fluctuations d’une année à l’autre qui ont généralement plus d’amplitude dans les régions comptant de petites populations. Le nombre de décès enregistré en 2013 a ainsi atteint un niveau sans précédent dans toutes les provinces et territoires, à l’exception du Manitoba et des Territoires-du-Nord-Ouest.

Tableau 1
Nombre de décès et taux brut de mortalité pour mille personnes, Canada, provinces et territoires, 1981 à 2013
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Nombre de décès et taux brut de mortalité pour mille personnes. Les données sont présentées selon Année (titres de rangée) et T.-N.-L., Î.-P.-É., N.-É., N.-B., Qc, Ont., Man., Sask., Alb., C.-B., Yn, T.N.-O., Nt, Inconnu et Canada, calculées selon nombre et taux pour 1 000 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Année T.-N.-L. Î.-P.-É. N.-É. N.-B. Qc Ont. Man. Sask. Alb. C.-B. Yn T.N.-O. Nt Inconnu Canada
nombre
1981 3 230 992 6 958 5 139 42 684 62 838 8 648 7 523 12 823 19 857 141 196 Note ..: indisponible pour une période de référence précise 0 171 029
1986 3 540 1 121 7 255 5 458 46 892 67 865 8 911 8 061 13 560 21 213 113 235 Note ..: indisponible pour une période de référence précise 0 184 224
1991 3 798 1 188 7 255 5 469 49 121 72 917 8 943 8 098 14 451 23 977 114 237 Note ..: indisponible pour une période de référence précise 1 195 569
1996 3 928 1 268 7 751 5 896 52 336 79 099 9 497 8 765 16 391 27 536 120 272 Note ..: indisponible pour une période de référence précise 21 212 880
2001 4 151 1 160 7 879 6 062 54 194 81 214 9 734 8 740 17 579 28 353 134 163 123 52 219 538
2002 4 183 1 236 7 997 6 096 55 534 82 234 9 849 8 906 18 234 28 883 147 169 127 8 223 603
2003 4 281 1 183 8 064 6 257 54 927 84 207 9 867 9 007 18 585 29 320 133 202 134 2 226 169
2004 4 308 1 223 8 241 6 247 55 624 83 142 9 903 8 844 18 675 29 923 166 153 121 14 226 584
2005 4 486 1 118 8 273 6 175 55 787 85 591 9 856 8 850 19 288 30 227 164 148 115 54 230 132
2006 4 493 1 172 8 088 6 010 54 240 84 524 9 774 9 054 19 540 30 688 178 182 129 7 228 079
2007 4 505 1 147 8 353 6 324 56 521 87 340 9 958 9 062 20 202 31 308 192 174 129 2 235 217
2008 4 539 1 201 8 220 6 450 57 106 88 041 10 073 9 243 21 079 32 095 198 201 147 24 238 617
2009 4 391 1 268 8 227 6 366 57 769 88 468 9 972 8 972 20 987 31 440 201 186 162 9 238 418
2010 4 481 1 116 8 295 6 312 58 806 89 282 9 985 9 205 20 755 31 324 198 184 132 0 240 075
2011 4 527 1 253 8 533 6 411 59 539 89 976 10 250 9 262 21 242 31 966 193 188 171 0 243 511
2012 4 635 1 231 8 415 6 443 60 774 90 740 10 062 9 204 22 001 32 524 206 200 161 0 246 596
2013 4 837 1 284 8 878 6 627 61 289 93 343 10 095 9 333 22 844 33 200 215 199 194 0 252 338
taux pour mille
1981 5,6 8,0 8,1 7,3 6,5 7,1 8,4 7,7 5,6 7,0 5,9 4,1 Note ..: indisponible pour une période de référence précise Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 6,9
1986 6,1 8,7 8,2 7,5 7,0 7,2 8,2 7,8 5,6 7,1 4,6 4,3 Note ..: indisponible pour une période de référence précise Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 7,1
1991 6,6 9,1 7,9 7,3 7,0 7,0 8,1 8,1 5,6 7,1 3,9 6,1 Note ..: indisponible pour une période de référence précise Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 7,0
1996 7,0 9,3 8,3 7,8 7,2 7,1 8,4 8,6 5,9 7,1 3,8 6,5 Note ..: indisponible pour une période de référence précise Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 7,2
2001 8,0 8,5 8,5 8,1 7,3 6,8 8,5 8,7 5,8 7,0 4,4 4,0 4,4 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 7,1
2002 8,1 9,0 8,6 8,1 7,5 6,8 8,5 8,9 5,8 7,0 4,8 4,1 4,4 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 7,1
2003 8,3 8,6 8,6 8,3 7,3 6,9 8,5 9,0 5,8 7,1 4,3 4,7 4,6 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 7,1
2004 8,3 8,9 8,8 8,3 7,4 6,7 8,4 8,9 5,8 7,2 5,3 3,5 4,1 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 7,1
2005 8,7 8,1 8,8 8,3 7,4 6,8 8,4 8,9 5,8 7,2 5,1 3,4 3,8 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 7,1
2006 8,8 8,5 8,6 8,1 7,1 6,7 8,3 9,1 5,7 7,2 5,5 4,2 4,2 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 7,0
2007 8,9 8,3 8,9 8,5 7,3 6,8 8,4 9,0 5,7 7,3 5,9 4,0 4,1 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 7,2
2008 8,9 8,7 8,8 8,6 7,4 6,8 8,4 9,1 5,9 7,4 6,0 4,6 4,6 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 7,2
2009 8,5 9,1 8,8 8,5 7,4 6,8 8,3 8,7 5,7 7,1 6,0 4,3 5,0 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 7,1
2010 8,6 7,9 8,8 8,4 7,4 6,8 8,2 8,8 5,6 7,0 5,7 4,3 4,0 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 7,1
2011 8,6 8,7 9,0 8,5 7,4 6,8 8,3 8,7 5,6 7,1 5,5 4,3 5,0 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 7,1
2012 8,8 8,5 8,9 8,5 7,5 6,8 8,0 8,5 5,7 7,2 5,7 4,6 4,6 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 7,1
2013 9,2 8,8 9,4 8,8 7,5 6,9 8,0 8,4 5,7 7,2 5,9 4,5 5,5 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 7,2

La Colombie-Britannique présente toujours les espérances de vie à la naissance les plus élevées au pays. C’est le cas à la fois chez les hommes (80,4 ans) et chez les femmes (84,4 ans) pour la période la plus récente (2011-2013) (tableau 2).

