Série thématique sur l'ethnicité, la langue et l'immigration
Étude sur les transferts de fonds internationaux du Canada

par Zacharie Tsala Dimbuene et Martin Turcotte

Date de diffusion : le 17 avril 2019

Passer au texte

Début du texte

Début de l’encadré

Faits saillants

  • En 2017, 37 % des résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’Aide publique au développement (APD) ont envoyé de l’argent à l’étranger à leur famille ou leurs amis. Les hommes étaient un peu plus susceptibles que les femmes d’avoir transféré de l’argent (38 % et 36 % respectivement).
  • Les résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD ont envoyé des fonds d’une valeur de 5,2 milliards de dollars en 2017. Ce montant était réparti non équitablement entre les hommes et les femmes : les hommes ont transféré un total de 2,9 milliards de dollars à l’étranger et les femmes, 2,3 milliards de dollars.
  • Les personnes qui ont transféré de l’argent en 2017 ont envoyé en moyenne 2 855 $ par année. Les hommes (3 250 $) ont transféré en moyenne 780 $ de plus que les femmes (2 470 $).
  • Dans toutes les régions de naissance, les hommes ont transféré plus d’argent que les femmes à l’exception de l’Asie du Sud-Est et de l’Océanie, où les femmes ont transféré 140 $ de plus que les hommes, en moyenne.
  • Le montant moyen transféré en 2017 variait de 1 825 $ pour les personnes nées dans les Amériques à 4 755 $ pour celles qui sont nées en Asie de l’Est.
  • Certaines régions ont reçu plus d’argent que d’autres. La région de l’Asie du Sud-Est et l’Océanie a reçu approximativement 1,4 milliard de dollars en 2017, ce qui représente 27 % du montant total des fonds transférés en 2017.
  • Les Philippines, l’Inde, les États-Unis, la Chine et le Pakistan étaient les cinq principaux pays de destination des transferts de fonds effectués à partir du Canada.
  • Les entreprises de transfert d’argent (ETA) étaient la méthode d’envoi la plus communément utilisée : 56 % des personnes ayant envoyé de l’argent se sont rendues en personne dans une ETA pour envoyer leur dernier transfert de fonds. Une autre proportion de 8 % des personnes qui ont envoyé de l’argent ont utilisé une ETA en ligne.
  • Les personnes qui ont envoyé de l’argent ont payé des frais moyens équivalent à 6 % du montant transféré la dernière fois en 2017. Les frais variaient selon la méthode de transfert, les méthodes de transfert d’argent en personne étant les plus coûteuses.
  • Les coûts d’envoi sont liés au montant transféré. Par exemple, les personnes ayant envoyé jusqu’à 200 $ ont payé en moyenne 11 % du montant transféré par l’intermédiaire de transactions bancaires en personne, tandis que ceux qui ont envoyé 1 000 $ ou plus, en utilisant la même méthode, ont payé en moyenne 2 %.
  • Les répondants ont déclaré que l’aspect pratique de la méthode de transfert utilisée pour la personne qui a envoyé l’argent (30 %) et pour la personne qui a reçu l’argent (32 %) était la raison principale de choisir la dernière méthode de transfert d’argent utilisée.
Fin de l’encadré

1. Introduction

Contexte

Les transferts de fonds vers les régions à faible revenu et à revenu intermédiaire sont une importante source de financement externe pour de nombreux pays en développement, tant aux niveaux macroéconomique que microéconomique. Au niveau macroéconomique, on a estimé qu’en moyenne, les transferts de fonds représentaient 27 % du produit intérieur brut (PIB) dans certains pays en développementNote . Au niveau microéconomique, les transferts de fonds jouent un rôle important en vue de réduire la pauvreté, de payer la nourriture et l’éducation et d’appuyer le développement communautaire.

À l’échelle mondiale, la Banque mondiale estime que les gens paient des frais d’environ 7 % pour envoyer 200 $ US à l’étrangerNote . Les frais de transfert de fonds peuvent varier, parfois de façon importante, selon la région et les méthodes de transfert. Par conséquent, la réduction des frais de transfert de fonds est devenue un thème stratégique pour le développement multilatéral à l’intérieur du cadre de « l’objectif 5x5 »Note . Selon la Banque mondiale, cette initiative pourrait permettre aux migrants qui envoient de l’argent dans leur pays d’origine d’économiser jusqu’à 16 milliards de dollars US.

Dans un effort visant à harmoniser les initiatives internationales, le gouvernement du Canada a annoncé en 2015 une série de dispositions afin de réduire le coût des transferts de fondsNote . Plus récemment, l’administration fédérale a réitéré son intention de travailler en étroite collaboration avec les gouvernements provinciaux et territoriaux afin d’améliorer la réglementation de l’industrie des transferts de fonds au pays, de sorte que les résidents du Canada qui envoient de l’argent à l’étranger n’aient pas à payer des frais exorbitantsNote . C’est dans ce contexte que l’Étude sur les transferts de fonds internationaux visant les résidents du Canada nés dans des pays admissibles à l’Aide publique au développement (APD) a été conçue. Celle-ci a permis de recueillir des données sur les transferts de fonds internationaux à partir du Canada et sur les caractéristiques des personnes qui envoient l’argent, afin de cerner les besoins des résidents canadiens nés dans un pays admissible à l’APD qui envoient de l’argent à l’étranger.

Objectifs du rapport

Ce rapport présente les principales conclusions de l’Étude sur les transferts de fonds internationaux et répond aux questions suivantes.

Le rapport examine également les différences entre les sexes en ce qui a trait aux transferts de fonds. Diverses études ont exploré et comparé les habitudes de transfert de fonds des hommes et des femmes. Cependant, les résultats sont mitigés. Certaines études ont trouvé des différences importantes entre les habitudes de transfert de fonds des hommes et des femmesNote , tandis que d’autres n’ont indiqué aucune différenceNote .

En plus, les recherches antérieures ont relevé des différences nationales et régionales dans les comportements de transfert de fondsNote . Le rapport tient compte de cette dimension en analysant les habitudes de transfert de fonds selon la région de naissance des répondants. Le rapport regroupe les pays de naissance en huit régions : les Amériques, l’Europe de l’Est et l’Europe du Sud, l’Afrique subsaharienneNote , l’Afrique du Nord, l’Asie de l’Ouest et centrale et le Moyen-Orient, l’Asie de l’Est, l’Asie du Sud-Est et l’Océanie, et l’Asie du SudNote . Il est important de se rappeler que seules les personnes nées dans des pays admissibles à l’APD font partie de l’enquête et de ces régions. Par exemple, les résidents canadiens nés aux États-Unis ne font pas partie de l’étude, car les États-Unis ne sont pas un pays admissible à l’APD.

2. Méthodologie de l’enquête, sources de données, méthodes et définitions

Sources de données

Le présent rapport utilise les données de l’Étude sur les transferts de fonds internationaux (ETFI) de 2018. L’Enquête a été réalisée par Statistique Canada au nom d’Affaires mondiales Canada. L’enquête procure des estimations fiables des flux de transfert de fonds par les citoyens naturalisés canadiens, les immigrants et les résidents temporaires nés dans des pays admissibles à l’APD âgés de 18 ans ou plus qui ont envoyé de l’argent à partir du Canada. De plus, l’enquête présente un aperçu complet de leurs comportements et de leurs besoins à l’égard des transferts de fonds afin d’améliorer les expériences de transfert de fonds.

Les pays admissibles à l’APD sont tous les pays à revenu faible et intermédiaire, en fonction du revenu national brut (RNB) par habitant publié par la Banque mondiale. Tous les pays les moins avancés (PMA), tels que définis par l’Organisation des Nations Unies (ONU), font partie de la liste des pays admissibles à l’APD. Puisque la classification est dynamique et peut varier d’une année à l’autre, l’année 2017 est l’année de référence dans l’enquêteNote .

Les résidents temporaires couverts par l’enquête sont des demandeurs d’un statut de réfugié et des personnes possédant un permis de travail valide à tout moment en 2017 et au moins jusqu’au 1er avril 2018. Les résidents des dix provinces sont couverts, tandis que les résidents des trois territoires sont exclus. Les résidents institutionnels sont également exclus.

La base de sondage était une liste de personnes, établie à partir de deux sources. La première source était le questionnaire détaillé du Recensement de 2016, utilisé pour couvrir les Canadiens naturalisés et les immigrants reçus. La deuxième source a été établie à l’aide de fichiers administratifs obtenus d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), utilisés pour couvrir les immigrants reçus après le Recensement de 2016, les personnes qui revendiquent le statut de réfugié ainsi que les résidents temporaires ayant un permis de travail valide.

L’ETFI a permis de recueillir des renseignements auprès de 23 000 répondants sur leurs caractéristiques sociodémographiques, les comportements et les besoins liés à l’envoi d’argent, y compris la fréquence des envois, la connaissance et l’utilisation des méthodes utilisées pour envoyer de l’argent à l’étranger, le montant total de l’argent envoyé en 2017, les coûts d’envoi, les destinations des envois, les caractéristiques des destinataires et la satisfaction quant au processus de transfert des fonds en général. Pour obtenir plus de détails sur l’enquête, consultez Étude sur les transferts de fonds internationaux.

Définitions et méthodes

Personne qui envoie des fonds : Une personne qui a envoyé de l’argent à l’étranger en 2017. On a demandé aux répondants s’ils (1) avaient envoyé de l’argent à des membres de la famille ou à des amis vivant à l’extérieur du Canada en 2017; ou (2) avaient apporté eux-mêmes ou demandé à quelqu’un d’apporter de l’argent à des membres de la famille ou à des amis vivant à l’extérieur du Canada en 2017. On appelle ces répondants les personnes qui ont envoyé des fonds en 2017.

Transferts de fonds : L’argent que les immigrants envoient à des membres de la famille ou à des amis dans le pays d’origine ou dans un autre pays. La méthodologie utilisée pour estimer les flux de transferts de fonds fait l’objet d’un débat dans la littérature. Dans la présente enquête, les données ont été recueillies au niveau de l’individu, qui constitue aussi l’unité d’analyse. Dans ce rapport, les transferts de fonds sont les montants d’argent personnels qu’un répondant a envoyés à l’étranger en 2017; ils excluent les montants d’argent envoyés à l’étranger au nom d’autres personnes comme les personnes apparentées ou les amis.

La Banque mondiale est l’une des principales institutions ayant fourni des données sur les transferts de fonds et les coûts exigés pour envoyer l’argent à l’étranger. Pour estimer les volumes agrégés de transferts de fonds et les transferts de fonds bilatéraux, la Banque mondiale utilise la base de données du Fonds monétaire international (FMI) sur la balance des paiements (BDP) de rentrées de fonds et de sorties des transferts de fonds. En 2009, le FMI a introduit une nouvelle définition des transferts personnelsNote . Les transferts personnels qui viennent de la BDP comprennent (1) la rémunération des salariés et (2) les transferts personnels. Une troisième composante a été prise en compte pour estimer les flux de transferts de fonds, les « transferts de capitaux entre ménages »; cette dernière composante est plus difficile à obtenir et est absente pour presque tous les pays. En plus de la base de données sur les BDP, les volumes agrégés des transferts de fonds peuvent aussi être estimés au moyen des enquêtes-ménagesNote . Finalement, les transferts de fonds bilatéraux — ou les flux de transferts de fonds entre deux pays en particulier — peuvent être estimés. L’inconvénient avec la méthodologie mise au point jusqu’à maintenant pour estimer les transferts de fonds bilatéraux est qu’il faut avoir les données des deux pays, ce qui est très difficile en pratiqueNote . En raison des différences de méthodologie, les chiffres de l’ETFI et de la Banque mondiale ne sont pas comparables.

Coût d’envoi lors du dernier transfert d’argent en 2017 : Les frais versés lors du dernier transfert d’argent. On a demandé aux répondants « La dernière fois que vous avez envoyé de l’argent à des membres de la famille ou à des amis vivant à l’étranger en 2017, y avait-il des frais exigés pour envoyer l’argent? » et « de combien étaient ces frais? » Pour estimer les frais versés lors du dernier transfert d’argent, sous forme de moyennes ou d’un pourcentage du montant transféré, seuls les montants supérieurs à zéro ont été inclus dans le calcul.

Région de naissance et de destination : La région de naissance correspond à la région géographique du pays admissible à l’APD où la personne qui envoie les fonds est née, tandis que la région de destination renvoie à la région où l’argent a été envoyé en 2017. Les régions de naissance et de destination ont été définies en utilisant une classification par géographie ou une classification fondée sur le revenu national brut (RNB).

Dans l’ETFI, on a posé aux répondants une question concernant leur pays de naissance. Cette information a été utilisée pour définir de plus vastes régions de naissance. Ces régions comprennent (1) les Amériques, (2) l’Europe de l’Est et l’Europe du Sud, (3) l’Afrique subsaharienneNote , (4) l’Afrique du Nord, (5) l’Asie centrale de l’Ouest et le Moyen-Orient, (6) l’Asie de l’Est, (7) l’Asie du Sud-Est et l’Océanie, et (8) l’Asie du Sud. De la même manière, les régions de destination ont été définies en utilisant deux ensembles de renseignements. Premièrement, on a demandé aux répondants « En 2017, dans quel pays avez-vous envoyé de l’argent le plus souvent? » Deuxièmement, on a demandé aux répondants « En 2017, avez-vous envoyé de l’argent à des membres de la famille ou à des amis vivant à l’extérieur du Canada dans tout autre pays [que les pays indiqués ci-dessus]? » À partir de ces deux informations, il a été possible de définir la « région de destination » qui comprend des catégories similaires à la région de naissance, avec une catégorie supplémentaire (9) pour tous les pays non admissibles à l’APD. Un autre critère « niveau de développement économique » a été utilisé pour définir les régions de naissance et de destination des transferts de fonds résultant en trois catégories : (1) pays les moins avancés; (2) pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure; (3) pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure pour la région de naissance. Une catégorie supplémentaire a été ajoutée pour la région de destination des transferts de fonds : (4) pays à revenu élevé. Cette dernière catégorie est la même pour les pays non admissibles à l’APD dans la première classification.

Analyses et qualité des estimations

Le rapport est fondé sur des résultats descriptifs et met l’accent sur les différences selon le sexe, la région de naissance et la région de destination. Pour la qualité des estimations, les limites inférieure et supérieure des intervalles de confiance sont présentées. Les intervalles de confiance doivent être interprétés comme suit : si l’enquête devait être répétée à de nombreuses reprises, alors, à 95 % du temps (ou 19 fois sur 20), l’intervalle de confiance couvrirait la valeur de la population réelle.

3. Résultats

Près de quatre résidents canadiens sur dix nés dans des pays admissibles à l’APD ont envoyé de l’argent à l’étranger en 2017

En 2017, 37 % des résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD ont envoyé de l’argent à des membres de la famille ou à des amis vivant dans un autre paysNote . Cet argent a été envoyé au moyen de méthodes officielles (par l’intermédiaire d’une banque ou d’un transfert d’argent en ligne) ou simplement transporté par la personne ou par quelqu’un d’autre. Les hommes étaient proportionnellement plus nombreux (38 %) à transférer des fonds que les femmes (36 %)Note .

Le montant total envoyé à l’étranger était de 5,2 milliards de dollars en 2017. De ce montant, 2,9 milliards de dollars ont été envoyés par des hommes et 2,3 milliards de dollars par des femmes. En termes de proportion, les hommes ont envoyé 56 % du montant total alors que les femmes ont envoyé 44 %.

En moyenne, ces personnes ont transféré 2 855 $ à la famille ou aux amis. Les hommes ont en moyenne envoyé plus d’argent (3 250 $) que les femmes (2 470 $).

Comme il a été trouvé dans les études précédentesNote , la propension à transférer des fonds varie selon les régions de naissance (graphique 1). En 2017, le pourcentage de résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD qui ont envoyé de l’argent à la famille ou aux amis dans un autre pays a varié de 11 % pour ceux qui sont nés en Asie de l’Est à 57 % pour ceux qui sont nés en Asie du Sud-Est et en Océanie. Selon certains chercheurs, ces variations pourraient être partiellement attribuables à des différences culturellesNote . Aussi dans certains pays comme les Philippines, le gouvernement encourage activement la formation et le déploiement de jeunes adultes à l’étranger pour qu’ils y travaillent et qu’ils transfèrent des fonds — plus particulièrement les femmes dans le cas des PhilippinesNote . Au Canada par exemple, une très vaste proportion d’immigrants reçus dans le cadre du programme d’aides familiaux résidants sont des femmes provenant des Philippines.

Graphique 1

Tableau de données du graphique 1 
Tableau de données du graphique 1
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 1 Total, Hommes et Femmes, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Total Hommes Femmes
pourcentage
Panel A : Région de naissance
Amériques 46 46 46
Europe de l’Est et du Sud 36 35 36
Afrique subsaharienne 53 56 50
Afrique du Nord 29 30 27
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 20 22 18
Asie de l’Est 11 12 10
Asie du Sud-Est et Océanie 57 51 61
Asie du Sud 36 43 28
Panel B : Niveau de développement (pays de naissance)
Pays les moins avancés 49 51 46
Pays à revenu intermédiare de la tranche inférieure 45 46 44
Pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure 24 25 24

Parmi les résidents canadiens nés en Afrique subsaharienne, en Asie centrale de l’Ouest et au Moyen-Orient, en Asie de l’Est et en Asie du Sud, les hommes étaient plus susceptibles d’envoyer de l’argent à l’étranger que les femmes. Par exemple, 43 % des hommes nés en Asie du Sud ont envoyé de l’argent à la famille ou à des amis vivant dans un autre pays en 2017, comparativement à 28 % des femmes. Cette conclusion reflète les schémas généraux pour l’ensemble de la population de résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD.

En revanche, parmi les personnes nées en Asie du Sud-Est et en Océanie, les femmes (61 %) étaient plus susceptibles d’envoyer de l’argent que les hommes (51 %).

Le montant moyen envoyé variait aussi selon la région de naissance (graphique 2). Les régions ayant les montants moyens les plus élevés n’étaient cependant pas nécessairement les mêmes que celles ayant les proportions les plus élevées des personnes qui ont envoyé des fonds. Par exemple, alors que 11 % des personnes nées en Asie de l’Est ont envoyé de l’argent à l’extérieur du Canada, le montant moyen était de 4 755 $. En revanche, 46 % des personnes nées dans les Amériques ont envoyé de l’argent à la famille et à des amis, mais le montant moyen était de 1 825 $.

Graphique 2

Tableau de données du graphique 2 
Tableau de données du graphique 2
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 2 Total, Hommes et Femmes, calculées selon dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Total Hommes Femmes
dollars
Panel A : Région de naissance
Amériques 1 825 2 235 1 490
Europe de l’Est et du Sud 1 875 2 455 1 355
Afrique subsaharienne 2 710 3 160 2 200
Afrique du Nord 2 750 3 570 1 705
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 3 405 4 120 2 465
Asie de l’Est 4 755 5 570 3 930
Asie du Sud-Est et Océanie 3 005 2 920 3 060
Asie du Sud 3 385 3 730 2 825
Panel B : Niveau de développement (pays de naissance)
Pays les moins avancés 2 265 2 690 1 810
Pays à revenu intermédiare de la tranche inférieure 2 970 3 250 2 695
Pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure 2 910 3 590 2 300

Le montant total transféré variait aussi sensiblement selon la région de naissance (Graphique 3)

Graphique 3

Tableau de données du graphique 3 
Tableau de données du graphique 3
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3. Les données sont présentées selon Région de naissance
(titres de rangée) et Hommes et Femmes , calculées selon millions de dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Région de naissance
Hommes Femmes
millions de dollars
Asie du Sud-Est et Océanie 545 951
Asie du Sud 945 441
Amériques 371 304
Afrique subsaharienne 371 231
Asie de l’Est 207 144
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 236 107
Afrique du Nord 130 49
Europe de l’Est et du Sud 84 52

Les résidents canadiens nés dans les pays les moins avancés sont plus susceptibles de transférer des fonds, mais ils en envoient moins

Tandis que les transferts de fonds peuvent être vus comme une stratégie de réduction de la pauvreté, le niveau de développement économique dans le pays d’origine pourrait être associé à la probabilité de transférer des fonds. En 2017, les résidents des pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure étaient moins susceptibles d’envoyer de l’argent que les résidents des pays les moins avancés ou des pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure (graphique 1). Un quart des personnes (24 %) nées dans des pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure ont envoyé de l’argent à l’étranger, soit environ la moitié de la proportion enregistrée pour les personnes nées dans les pays les moins avancés (49 %) ou dans des pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure (45 %).

La différence dans la propension à transférer des fonds était faible entre les hommes et les femmes nés dans des pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure. Cependant, elle était plus importante parmi les personnes nées dans les pays les moins avancés, où les hommes étaient plus susceptibles de transférer des fonds que les femmes, avec une différence de 5 points de pourcentage.

En ce qui a trait aux montants transférés en 2017, les personnes nées dans les pays les moins avancés ont envoyé en moyenne 2 265 $. Ce montant était inférieur au montant envoyé par les personnes nées dans des pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure (2 970 $) ou de la tranche supérieure (2 910 $). Dans les trois catégories de pays, les hommes ont envoyé plus d’argent que les femmes en moyenne. Par exemple, tandis que les hommes nés dans les pays les moins avancés ont envoyé en moyenne 2 690 $, les femmes  ont envoyé 1 810 $.

Les résidents arrivés récemment sont plus susceptibles de transférer des fonds

Un autre facteur associé aux habitudes de transferts de fonds des personnes nées à l’étranger est le temps passé dans le pays d’accueil. Les recherches antérieures ont produit des résultats mitigés à ce sujet. Certaines études ont conclu que la période de temps depuis la migration était négativement associée aux transferts de fondsNote , tandis que d’autres études n’ont découvert aucun effet importantNote . L’explication principale est que les dynamiques de transferts de fonds, comme tout autre schéma temporel, dépendent du contexte migratoire et social particulier. Il n’y a donc aucune raison de s’attendre à un schéma cohérentNote .

En général, la probabilité de transférer des fonds était plus élevée parmi les résidents canadiens arrivés plus récemment au pays (graphique 4). Par exemple, la probabilité de transférer des fonds pour les personnes nées dans des pays admissibles à l’APD situés dans les Amériques variait de 31 % pour les périodes antérieures à 1980 à 53 % pour la période la plus récente. Parmi les personnes nées dans des pays d’Afrique subsaharienne admissibles à l’APD arrivées au Canada avant 1980, 22 % ont transféré de l’argent en 2017, comparativement à 61 % des personnes admises au Canada entre 2010 et 2017. On a observé néanmoins des exceptions à cette tendance générale pour l’Asie de l’Est et pour l’Asie centrale de l’Ouest et le Moyen-Orient.

Graphique 4

Tableau de données du graphique 4 
Tableau de données du graphique 4
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 4 Année d'arrivée, Avant 1980, Entre 1980 et 1989, Entre 1990 et 1999, Entre 2000 et 2009 et Entre 2010 et 2017, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Année d'arrivée
Avant 1980 Entre 1980 et 1989 Entre 1990 et 1999 Entre 2000 et 2009 Entre 2010 et 2017
pourcentage
Amériques 31 45 46 52 53
Europe de l’Est et du Sud 25 35 39 36 35
Afrique subsaharienne 22 44 51 60 61
Afrique du Nord 13 24 24 36 30
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 21 16 19 24 19
Asie de l’Est 14 15 12 11 8
Asie du Sud-Est et Océanie 27 37 51 67 76
Asie du Sud 17 29 34 36 44

Diverses explications peuvent être tirées de la littératureNote . Premièrement, le nombre de destinataires potentiels est susceptible de diminuer avec le temps en raison des décès ou de la chaîne migratoire, comme la réunification des familles. Deuxièmement, les liens sociaux avec leurs communautés d’origine ont tendance à s’effacer avec le temps et il en va de même de la probabilité d’envoyer de l’argent à l’étranger. Par conséquent, les immigrants récents ayant des liens familiaux ou des amitiés solides dans leur pays d’origine sont plus susceptibles de transférer des fonds que les cohortes plus anciennes provenant de la même région de naissance. Troisièmement, certaines différences dans les habitudes de transfert de fonds pourraient refléter les changements des caractéristiques socioéconomiques, au fil des décennies, dans les vagues de migration.

Les caractéristiques individuelles et du ménage des résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD sont associées à la probabilité de transférer des fonds à l’étranger

Il existe une littérature abondante sur les facteurs associés à la probabilité, pour les immigrants, d’envoyer de l’argent dans leur pays de naissance et au montant qu’ils envoientNote . Le tableau 1 présente la proportion des personnes qui ont envoyé de l’argent en 2017, selon de nombreuses caractéristiques. Le tableau 2 présente les montants moyens envoyés pour les mêmes caractéristiques.

Les jeunes et les personnes plus âgées nés dans des pays admissibles à l’APD sont moins susceptibles de transférer des fonds

Tel qu’illustré dans des études antérieuresNote , l’âge est associé à la probabilité de transférer des fonds. Plus précisément, la proportion de personnes qui ont envoyé de l’argent suit une courbe en forme de cloche selon l’âge : elle est plus faible chez les jeunes, augmente et atteint un sommet dans les tranches d’âge moyen et diminue chez les plus âgés. Par exemple, 28 % des personnes âgées de 18 à 29 ans ont envoyé de l’argent à l’étranger en 2017, une proportion qui a augmenté pour atteindre un sommet de 45 % chez les personnes âgées de 40 à 49 ans, pour ensuite reculer à 21 % chez les personnes âgées de 70 ans et plus. La même tendance a été observée tant chez les hommes que chez les femmes.


Tableau 1
Pourcentage des résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD ayant envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada, en 2017, par sexe et certaines caractéristiques
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Pourcentage des résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD ayant envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada. Les données sont présentées selon Caractéristiques démographiques et socioéconomiques (titres de rangée) et Personnes ayant envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada, 2017, Total, Hommes, Femmes, % et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Caractéristiques démographiques et socioéconomiques Personnes ayant envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada, 2017
Total Hommes Femmes
% Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 %
de à de à de à
Total 37,3 36,7 37,9 38,5 37,6 39,4 36,2 35,4 37,1
Âge
18 à 29 ans 28,2 26,6 29,8 28,8 26,5 31,1 27,7 25,4 29,9
30 à 39 ans 44,1 42,8 45,5 46,6 44,5 48,6 42,1 40,2 43,9
40 à 49 ans 44,9 43,6 46,2 45,4 43,4 47,3 44,5 42,8 46,3
50 à 59 ans 40,9 39,5 42,4 42,9 40,8 45,0 39,1 37,1 41,1
60 à 69 ans 31,6 30,0 33,3 33,6 31,2 36,1 29,8 27,5 32,1
70 ans ou plus 20,8 19,0 22,5 20,8 18,2 23,3 20,8 18,3 23,2
État matrimonial
Marié(e) 39,6 38,8 40,3 41,6 40,5 42,7 37,6 36,5 38,7
Union libre 42,8 39,4 46,3 42,7 37,7 47,7 42,9 37,8 48,0
Veuf(ve) 26,0 22,8 29,2 22,0 14,4 29,6 26,7 23,2 30,3
Séparé(e) 44,1 40,1 48,2 42,1 35,4 48,8 45,3 40,1 50,4
Divorcé(e) 36,0 33,2 38,9 38,0 33,1 42,9 35,0 31,4 38,6
Célibataire, jamais marié(e) 30,6 29,2 32,0 28,7 26,8 30,7 32,5 30,5 34,6
Plus haut niveau de scolarité atteint
Sans diplôme d’études secondaires 30,6 28,4 32,7 35,1 31,7 38,4 27,2 24,4 30,1
Études secondaires 33,8 32,3 35,3 34,4 32,2 36,5 33,2 31,2 35,3
Études postsecondaires 41,7 40,4 42,9 40,8 38,9 42,7 42,4 40,7 44,1
Université (Baccalauréat ou niveau supérieur) 37,9 36,9 38,9 39,9 38,6 41,3 36,0 34,6 37,3
Statut d’immigration
Citoyen(e) canadien(e) par naturalisation 35,3 34,6 36,1 35,8 34,8 36,9 34,9 33,8 36,0
Immigrant(e) reçu(e) ou résident(e) permanent(e) 42,2 40,8 43,5 44,7 42,7 46,6 39,9 38,0 41,7
Résident(e) temporaire ou non permanent(e) 40,6 37,2 44,1 43,7 39,1 48,3 37,0 32,1 41,9
Non déclaré 34,2 31,0 37,5 34,2 29,3 39,1 34,3 29,8 38,7
Année d’arrivée
Avant 1980 23,5 21,9 25,2 23,6 21,2 26,0 23,5 21,1 25,8
Entre 1980 et 1989 34,0 32,0 35,9 34,1 31,4 36,8 33,9 31,1 36,7
Entre 1990 et 1999 35,1 33,7 36,6 35,3 33,2 37,5 35,0 33,0 37,0
Entre 2000 et 2009 39,3 38,1 40,5 39,7 38,0 41,4 38,9 37,4 40,5
Entre 2010 et 2017 42,7 41,4 44,1 46,0 44,2 47,9 39,6 37,7 41,4
Situation d’emploi
Travail à temps plein (au moins 30 heures par semaine) 46,3 45,5 47,2 46,4 45,2 47,5 46,3 44,9 47,6
Travail à temps partiel (moins de 30 heures par semaine) 31,6 29,8 33,3 27,1 24,3 29,9 34,1 31,9 36,3
Non occupé(e) 22,0 20,9 23,1 19,9 18,2 21,5 23,3 21,8 24,7
Revenu personnel
Moins de 20 000 $ 26,4 25,3 27,5 24,1 22,4 25,8 27,7 26,3 29,1
20 000 $ à 29 999 $ 42,6 40,8 44,5 41,0 38,3 43,7 44,0 41,4 46,5
30 000 $ à 39 999 $ 45,7 43,7 47,7 46,9 44,0 49,8 44,6 41,7 47,4
40 000 $ à 49 999 $ 45,6 43,5 47,7 46,9 43,9 49,9 44,2 41,1 47,3
50 000 $ à 69 999 $ 44,5 42,5 46,5 44,9 42,3 47,4 44,1 41,0 47,2
70 000 $ à 89 999 $ 41,8 39,3 44,3 42,6 39,4 45,8 40,4 36,2 44,5
90 000 $ et plus 41,8 39,6 44,0 42,3 39,7 44,8 40,6 36,5 44,7
Revenu du ménage
Moins de 40 000 $ 31,3 29,9 32,6 32,3 30,4 34,2 30,4 28,7 32,2
40 000 $ à 59 999 $ 40,3 38,6 42,0 41,4 38,9 43,9 39,3 37,0 41,7
60 000 $ à 79 999 $ 41,8 39,9 43,6 42,1 39,5 44,7 41,5 38,8 44,2
80 000 $ à 109 999 $ 40,4 38,8 42,1 40,9 38,6 43,2 39,9 37,5 42,3
110 000 $ et plus 39,0 37,5 40,5 40,1 38,0 42,1 37,8 35,7 39,9

Tandis que le montant moyen transféré était inférieur chez les jeunes (2 265 $), il ne variait pas beaucoup selon le groupe d’âge (tableau 2). En ce qui a trait aux différences entre les sexes selon l’âge, le montant moyen envoyé par les hommes était supérieur au montant moyen envoyé par les femmes dans tous les groupes d’âge (tableau 2).