Par ailleurs, les espérances de vie à la naissance les moins élevées se trouvaient toujours au Nunavut, où les hommes pouvaient espérer vivre 68,4 ans et les femmes 72,9 ans selon la mortalité de 2011-2013. La différence entre l’espérance de vie à la naissance entre ces deux juridictions était donc de 12,0 ans pour les hommes, et de 11,5 ans pour les femmes.

L’Ontario et le Québec ont été les deux seules autres provinces à avoir enregistré, au cours des dernières années, des espérances de vie à la naissance près de la moyenne nationale ou supérieures à celle-ci. Toutes les autres provinces et tous les territoires ont présenté des espérances de vie à la naissance inférieures à la moyenne nationale.

Tableau 2
Espérance de vie à la naissance et à 65 ans, Canada, provinces et territoires, 2011-2013
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Espérance de vie à la naissance et à 65 ans. Les données sont présentées selon Région (titres de rangée) et À la naissance, À 65 ans, Hommes et Femmes, calculées selon en année unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Région À la naissance À 65 ans
Hommes Femmes Hommes Femmes
en année
Canada 79,6 83,8 19,0 21,9
Terre-Neuve-et-Labrador 77,4 81,6 17,3 20,2
Île-du-Prince-Édouard 78,4 83,1 17,9 21,2
Nouvelle-Écosse 78,1 82,5 17,8 20,9
Nouveau-Brunswick 78,5 83,1 18,4 21,3
Québec 79,7 83,8 18,8 21,8
Ontario 80,1 84,2 19,2 22,1
Manitoba 77,8 82,3 18,2 21,3
Saskatchewan 77,7 82,3 18,4 21,4
Alberta 79,2 83,6 18,9 21,9
Colombie-Britannique 80,4 84,4 19,6 22,3
Yukon 76,3 81,2 16,8 20,8
Territoires du Nord-Ouest 75,6 80,1 16,4 20,3
Nunavut 68,4 72,9 14,5 14,8

Les écarts de mortalité entre les hommes et les femmes diminuent

Au cours du cycle de vie, les quotients de mortalité, qui représentent la probabilité de décéder à chaque âge d’un individu, suivent une courbe en forme de crochet : les quotients de mortalité sont plus élevés durant la première année de vie, le plus souvent au cours des tous premiers jours, puis diminuent pour atteindre un creux entre 1 an et 14 ans (figure 7). Les quotients de mortalité atteignent ensuite un niveau plus élevé entre 15 ans et 24 ans environ, particulièrement chez les hommes, en raison de la mortalité violente causée, par exemple, par les accidents ou les suicides. Les quotients de mortalité augmentent ensuite graduellement avec l’âge pour atteindre un sommet d’environ 0,4 (c’est-à-dire de 2 chances de décéder sur 5 une année donnée) à 105 ans et plus.

Figure 7 Quotients de mortalité selon l'âge et le sexe, Canada, 2011-2013

Tableau de données de la figure 7
Figure 7
Quotients de mortalité selon l'âge et le sexe, Canada, 2011-2013
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Quotients de mortalité selon l'âge et le sexe. Les données sont présentées selon Âge (titres de rangée) et Hommes et Femmes, calculées selon quotient de mortalité unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Âge Hommes Femmes
quotient de mortalité
0 0,00516 0,00445
1 0,00027 0,00027
2 0,00020 0,00018
3 0,00016 0,00014
4 0,00013 0,00011
5 0,00011 0,00009
6 0,00009 0,00008
7 0,00009 0,00007
8 0,00008 0,00007
9 0,00008 0,00007
10 0,00009 0,00008
11 0,00009 0,00009
12 0,00011 0,00011
13 0,00014 0,00012
14 0,00018 0,00015
15 0,00025 0,00018
16 0,00035 0,00022
17 0,00045 0,00025
18 0,00054 0,00027
19 0,00061 0,00029
20 0,00067 0,00030
21 0,00072 0,00031
22 0,00076 0,00031
23 0,00077 0,00031
24 0,00076 0,00031
25 0,00075 0,00031
26 0,00074 0,00031
27 0,00074 0,00032
28 0,00074 0,00034
29 0,00075 0,00036
30 0,00077 0,00038
31 0,00079 0,00042
32 0,00081 0,00044
33 0,00083 0,00047
34 0,00086 0,00049
35 0,00089 0,00051
36 0,00092 0,00053
37 0,00097 0,00056
38 0,00103 0,00061
39 0,00112 0,00067
40 0,00122 0,00075
41 0,00135 0,00084
42 0,00148 0,00095
43 0,00162 0,00106
44 0,00178 0,00118
45 0,00195 0,00131
46 0,00214 0,00144
47 0,00234 0,00158
48 0,00256 0,00173
49 0,00279 0,00188
50 0,00304 0,00204
51 0,00332 0,00221
52 0,00362 0,00239
53 0,00395 0,00259
54 0,00431 0,00281
55 0,00471 0,00305
56 0,00515 0,00332
57 0,00563 0,00362
58 0,00616 0,00394
59 0,00675 0,00430
60 0,00740 0,00470
61 0,00811 0,00514
62 0,00890 0,00563
63 0,00977 0,00617
64 0,01073 0,00677
65 0,01179 0,00744
66 0,01297 0,00819
67 0,01427 0,00902
68 0,01571 0,00995
69 0,01731 0,01098
70 0,01908 0,01213
71 0,02104 0,01343
72 0,02322 0,01487
73 0,02564 0,01649
74 0,02834 0,01831
75 0,03133 0,02036
76 0,03466 0,02265
77 0,03836 0,02524
78 0,04249 0,02815
79 0,04708 0,03143
80 0,05221 0,03514
81 0,05793 0,03933
82 0,06431 0,04407
83 0,07143 0,04944
84 0,07940 0,05552
85 0,08830 0,06243
86 0,09826 0,07027
87 0,10941 0,07919
88 0,12190 0,08935
89 0,13589 0,10092
90 0,15158 0,11412
91 0,16874 0,12883
92 0,18699 0,14475
93 0,20627 0,16189
94 0,22651 0,18021
95 0,25187 0,20287
96 0,27340 0,22360
97 0,29546 0,24533
98 0,31786 0,26789
99 0,34040 0,29110
100 0,36288 0,31473
101 0,38509 0,33855
102 0,40683 0,36232
103 0,42794 0,38579
104 0,44826 0,40874
105 0,46765 0,43096
106 0,48601 0,45227
107 0,50327 0,47253
108 0,51938 0,49161
109 0,53432 0,50943
110 1,00000 1,00000