Tableau 2
Montant moyen envoyé par des résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD et ayant envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada, en 2017, par sexe et certaines caractéristiques
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Montant moyen envoyé par des résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD et ayant envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada. Les données sont présentées selon Caractéristiques démographiques et socioéconomiques (titres de rangée) et Montant moyen envoyé en 2017, Total, Hommes, Femmes, $ et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Caractéristiques démographiques et socioéconomiques Montant moyen envoyé en 2017
Total Hommes Femmes
$ Intervalle de confiance à 95 % $ Intervalle de confiance à 95 % $ Intervalle de confiance à 95 %
de à de à de à
Total 2 855 2 716 2 991 3 250 3 044 3 459 2 470 2 287 2 654
Âge
18 à 29 ans 2 265 1 980 2 547 2 820 2 324 3 311 1 670 1 412 1 928
30 à 39 ans 3 100 2 830 3 372 3 485 3 047 3 926 2 740 2 416 3 063
40 à 49 ans 2 970 2 680 3 256 3 395 2 938 3 854 2 590 2 237 2 946
50 à 59 ans 2 685 2 389 2 986 3 010 2 589 3 433 2 345 1 945 2 749
60 à 69 ans 2 990 2 409 3 572 3 165 2 560 3 768 2 810 1 834 3 789
70 ans ou plus 2 805 2 141 3 464 3 610 2 444 4 773 2 115 1 409 2 823
État matrimonial
Marié(e) 2 905 2 741 3 069 3 250 3 019 3 476 2 530 2 298 2 765
Union libre 2 795 2 340 3 248 2 690 2 058 3 319 2 900 2 245 3 557
Veuf(ve) 2 865 1 830 3 898 6 840 2 298 11 379 2 265 1 316 3 218
Séparé(e) 2 845 1 996 3 697 3 810 2 573 5 046 2 325 1 258 3 391
Divorcé(e) 3 020 2 211 3 829 3 060 2 022 4 098 2 995 1 862 4 132
Célibataire, jamais marié(e) 2 610 2 233 2 986 3 215 2 512 3 919 2 035 1 756 2 312
Plus haut niveau de scolarité atteint
Sans diplôme d’études secondaires 2 630 2 012 3 248 3 060 2 383 3 734 2 225 1 221 3 228
Études secondaires 2 010 1 818 2 200 2 375 2 085 2 662 1 650 1 407 1 889
Études postsecondaires 2 540 2 300 2 781 2 910 2 489 3 333 2 240 1 966 2 516
Université (Baccalauréat ou niveau supérieur) 3 485 3 247 3 720 3 855 3 493 4 217 3 080 2 777 3 380
Statut d’immigration
Citoyen(e) canadien(e) par naturalisation 2 655 2 484 2 829 3 200 2 909 3 490 2 165 1 961 2 365
Immigrant(e) reçu(e) ou résident(e) permanent(e) 3 250 2 984 3 521 3 370 3 043 3 700 3 130 2 702 3 555
Résident(e) temporaire ou non permanent(e) 3 195 2 650 3 740 3 545 2 742 4 348 2 705 2 072 3 336
Non déclaré 2 590 1 974 3 202 2 575 1 977 3 170 2 600 1 622 3 577
Année d’arrivée
Avant 1980 2 885 2 286 3 480 4 050 2 971 5 132 1 790 1 233 2 351
Entre 1980 et 1989 2 720 2 272 3 164 3 420 2 681 4 154 2 055 1 558 2 548
Entre 1990 et 1999 2 890 2 446 3 336 2 970 2 393 3 545 2 825 2 145 3 507
Entre 2000 et 2009 2 690 2 475 2 900 3 185 2 797 3 575 2 240 2 032 2 448
Entre 2010 et 2018 3 035 2 818 3 255 3 245 2 936 3 556 2 800 2 496 3 101
Entre 2010 et 2017 3 035 2 818 3 255 3 245 2 936 3 556 2 800 2 496 3 101
Situation d’emploi
Travail à temps plein (au moins 30 heures par semaine) 3 135 2 969 3 300 3 465 3 220 3 710 2 720 2 511 2 926
Travail à temps partiel (moins de 30 heures par semaine) 2 300 1 823 2 779 2 445 1 783 3 107 2 235 1 613 2 857
Non occupé(e) 2 065 1 747 2 388 2 285 1 756 2 814 1 960 1 553 2 368
Revenu personnel
Moins de 20 000 $ 1 695 1 540 1 854 1 895 1 639 2 149 1 595 1 400 1 794
20 000 $ à 29 999 $ 2 460 2 186 2 735 2 560 2 129 2 992 2 385 2 036 2 737
30 000 $ à 39 999 $ 2 965 2 550 3 378 2 940 2 524 3 353 2 990 2 289 3 689
40 000 $ à 49 999 $ 2 730 2 277 3 181 2 885 2 166 3 600 2 545 2 045 3 048
50 000 $ à 69 999 $ 3 080 2 707 3 450 3 140 2 684 3 598 2 990 2 386 3 596
70 000 $ à 89 999 $ 4 230 3 590 4 871 4 395 3 649 5 136 3 955 2 688 5 218
90 000 $ et plus 5 735 4 964 6 507 6 190 5 212 7 163 4 675 3 531 5 820
Revenu du ménage
Moins de 40 000 $ 2 120 1 864 2 378 2 230 1 966 2 495 2 025 1 612 2 440
40 000 $ à 59 999 $ 2 485 2 147 2 828 2 895 2 300 3 491 2 100 1 761 2 437
60 000 $ à 79 999 $ 2 655 2 327 2 982 2 755 2 417 3 092 2 560 2 010 3 111
80 000 $ à 109 999 $ 3 030 2 678 3 380 3 435 2 897 3 969 2 620 2 184 3 055
110 000 $ et plus 4 190 3 805 4 575 4 800 4 202 5 398 3 490 3 022 3 961

La proportion des personnes ayant transféré des fonds en 2017 était supérieure chez celles qui étaient employées à temps plein

Le statut d’emploi est aussi un facteur important qui a des incidences sur les habitudes de transferts de fonds, car il est corrélé avec le revenu. En 2017, parmi les résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD, 46 % de ceux qui étaient employés à temps plein ont envoyé de l’argent à l’étranger. Les chiffres correspondants étaient de 32 % pour les personnes employées à temps partiel et de 22 % pour les chômeurs.

Les personnes travaillant à temps plein ont envoyé en moyenne 3 135 $. Une comparaison selon le sexe parmi les personnes travaillant à temps plein montre que les hommes ont transféré en moyenne 3 465 $, tandis que les femmes ont envoyé 2 720 $; soit une différence de 745 $.

Parmi les personnes qui travaillaient à temps partiel, le montant moyen envoyé en 2017 était de 2 300 $. À l’intérieur de cette catégorie de travailleurs, les hommes ont envoyé en moyenne 2 445 $ comparativement à 2 235 $ pour les femmes. Les personnes sans emploi ont envoyé en moyenne 2 065 $. Encore une fois, les hommes ont transféré plus en moyenne (2 285 $) que les femmes (1 960 $).

Au-delà du revenu annuel personnel de 20 000 $, la propension à transférer des fonds est faiblement associée au niveau de revenu

Le revenu personnel contribue à déterminer la capacité d’un individu à transférer des fonds. Cependant, les études antérieures ont indiqué qu’un revenu supérieur pourrait être associé à des charges financières telles que les hypothèques, les prêts automobiles et d’autres dépenses liées à un certain niveau de vie. Par conséquent, un revenu plus élevé n’est pas nécessairement une indication de la capacité de transférer des fondsNote .

En 2017, la plus faible proportion des personnes qui ont envoyé de l’argent se situait dans la tranche de revenu inférieure (26 %), tandis que la proportion la plus élevée avait un revenu se situant entre 30 000 $ et 49 999 $ (46 %).

Chez les personnes ayant un revenu personnel inférieur à 20 000 $, les femmes étaient plus susceptibles que les hommes d’envoyer de l’argent. Dans les autres tranches de revenu personnel, la proportion d’hommes et de femmes qui ont envoyé de l’argent n’était pas significativement différente.

En 2017, les personnes ayant un revenu personnel de 90 000 $ ou plus ont transféré le montant moyen le plus élevé (5 735 $), suivies des personnes ayant un revenu de 70 000 $ à 89 999 $, qui ont envoyé en moyenne 4 230 $.

Chez les personnes ayant un revenu de 90 000 $ ou plus, les hommes ont envoyé plus d’argent que les femmes (6 190 $ comparativement à 4 675 $), une différence de 1 515 $. Cependant, il n’y avait pas de différence significative entre les hommes et les femmes dans les autres tranches de revenu. Autrement dit, lorsque le revenu personnel était pris en compte, les hommes et les femmes envoyaient des montants d’argent similaires aux membres de la famille et aux amis vivant à l’étranger.

L’Asie du Sud-Est et l’Océanie était la principale destination des transferts de fonds effectués à partir du Canada en 2017

Les chercheurs se sont intéressés au volume et à la géographie des transferts de fonds, mais les sources de données sont parfois limitées à cet égardNote . Par conséquent, dans la littérature, les chercheurs émettent l’hypothèse implicite que les migrants envoient de l’argent dans leur pays d’origine afin d’aider la famille ou les amis. En réalité, les migrants peuvent aussi envoyer de l’argent à des endroits autres que leur pays ou leur région de naissance — y compris dans des pays à revenu élevé (pays de l’OCDE et autres).

Les données issues de l’Étude sur les transferts de fonds internationaux sont utilisées pour estimer les montants moyens et totaux d’argent envoyés à la famille ou aux amis selon la destination, y compris dans des pays non admissibles à l’APD.

À de nombreux égards, l’hypothèse selon laquelle la région de naissance est étroitement liée aux transferts de fonds est correcteNote . Par conséquent, les résultats selon la destination sont relativement similaires aux résultats selon le pays d’origine. La principale différence entre les deux ensembles de résultats est que la destination comprend tous les pays, incluant ceux non admissibles à l’APD.

En 2017, les personnes ayant envoyé de l’argent ont transféré en moyenne 3 550 $ dans des pays non admissibles à l’Aide publique au développement (4 165 $ pour les hommes et 2 925 $ pour les femmes) (graphique 5). Parmi les pays non admissibles à l’APD, les États-Unis venaient au premier rang des pays de destination.

En 2017, les montants moyens les plus élevés ont été transférés en Asie de l’Est (graphique 5).

Les hommes envoient en général plus d’argent que les femmes. Par exemple, les hommes ont transféré en moyenne 2 805 $ dans des pays d’Afrique subsaharienne, comparativement à 1 945 $ pour les femmes. De même, les femmes ont envoyé en moyenne 2 310 $ dans un pays de l’Asie du Sud alors que les hommes ont envoyé en moyenne 3 300 $. Pour la région de l’Asie du Sud-Est et en Océanie, les femmes ont envoyé en moyenne environ le même montant que les hommes.

Graphique 5

Tableau de données du graphique 5 
Tableau de données du graphique 5
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 5. Les données sont présentées selon Région de destinations (titres de rangée) et Total, Hommes et Femmes, calculées selon dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Région de destinations Total Hommes Femmes
dollars
Asie de l’Est 4 290 4 910 3 660
3 550 4 165 2 925
Asie du Sud 2 930 3 300 2 310
Asie du Sud-Est et Océanie 2 880 2 735 2 965
Afrique subsaharienne 2 400 2 805 1 945
Afrique du Nord 2 375 2 980 1 595
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 2 345 2 915 1 555
1 655 1 985 1 390
Europe de l’Est et du Sud 1 650 2 280 1 085

Dans l’ensemble, en 2017, 1,4 milliard de dollars de flux de transferts de fonds du Canada, ou 27 % du total, ont été envoyés dans la région de l’Asie du Sud-Est et Océanie (tableau 3). Les femmes ont envoyé le plus grand montant (906 millions de dollars) comparé aux hommes (512 millions de dollars). Les femmes nées aux Philippines ont transféré une grande part de l’argent dans la région de l’Asie du Sud-Est et Océanie (767 millions de dollars des 906 millions de dollars envoyés par les femmes en Asie du Sud-Est et en Océanie).

L’Asie du Sud a reçu 1,2 milliard de dollars en 2017, ce qui correspond à 23 % des flux de transferts de fonds. L’Europe de l’Est et l’Europe du Sud, l’Afrique du Nord, l’Asie centrale de l’Ouest et le Moyen-Orient ont reçu les plus petites parts, soit 2 %, 3 % et 4 %, respectivement.

Graphique 6

Tableau de données du graphique 6 
Tableau de données du graphique 6
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 6. Les données sont présentées selon Région de destination (titres de rangée) et Hommes et Femmes, calculées selon millions de dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Région de destination Hommes Femmes
millions de dollars
Asie du Sud-Est et Océanie 512 906
Asie du Sud 824 341
Pays non admissibles à l’APD 450 311
Amériques 312 270
Afrique subsaharienne 310 191
Asie de l’Est 169 125
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 137 53
Afrique du Nord 104 43
Europe de l’Est et du Sud 71 38

Tableau 3
Montant total (en millions de dollars) envoyé à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada par des résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD, en 2017, par région de destination et sexe
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Montant total (en millions de dollars) envoyé à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada par des résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD Montant total envoyé en 2017 (millions de $), Répartition en pourcentage du montant total envoyé en 2017, Total, Hommes , Femmes, Hommes, de, à et pourcentage, calculées selon millions de dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Montant total envoyé en 2017 (millions de $) Répartition en pourcentage du montant total envoyé en 2017
Total Hommes Femmes Total Hommes Femmes
de à de à de à pourcentage
millions de dollars
Total 5 166 4 907 5 426 2 889 2 695 3 082 2 278 2 098 2 457 100,0 100,0 100,0
Panel A : Région de Destination
Amériques 582 532 632 312 273 351 270 238 302 11,3 10,8 11,6
Europe de l’Est et du Sud 108 87 130 71 50 91 38 29 46 2,1 1,8 2,4
Afrique subsaharienne 501 457 545 310 277 344 191 162 220 9,7 9,3 10,0
Afrique du Nord 147 113 180 104 73 134 43 31 55 2,8 2,3 3,3
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 190 154 226 137 105 169 53 35 71 3,7 3,1 4,2
Asie de l’Est 293 200 386 169 97 240 125 65 184 5,7 4,1 7,1
Asie du Sud-Est et Océanie 1 419 1 265 1 573 512 411 614 906 789 1 024 27,5 25,8 29,0
Asie du Sud 1 165 1 049 1 281 824 729 919 341 277 405 22,6 21,4 23,6
Pays non admissibles à l’APD 761 624 898 450 343 558 311 222 400 14,7 12,7 16,5
Panel B : Région de destination par niveau de développement économique
Pays les moins avancés 479 429 528 283 249 317 195 158 232 9,3 8,7 9,7
Pays à revenu intermédiare de la tranche inférieure 2 826 2 653 2 999 1 510 1 389 1 631 1 317 1 190 1 443 54,7 54,1 55,3
Pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure 1 100 961 1 240 645 529 762 455 377 533 21,3 19,6 22,9
Pays à revenu élevé 761 624 898 450 343 558 311 222 400 14,7 12,7 16,5

Plus de la moitié des flux de transferts de fonds sont allés à des pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure

Lorsque les régions de destination sont définies selon le niveau de développement économique, les résultats indiquent que 2,8 milliards de dollars (55 % des flux de transferts de fonds effectués à partir du Canada) sont allés vers des pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure en 2017, suivis des pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure  (1,1 milliard de dollars, soit 21 % du total des flux de transferts de fonds effectués à partir du Canada) et des pays à revenu élevé (761 millions de dollars, soit 15 % du total des flux de transferts de fonds effectués à partir du Canada) (tableau 3).

Les pays les moins avancés qui, en théorie, ont le plus besoin de transferts de fonds, ont reçu seulement 479 millions de dollars, ou 9 % de tous les transferts de fonds.

Ces chiffres reflètent partiellement les lieux de naissance de la population cible de l’enquête. Parmi les résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD, seulement 11 % sont nés dans les pays les moins avancés, tandis que 50 % sont nés dans des pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure et 40 % sont nés dans des pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure.

Des facteurs socioéconomiques et politiques pourraient également expliquer pourquoi les pays les moins avancés reçoivent une proportion relativement faible du total des flux de transferts de fonds. Par exemple, il se pourrait que les pays les moins avancés soient dotés d’infrastructures inadaptées et que le contexte social et politique ne permette pas aux migrants d’envoyer de l’argent par l’intermédiaire de méthodes officielles, comme les fournisseurs de services de transfert d’argent. On pourrait aussi penser à la valorisation de la devise dans les pays les moins avancés; en pratique, un petit montant transféré dans les pays les moins avancés peut régler de nombreux problèmes comparativement aux sociétés plus développées.

Cinq principaux corridors en 2017 : le Canada vers les Philippines, l’Inde, les États-Unis, la Chine et le Pakistan

La section précédente a analysé la destination des flux de transferts de fonds effectués à partir du Canada selon la région; celle-ci se concentre sur les pays de destination des transferts de fonds effectués à partir du Canada (graphique 7 et tableau 4)Note . Pour y arriver, on a demandé aux répondants « En 2017, vers quel pays avez-vous le plus souvent envoyé de l’argent? » En plus des pays où les répondants avaient le plus souvent envoyé de l’argent, on leur a aussi demandé d’indiquer jusqu’à cinq pays où ils ont envoyé de l’argent en 2017. Les montants déclarés ont été additionnés afin de déterminer le montant total envoyé vers chaque pays.

Graphique 7

Tableau de données du graphique 7 
Tableau de données du graphique 7
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 7. Les données sont présentées selon Pays de destination (titres de rangée) et Montant total, calculées selon millions de dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Pays de destination Montant total
millions de dollars
Philippines 1 180
Inde 794
États-Unis 390
Chine 292
Pakistan 236
Jamaïque 96
Haïti 86
Nigéria 70
Thaïlande 66
Australie 66
Royaume-Uni 64
Liban 63
Indonésie 62
Colombie 62
Mexique 61
Maroc 59
Bangladesh 58
Sri Lanka 57
Viet Nam 53
Ghana 48

En 2017, les Philippines ont reçu une part importante des transferts de fonds effectués à partir du Canada, soit 1,2 milliard de dollars. L’Inde s’est classée au deuxième rang, ayant reçu 794 millions de dollars. Fait intéressant, les États-Unis (390 millions de dollars) sont arrivés au troisième rang des pays ayant reçu des transferts de fonds effectués à partir du Canada. Cela pourrait être attribuable au fait que les résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD aient de la famille et des amis qui ont aussi quitté leurs pays d’origine, mais vivent aux États-Unis. Les résultats montrent que de nombreux résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD comme Haïti et la Jamaïque ont envoyé de l’argent aux États-UnisNote . Les deux derniers pays parmi les cinq principaux pays ayant reçu des transferts de fonds effectués à partir du Canada sont la Chine (292 millions de dollars) et le Pakistan (236 millions de dollars).

Lorsque les flux de transferts de fonds effectués en 2017 sont analysés selon le sexe du répondant (tableau 4), les cinq mêmes pays principaux ressortent pour les hommes, même si l’ordre change légèrement. L’Inde (558 millions de dollars) était le principal pays à recevoir de l’argent des hommes en 2017, suivi des Philippines (407millions de dollars), des États-Unis (203 millions de dollars), du Pakistan (182 millions de dollars) et de la Chine (168 millions de dollars).

Chez les femmes, les Philippines arrivaient au premier rang (768 millions de dollars en 2017). De nombreuses femmes des Philippines viennent travailler au Canada dans le cadre du programme d'aides familiaux résidants et envoient d’importants montants à la famille et à des amis dans leur pays de naissanceNote . Les Philippines sont suivies de l’Inde (236 millions de dollars), des États-Unis (186 millions de dollars), de la Chine (124 millions de dollars), de l’Indonésie (53 millions de dollars) et du Pakistan (53 millions de dollars).


Tableau 4
Montant total (en millions de dollars) envoyé à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada par des résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD, en 2017, par 20 principaux pays de destination et par sexe
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Montant total (en millions de dollars) envoyé à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada par des résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD. Les données sont présentées selon Rang (titres de rangée) et Montant total envoyé en 2017, Total, Hommes, Femmes, Pays, millions de dollars et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Rang Montant total envoyé en 2017
Total Hommes Femmes
Pays millions de dollars Intervalle de confiance à 95 % Pays millions de dollars Intervalle de confiance à 95 % Pays millions de dollars Intervalle de confiance à 95 %
de à de à de à
1 Philippines 1 180 1 066 1 286 Inde 558 473 643 Philippines 768 678 858
2 Inde 794 692 896 Philippines 407 343 472 Inde 236 181 290
3 États-Unis 390 291 488 États-Unis 203 133 273 États-Unis 186 115 258
4 Chine 292 199 385 Pakistan 182 142 223 Chine 124 64 184
5 Pakistan 236 190 281 Chine 168 97 240 Indonésie 53 -18 125
6 Jamaïque 96 80 113 Royaume-Uni 51 13 89 Pakistan 53 31 75
7 Haïti 86 71 101 Haïti 50 37 62 Jamaïque 47 36 58
8 Nigéria 70 52 89 Jamaïque 49 37 61 Haïti 37 28 45
9 Thaïlande 66 -17 149 Nigéria 48 31 66 Colombie 29 20 38
10 Australie 66 5 127 Australie 48 -8 105 Bangladesh 27 1 52
11 Royaume-Uni 64 25 104 Liban 45 31 60 Mexique 26 15 37
12 Liban 63 42 84 Thaïlande 43 -35 121 Viet Nam 26 15 37
13 Indonésie 62 -10 135 Égypte 37 12 63 Maroc 26 15 36
14 Colombie 62 47 76 Sri Lanka 36 24 47 Thaïlande 24 -6 53
15 Mexique 61 43 79 Mexique 35 21 48 Nigéria 22 16 28
16 Maroc 59 43 76 Maroc 34 21 47 Sri Lanka 22 13 30
17 Bangladesh 58 30 86 Colombie 32 21 43 Kenya 21 4 38
18 Sri Lanka 57 43 72 Bangladesh 31 19 43 Afrique du Sud, République d’ 21 11 31
19 Viet Nam 53 36 69 Ghana 31 21 40 El Salvador 20 11 29
20 Ghana 48 32 64 Cameroun 29 21 38 Australie 18 -5 41

Même si les transferts électroniques de fonds sont de plus en plus populaires, plus de la moitié des répondants ont envoyé de l’argent à partir d’une entreprise de transfert d’argent

Plusieurs ouvrages explorent les méthodes d’envoi d’argent dans le pays d’origine ou dans un autre pays. En règle générale, les méthodes de transfert d’argent peuvent être catégorisées en méthodes officielles et informellesNote . Les méthodes officielles comprennent les banques et les entreprises de transfert d’argent (ETA) en personne et en ligne, comme Western Union et MoneyGram. Récemment, des plateformes comme WorldRemit, PayPal et Ria ont été mises au point afin de simplifier les transferts d’argent dans le monde, rendant ainsi le marché des transferts de fonds plus concurrentiel. Les méthodes de transfert de fonds comme le fait de transporter l’argent sur soi et les systèmes de réseaux informels sont classées comme des méthodes informelles.

Le transfert d’argent à l’étranger n’est cependant pas une opération à sens unique. Les résidents canadiens qui envoient des transferts de fonds tiennent aussi compte des conditions locales lorsqu’ils choisissent la méthode de transfert à utiliserNote . Cette section examine la méthode de transfert de fonds utilisée par les personnes ayant envoyé de l’argent lors de leur dernier transfert. Les personnes ayant transféré de l’argent peuvent avoir utilisé d’autres méthodes de transfert de fonds; cependant, le montant des frais payés pour envoyer de l’argent a été demandé seulement pour la dernière transaction faite en 2017.

Comme illustré au tableau 5, 56 % des répondants ont envoyé leur dernier transfert d’argent par l’intermédiaire d’une entreprise de transfert d’argent, mais avec peu de variation selon le sexe. Cette catégorie comprend des méthodes plus traditionnelles, comme Western Union et MoneyGram, où la majorité des gens se rendent en personne à un point de service pour envoyer de l’argent à l’étranger. Une proportion supplémentaire de 8 % des répondants ont utilisé une entreprise de transfert d’argent en ligne la dernière fois qu’ils ont envoyé de l’argent en dehors du Canada. Les hommes (8 %) et les femmes (7 %) ont transféré les fonds en ligne presqu’à proportion égale. Les opérations bancaires en personne et en ligne étaient également des méthodes de transfert d’argent assez utilisées en 2017, comme l’illustre le tableau 5. En fait, 9 % des répondants ont utilisé les opérations bancaires en personne lors de leur dernier transfert d’argent, tandis que 5 % ont utilisé les opérations bancaires en ligne pour envoyer de l’argent à l’étranger. Cependant, il n’y avait pas de différence significative entre les hommes et les femmes.

L’enquête a aussi permis de montrer qu’amener de l’argent avec soi-même lorsqu’on voyage est encore une méthode populaire pour transférer des fonds vers le pays de naissance ou un autre pays. Les résultats indiquent que 10 % des répondants ont eux-mêmes apporté de l’argent lorsqu’ils ont voyagé, ou ont donné de l’argent pour la famille ou les amis à d’autres personnes qui se rendaient dans un autre pays ou lorsqu’ils visitaient le Canada.


Tableau 5
Méthode de transfert d’argent utilisée la dernière fois en 2017, par sexe
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Méthode de transfert d’argent utilisée la dernière fois en 2017. Les données sont présentées selon Méthodes de transfert d’argent (titres de rangée) et Méthode utilisée la dernière fois en 2017, Total, Hommes, Femmes, % et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Méthodes de transfert d’argent Méthode utilisée la dernière fois en 2017
Total Hommes Femmes
% Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 %
de à de à de à
Total 100 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 100 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 100 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Services bancaires en personne 8,6 7,9 9,2 9,0 8,2 9,9 8,1 7,3 8,9
Services bancaires par internet 5,3 4,8 5,8 5,7 5,0 6,4 5,0 4,3 5,6
Comptoir de transfert d’argent 56,1 55,0 57,2 55,1 53,5 56,7 57,1 55,5 58,6
Entreprise de transfert d’argent par internet 7,8 7,1 8,4 8,5 7,5 9,4 7,1 6,2 7,9
Bureau de change 2,2 1,9 2,6 2,6 2,1 3,1 1,9 1,4 2,3
Autre type de commerce 5,1 4,6 5,6 4,3 3,6 4,9 5,9 5,1 6,6
Autre fournisseur de service par internet 1,3 1,0 1,6 1,5 1,1 1,9 1,1 0,8 1,4
Transport de l'argent sur soi-même ou par l'intermédiaire d'une autre personne 10,1 9,4 10,8 9,7 8,8 10,7 10,4 9,5 11,4
Système informel 0,9 0,7 1,1 1,2 0,8 1,5 0,7 0,4 1,0
Autre 2,6 2,3 3,0 2,4 1,9 3,0 2,8 2,3 3,4

Dans l’ensemble, les répondants ont payé des frais équivalents à 6 % du dernier montant transféré en 2017

Depuis le début des années 1990, les transferts de fonds internationaux que les migrants ont effectué vers leur pays de naissance ont augmenté graduellement. Dans de nombreux pays en développement, les transferts de fonds ont dépassé l’investissement direct étranger (IDE), les flux de portefeuille des marchés financiers et l’Aide publique au développement (APD)Note . Les transferts de fonds sont envoyés fréquemment et en montants relativement faibles, ce qui donne lieu à des coûts d’envoi plus élevésNote . Les coûts payés pour envoyer de l’argent ont d’ailleurs fait l’objet de débats dans la littérature sur les transferts de fonds et les décisions politiquesNote . Par exemple, les pays du G20 sont au fait du fardeau imposé aux migrants internationaux qui envoient de l’argent à l’étranger et depuis 2000, ils se sont engagés à réduire ces coûts, en visant à abaisser les coûts d’envoi à 3 % du montant transféré et à éliminer les corridors assortis de coûts supérieurs à 5 % d’ici 2030Note .

En moyenne, les derniers transferts de fonds ont coûté 6 % du montant total envoyé (tableau 6)Note . Ce chiffre n’est pas très différent de ce qui a été indiqué dans d’autres études. Par exemple, dans une étude des migrants d’El Salvador aux États-Unis, la moyenne des frais payés en proportion du montant total était de 6 %. Les recherches antérieures ont d’autre part systématiquement indiqué que les opérations bancaires étaient la méthode la plus coûteuse d’envoyer de l’argent à l’étrangerNote . Les résultats de cette étude indiquent que les opérations bancaires en personne et en ligne coûtent environ 4 %, ce qui est inférieur à la part de 6 % pour un transfert en personne auprès d’une entreprise de services de transfert d’argent.


Tableau 6
Frais payés en pourcentage du montant envoyé la dernière fois en 2017, globalement et par catégorie de montant envoyé
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Frais payés en pourcentage du montant envoyé la dernière fois en 2017. Les données sont présentées selon Méthodes de transfert d’argent (titres de rangée) et Pourcentage des frais payés lors du dernier transfert d’argent en 2017, Montant envoyé (dernier transfert), Montant inférieur ou égal à 200 $, Montant de 201 $ à moins de 1000 $, Montant de 1000 $ ou plus , % et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Méthodes de transfert d’argent Pourcentage des frais payés lors du dernier transfert d’argent en 2017 Montant envoyé (dernier transfert)
Montant inférieur ou égal à 200 $ Montant de 201 $ à moins de 1000 $ Montant de 1000 $ ou plus
% Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 %
de à de à de à de à
Total (toutes les méthodes) 5,6 5,4 5,7 9,4 9,1 9,7 4,0 3,8 4,2 1,6 1,4 1,7
Services bancaires en personne 4,1 3,6 4,7 10,7 8,8 12,6 5,9 4,9 6,9 1,5 1,2 1,9
Services bancaires par internet 3,9 3,5 4,3 7,5 6,6 8,4 3,5 3,2 3,9 1,2 0,9 1,6
Comptoir de transfert d’argent 6,2 6,0 6,4 9,8 9,5 10,1 4,2 3,9 4,5 1,7 1,5 1,8
Entreprise de transfert d’argent en ligne 4,5 3,9 5,1 7,5 6,2 8,8 3,0 2,7 3,4 1,5 1,0 2,0
Bureau de change 4,6 3,6 5,7 11,4 8,4 14,3 3,0 2,6 3,4 1,4 0,9 1,8
Autre type de commerce 4,8 4,4 5,3 7,9 7,2 8,5 3,2 2,7 3,7 1,4 0,9 1,9
Autre fournisseur de service en ligne 2,5 1,9 3,2 4,3 3,0 5,6 2,0 1,3 2,7 0,8 0,5 1,1
Système informel 4,4 3,6 5,1 5,0 4,0 6,0 4,8 3,4 6,1 1,0 0,6 1,3
Autre 5,7 4,3 7,1 10,0 7,3 12,7 4,2 2,7 5,7 1,0 0,7 1,4

Le montant d’argent envoyé à l’étranger a d’importantes répercussions sur les coûts d’envoi par transaction : les petits montants coûtent cher

En général, les transactions individuelles de transferts de fonds ont tendance à être petites et les frais de transaction ont tendance à être relativement élevésNote . Le tableau 6 présente les frais de transaction en pourcentage du montant total envoyé lors du dernier transfert d’argent selon les catégories de montants envoyés. Les frais de transaction suivent un gradient clair : les frais de transaction diminuent substantiellement lorsque les gens envoient plus d’argent. Par exemple, les frais de transaction pour les opérations bancaires en personne représentaient 11 % du montant envoyé si ce montant était équivalent ou inférieur à 200 $. Les frais pour les personnes qui ont aussi utilisé les services bancaires en personne étaient de 6 % lorsque le montant envoyé se situait entre 201 $ et 999 $  et de 2 % si le montant envoyé était de 1 000 $ ou plus.

Pour les établissements de change de devises, les frais en pourcentage du montant de la transaction étaient de 11 % pour les montants de moins de 201 $, 3 % si le montant envoyé se situait entre 201 $ et 999 $ et 1 % si le montant envoyé était de 1 000 $ ou plus.

En partie à cause du fait que le montant moyen envoyé varie selon la région de destination du transfert d’argent, les frais moyens payés lors de la dernière transaction variaient aussi selon la région de destination (graphique 8). En 2017, les frais moyens payés lors de la dernière transaction, en pourcentage du montant envoyé, étaient supérieurs pour les personnes qui ont envoyé de l’argent à de la parenté ou à des amis vivant dans les Amériques (9 %). Ils étaient suivis de l’Europe de l’Est et de l’Europe du Sud (8 %), et de l’Afrique subsaharienne (7 %). En revanche, les personnes qui ont envoyé de l’argent dans un pays de l’Asie de l’Est ont payé seulement 2 % en frais de transferts, principalement en raison du fait qu’ils ont envoyé des montants plus élevés en moyenne.

Plus de détails sur les pays de destination particuliers sont fournis au tableau A.14 de l’annexe. De plus, les tableaux A.15 et A.16 soulignent les variations du niveau de frais payés selon le groupe d’âge, la région de naissance, l’année d’arrivée, le statut d’emploi, le revenu personnel et la région de résidence au Canada. Entre autres choses, les résultats indiquent qu’en moyenne, les personnes ayant envoyé de l’argent qui habitent dans les provinces de l’Atlantique et en Colombie-Britannique ont payé les frais de transaction les plus bas (5 %), tandis que ceux qui habitent au Québec ont payé les frais les plus élevés (8 %).

Graphique 8

Tableau de données du graphique 8 
Tableau de données du graphique 8
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 8. Les données sont présentées selon Région de destination (titres de rangée) et Frais moyens payés lors du dernier transfert et Moyenne globale, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Région de destination Frais moyens payés lors du dernier transfert Moyenne globale
pourcentage
Asie de l’Est 2,1 5,6
Asie du Sud 3,6 5,6
Asie du Sud-Est et Océanie 4,3 5,6
Pays non admissibles à l’APD 5,8 5,6
Afrique du Nord 6,0 5,6
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 6,2 5,6
Afrique subsaharienne 7,4 5,6
Europe de l’Est et du Sud 8,0 5,6
Amériques 8,5 5,6

L’aspect pratique tant pour la personne qui envoie les fonds que pour le destinataire est la raison principale d’avoir choisi la dernière méthode de transfert d’argent

Tandis qu’il est prouvé que le montant transféré et la méthode de transfert d’argent ont des incidences sur les coûts de transaction, d’autres facteurs peuvent déterminer comment une personne choisit la méthode de transfert d’argent. Ces facteurs comprennent l’aspect pratique de la méthode de transfert utilisée tant pour la personne qui envoie les fonds que pour le destinataire, le coût, la fiabilité et la rapidité. Dans l’ensemble, l’aspect pratique tant pour la personne qui envoie les fonds que pour le destinataire était la raison principale pour laquelle les répondants ont choisi leur méthode pour envoyer de l’argent. Ce pourcentage était légèrement supérieur chez les femmes (64 %) comparativement aux hommes (61 %) (tableau 7).