Les quotients de mortalité en 2011-2013 étaient systématiquement plus faibles pour les femmes que pour les hommes tout au long du cycle de vie. Les ratios des quotients de mortalité hommes-femmes par âge étant toujours supérieurs à 1 (figure 8). L’écart le plus élevé s’observait au début de la vingtaine et a diminué entre 1980-1982 et 2011-2013. L’écart le plus faible s’observait aux âges les plus avancés et s’explique possiblement par un effet de sélection : les survivants à ces âges pourraient être plus « résilients » et présenter un plus faible ratio hommes-femmes (Coale and Kisker, 1990).

Figure 8 Ratio, par âge, des probabilités de décéder des femmes et des hommes, Canada, 1980-1982 et 2011-2013

Tableau de données de la figure 8
Figure 8
Ratio, par âge, des probabilités de décéder des femmes et des hommes, Canada, 1980-1982 et 2011-2013
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Ratio. Les données sont présentées selon Âge (titres de rangée) et 1980-1982 et 2011-2013, calculées selon ratio unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Âge 1980-1982 2011-2013
ratio
0 1,3 1,2
1 1,2 1,0
2 1,3 1,1
3 1,3 1,2
4 1,4 1,2
5 1,5 1,2
6 1,5 1,2
7 1,5 1,2
8 1,5 1,1
9 1,5 1,1
10 1,5 1,0
11 1,5 1,0
12 1,6 1,0
13 1,7 1,1
14 1,9 1,2
15 2,1 1,4
16 2,4 1,6
17 2,7 1,8
18 3,0 2,0
19 3,3 2,1
20 3,5 2,3
21 3,6 2,4
22 3,6 2,4
23 3,4 2,5
24 3,2 2,5
25 2,9 2,4
26 2,7 2,4
27 2,5 2,3
28 2,4 2,2
29 2,3 2,1
30 2,2 2,0
31 2,2 1,9
32 2,1 1,8
33 2,0 1,8
34 1,9 1,7
35 1,8 1,7
36 1,8 1,7
37 1,7 1,7
38 1,7 1,7
39 1,6 1,7
40 1,7 1,6
41 1,7 1,6
42 1,7 1,6
43 1,7 1,5
44 1,7 1,5
45 1,8 1,5
46 1,8 1,5
47 1,8 1,5
48 1,8 1,5
49 1,8 1,5
50 1,9 1,5
51 1,9 1,5
52 1,9 1,5
53 1,9 1,5
54 1,9 1,5
55 2,0 1,5
56 2,0 1,6
57 2,0 1,6
58 2,0 1,6
59 2,0 1,6
60 2,0 1,6
61 2,0 1,6
62 2,0 1,6
63 2,0 1,6
64 2,0 1,6
65 2,0 1,6
66 2,0 1,6
67 2,0 1,6
68 2,0 1,6
69 2,0 1,6
70 1,9 1,6
71 1,9 1,6
72 1,9 1,6
73 1,9 1,6
74 1,9 1,5
75 1,8 1,5
76 1,8 1,5
77 1,8 1,5
78 1,8 1,5
79 1,7 1,5
80 1,7 1,5
81 1,7 1,5
82 1,6 1,5
83 1,6 1,4
84 1,6 1,4
85 1,5 1,4
86 1,5 1,4
87 1,4 1,4
88 1,4 1,4
89 1,4 1,3
90 1,3 1,3
91 1,3 1,3
92 1,3 1,3
93 1,2 1,3
94 1,2 1,3
95 1,2 1,2
96 1,2 1,2
97 1,2 1,2
98 1,1 1,2
99 1,1 1,2
100 1,1 1,2
101 1,1 1,1
102 1,1 1,1
103 1,1 1,1
104 1,0 1,1
105 1,0 1,1
106 1,0 1,1
107 1,0 1,1
108 1,0 1,1
109 1,0 1,0
110 1,0 1,0

Au cours des trente dernières années, les écarts de mortalité entre les hommes et les femmes se sont réduits, particulièrement dans la vingtaine et entre 50 ans et 75 ans. Par exemple, les quotients de mortalité des hommes au début de la vingtaine étaient 3,6 fois plus élevés que ceux des femmes en 1980-1982 comparativement à 2,5 fois plus élevés en 2011-2013. De nombreux facteurs expliquent cette diminution, les trois principaux étant la réduction des morts violentes chez les adolescents et les jeunes adultes de sexe masculin, l’amélioration du traitement des maladies cardiovasculaires et la convergence accrue des comportements féminins et masculins, notamment au chapitre du tabagisme, de la consommation d’alcool et du stress au travail.

De plus en plus de personnes survivent à des âges avancés

Il est possible de calculer les probabilités de survie entre deux âges à partir des données sur le nombre de survivants qui figurent dans les tables complètes de mortalité de Statistique Canada.

Tel qu’observé à la figure 9, de plus en plus de personnes survivent à des âges avancés. Depuis 30 ans, les courbes de survies tirées des tables de mortalité ont pris une forme de plus en plus rectangulaire. Bien que les hommes n’aient pas rattrapé les femmes en matière de survie, ils ont enregistré des progrès plus importants au cours de cette période. Par exemple, la table de mortalité du moment pour la période 2011-2013 montre que 87 % des nouveau-nés de sexe masculin et 92 % de sexe féminin auraient survécu jusqu’à 65 ans si, pendant leur vie, ils connaissaient les quotients de mortalité par âge observés au cours de cette période. En 1980-1982, ces proportions s’élevaient seulement à 75 % chez les hommes et à 86 % chez les femmes, soit des progrès respectifs de 12 et 6 points de pourcentage.

Figure 9 Probabilité de survie selon l'âge et le sexe, Canada, 1980-1982 et 2011-2013

Tableau de données de la figure 9
Figure 9
Probabilité de survie selon l'âge et le sexe, Canada, 1980-1982 et 2011-2013
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Probabilité de survie selon l'âge et le sexe. Les données sont présentées selon Âge (titres de rangée) et 1980-1982, 2011-2013, Hommes et Femmes, calculées selon nombre unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Âge 1980-1982 2011-2013
Hommes Femmes Hommes Femmes
nombre
0 100 000 100 000 100 000 100 000
1 98 902 99 152 99 484 99 555
2 98 828 99 090 99 456 99 528
3 98 766 99 042 99 436 99 510
4 98 714 99 003 99 421 99 496
5 98 668 98 971 99 408 99 486
6 98 628 98 943 99 397 99 477
7 98 593 98 919 99 388 99 469
8 98 560 98 897 99 380 99 462
9 98 530 98 877 99 371 99 455
10 98 501 98 858 99 363 99 448
11 98 473 98 839 99 355 99 439
12 98 444 98 819 99 346 99 430
13 98 410 98 798 99 335 99 420
14 98 370 98 774 99 321 99 407
15 98 317 98 745 99 303 99 393
16 98 243 98 709 99 278 99 375
17 98 141 98 666 99 243 99 353
18 98 015 98 618 99 198 99 328
19 97 874 98 571 99 145 99 301
20 97 726 98 525 99 084 99 273
21 97 573 98 481 99 018 99 243
22 97 419 98 438 98 946 99 213
23 97 267 98 395 98 871 99 182
24 97 119 98 351 98 795 99 151
25 96 978 98 306 98 720 99 120
26 96 844 98 260 98 646 99 090
27 96 716 98 211 98 572 99 059
28 96 592 98 161 98 499 99 027
29 96 470 98 109 98 426 98 993
30 96 348 98 055 98 352 98 958
31 96 225 97 999 98 276 98 920
32 96 101 97 940 98 199 98 879
33 95 973 97 878 98 119 98 835
34 95 842 97 812 98 037 98 789
35 95 707 97 741 97 953 98 740
36 95 565 97 662 97 866 98 690
37 95 417 97 576 97 776 98 637
38 95 259 97 481 97 681 98 582
39 95 089 97 376 97 580 98 522
40 94 903 97 260 97 471 98 456
41 94 697 97 133 97 352 98 383
42 94 468 96 993 97 221 98 300
43 94 215 96 839 97 077 98 207
44 93 933 96 670 96 920 98 103
45 93 621 96 484 96 747 97 987
46 93 275 96 281 96 558 97 859
47 92 893 96 059 96 351 97 717
48 92 472 95 816 96 126 97 563
49 92 007 95 551 95 880 97 394
50 91 495 95 262 95 612 97 210
51 90 932 94 947 95 321 97 012
52 90 314 94 605 95 005 96 798
53 89 636 94 232 94 662 96 567
54 88 894 93 827 94 288 96 316
55 88 082 93 386 93 882 96 046
56 87 196 92 905 93 440 95 753
57 86 231 92 383 92 959 95 435
58 85 180 91 815 92 435 95 090
59 84 040 91 197 91 865 94 715
60 82 804 90 526 91 245 94 308
61 81 468 89 796 90 570 93 864
62 80 025 89 003 89 836 93 382
63 78 473 88 142 89 037 92 856
64 76 805 87 207 88 167 92 283
65 75 019 86 194 87 221 91 658
66 73 111 85 095 86 192 90 976
67 71 080 83 906 85 075 90 231
68 68 923 82 619 83 861 89 417
69 66 641 81 228 82 543 88 528
70 64 235 79 727 81 115 87 556
71 61 708 78 109 79 567 86 493
72 59 065 76 367 77 893 85 332
73 56 313 74 496 76 084 84 063
74 53 461 72 490 74 133 82 676
75 50 519 70 343 72 032 81 162
76 47 502 68 051 69 776 79 510
77 44 424 65 612 67 357 77 709
78 41 304 63 024 64 774 75 748
79 38 163 60 287 62 022 73 616
80 35 021 57 403 59 102 71 302
81 31 902 54 378 56 016 68 796
82 28 832 51 221 52 771 66 091
83 25 836 47 943 49 378 63 178
84 22 939 44 559 45 850 60 055
85 20 164 41 091 42 210 56 721
86 17 537 37 562 38 483 53 180
87 15 076 34 001 34 701 49 443
88 12 800 30 443 30 905 45 527
89 10 722 26 925 27 137 41 460
90 8 852 23 488 23 450 37 276
91 7 195 20 174 19 895 33 022
92 5 751 17 035 16 538 28 768
93 4 516 14 123 13 446 24 603
94 3 482 11 482 10 672 20 620
95 2 633 9 141 8 255 16 904
96 1 950 7 152 6 176 13 475
97 1 414 5 474 4 487 10 462
98 1 004 4 094 3 161 7 895
99 697 2 987 2 157 5 780
100 473 2 125 1 422 4 098
101 313 1 472 906 2 808
102 203 992 557 1 857
103 128 649 331 1 184
104 79 413 189 727
105 47 255 104 430
106 28 153 56 245
107 16 89 29 134
108 9 50 14 71
109 5 27 7 36
110 3 14 3 18

Il est intéressant de noter que les probabilités de survie selon l’âge des femmes en 1980-1982 sont similaires à celles des hommes en 2011-2013, illustrant l’ampleur du décalage entre les sexes en matière de mortalité.