Tableau 7
Facteur le plus important pour les personnes ayant envoyé de l’argent lors de leur dernier transfert en 2017, par région de naissance et sexe 
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Facteur le plus important pour les personnes ayant envoyé de l’argent lors de leur dernier transfert en 2017, par région de naissane et sexe Facteur le plus important pour les personnes ayant envoyé de l’argent hors du Canada (la dernière fois), Aspect pratique pour la personne envoyant l’argent, Aspect pratique pour la personne recevant l’argent, Coût de la méthode, Fiabilité de la méthode, Rapidité de la méthode, Autre raison, % et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Facteur le plus important pour les personnes ayant envoyé de l’argent hors du Canada (la dernière fois)
Aspect pratique pour la personne envoyant l’argent Aspect pratique pour la personne recevant l’argent Coût de la méthode Fiabilité de la méthode Rapidité de la méthode Autre raison
% Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 %
de à de à de à de à de à de à
Total 30,4 29,4 31,5 32,1 31,0 33,2 9,4 8,8 10,1 16,7 15,8 17,5 8,1 7,6 8,7 3,2 2,8 3,6
Hommes 29,7 28,3 31,1 31,2 29,8 32,7 10,7 9,7 11,7 16,9 15,7 18,1 8,7 7,8 9,5 2,9 2,3 3,4
Femmes 31,2 29,6 32,7 33,0 31,4 34,6 8,2 7,3 9,0 16,5 15,3 17,6 7,6 6,9 8,4 3,5 2,9 4,1
Région de naissance
Amériques 31,0 29,0 33,0 30,6 28,5 32,6 10,6 9,2 12,1 13,8 12,4 15,3 10,8 9,5 12,2 3,1 2,3 3,8
Europe de l’Est et du Sud 31,0 26,7 35,3 31,9 27,5 36,2 12,1 9,0 15,3 12,6 9,5 15,8 9,1 6,3 11,8 3,3 1,5 5,1
Afrique subsaharienne 27,2 25,0 29,4 27,7 25,4 30,0 12,6 11,0 14,3 17,3 15,3 19,3 11,8 10,2 13,4 3,4 2,4 4,4
Afrique du Nord 25,9 22,3 29,5 21,1 17,7 24,6 12,0 9,3 14,6 18,9 15,7 22,2 19,0 15,8 22,2 3,1 1,7 4,5
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 25,5 21,9 29,0 30,7 27,1 34,4 10,7 8,2 13,3 20,0 16,8 23,2 8,4 6,3 10,5 4,7 2,9 6,4
Asie de l’Est 35,0 28,9 41,0 31,3 25,2 37,4 5,9 3,0 8,7 19,2 14,2 24,1 4,8 2,0 7,7 3,9 1,3 6,4
Asie du Sud-Est et Océanie 32,3 29,9 34,7 37,1 34,6 39,6 6,6 5,4 7,9 16,8 15,0 18,7 4,2 3,2 5,2 2,8 2,0 3,7
Asie du Sud 30,4 28,1 32,7 32,1 29,7 34,5 9,4 7,9 10,9 17,7 15,8 19,7 7,2 5,9 8,5 3,2 2,3 4,0

Les résultats indiquent également que le pourcentage de répondants ayant indiqué que l’aspect pratique tant pour la personne qui envoie les fonds que pour le destinataire était le facteur le plus important pour choisir la méthode qu’ils ont utilisée lors du dernier transfert d’argent varie selon la région natale. Pour les répondants nés en Afrique du Nord, 47 % ont déclaré que l’aspect pratique tant pour la personne qui envoie les fonds que pour le destinataire était la raison principale ayant guidé leur choix d’utiliser la dernière méthode de transfert d’argent. Dans cette région, la rapidité de la méthode (19 %) était presque tout aussi importante que l’aspect pratique pour le destinataire (21 %), tandis que ce pourcentage variait de 4 % à 12 % pour les répondants nés dans d’autres régions.

Les transferts de fonds sont principalement utilisés pour payer les frais de subsistance et les frais médicaux

À la suite de l’article de Lucas et Stark en 1985, Docquier et Rapoport (2006) ont documenté les motivations des migrants de transférer des fonds. Ils fournissent un modèle de décisions de transferts de fonds qui incorpore une variété de motifs, y compris l’altruisme, l’échange (en compensation pour des services que le migrant a reçus de la famille ou des amis dans le pays d’origine), les assurances, le remboursement d’un prêt et l’investissementNote . Toutefois, la manière d’utiliser les transferts de fonds une fois qu’ils arrivent à destination est indépendante de la volonté de la personne qui envoie les fonds à l’étranger. Selon Yang (2011), on en sait très peu à propos des décisions de transferts de fonds et plus particulièrement quant à savoir si les migrants aimeraient contrôler l’argent envoyé à l’étranger. Pourtant, cette question est cruciale pour mieux comprendre les motivations pour la migration, la répartition des ressources à l’intérieur du ménage et les flux de transferts de fonds effectués à partir des pays d’accueil.

On a demandé aux répondants à cette enquête comment était utilisé l’argent qu’ils avaient envoyé, à leur connaissance (graphique 9).

Les résultats indiquent que 59 % des répondants ont envoyé de l’argent à l’étranger pour payer des frais de subsistanceNote (61 % des hommes et 58 % des femmes ayant fait des transferts de fonds). Pour 43 % des répondants, les frais médicaux étaient une autre motivation importante pour les transferts de fonds. Les femmes (44 %) transfèrent plus fréquemment des fonds pour payer des frais médicaux comparativement aux hommes (42 %). Finalement, 35 % des répondants ont envoyé de l’argent dans leur pays d’origine pour des cadeaux. Les femmes (37 %) étaient plus susceptibles de faire des transferts de fonds pour des cadeaux que les hommes (32 %).

La manière d’utiliser les transferts de fonds reflète aussi le contexte socioéconomique de la région de destination. Par exemple, plus de répondants indiquent utiliser les transferts de fonds pour payer les études en Afrique subsaharienne (34 %) comparativement à toutes les autres régions de destination (tableau A.9 en annexe). Cela pourrait être attribuable au fait que les bourses d’études dans de nombreux pays de l’Afrique subsaharienne sont négligeables ou inexistantesNote . Par conséquent, les systèmes d’éducation reposent sur les frais que les parents ou les tuteurs paient pour envoyer les enfants à l’école, un fardeau financier dont les ménages ne peuvent pas facilement se charger. Pour leur venir en aide, les migrants appuient financièrement les familles ou les ménages pour envoyer les enfants à l’école.

Graphique 9

Tableau de données du graphique 9 
Tableau de données du graphique 9
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 9 Objectif du transfert, Pour aider à payer des dépenses courantes, Pour aider à payer des frais médicaux, Donner en cadeau , Pour aider à payer les études, Pour aider à payer une dépense majeure, Pour aider à payer des frais associés à des urgences non liées à la santé , Payer d'autres dépenses , Pour aider à payer des divertissements ou des activités de loisir et Pour aider à payer des assurances, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Objectif du transfert
Pour aider à payer des dépenses courantes Pour aider à payer des frais médicaux Donner en cadeau Pour aider à payer les études Pour aider à payer une dépense majeure Pour aider à payer des frais associés à des urgences non liées à la santé Payer d'autres dépenses Pour aider à payer des divertissements ou des activités de loisir Pour aider à payer des assurances
pourcentage
Total 59,3 43,3 34,6 21,7 11,5 6,1 5,1 5,0 2,1
Hommes 60,6 42,1 31,8 21,5 11,7 5,9 5,7 5,4 2,6
Femmes 58,2 44,4 37,4 21,8 11,2 6,3 4,6 4,7 1,7

Une autre question intéressante est de déterminer si l’utilisation des transferts de fonds diffère selon le niveau de développement économique des destinations (tableau 8).  


Tableau 8
Utilisation de l'argent envoyé selon les personnes ayant transféré de l'argent en 2017, par destination
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Utilisation de l'argent envoyé selon les personnes ayant transféré de l'argent en 2017 Objectif du transfert, Pour aider à payer des dépenses courantes, Pour aider à payer des frais médicaux, Pour aider à payer les études, Donner en cadeau , % et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Objectif du transfert
Pour aider à payer des dépenses courantes Pour aider à payer des frais médicaux Pour aider à payer les études Donner en cadeau
% Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 %
de à de à de à de à
Total
Région de destination par niveau de développement économique
Pays les moins avancés 72,8 70,2 75,3 51,0 48,1 54,0 33,9 31,2 36,5 24,0 21,5 26,4
Pays à revenu intermédiare de la tranche inférieure 59,2 57,6 60,8 46,8 45,3 48,4 23,2 21,8 24,6 36,5 34,9 38,1
Pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure 58,1 56,0 60,1 38,5 36,6 40,4 13,5 12,1 15,0 33,0 31,0 35,1
Pays à revenu élevé 39,5 35,5 43,4 14,6 11,7 17,6 13,8 10,9 16,7 45,0 41,0 49,0
Hommes
Région de destination par niveau de développement économique
Pays les moins avancés 74,4 70,8 78,0 48,8 44,7 52,8 35,8 32,1 39,5 22,5 19,1 25,9
Pays à revenu intermédiare de la tranche inférieure 59,3 57,1 61,5 44,8 42,6 47,1 21,3 19,5 23,2 33,4 31,3 35,5
Pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure 59,8 56,8 62,8 39,2 36,3 42,2 15,3 13,1 17,5 30,4 27,5 33,4
Pays à revenu élevé 46,2 40,6 51,9 14,7 10,7 18,8 15,6 11,6 19,6 40,8 35,0 46,6
Femmes
Région de destination par niveau de développement économique
Pays les moins avancés 71,0 67,2 74,8 53,4 49,2 57,7 31,8 28,1 35,6 25,5 21,8 29,2
Pays à revenu intermédiare de la tranche inférieure 59,1 56,9 61,3 48,8 46,5 51,1 25,1 23,1 27,1 39,5 37,2 41,8
Pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure 56,5 53,6 59,4 37,8 35,1 40,5 11,9 10,1 13,8 35,4 32,6 38,3
Pays à revenu élevé 33,1 27,7 38,5 14,5 10,5 18,5 12,1 8,1 16,2 48,9 43,4 54,4

Les résultats indiquent que le paiement des frais de subsistance demeure une motivation importante pour transférer des fonds. Toutefois, on observe un important gradient lorsque l’on passe des pays les moins développés aux pays à revenu élevé. Tandis que 73 % des répondants ont déclaré qu’ils envoient de l’argent pour payer des frais de subsistance dans les pays les moins avancés et à faible revenu, seulement 40 % des répondants ont transféré de l’argent à cette fin dans des pays à revenu élevé. En revanche, 45 % des répondants ont indiqué avoir envoyé de l’argent comme cadeau dans des pays à revenu élevé. Pour ce qui est des pays les moins avancés et à faible revenu, les résultats indiquent que 24 % des répondants ont envoyé de l’argent comme cadeau. Les chiffres correspondants pour les pays à revenu moyen inférieur et les pays à revenu moyen supérieur étaient de 37 % et 33 %, respectivement. L’utilisation des transferts de fonds est liée aux conditions socioéconomiques de la région de destination. L’argent envoyé dans les pays les moins avancés et à faible revenu répond à des besoins primaires comme l’alimentation, la santé et l’éducation. Alors que le coût exigé pour envoyer de l’argent à l’étranger pourrait avoir une incidence sur le volume de flux de transferts de fonds, des coûts plus faibles pourraient avoir des répercussions positives sur le volume. Les recherches antérieures donnent à penser que des coûts plus faibles feront en sorte que plus d’argent pourra soit être envoyé à l’étranger, soit conservé pour contribuer au bien-être des personnes qui envoient de l’argent en dehors de leurs pays de résidenceNote .

Conclusion

Le présent rapport s’est penché sur les flux de transferts de fonds effectués à partir du Canada en 2017, et sur les comportements à cet égard des personnes âgées de 18 et plus, qui sont nées dans des pays admissibles à l’Aide publique au développement (APD). Ces répondants étaient des Canadiens naturalisés, des résidents permanents ou des personnes possédant un permis de travail. Plus précisément, le rapport a répondu aux questions de recherche suivantes :

Ces questions revêtent une importance primordiale pour deux raisons principales. Premièrement, il est prouvé que les transferts de fonds ont dépassé l’Aide publique au développement dans de nombreux pays en développement et qu’ils représentent un grand pourcentage du PIB dans certains pays. Deuxièmement, il peut être coûteux d’envoyer de l’argent, compte tenu du manque de transparence des taux de change parmi les fournisseurs de services de transfert d’argent et des frais relativement élevés exigés pour envoyer de l’argent dans certains pays ou certaines régionsNote .

En 2017, 37 % des répondants ont envoyé de l’argent à l’étranger à des membres de la famille ou à des amis, avec une légère variation entre les hommes (38 %) et les femmes (36 %). La capacité de transférer des fonds était associée à des caractéristiques individuelles et socioéconomiques comme l’âge, le statut d’emploi, le temps écoulé depuis l’arrivée au Canada et le revenu personnel. Les personnes qui ont envoyé de l’argent en 2017 ont transféré en moyenne 2 855 $ en 2017.

Dans l’ensemble, les personnes qui ont transféré de l’argent ont envoyé 5,2 milliards de dollars en 2017, les hommes ayant envoyé un peu plus d’argent que les femmes (2,9 milliards de dollars comparativement à 2,3 milliards de dollars) ce qui reflète les résultats précédents sur la propension à transférer des fonds.

La technologie numérique est en train de transformer le monde. De cette manière, le développement de méthodes numériques a aussi eu des répercussions sur les transferts de fonds; en effet il est moins onéreux de transférer des fonds par la voie électronique que par les méthodes traditionnelles dominées par les fournisseurs de services de transfert d’argent comme Western Union, MoneyGram et les systèmes bancaires. Malgré ces récents développements, 56 % des répondants sont allés en personne vers des entreprises de transfert d’argent pour envoyer de l’argent; ils ont donc encore payé beaucoup d’argent pour transférer des fonds. Dans le présent rapport, les gens ont payé en moyenne 5,6 % du montant total transféré, les petits montants (de moins de 201 $) transférés étant coûteux comparativement aux moyens et aux gros montants.

Les données de l’ETFI utilisées dans le présent rapport offrent une perspective de recherche très intéressante. Par exemple, elles constituent une source importante pour estimer l’utilisation de méthodes en ligne et de transferts de fonds électroniques. La proportion de gens qui utilisent les transferts de fonds électroniques est encore faible comparativement aux fournisseurs de services de transfert d’argent (FSTA) traditionnels comme Western Union et MoneyGram; pourtant, il est bien connu qu’ils sont l’option la moins coûteuse qui pourrait aider les immigrants à économiser de l’argent. Quels sont les facteurs à l’origine de cette tendance et quels sont les obstacles à leur utilisation répandue?

Il est aussi possible d’entreprendre une analyse plus approfondie afin de mieux comprendre les habitudes de transferts de fonds. Une telle analyse pourrait contribuer à expliquer, par exemple, certaines différences entre les hommes et les femmes soulevées tout au long du rapport. En outre, pourquoi les femmes nées aux Philippines transfèrent plus d’argent que leurs homologues masculins, tandis que l’inverse est vrai pour toutes les autres régions de naissance? Finalement, les femmes transfèrent-elles encore moins d’argent en moyenne que leurs homologues masculins lorsque l’on tient compte des différences de revenu personnel et d’autres caractéristiques socioéconomiques?

Une autre avenue de recherche potentielle est que les données de l’ETFI permettent une analyse plus approfondie de la variation des habitudes de transferts de fonds selon la région de naissance. Par exemple, lorsque l’on tient compte du revenu personnel et du temps passé au Canada, les gens provenant de différents pays ou de différentes régions ont-ils des habitudes de transferts d’argent similaires? Si ce n’est pas le cas, quels sont les facteurs à l’origine de ces différences? Finalement, les chercheurs pourraient vouloir examiner les principaux facteurs associés au pourcentage de frais payés, en utilisant des modèles multivariés, en incluant la région de destination, la méthode de transfert d’argent utilisée et le montant envoyé, entre autres facteurs.

En résumé, l’ETFI présente un aperçu détaillé de la propension à transférer l’argent ailleurs dans le monde à partir du Canada et de son association avec les caractéristiques individuelles et socioéconomiques des Canadiens naturalisés, des résidents permanents et des personnes possédant un permis de travail qui vivent au Canada; de leurs comportements et besoins à l’égard des transferts de fonds, de la connaissance et de l’utilisation des méthodes de transfert et de leur expérience du processus de transfert de fonds. De plus, il est possible d’estimer les flux de transferts de fonds, une caractéristique plutôt unique de l’ETFI, et d’évaluer les différences régionales à travers les régions.