Entre 65 ans et 85 ans, la probabilité de survie atteignait 48 % chez les hommes et 62 % chez les femmes en 2011-2013, soit beaucoup plus que ce qui avait été observé en 1980-1982, à savoir 27 % et 48 %, respectivement pour les hommes et les femmes.

Compte tenu des profils de mortalité observés pendant la période 2011-2013, les probabilités qu’un nouveau-né passe le cap des 100 ans s’élevaient à 1,4 % pour les hommes et à 4,1 % chez les femmes. Trente et un ans plus tôt, en 1980-1982, les probabilités de vivre jusqu’à 100 ans étaient deux fois moins élevées, soit 0,5 % pour les hommes et 2,1 % pour les femmes.

La mortalité infantile a fortement diminué depuis les années 1920

La mortalité infantile, soit chez les enfants de moins d’un an, a connu une forte diminution depuis 1921. Par exemple, un enfant né en 2013 a vingt fois plus de chance de célébrer son premier anniversaire que celui qui était né en 1921 au Canada (figure 10). En 1921, la mortalité infantile était de 102,2 pour mille naissances vivantes signifiant qu’un enfant sur dix n’atteignait pas un an. Le taux de mortalité infantile en 2013 était beaucoup plus faible, soit 5,0 décès pour mille naissances vivantes mais un niveau identique à la moyenne des dix dernières années. Le nombre de décès survenu au cours de la première année de vie a atteint 1 884 en 2013, en hausse par rapport à 2012 (1 818).

Figure 10 Taux de mortalité infantile, néonatale, néonatale précoce et moins d'un jour, Canada, 1926 à 2013

Tableau de données de la figure 10
Figure 10
Taux de mortalité infantile, néonatale, néonatale précoce et moins d'un jour,
Canada, 1926 à 2013
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Taux de mortalité infantile. Les données sont présentées selon Année (titres de rangée) et Mortalité infantile
(moins d'un an), Mortalité néonatale
(moins d'un mois), Mortalité néonatale précoce
(moins d'une semaine) et Moins d'un jour, calculées selon pour 1 000 naissances unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Année Mortalité infantile
(moins d'un an)
Mortalité néonatale
(moins d'un mois)
Mortalité néonatale précoce
(moins d'une semaine)
Moins d'un jour
pour 1 000 naissances
1926 101,7 46,2 33,0 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1927 94,6 43,7 30,5 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1928 90,3 42,5 30,7 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1929 93,0 43,1 30,1 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1930 90,6 42,6 29,3 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1931 86,1 41,5 28,0 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1932 74,6 37,9 26,0 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1933 74,1 37,4 25,8 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1934 72,8 35,5 24,3 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1935 72,5 35,3 24,4 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1936 67,8 33,9 23,8 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1937 77,4 34,4 23,8 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1938 64,3 31,7 22,9 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1939 61,4 30,9 21,9 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1940 57,6 29,9 21,4 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1941 61,1 30,7 21,6 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1942 55,4 28,1 19,9 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1943 55,0 29,8 21,5 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1944 56,3 29,5 20,5 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1945 52,5 28,8 19,9 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1946 47,8 27,4 19,7 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1947 46,3 26,5 19,3 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1948 44,4 25,6 18,7 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1949 43,4 24,0 18,4 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1950 41,6 24,4 19,3 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1951 38,6 22,6 18,0 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1952 38,3 22,8 17,9 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1953 35,7 21,4 17,0 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1954 32,0 19,3 15,9 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1955 31,3 19,4 15,9 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1956 32,0 20,2 16,8 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1957 31,1 20,3 16,9 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1958 30,2 19,3 16,3 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1959 28,4 18,5 15,7 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1960 27,3 17,6 15,3 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1961 27,2 18,0 15,8 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1962 27,5 18,7 16,4 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1963 26,3 18,1 16,0 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1964 24,6 17,3 15,5 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1965 23,6 16,3 14,7 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1966 23,1 16,1 14,4 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1967 22,0 15,2 13,6 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1968 20,8 14,8 13,2 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1969 19,4 13,9 12,5 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1970 18,8 13,5 12,1 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1971 17,6 12,4 10,9 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1972 17,1 11,9 10,4 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1973 15,6 10,8 9,4 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
1974 15,0 10,1 8,9 5,9
1975 13,7 9,2 8,1 5,9
1976 13,1 8,8 7,7 4,9
1977 12,4 8,2 7,2 4,7
1978 12,0 8,1 6,8 4,4
1979 10,9 7,3 6,1 4,0
1980 10,5 6,7 5,7 3,8
1981 9,6 6,4 5,5 3,7
1982 9,1 6,0 5,0 3,6
1983 8,5 5,5 4,7 3,2
1984 8,1 5,2 4,3 3,0
1985 8,0 5,2 4,4 3,0
1986 7,9 5,1 4,2 2,9
1987 7,3 4,5 3,8 2,7
1988 7,2 4,6 3,8 2,7
1989 7,1 4,7 3,9 2,7
1990 6,8 4,6 3,8 2,7
1991 6,4 4,1 3,4 2,3
1992 6,1 4,0 3,4 2,2
1993 6,3 4,2 3,4 2,4
1994 6,3 4,2 3,5 2,1
1995 6,1 4,2 3,4 2,4
1996 5,6 3,9 3,3 2,3
1997 5,5 3,9 3,2 2,4
1998 5,3 3,7 3,0 2,1
1999 5,3 3,6 3,0 2,2
2000 5,3 3,6 2,9 2,2
2001 5,2 3,8 3,1 2,3
2002 5,4 3,9 3,2 2,5
2003 5,3 3,9 3,3 2,5
2004 5,3 4,0 3,4 2,7
2005 5,4 4,1 3,4 2,7
2006 5,0 3,7 3,1 2,5
2007 5,1 3,8 3,2 2,6
2008 5,1 3,7 3,1 2,5
2009 4,9 3,7 3,1 2,5
2010 5,0 3,8 3,1 2,6
2011 4,9 3,6 3,0 2,5
2012 4,8 3,6 3,0 2,4
2013 5,0 3,8 3,1 2,5

Le taux de mortalité infantile peut varier considérablement d’une province ou d’un territoire à l’autre (tableau 3). En 2013, le taux le plus élevé était celui du Nunavut, à 16,4 décès pour mille naissances vivantes et le plus faible celui de l’Île-du-Prince-Édouard, à 2,1 décès pour mille naissances vivantes. Ces dernières années, seule la Colombie-Britannique a affiché un taux de mortalité infantile systématiquement inférieur à 4,0 décès pour mille naissances vivantes. La mortalité infantile de cette province se situait à 3,7 décès pour mille naissances en 2013.

Tableau 3
Nombre et taux de mortalité infantile, Canada, provinces et territoires, 1981 à 2013
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Nombre et taux de mortalité infantile. Les données sont présentées selon Année (titres de rangée) et T.-N.-L., Î.-P.-É., N.-É., N.-B., Qc, Ont., Man., Sask., Alb., C.-B., Yn, T.N.-O., Nt, Inconnu et Canada, calculées selon nombre et taux pour 1 000 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Année T.-N.-L. Î.-P.-É. N.-É. N.-B. Qc Ont. Man. Sask. Alb. C.-B. Yn T.N.-O. Nt Inconnu Canada
nombre
1981 98 25 139 114 807 1 073 191 203 452 424 8 28 Note ..: indisponible pour une période de référence précise 0 3 562
1986 65 13 104 81 604 969 157 157 393 355 12 28 Note ..: indisponible pour une période de référence précise 0 2 938
1991 56 13 69 58 578 953 111 126 285 298 6 20 Note ..: indisponible pour une période de référence précise 0 2 573
1996 38 8 59 40 396 802 104 112 236 237 0 19 Note ..: indisponible pour une période de référence précise 0 2 051
2001 23 10 50 31 349 713 98 68 210 168 3 3 12 1 1 739
2002 21 2 36 27 346 681 98 67 283 183 3 7 8 0 1 762
2003 23 7 49 29 322 692 111 76 265 170 2 4 15 0 1 765
2004 23 6 40 30 342 735 97 74 236 175 4 0 12 1 1 775
2005 28 3 34 28 353 745 94 99 286 183 0 3 7 0 1 863
2006 24 3 34 28 415 674 88 75 238 171 3 7 10 1 1 771
2007 34 7 29 31 379 723 111 77 296 176 3 3 12 0 1 881
2008 25 3 32 24 379 753 101 85 317 166 2 7 13 4 1 911
2009 31 5 31 43 389 705 100 96 284 161 3 11 13 0 1 872
2010 26 5 41 25 440 695 106 84 299 166 2 1 12 0 1 902
2011 28 6 43 25 399 664 120 97 267 171 0 5 24 0 1 849
2012 25 5 40 40 441 684 92 80 223 166 1 3 18 0 1 818
2013 29 3 29 33 438 681 93 111 285 161 1 5 15 0 1 884
taux pour mille
1981 10,8 13,2 11,5 10,9 8,5 8,8 11,9 11,8 10,6 10,2 14,9 21,5 Note ..: indisponible pour une période de référence précise Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 9,6
1986 8,5 6,7 8,4 8,3 7,1 7,2 9,2 9,0 9,0 8,5 24,8 18,6 Note ..: indisponible pour une période de référence précise Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 7,9
1991 7,8 6,9 5,7 6,1 5,9 6,3 6,4 8,2 6,7 6,5 10,6 12,2 Note ..: indisponible pour une période de référence précise Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 6,4
1996 6,6 4,7 5,6 4,9 4,6 5,7 6,7 8,4 6,2 5,1 0,0 12,2 Note ..: indisponible pour une période de référence précise Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 5,6
2001 4,9 7,3 5,6 4,3 4,7 5,4 7,0 5,5 5,6 4,1 8,7 4,9 16,9 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 5,2
2002 4,5 1,5 4,2 3,8 4,8 5,3 7,1 5,7 7,3 4,6 8,8 11,0 11,0 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 5,4
2003 5,0 4,9 5,7 4,1 4,4 5,3 8,0 6,3 6,6 4,2 6,0 5,7 19,8 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 5,3
2004 5,1 4,3 4,6 4,3 4,6 5,5 7,0 6,2 5,8 4,3 11,0 0,0 16,1 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 5,3
2005 6,2 2,2 4,0 4,1 4,6 5,6 6,6 8,3 6,8 4,5 0,0 4,2 10,0 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 5,4
2006 5,3 2,1 4,0 4,0 5,1 5,0 6,0 6,1 5,3 4,1 8,2 10,2 13,4 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 5,0
2007 7,5 5,0 3,3 4,3 4,5 5,2 7,3 5,8 6,0 4,0 8,5 4,1 15,1 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 5,1
2008 5,1 2,0 3,5 3,2 4,3 5,4 6,5 6,2 6,2 3,8 5,4 9,7 16,2 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 5,1
2009 6,3 3,4 3,4 5,8 4,4 5,0 6,3 6,7 5,5 3,6 7,8 15,5 14,8 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 4,9
2010 5,3 3,6 4,6 3,4 5,0 5,0 6,7 5,9 5,9 3,8 5,2 1,4 14,5 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 5,0
2011 6,3 4,2 4,9 3,5 4,5 4,7 7,7 6,8 5,2 3,9 0,0 7,2 28,7 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 4,9
2012 5,7 3,8 4,6 5,7 5,0 4,8 5,6 5,4 4,2 3,8 2,3 4,4 21,4 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 4,8
2013 6,4 2,1 3,4 4,7 4,9 4,9 5,6 7,5 5,3 3,7 2,5 7,5 16,4 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 5,0