Annexe


Tableau A. 1
Pourcentage des résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD ayant envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada en 2017, montant moyen envoyé et montant total en millions de dollars envoyé en 2017, par pays de naissance
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Pourcentage des résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD ayant envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada en 2017. Les données sont présentées selon Pays de naissance (titres de rangée) et Personnes ayant envoyé de l'argent en 2017, Montant moyen envoyé en 2017, Montant total envoyé en 2017, %, Intervalle de confiance à 95 %, $ et millions de dollars, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Pays de naissance Personnes ayant envoyé de l'argent en 2017 Montant moyen envoyé en 2017 Montant total envoyé en 2017
% Intervalle de confiance à 95 % $ Intervalle de confiance à 95 % millions de dollars Intervalle de confiance à 95 %
de à de à de à
El Salvador 50,0 44,0 55,9 1 835 1 214 2 456 46,7 29,1 64,3
Guatemala 50,1 40,5 59,6 2 000 953 3 044 20,3 8,3 32,3
Mexique 39,0 34,1 43,8 2 000 1 470 2 532 58,2 40,5 75,9
Cuba 56,6 45,9 67,2 1 630 404 2 855 13,9 2,8 25,1
République dominicaine 64,4 52,7 76,2 2 365 1 400 3 325 18,7 9,4 27,9
Grenade 51,4 38,1 64,6 1 610 591 2 631 8,8 2,4 15,3
Haïti 62,2 58,4 66,1 1 455 1 259 1 652 97,1 81,0 113,1
Jamaïque 55,9 52,3 59,4 1 810 1 358 2 262 131,8 97,1 166,4
Saint-Vincent-et-les Grenadines 61,2 48,9 73,6 1 200 798 1 600 7,8 4,1 11,4
Brésil 24,8 19,7 29,8 2 245 1 566 2 920 24,8 15,4 34,1
Chili 27,4 20,4 34,5 2 700 1 365 4 037 19,3 8,3 30,2
Colombie 49,4 44,6 54,3 1 980 1 561 2 399 67,9 51,5 84,3
Équateur 35,7 26,4 45,0 2 850 558 5 143 16,9 1,9 31,9
Guyane 30,6 26,4 34,8 1 400 901 1 903 32,8 20,1 45,5
Pérou 38,6 31,6 45,7 2 210 1 515 2 906 27,3 16,7 38,0
Venezuela 50,9 43,6 58,2 1 660 1 152 2 168 24,9 16,6 33,3
Moldavie 40,7 31,1 50,3 1 490 802 2 178 9,0 4,1 13,9
Ukraine 31,0 27,0 35,0 2 025 1 333 2 716 46,5 29,0 64,1
Bosnie-Herzégovine 46,1 39,8 52,5 1 500 1 073 1 926 26,0 17,2 34,7
Serbie 36,1 29,3 42,8 2 255 1 483 3 029 27,1 15,7 38,4
Ghana 79,9 73,3 86,6 2 655 1 860 3 452 45,8 29,9 61,7
Côte d’Ivoire 68,1 58,0 78,2 2 605 1 818 3 390 24,3 14,7 34,0
Nigéria 61,2 56,2 66,3 2 900 2 312 3 492 88,9 67,6 110,3
Sénégal 88,1 80,5 95,8 2 530 1 855 3 201 20,0 12,8 27,3
Burundi 56,2 43,0 69,4 2 400 1 037 3 765 13,2 4,5 21,9
Éthiopie 55,0 48,1 61,8 2 225 1 489 2 963 41,5 25,9 57,1
Érythrée 45,8 35,1 56,4 1 925 1 295 2 552 13,9 7,8 19,9
Kenya 32,1 25,0 39,2 4 490 2 320 6 662 37,3 17,0 57,6
Île Maurice 33,5 25,1 41,8 2 865 476 5 252 18,8 2,0 35,5
Somalie 66,5 57,5 75,6 2 465 1 862 3 071 32,3 21,3 43,4
Zimbabwe 51,4 40,7 62,0 3 655 2 716 4 591 24,7 15,3 34,2
Tanzanie 22,4 15,4 29,5 2 480 671 4 292 10,0 2,4 17,7
Algérie 14,8 12,1 17,5 1 830 1 143 2 515 18,6 10,6 26,6
Maroc 44,0 40,1 47,9 2 165 1 645 2 686 65,2 47,8 82,5
Soudan 46,7 35,4 58,0 5 415 850 9 983 24,2 2,4 45,9
Tunisie 49,5 41,4 57,6 2 250 1 588 2 916 18,8 11,8 25,7
Égypte 20,3 16,7 24,0 4 680 2 282 7 076 48,5 21,7 75,3
Cameroun 78,9 72,7 85,1 2 455 2 024 2 881 46,0 35,5 56,6
Congo, République démocratique du 67,2 60,6 73,8 1 820 1 402 2 234 28,9 20,8 37,0
Afrique du Sud 24,9 20,4 29,4 4 595 2 504 6 690 50,9 25,4 76,4
Afghanistan 31,2 25,7 36,8 1 940 1 364 2 512 29,3 18,7 40,0
Iran 11,3 9,3 13,3 7 430 4 559 10 298 137,5 78,4 196,7
Irak 18,8 14,7 22,8 3 065 665 5 468 35,7 7,0 64,4
Liban 24,1 20,7 27,5 3 280 2 298 4 264 70,5 46,5 94,4
Syrie 22,3 17,6 26,9 1 705 1 195 2 215 22,8 14,2 31,4
Turquie 26,9 19,7 34,1 2 505 1 681 3 331 16,2 9,0 23,4
Chine 10,8 9,5 12,1 4 770 3 352 6 185 349,9 238,0 461,7
Philippines 69,0 67,0 71,1 2 895 2 654 3 133 1216,1 1102,0 1330,2
Viet Nam 29,1 24,6 33,5 2 545 1 580 3 515 103,0 59,9 146,0
Bangladesh 38,6 32,5 44,7 2 295 1 268 3 323 56,8 28,8 84,9
Sri Lanka 35,0 30,7 39,3 2 065 1 480 2 652 88,5 59,9 117,2
Inde 33,1 31,4 34,8 3 870 3 408 4 328 918,4 799,3 1037,4
Népal 56,3 43,7 69,0 3 675 1 080 6 274 31,5 7,2 55,7
Pakistan 43,6 40,3 46,9 3 055 2 336 3 778 290,8 218,1 363,5
Fidji 33,6 25,9 41,4 2 275 1 223 3 331 18,6 8,9 28,2

Tableau A. 2
Caractéristiques sociodémographiques et socioéconomiques, total de la population cible et des personnes ayant envoyé l'argent en 2017, par sexe
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Caractéristiques sociodémographiques et socioéconomiques Population cible (résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD), Personnes ayant envoyé l'argent en 2017, Total, Intervalle de confiance à 95 %, Hommes et Femmes, calculées selon %, de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Population cible (résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD) Personnes ayant envoyé l'argent en 2017
Total Intervalle de confiance à 95 % Hommes Intervalle de confiance à 95 % Femmes Intervalle de confiance à 95 % Total Intervalle de confiance à 95 % Hommes Intervalle de confiance à 95 % Femmes Intervalle de confiance à 95 %
% de à % de à % de à % de à % de à % de à
Total 100% Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 100% Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 100% Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 100% Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 100% Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 100% Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Groupe d’âge
18 à 29 ans 16,1 15,8 16,4 17,1 16,7 17,5 15,2 14,8 15,6 12,2 11,5 12,9 12,8 11,8 13,8 11,6 10,7 12,6
30 à 39 ans 21,4 21,1 21,7 20,6 20,1 21,0 22,1 21,7 22,5 25,3 24,5 26,1 24,9 23,8 26,0 25,7 24,5 26,8
40 à 49 ans 22,1 21,9 22,4 21,7 21,3 22,1 22,6 22,2 23,0 26,7 25,9 27,4 25,6 24,5 26,6 27,7 26,6 28,8
50 à 59 ans 18,2 18,0 18,4 18,7 18,4 19,1 17,8 17,5 18,1 20,0 19,3 20,7 20,9 19,9 21,9 19,2 18,3 20,1
60 à 69 ans 12,0 11,8 12,2 12,1 11,8 12,4 12,0 11,7 12,3 10,2 9,7 10,8 10,6 9,8 11,3 9,9 9,1 10,6
70 ans ou plus 10,1 10,0 10,2 9,8 9,6 10,0 10,4 10,2 10,6 5,6 5,2 6,1 5,3 4,7 5,9 5,9 5,3 6,6
État matrimonial
Marié(e) 64,6 64,0 65,2 67,5 66,6 68,3 62,0 61,2 62,9 68,6 67,6 69,6 73,0 71,6 74,3 64,4 62,9 65,8
Union libre 3,6 3,4 3,9 3,9 3,5 4,2 3,4 3,1 3,8 4,2 3,7 4,6 4,3 3,6 4,9 4,1 3,4 4,7
Veuf(ve) 4,0 3,8 4,3 1,3 1,1 1,5 6,5 6,1 7,0 2,8 2,4 3,2 0,7 0,5 1,0 4,8 4,1 5,5
Séparé(e) 2,8 2,5 3,0 2,2 1,9 2,4 3,3 3,0 3,6 3,3 2,9 3,7 2,4 1,9 2,9 4,1 3,5 4,8
Divorcé(e) 4,9 4,6 5,2 3,5 3,2 3,9 6,1 5,7 6,6 4,7 4,3 5,2 3,5 2,9 4,1 5,9 5,2 6,6
Célibataire, jamais marié(e) 20,0 19,6 20,5 21,7 21,0 22,3 18,6 17,9 19,2 16,4 15,6 17,2 16,2 15,0 17,3 16,7 15,5 17,8
Plus haut niveau de scolarité atteint
Sans diplôme d’études secondaires 10,2 9,8 10,6 9,2 8,6 9,7 11,2 10,6 11,8 8,4 7,7 9,0 8,3 7,4 9,3 8,4 7,5 9,4
Études secondaires 20,8 20,2 21,3 21,3 20,5 22,1 20,2 19,5 21,0 18,8 17,9 19,7 19,0 17,7 20,4 18,6 17,4 19,8
Études postsecondaires 27,0 26,4 27,7 25,9 25,1 26,8 28,1 27,2 28,9 30,2 29,2 31,2 27,5 26,1 28,8 32,8 31,3 34,4
Université (Baccalauréat ou niveau supérieur) 42,0 41,4 42,6 43,6 42,7 44,4 40,5 39,6 41,3 42,6 41,5 43,7 45,2 43,6 46,7 40,2 38,6 41,7
Statut d’immigration
Citoyen(e) canadien(e) par naturalisation 65,8 65,2 66,4 65,0 64,1 65,8 66,5 65,7 67,3 62,4 61,3 63,4 60,5 59,1 62,0 64,1 62,7 65,6
Immigrant(e) reçu(e) ou résident(e) permanent(e) 25,6 25,1 26,1 25,9 25,1 26,8 25,3 24,5 26,1 29,0 28,0 29,9 30,1 28,7 31,5 27,9 26,5 29,2
Résident(e) temporaire ou non permanent(e) 4,6 4,4 4,8 5,2 4,9 5,6 4,0 3,7 4,3 5,0 4,6 5,4 5,9 5,2 6,7 4,1 3,5 4,7
Non déclaré 4,0 3,7 4,3 3,9 3,5 4,2 4,2 3,8 4,5 3,7 3,3 4,1 3,4 2,8 4,0 3,9 3,3 4,6
Année d’arrivée
Avant 1980 10,5 10,2 10,9 10,7 10,2 11,2 10,4 9,9 10,9 6,7 6,2 7,1 6,6 5,9 7,3 6,7 6,0 7,5
Entre 1980 et 1989 11,2 10,8 11,6 11,4 10,8 12,0 11,0 10,4 11,5 10,2 9,5 10,9 10,1 9,2 11,0 10,3 9,3 11,2
Entre 1990 et 1999 19,4 18,9 19,9 18,4 17,7 19,2 20,3 19,5 21,0 18,3 17,5 19,2 17,0 15,9 18,2 19,6 18,4 20,8
Entre 2000 et 2009 31,7 31,1 32,3 31,3 30,4 32,1 32,1 31,3 33,0 33,5 32,5 34,6 32,4 30,9 33,9 34,6 33,1 36,1
Entre 2010 et 2017 27,2 26,7 27,7 28,2 27,4 29,0 26,3 25,5 27,0 31,3 30,3 32,3 33,9 32,4 35,3 28,8 27,3 30,1
Situation d’emploi
Travail à temps plein (au moins 30 heures par semaine) 57,5 56,9 58,1 67,4 66,6 68,2 48,5 47,6 49,3 71,4 70,4 72,5 81,3 80,1 82,5 62,0 60,4 63,6
Travail à temps partiel (moins de 30 heures par semaine) 13,4 12,9 13,9 10,3 9,7 10,8 16,3 15,6 17,0 11,4 10,6 12,1 7,2 6,4 8,0 15,3 14,2 16,5
Non occupé(e) 29,1 28,6 29,6 22,3 21,6 23,0 35,2 34,5 36,0 17,2 16,4 18,0 11,5 10,6 12,5 22,7 21,4 24,0
Revenu personnel
Moins de 20 000 $ 36,3 35,6 36,9 27,8 26,9 28,6 44,1 43,2 45,0 25,5 24,5 26,5 17,3 16,1 18,6 33,4 31,8 34,9
20 000 $ à 29 999 $ 14,3 13,9 14,8 13,4 12,7 14,1 15,2 14,5 16,0 16,3 15,4 17,2 14,2 13,1 15,4 18,3 17,0 19,7
30 000 $ à 39 999 $ 12,2 11,8 12,7 12,5 11,8 13,2 12,0 11,4 12,6 14,9 14,1 15,7 15,2 14,0 16,5 14,6 13,5 15,8
40 000 $ à 49 999 $ 10,4 10,0 10,9 11,5 10,9 12,2 9,5 8,9 10,0 12,7 11,9 13,5 14,0 12,9 15,2 11,4 10,4 12,5
50 000 $ à 69 999 $ 12,0 11,5 12,4 14,5 13,8 15,2 9,6 9,1 10,2 14,2 13,5 14,9 16,9 15,8 18,0 11,6 10,6 12,6
70 000 $ à 89 999 $ 6,6 6,3 6,9 8,5 8,0 9,1 4,8 4,4 5,2 7,3 6,8 7,9 9,4 8,5 10,3 5,3 4,6 6,0
90 000 $ et plus 8,1 7,8 8,5 11,8 11,2 12,3 4,8 4,4 5,2 9,1 8,5 9,7 12,9 11,9 13,9 5,3 4,7 6,0
Revenu du ménage
Moins de 40 000 $ 27,9 27,3 28,6 25,9 25,0 26,7 29,9 28,9 30,8 23,2 22,2 24,1 21,6 20,2 22,9 24,7 23,3 26,1
40 000 $ à 59 999 $ 18,0 17,4 18,6 17,8 17,0 18,6 18,2 17,3 19,0 19,2 18,2 20,2 19,0 17,7 20,3 19,4 18,1 20,8
60 000 $ à 79 999 $ 15,3 14,7 15,8 15,3 14,5 16,0 15,2 14,5 16,0 16,9 15,9 17,9 16,6 15,3 17,9 17,2 15,9 18,5
80 000 $ à 109 999 $ 17,3 16,8 17,9 17,9 17,1 18,7 16,9 16,1 17,6 18,6 17,7 19,5 18,9 17,6 20,1 18,3 17,0 19,6
110 000 $ et plus 21,5 20,9 22,0 23,2 22,3 24,0 19,9 19,1 20,6 22,2 21,2 23,1 24,0 22,6 25,3 20,4 19,1 21,7