La mortalité infantile peut être décomposée en trois catégories : la mortalité néonatale précoce (décès au cours de la première semaine de vie), la mortalité néonatale (décès au cours du premier mois de vie) et la mortalité post-néonatale (décès entre le premier mois et le douzième mois de vie). En 2013, au Canada, près de deux décès sur trois (63 %) survenus au cours de la première année de vie sont en fait survenus au cours de la première semaine de vie, et 13 % sont survenus au cours des jours subséquents du premier mois de vie. Par conséquent, trois décès sur quatre (76 %) sont survenus avant le début du deuxième mois de vie. Le reste des décès infantiles (24 %) est donc survenu après le premier mois de vie et avant, soit le premier anniversaire, soit la fin de l'année calendrier. À titre de comparaison, cinquante ans plus tôt (en 1963), les proportions correspondantes étaient de 61 % pour la première semaine de vie et de 8 % pour les jours subséquents du premier mois de vie. Par ailleurs, la moitié (50,7 %) des 1 884 nourrissons décédés au Canada en 2013 sont décédés dans les 24 heures suivant leur naissance.

Depuis 1926, la diminution du taux de mortalité infantile résulte principalement de la baisse de la mortalité infantile après le premier mois de vie. Les décès qui se produisent au cours du premier mois (mortalité néonatale) sont habituellement causés par des malformations congénitales ou des problèmes à l’accouchement (mortalité endogène). Les décès qui se produisent entre un mois et un an sont plus souvent attribuables à des événements externes, tels que la maladie ou des accidents (mortalité exogène) (Bourgeois-Pichat, 1951) qui sont en général des causes de décès évitables et plus susceptibles d’être influencé par les progrès en matière de technologie médicale.

En 2013, le nombre de décès en hiver était de 16 % supérieur au nombre de décès en été

En 2013, au Canada, il y a eu en moyenne 21 028 décès par mois, avec une moyenne de 691 décès par jour (figure 11). La moyenne quotidienne de décès la plus élevée a été enregistrée en janvier, avec 826 décès par jour.

Figure 11 Nombre quotidien moyen de décès selon le mois, Canada, 2013

Tableau de données de la figure 11
Figure 11
Nombre quotidien moyen de décès selon le mois, Canada, 2013
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Nombre quotidien moyen de décès selon le mois. Les données sont présentées selon Mois (titres de rangée) et Nombre quotidien moyen de décès (figurant comme en-tête de colonne).
Mois Nombre quotidien moyen de décès
Janvier 826
Février 740
Mars 704
Avril 696
Mai 665
Juin 639
Juillet 648
Août 631
Septembre 645
Octobre 673
Novembre 695
Décembre 736

La moyenne qui arrive au second rang est celle du mois de février, avec une moyenne quotidienne de 740 décèsNote 3. Les mois de novembre, décembre, janvier, février, mars et avril présentaient tous un nombre quotidien moyen de décès supérieur à la moyenne. Le nombre quotidien moyen de décès le plus faible a été enregistré en juin (639 décès par jour) et en août (631 décès par jour).

Un ratio hiver-été, tel que proposé par Rau (2017), où le nombre total de décès en hiver (de janvier à mars) est divisé par le nombre total de décès en été (de juillet à septembre), donne une idée de l’augmentation saisonnière des décès en hiver (figure 12). Une valeur de 1 indique qu’il n’y a aucune différence saisonnière dans le total des décès. Le ratio pour le Canada en 2013 était de 1,16 ce qui signifie que le nombre de décès en hiver était de 16 % supérieur au nombre de décès pendant l’été. Entre 1974 et 2013, le ratio hiver-été pour tous les décès au Canada était en moyenne de 1,11, allant d’un maximum de 1,24 en 1998 à un minimum de 1,02 en 1979.

Figure 12 Ratio de décès hiver à été, Canada, 1974 à 2013

Tableau de données de la figure 12
Figure 12
Ratio de décès hiver à été, Canada, 1974 à 2013
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Ratio de décès hiver à été. Les données sont présentées selon Année (titres de rangée) et Ratio(figurant comme en-tête de colonne).
Année Ratio
1974 1,04
1975 1,14
1976 1,14
1977 1,06
1978 1,11
1979 1,02
1980 1,09
1981 1,05
1982 1,05
1983 1,10
1984 1,06
1985 1,11
1986 1,13
1987 1,03
1988 1,12
1989 1,08
1990 1,10
1991 1,08
1992 1,10
1993 1,13
1994 1,15
1995 1,14
1996 1,12
1997 1,19
1998 1,24
1999 1,22
2000 1,15
2001 1,11
2002 1,10
2003 1,09
2004 1,16
2005 1,18
2006 1,09
2007 1,15
2008 1,13
2009 1,12
2010 1,06
2011 1,14
2012 1,10
2013 1,16

Selon Rau (2007), les trois principales causes de décès responsables de l’augmentation de la mortalité pendant l’hiver sont les « maladies cardiovasculaires, cérébrovasculaires et respiratoires. Ce dernier groupe présente la plus forte tendance saisonnière de tous les principaux groupes de causes de décès ». Les températures froides ont des répercussions physiologiques sur le corps humain, et les températures froides jumelées à un faible taux d’humidité relative sont idéales pour la transmission du virus de l’influenza (Lowen et al., 2007). De plus, l’hiver entraîne des changements de comportement qui exacerbent l’insuffisance respiratoire. Les gens sont plus portés à se regrouper dans des maisons chauffées, ce qui augmente le risque de transmission des agents infectieux par gouttelettes.

La figure 13 présente le nombre mensuel moyen de décès au Canada entre janvier 2004 et décembre 2013. On y perçoit à chaque année un nombre important de décès dans les mois d’hiver. Depuis 10 ans, cette fluctuation a été particulièrement plus importante lors de l’hiver 2012-2013 bien que perceptible à l’hiver 2010-2011. À titre d’explication, une analyse de l’évolution des 10 principales causes de décès révèle que l’augmentation du nombre de décès entre 2012 et 2013, est liée essentiellement à la mortalité par grippes et par pneumonies (15,1 %) (Statistique Canada, 2013). Parmi les autres causes, les décès par maladies chroniques des voies respiratoires inférieures ont connu la seconde plus forte augmentation entre 2012 et 2013, soit 7,6 %.