Tableau A. 3
Pourcentage des résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD ayant envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada, par région de naissance et sexe
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Pourcentage des résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD ayant envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada Personnes ayant envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada, Total, Intervalle de confiance à 95 %, Hommes et Femmes, calculées selon %, de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Personnes ayant envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada
Total Intervalle de confiance à 95 % Hommes Intervalle de confiance à 95 % Femmes Intervalle de confiance à 95 %
% de à % de à % de à
Total 51,8 51,1 52,5 54,0 53,1 54,9 49,8 48,9 50,7
Région de naissance
Amériques 61,6 60,2 63,0 61,1 59,1 63,2 61,9 60,1 63,8
Europe de l’Est et du Sud 53,4 50,7 56,0 54,7 50,9 58,4 52,2 48,5 55,8
Afrique subsaharienne 65,2 63,5 66,8 68,0 65,8 70,3 62,3 60,0 64,7
Afrique du Nord 44,3 42,1 46,4 48,5 45,5 51,6 39,5 36,4 42,5
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 32,5 30,9 34,2 36,8 34,5 39,2 28,0 25,7 30,3
Asie de l’Est 26,5 24,7 28,3 28,3 25,6 31,1 25,0 22,7 27,4
Asie du Sud-Est et Océanie 69,3 67,6 71,1 64,9 62,1 67,8 72,5 70,3 74,7
Asie du Sud 51,8 50,3 53,3 59,9 57,9 61,9 43,1 40,8 45,3
Région de naissance, par niveau de développement économique du pays de naissance
Pays les moins avancés 62,0 60,2 63,8 65,1 62,5 67,7 59,0 56,3 61,7
Pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure 59,0 58,0 59,9 61,2 59,9 62,6 56,9 55,6 58,2
Pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure 40,0 39,0 41,1 41,5 40,0 43,0 38,7 37,4 40,1

Tableau A. 4
Pourcentage des résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD ayant déjà envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada, par certaines caractéristiques et par sexe
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Pourcentage des résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD ayant déjà envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada Personnes ayant déjà envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada, Total, Intervalle de confiance à 95 %, Hommes et Femmes, calculées selon %, de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Personnes ayant déjà envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada
Total Intervalle de confiance à 95 % Hommes Intervalle de confiance à 95 % Femmes Intervalle de confiance à 95 %
% de à % de à % de à
Total 51,8 51,1 52,5 54,0 53,1 54,9 49,8 48,9 50,7
Groupe d’âge
18 à 29 ans 36,6 34,9 38,4 36,9 34,5 39,3 36,4 33,9 38,8
30 à 39 ans 57,7 56,3 59,1 61,4 59,4 63,5 54,6 52,6 56,5
40 à 49 ans 60,7 59,3 62,0 63,1 61,1 65,1 58,5 56,7 60,3
50 à 59 ans 57,0 55,5 58,6 59,2 57,0 61,4 54,9 52,9 57,0
60 à 69 ans 50,1 48,2 51,9 53,5 50,9 56,1 46,9 44,3 49,6
70 ans ou plus 36,8 34,6 38,9 38,9 35,8 42,0 34,9 32,1 37,7
État matrimonial
Marié(e) 55,1 54,2 55,9 58,7 57,6 59,8 51,5 50,4 52,6
Union libre 57,5 53,8 61,1 55,4 50,4 60,3 59,7 54,4 64,9
Veuf(ve) 41,0 37,4 44,6 44,1 34,8 53,5 40,4 36,5 44,4
Séparé(e) 63,7 59,7 67,6 61,7 55,3 68,1 64,8 59,9 69,8
Divorcé(e) 54,2 51,1 57,3 57,9 52,8 63,0 52,3 48,5 56,1
Célibataire, jamais marié(e) 40,3 38,8 41,8 38,5 36,4 40,5 42,2 40,1 44,3
Plus haut niveau de scolarité atteint
Sans diplôme d’études secondaires 44,5 42,2 46,8 50,8 47,3 54,3 39,8 36,7 42,9
Études secondaires 47,1 45,5 48,7 48,8 46,6 51,0 45,6 43,4 47,8
Études postsecondaires 56,0 54,7 57,3 55,9 53,9 57,8 56,1 54,4 57,8
Université (Baccalauréat ou niveau supérieur) 53,4 52,4 54,5 56,4 55,0 57,8 50,5 49,0 52,0
Statut d’immigration
Citoyen(e) canadien(e) par naturalisation 52,2 51,3 53,0 53,8 52,7 54,9 50,7 49,6 51,8
Immigrant(e) reçu(e) ou résident(e) permanent(e) 52,0 50,5 53,4 55,6 53,6 57,5 48,6 46,7 50,5
Résident(e) temporaire ou non permanent(e) 47,6 44,1 51,1 50,7 46,0 55,4 43,9 38,9 48,9
Non déclaré 49,9 46,6 53,3 52,0 46,9 57,1 48,2 43,4 53,0
Année d’arrivée
Avant 1980 43,2 41,3 45,2 44,3 41,5 47,0 42,2 39,4 45,0
Entre 1980 et 1989 51,7 49,5 53,8 52,0 49,1 55,0 51,4 48,3 54,4
Entre 1990 et 1999 52,0 50,4 53,6 54,6 52,3 56,9 49,9 47,8 52,0
Entre 2000 et 2009 54,8 53,6 56,0 56,5 54,8 58,2 53,2 51,6 54,9
Entre 2010 et 2017 51,2 49,9 52,6 54,9 53,0 56,8 47,7 45,8 49,6
Situation d’emploi
Travail à temps plein (au moins 30 heures par semaine) 61,1 60,2 61,9 62,0 60,9 63,1 59,9 58,6 61,2
Travail à temps partiel (moins de 30 heures par semaine) 44,7 42,8 46,6 40,5 37,4 43,6 47,1 44,7 49,4
Non occupé(e) 36,7 35,5 38,0 36,1 34,0 38,2 37,1 35,5 38,7
Revenu personnel
Moins de 20 000 $ 39,0 37,8 40,3 37,4 35,5 39,3 40,0 38,5 41,4
20 000 $ à 29 999 $ 55,6 53,7 57,5 54,5 51,7 57,3 56,5 54,0 59,1
30 000 $ à 39 999 $ 60,3 58,3 62,2 61,0 58,2 63,8 59,6 56,9 62,4
40 000 $ à 49 999 $ 62,1 60,0 64,2 64,9 61,9 67,8 58,9 55,9 61,9
50 000 $ à 69 999 $ 60,0 58,1 61,9 61,5 58,9 64,0 58,0 55,0 60,9
70 000 $ à 89 999 $ 59,5 56,9 62,0 61,1 57,9 64,4 56,7 52,6 60,8
90 000 $ et plus 60,6 58,3 62,8 61,9 59,3 64,5 57,5 53,3 61,8
Revenu du ménage
Moins de 40 000 $ 44,1 42,7 45,5 45,1 43,1 47,1 43,3 41,4 45,1
40 000 $ à 59 999 $ 54,5 52,8 56,2 57,4 54,9 59,8 51,9 49,5 54,3
60 000 $ à 79 999 $ 57,0 55,2 58,9 59,5 56,8 62,1 54,7 52,1 57,4
80 000 $ à 109 999 $ 55,8 54,0 57,5 57,3 54,9 59,7 54,2 51,8 56,7
110 000 $ et plus 54,9 53,3 56,5 56,9 54,8 59,0 52,7 50,5 54,9

Tableau A. 5
Connaissance et utilisation (en %) des méthodes de transfert de fonds, résidents canadiens nés dans des pays admissibles à l’APD ayant envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada, par sexe
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Connaissance et utilisation (en %) des méthodes de transfert de fonds Connaissance et utilisation des méthodes, A utilisé cette méthode, N’a pas utilisé cette méthode, mais la connait, Ne connait pas cette méthode, % et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Connaissance et utilisation des méthodes
A utilisé cette méthode N’a pas utilisé cette méthode, mais la connait Ne connait pas cette méthode
% Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 %
de à de à de à
Total (hommes et femmes)
Aller à une banque ou une caisse populaire 31,9 30,9 32,8 47,7 46,7 48,7 20,5 19,6 21,3
Aller à un comptoir de transfert d’argent 71,7 70,8 72,5 23,1 22,3 23,9 5,2 4,8 5,7
Aller à un bureau de change pour envoyer de l’argent 8,0 7,5 8,5 42,0 41,0 43,0 50,0 48,9 51,0
Aller à un autre type d’établissement ou commerce 16,8 16,0 17,5 34,5 33,6 35,5 48,7 47,7 49,6
Apporter de l’argent pour le donner à des membres de la famille ou à des amis pendant votre séjour 35,2 34,3 36,2 52,1 51,1 53,1 12,7 12,0 13,4
Donner de l’argent à une personne qui voyageait afin qu’elle le remette à des membres de la famille ou à des amis en votre nom 18,4 17,6 19,1 66,4 65,4 67,4 15,2 14,5 16,0
Donner de l’argent à une personne qui visitait le Canada du pays, afin qu’elle l’y rapporte 10,0 9,4 10,5 71,2 70,3 72,1 18,9 18,1 19,7
Utiliser un système informel de transfert d’argent 2,5 2,2 2,8 20,1 19,3 20,9 77,5 76,7 78,2
Utiliser le site Web d’une banque ou d’une caisse populaire 11,2 10,5 11,8 48,4 47,4 49,3 40,4 39,5 41,4
Utiliser le site Web d’un service de transfert d’argent 16,2 15,5 17,0 46,6 45,5 47,6 37,2 36,3 38,1
Utiliser le site Web d’un autre type de fournisseur de service 4,4 4,0 4,8 42,3 41,3 43,2 53,4 52,4 54,4
Utiliser l’application mobile d’une banque ou d’une caisse populaire 4,8 4,4 5,3 47,6 46,7 48,6 47,5 46,5 48,5
Utiliser l’application mobile d’un service de transfert d’argent 6,7 6,2 7,3 44,5 43,5 45,5 48,8 47,8 49,7
Utiliser l’application mobile d’un autre type de fournisseur de service 2,0 1,7 2,3 39,8 38,8 40,7 58,2 57,3 59,2
Utiliser une cryptomonnaie 0,3 0,2 0,5 27,0 26,2 27,9 72,6 71,8 73,5
Hommes
Aller à une banque ou une caisse populaire 34,1 32,8 35,4 46,7 45,3 48,1 19,2 18,1 20,3
Aller à un comptoir de transfert d’argent 71,2 70,0 72,4 23,9 22,8 25,1 4,9 4,3 5,5
Aller à un bureau de change pour envoyer de l’argent 8,7 7,9 9,5 43,2 41,8 44,6 48,0 46,6 49,4
Aller à un autre type d’établissement ou commerce 15,4 14,4 16,5 35,0 33,7 36,3 49,6 48,2 50,9
Apporter de l’argent pour le donner à des membres de la famille ou à des amis pendant votre séjour 33,6 32,3 34,9 53,3 51,9 54,8 13,0 12,1 14,0
Donner de l’argent à une personne qui voyageait afin qu’elle le remette à des membres de la famille ou à des amis en votre nom 17,6 16,4 18,7 67,0 65,6 68,4 15,5 14,4 16,6
Donner de l’argent à une personne qui visitait le Canada du pays, afin qu’elle l’y rapporte 9,3 8,5 10,1 71,8 70,5 73,1 18,9 17,8 20,1
Utiliser un système informel de transfert d’argent 2,9 2,4 3,3 22,5 21,3 23,7 74,7 73,5 75,8
Utiliser le site Web d’une banque ou d’une caisse populaire 11,9 11,0 12,8 49,1 47,7 50,4 39,0 37,7 40,4
Utiliser le site Web d’un service de transfert d’argent 16,8 15,7 17,9 47,8 46,4 49,2 35,4 34,1 36,7
Utiliser le site Web d’un autre type de fournisseur de service 5,1 4,5 5,7 44,5 43,1 45,9 50,4 49,0 51,8
Utiliser l’application mobile d’une banque ou d’une caisse populaire 5,0 4,4 5,7 49,5 48,1 50,8 45,5 44,1 46,9
Utiliser l’application mobile d’un service de transfert d’argent 7,0 6,2 7,7 46,3 44,9 47,7 46,7 45,3 48,1
Utiliser l’application mobile d’un autre type de fournisseur de service 2,4 2,0 2,9 41,5 40,1 42,8 56,1 54,7 57,4
Utiliser une cryptomonnaie 0,4 0,3 0,6 31,6 30,3 32,9 68,0 66,7 69,2
Femmes
Aller à une banque ou une caisse populaire 29,7 28,4 31,0 48,6 47,2 50,0 21,7 20,6 22,8
Aller à un comptoir de transfert d’argent 72,1 70,9 73,4 22,3 21,2 23,5 5,5 4,9 6,2
Aller à un bureau de change pour envoyer de l’argent 7,3 6,5 8,0 40,8 39,4 42,2 51,9 50,5 53,3
Aller à un autre type d’établissement ou commerce 18,1 17,0 19,2 34,1 32,7 35,5 47,8 46,4 49,2
Apporter de l’argent pour le donner à des membres de la famille ou à des amis pendant votre séjour 36,8 35,5 38,2 50,8 49,4 52,2 12,3 11,4 13,2
Donner de l’argent à une personne qui voyageait afin qu’elle le remette à des membres de la famille ou à des amis en votre nom 19,1 18,1 20,2 65,9 64,5 67,2 15,0 13,9 16,0
Donner de l’argent à une personne qui visitait le Canada du pays, afin qu’elle l’y rapporte 10,7 9,8 11,5 70,5 69,2 71,8 18,8 17,7 19,9
Utiliser un système informel de transfert d’argent 2,1 1,7 2,5 17,7 16,7 18,8 80,2 79,1 81,3
Utiliser le site Web d’une banque ou d’une caisse populaire 10,5 9,6 11,3 47,7 46,3 49,1 41,8 40,5 43,2
Utiliser le site Web d’un service de transfert d’argent 15,7 14,6 16,7 45,4 44,0 46,7 39,0 37,6 40,3
Utiliser le site Web d’un autre type de fournisseur de service 3,7 3,2 4,2 40,1 38,7 41,4 56,2 54,8 57,6
Utiliser l’application mobile d’une banque ou d’une caisse populaire 4,6 4,1 5,2 45,8 44,4 47,3 49,5 48,1 50,9
Utiliser l’application mobile d’un service de transfert d’argent 6,5 5,8 7,2 42,7 41,3 44,1 50,8 49,4 52,2
Utiliser l’application mobile d’un autre type de fournisseur de service 1,6 1,2 2,0 38,1 36,7 39,4 60,3 58,9 61,7
Utiliser une cryptomonnaie 0,3 0,1 0,4 22,5 21,4 23,7 77,2 76,0 78,4

Tableau A. 6.1
Pourcentage des personnes connaissant ou ayant utilisé la méthode pour envoyer de l’argent, résidents canadiens nés dans un pays admissible à l’ADP ayant envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada, par région de naissance
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Pourcentage des personnes connaissant ou ayant utilisé la méthode pour envoyer de l’argent. Les données sont présentées selon Méthodes de transfert d'argent (titres de rangée) et Région de naissance, Amériques , Europe de l’Est, Afrique subsaharienne, Afrique du Nord, % et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Méthodes de transfert d'argent Région de naissance
Amériques Europe de l’Est Afrique subsaharienne Afrique du Nord
% Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 %
de à de à de à de à
Aller à une banque ou une caisse populaire 75,6 73,9 77,3 84,0 81,0 87,1 74,1 72,0 76,2 84,8 82,4 87,3
Aller à un comptoir de transfert d’argent 98,0 97,5 98,5 96,1 94,5 97,7 96,4 95,6 97,3 95,2 93,8 96,6
Aller à un bureau de change pour envoyer de l’argent 46,5 44,6 48,5 49,3 45,3 53,3 46,4 44,0 48,7 46,2 42,9 49,6
Aller à un autre type d’établissement ou commerce 53,2 51,3 55,1 46,0 42,0 50,0 56,6 54,2 59,0 47,3 43,9 50,7
Apporter de l’argent pour le donner à des membres de la famille ou à des amis pendant votre séjour 89,5 88,4 90,7 92,5 90,3 94,6 86,9 85,3 88,5 91,7 89,8 93,7
Donner de l’argent à une personne qui voyageait afin qu’elle le remette à des membres de la famille ou à des amis en votre nom 87,0 85,7 88,4 90,9 88,5 93,3 87,8 86,1 89,4 88,7 86,5 90,8
Donner de l’argent à une personne qui visitait le Canada du pays, afin qu’elle l’y rapporte 84,6 83,1 86,1 88,7 86,0 91,3 82,5 80,7 84,4 86,1 83,7 88,5
Utiliser un système informel de transfert d’argent 16,8 15,4 18,3 16,3 13,3 19,3 26,6 24,5 28,6 21,0 18,2 23,9
Utiliser le site Web d’une banque ou d’une caisse populaire 55,2 53,3 57,1 59,2 55,2 63,2 57,0 54,7 59,3 59,0 55,5 62,5
Utiliser le site Web d’un service de transfert d’argent 60,6 58,7 62,5 65,1 61,4 68,8 64,8 62,5 67,1 55,9 52,4 59,4
Utiliser le site Web d’un autre type de fournisseur de service 45,3 43,4 47,3 48,8 44,8 52,8 47,0 44,7 49,3 38,2 34,7 41,6
Utiliser l’application mobile d’une banque ou d’une caisse populaire 50,9 48,9 52,9 50,6 46,6 54,7 52,3 50,0 54,6 50,2 46,8 53,7
Utiliser l’application mobile d’un service de transfert d’argent 49,9 47,9 51,8 49,9 46,0 53,8 56,5 54,2 58,9 47,4 44,0 50,8
Utiliser l’application mobile d’un autre type de fournisseur de service 40,6 38,7 42,5 42,5 38,6 46,4 42,4 40,0 44,8 35,5 32,2 38,9
Utiliser une cryptomonnaie 29,1 27,3 30,8 36,1 32,4 39,8 31,1 28,9 33,2 29,4 26,2 32,5