Figure 13 Nombre moyen de décès selon le mois, Canada, 2004 à 2013

Tableau de données de la figure 13
Figure 13
Nombre moyen de décès selon le mois, Canada, 2004 à 2013
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Nombre moyen de décès selon le mois. Les données sont présentées selon Année (titres de rangée) et Mois et Nombre (figurant comme en-tête de colonne).
Année Mois Nombre
2004 Janvier 21 441
Février 20 342
Mars 19 591
Avril 19 250
Mai 17 857
Juin 18 046
Juillet 17 631
Août 17 034
Septembre 17 838
Octobre 18 893
Novembre 18 815
Décembre 19 875
2005 Janvier 22 176
Février 21 354
Mars 20 461
Avril 19 437
Mai 18 771
Juin 18 038
Juillet 17 768
Août 17 636
Septembre 17 588
Octobre 18 487
Novembre 18 888
Décembre 19 597
2006 Janvier 19 741
Février 19 973
Mars 19 966
Avril 19 047
Mai 18 783
Juin 18 028
Juillet 17 703
Août 17 894
Septembre 18 175
Octobre 19 282
Novembre 19 392
Décembre 20 137
2007 Janvier 21 510
Février 21 961
Mars 20 927
Avril 19 662
Mai 18 921
Juin 18 422
Juillet 18 365
Août 17 814
Septembre 18 417
Octobre 18 801
Novembre 19 599
Décembre 20 968
2008 Janvier 20 965
Février 21 021
Mars 21 237
Avril 21 021
Mai 19 490
Juin 18 549
Juillet 18 402
Août 18 243
Septembre 18 699
Octobre 19 808
Novembre 20 237
Décembre 20 961
2009 Janvier 21 831
Février 20 892
Mars 20 742
Avril 19 902
Mai 19 513
Juin 18 829
Juillet 18 381
Août 18 459
Septembre 18 605
Octobre 20 182
Novembre 20 531
Décembre 20 589
2010 Janvier 20 915
Février 20 540
Mars 20 559
Avril 20 221
Mai 19 457
Juin 18 741
Juillet 19 186
Août 18 753
Septembre 19 326
Octobre 20 543
Novembre 20 275
Décembre 21 564
2011 Janvier 22 714
Février 21 948
Mars 21 554
Avril 20 633
Mai 19 828
Juin 19 240
Juillet 18 932
Août 18 777
Septembre 19 033
Octobre 19 898
Novembre 20 290
Décembre 20 762
2012 Janvier 22 038
Février 21 222
Mars 21 121
Avril 20 747
Mai 20 053
Juin 19 236
Juillet 19 168
Août 19 424
Septembre 19 437
Octobre 20 451
Novembre 20 720
Décembre 22 958
2013 Janvier 25 114
Février 22 519
Mars 21 421
Avril 21 172
Mai 20 215
Juin 19 437
Juillet 19 709
Août 19 193
Septembre 19 624
Octobre 20 460
Novembre 21 147
Décembre 22 383

Bibliographie

Bourbeau, R. et N. Ouellet. 2016. « Trends, patterns and differentials in Canadian mortality over nearly a century (1921-2011) », Canadian Studies in Population, volume 43, no 1-2, pages 48 à 77.

Bourbeau, R. 2004. « Mortalité aux grands âges et longévité », Cahier québécois de démographie, volume 33, no 1, printemps 2004, pages 1 à 7.

Bourbeau, R. et J. Légaré. 1997. La baisse de la mortalité au Québec au début du XXe siècle : les distorsions de la vision transversale, communication présentée lors des Dixièmes Entretiens du Centre Jacques Cartier, Lyon, 7 au 10 décembre 1997.

Bourbeau, R., J. Légaré et V. Émond. 1997. « Nouvelles tables de mortalité par génération au Canada et au Québec, 1901-1991 », Documents Démographiques, no 3, Statistique Canada, no 91F0015MPF au catalogue.

Bourgeois-Pichat, J. 1951. « La mesure de la mortalité infantile. Principes et méthodes », Population, volume 6, no 2, pages 233 à 248.

Coale, A.J. et E.E. Kisker. 1990. « Defect in Data on Old-Age Mortality in the United-States: New Procedure for Calculating Mortality Schedules and Life Tables at the Highest Ages », Asian and Pacific Population Forum, volume 4, no 1, pages 1 à 31.

Lowen, A.C., S. Mubareka, J. Steel et P. Palese. 2007. « Influenza virus transmission is dependent on relative humidity and temperature », PLoS Pathogens, volume 3, no 10, pages 1470 à 1476.

OCDE. 2017. Espérance de vie à la naissance (indicateur), doi : 10.1787/10e83f21-fr (consulté le 19 mai 2017).

Pampel, F.C. 2002. « Cigarette use and the narrowing sex differential in mortality », Population and Development Review, volume 25, no 1, pages 77 à 104.

Rau, R. 2007. Seasonality in human mortality: A demographic approach, New York, Springer, page 41.

Trovato, F. et N.M. Lalu, 1995. « Narrowing sex differential in life expectancy in Canada since 1971 », Canadian Studies in Population, volume 22, no 2, pages 145 à 167.

Trovato, F. 2007. Narrowing sex differential in life expectancy in Canada, dans The changing face of Canada. Essential Reading in Population, édité par R. Beaujot et D. Kerr, Toronto, CSPI, pages 127 à 140.

Trovato, F. 2001. « Narrowing sex differences in life expectancy: Regional variations, 1971-1991 », Canadian Studies in Population, volume 28, no 1, pages 89 à 110.

Statistique Canada. 2013. Les dix principales causes de décès, 2013, no82-625 au catalogue.

Statistique Canada. 2017. Tables de mortalité, Canada, provinces et territoires, no84-537-X au catalogue.

?
Date de modification :