Tableau A. 6.2
Pourcentage des personnes connaissant ou ayant utilisé la méthode pour envoyer de l’argent, résidents canadiens nés dans un pays admissible à l’ADP ayant envoyé de l’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada, par région de naissance
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Pourcentage des personnes connaissant ou ayant utilisé la méthode pour envoyer de l’argent. Les données sont présentées selon Méthodes de transfert d'argent (titres de rangée) et Région de naissance, Asie de l'Ouest et centrale et Moyen-Orient, Asie de l’Est, Asie du Sud-Est et Océanie, Asie du Sud, % et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Méthodes de transfert d'argent Région de naissance
Asie de l'Ouest et centrale et Moyen-Orient Asie de l’Est Asie du Sud-Est et Océanie Asie du Sud
% Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 %
de à de à de à de à
Aller à une banque ou une caisse populaire 78,9 76,2 81,6 93,7 91,7 95,8 75,6 73,6 77,6 83,3 81,6 85,0
Aller à un comptoir de transfert d’argent 92,0 90,3 93,7 75,9 72,3 79,5 95,8 94,9 96,8 96,4 95,6 97,1
Aller à un bureau de change pour envoyer de l’argent 50,8 47,5 54,2 48,4 44,2 52,7 51,7 49,3 54,0 54,1 51,9 56,3
Aller à un autre type d’établissement ou commerce 38,6 35,3 42,0 35,1 31,0 39,1 60,6 58,3 62,9 47,5 45,3 49,7
Apporter de l’argent pour le donner à des membres de la famille ou à des amis pendant votre séjour 82,7 80,0 85,3 90,7 88,3 93,2 89,9 88,5 91,3 81,4 79,7 83,1
Donner de l’argent à une personne qui voyageait afin qu’elle le remette à des membres de la famille ou à des amis en votre nom 82,6 80,0 85,1 82,5 79,2 85,8 86,8 85,2 88,5 78,7 76,8 80,6
Donner de l’argent à une personne qui visitait le Canada du pays, afin qu’elle l’y rapporte 79,7 76,9 82,5 80,2 76,7 83,7 82,6 80,7 84,4 74,4 72,4 76,4
Utiliser un système informel de transfert d’argent 23,3 20,5 26,2 19,1 15,7 22,4 17,8 16,0 19,5 32,9 30,9 34,9
Utiliser le site Web d’une banque ou d’une caisse populaire 51,9 48,4 55,4 59,4 55,3 63,4 60,5 58,2 62,7 65,8 63,7 67,9
Utiliser le site Web d’un service de transfert d’argent 51,0 47,6 54,3 44,0 39,7 48,3 68,9 66,7 71,1 67,1 64,9 69,2
Utiliser le site Web d’un autre type de fournisseur de service 38,3 35,0 41,6 33,4 29,3 37,5 52,6 50,3 55,0 48,8 46,5 51,0
Utiliser l’application mobile d’une banque ou d’une caisse populaire 45,6 42,2 48,9 42,4 38,5 46,4 55,6 53,3 58,0 56,3 54,2 58,5
Utiliser l’application mobile d’un service de transfert d’argent 40,4 37,2 43,6 32,9 28,9 36,9 56,4 54,1 58,7 54,0 51,8 56,2
Utiliser l’application mobile d’un autre type de fournisseur de service 32,9 29,6 36,1 29,7 25,8 33,5 47,1 44,9 49,4 43,9 41,7 46,2
Utiliser une cryptomonnaie 26,7 23,7 29,6 22,2 18,7 25,7 22,8 20,8 24,7 28,9 26,9 30,9

Tableau A. 7
Méthode de transfert d'argent la plus souvent utilisée par les personnes ayant envoyé de l'argent en 2017, par sexe
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Méthode de transfert d'argent la plus souvent utilisée par les personnes ayant envoyé de l'argent en 2017. Les données sont présentées selon Méthodes de transfert (titres de rangée) et Méthode de transfert d'argent la plus souvent utilisée en 2017, Total, Intervalle de confiance à 95 %, Hommes et Femmes, calculées selon %, de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Méthodes de transfert Méthode de transfert d'argent la plus souvent utilisée en 2017
Total Intervalle de confiance à 95 % Hommes Intervalle de confiance à 95 % Femmes Intervalle de confiance à 95 %
% de à % de à % de à
Aller à une banque ou une caisse populaire 8,7 8,0 9,5 9,5 8,4 10,6 8,0 6,9 9,0
Aller à un comptoir de transfert d’argent 51,4 50,0 52,9 50,3 48,3 52,3 52,6 50,5 54,6
Aller à un bureau de change pour envoyer de l’argent 2,4 1,9 2,9 3,0 2,3 3,8 1,9 1,3 2,4
Aller à un autre type d’établissement ou commerce 6,0 5,3 6,7 4,9 4,1 5,8 7,1 6,0 8,1
Apporter de l’argent pour le donner à des membres de la famille ou à des amis pendant votre séjour 5,1 4,5 5,7 4,8 4,0 5,7 5,3 4,5 6,2
Donner de l’argent à une personne qui voyageait afin qu’elle le remette à des membres de la famille ou à des amis en votre nom 4,9 4,3 5,5 5,1 4,3 5,9 4,6 3,8 5,5
Donner de l’argent à une personne qui visitait le Canada du pays, afin qu’elle l’y rapporte 1,0 0,7 1,3 0,6 0,3 0,9 1,3 0,9 1,8
Utiliser un système informel de transfert d’argent 0,8 0,5 1,0 0,9 0,6 1,3 0,7 0,3 1,0
Utiliser le site Web d’une banque ou d’une caisse populaire 4,9 4,3 5,5 5,3 4,4 6,1 4,6 3,8 5,4
Utiliser le site Web d’un service de transfert d’argent 5,9 5,2 6,6 6,2 5,2 7,2 5,7 4,8 6,7
Utiliser le site Web d’un autre type de fournisseur de service 0,9 0,6 1,2 1,1 0,6 1,5 0,8 0,4 1,1
Utiliser l’application mobile d’une banque ou d’une caisse populaire 1,7 1,3 2,0 1,7 1,2 2,3 1,6 1,1 2,1
Utiliser l’application mobile d’un service de transfert d’argent 3,5 3,0 4,1 3,8 3,0 4,6 3,3 2,6 4,0
Utiliser l’application mobile d’un autre type de fournisseur de service 0,6 0,4 0,9 0,7 0,4 1,1 0,5 0,3 0,8
Utiliser une cryptomonnaie 0,1 0,0 0,2 0,1 0,0 0,2 0,1 0,0 0,3
Autre 1,9 1,6 2,3 2,0 1,4 2,5 1,9 1,4 2,5

Tableau A. 8
Utilisation de l'argent envoyé, selon les personnes ayant envoyé de l'argent en 2017, par sexe
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Utilisation de l'argent envoyé. Les données sont présentées selon Utilisation de l'argent envoyé (titres de rangée) et Total, Intervalle de confiance à 95 %, Hommes et Femmes, calculées selon %, de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Utilisation de l'argent envoyé Total Intervalle de confiance à 95 % Hommes Intervalle de confiance à 95 % Femmes Intervalle de confiance à 95 %
% de à % de à % de à
Pour aider à payer des dépenses courantes 59,3 58,2 60,4 60,6 59,0 62,1 58,2 56,6 59,8
Pour aider à payer des frais médicaux 43,3 42,2 44,4 42,1 40,5 43,7 44,4 42,8 46,0
Pour aider à payer les études 21,7 20,7 22,6 21,5 20,2 22,8 21,8 20,5 23,2
Pour aider à payer une dépense majeure 11,5 10,8 12,2 11,7 10,7 12,8 11,2 10,2 12,2
Pour aider à payer des frais associés à des urgences non liées à la santé 6,1 5,6 6,7 5,9 5,2 6,7 6,3 5,5 7,2
Pour aider à payer des assurances 2,1 1,8 2,5 2,6 2,0 3,1 1,7 1,2 2,1
Donner en cadeau 34,7 33,5 35,8 31,8 30,2 33,3 37,4 35,8 39,1
Pour aider à payer des divertissements ou des activités de détente 5,0 4,5 5,5 5,4 4,6 6,1 4,7 4,0 5,4
À d’autres fins 5,1 4,6 5,7 5,7 5,0 6,4 4,6 4,0 5,3

Tableauau A. 9
Utilisation de l'argent envoyé, selon les personnes ayant envoyé de l'argent en 2017, par région de naissance et sexe
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Utilisation de l'argent envoyé Objectif du transfert, Pour aider à payer des dépenses courantes, Pour aider à payer des frais médicaux, Pour aider à payer les études, Donner en cadeau , % et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Objectif du transfert
Pour aider à payer des dépenses courantes Pour aider à payer des frais médicaux Pour aider à payer les études Donner en cadeau
% Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 %
de à de à de à de à
Total - Région de naissance
Amériques 65,0 63,0 67,1 43,2 41,0 45,3 20,9 19,1 22,7 32,9 30,9 35,0
Europe de l’Est et du Sud 57,4 52,7 62,1 42,3 37,7 46,9 8,3 5,7 10,9 35,9 31,4 40,4
Afrique subsaharienne 69,8 67,4 72,2 49,4 46,8 51,9 34,4 32,0 36,7 26,4 24,2 28,6
Afrique du Nord 58,4 54,3 62,5 49,2 45,2 53,2 10,9 8,4 13,3 17,7 14,6 20,9
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 57,9 53,9 61,9 44,6 40,5 48,6 11,9 9,3 14,5 22,7 19,4 25,9
Asie de l’Est 41,0 34,6 47,4 20,1 15,1 25,1 9,4 5,7 13,2 47,3 40,9 53,8
Asie du Sud-Est et Océanie 60,9 58,5 63,4 50,6 48,0 53,2 27,8 25,5 30,1 42,4 39,9 45,0
Asie du Sud 50,8 48,2 53,4 34,3 31,8 36,8 16,7 14,8 18,5 34,3 31,8 36,7
Région de naissance, par niveau de développement économique du pays de naissance
Pays les moins avancés 69,5 67,1 72,0 48,2 45,4 50,9 31,8 29,3 34,2 25,5 23,1 27,9
Pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure 58,4 56,9 59,9 45,4 43,8 46,9 22,7 21,4 24,1 37,1 35,5 38,6
Pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure 56,0 54,0 58,0 35,8 34,0 37,6 13,7 12,3 15,1 34,1 32,1 36,0
Hommes - Région de naissance
Amériques 68,3 65,3 71,3 42,4 39,2 45,5 24,0 21,1 26,9 29,9 26,8 33,1
Europe de l’Est et du Sud 60,4 53,4 67,4 39,1 32,3 46,0 11,1 6,5 15,6 35,1 28,6 41,7
Afrique subsaharienne 70,9 67,6 74,1 50,0 46,5 53,5 40,2 36,8 43,6 25,9 22,8 29,0
Afrique du Nord 61,9 56,4 67,5 45,7 40,4 51,1 10,6 7,2 13,9 17,4 13,3 21,5
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 63,6 58,3 68,9 44,2 38,9 49,4 13,2 9,7 16,7 17,6 13,6 21,6
Asie de l’Est 44,3 35,3 53,3 20,5 13,6 27,4 8,6 3,4 13,7 46,8 37,9 55,8
Asie du Sud-Est et Océanie 58,7 54,5 62,8 47,9 43,6 52,2 22,3 18,7 25,8 40,7 36,5 44,8
Asie du Sud 53,7 50,4 56,9 36,7 33,5 39,8 17,4 14,9 19,8 31,7 28,6 34,7
Région de naissance, par niveau de développement économique du pays de naissance
Pays les moins avancés 71,7 68,3 75,0 46,0 42,2 49,8 33,8 30,4 37,2 23,6 20,4 26,9
Pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure 58,7 56,5 60,8 43,6 41,4 45,8 20,9 19,1 22,7 34,0 31,9 36,1
Pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure 58,4 55,6 61,3 36,2 33,6 38,9 15,5 13,4 17,6 31,2 28,4 34,0
Femmes - Région de naissance
Amériques 62,4 59,5 65,3 43,8 40,9 46,7 18,4 16,1 20,6 35,4 32,6 38,2
Europe de l’Est et du Sud 54,7 48,0 61,4 45,2 38,7 51,6 5,8 2,9 8,7 36,6 30,3 43,0
Afrique subsaharienne 68,6 65,0 72,2 48,7 44,9 52,5 27,8 24,5 31,0 27,0 23,7 30,2
Afrique du Nord 53,8 47,9 59,8 53,6 47,8 59,4 11,3 7,5 15,1 18,2 13,5 22,9
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 50,5 44,2 56,8 45,1 38,8 51,4 10,2 6,3 14,1 29,3 24,0 34,6
Asie de l’Est 37,6 28,5 46,8 19,7 12,4 26,9 10,3 4,9 15,7 47,8 38,8 56,8
Asie du Sud-Est et Océanie 62,3 59,3 65,2 52,2 49,0 55,4 31,1 28,2 34,1 43,5 40,3 46,7
Asie du Sud 46,1 41,9 50,3 30,4 26,5 34,4 15,6 12,5 18,6 38,5 34,2 42,8
Région de naissance, par niveau de développement économique du pays de naissance
Pays les moins avancés 67,3 63,6 71,0 50,5 46,5 54,5 29,5 26,1 33,0 27,5 23,9 31,1
Pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure 58,1 56,0 60,2 47,0 44,9 49,2 24,5 22,5 26,5 40,0 37,8 42,3
Pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure 53,8 50,9 56,6 35,4 32,9 38,0 12,1 10,3 13,9 36,7 34,0 39,4

Tableau A. 10
Fréquence des transferts d'argent en 2017, par région de naissance et sexe
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Fréquence des transferts d'argent en 2017 Fréquence des transferts d'argent, 1 ou 2, 3 à 5, 6 et plus, % et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Fréquence des transferts d'argent
1 ou 2 3 à 5 6 et plus
% Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 %
de à de à de à
Total 37,2 36,1 38,4 28,3 27,1 29,4 34,5 33,3 35,7
Hommes 36,9 35,2 38,5 27,9 26,3 29,5 35,2 33,6 36,9
Femmes 37,5 35,8 39,2 28,7 27,1 30,2 33,8 32,1 35,5
Région de naissance
Amériques 28,8 26,6 31,0 30,2 28,1 32,4 40,9 38,6 43,3
Europe de l’Est et du Sud 53,7 48,5 58,8 28,6 23,9 33,3 17,7 13,6 21,8
Afrique subsaharienne 22,8 20,5 25,2 31,8 29,2 34,4 45,3 42,6 48,1
Afrique du Nord 53,4 48,9 57,8 30,7 26,5 34,8 16,0 12,6 19,3
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 53,8 49,3 58,2 29,4 25,1 33,7 16,8 13,5 20,2
Asie de l’Est 84,1 79,1 89,2 11,8 7,4 16,2 4,1 1,4 6,7
Asie du Sud-Est et Océanie 25,3 22,9 27,8 25,8 23,3 28,3 48,9 46,1 51,7
Asie du Sud 48,3 45,5 51,2 30,0 27,3 32,7 21,7 19,5 23,9
Région de naissance, par niveau de développement économique du pays de naissance
Pays les moins avancés 27,8 25,2 30,5 31,6 28,8 34,3 40,6 37,7 43,5
Pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure 34,8 33,2 36,4 28,2 26,6 29,8 37,0 35,4 38,7
Pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure 47,5 45,4 49,7 26,7 24,9 28,6 25,7 23,8 27,6

Tableau A. 11
Nombre de bénéficiaires à qui les répondants ont envoyé de l’argent en 2017, par région de naissance et sexe
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Nombre de bénéficiaires à qui les répondants ont envoyé de l’argent en 2017 Nombre de bénéficiaires en 2017, 1 bénéficiaire, 2 à 3 bénéficiaires, 4 bénéficiaires ou plus, % et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Nombre de bénéficiaires en 2017
1 bénéficiaire 2 à 3 bénéficiaires 4 bénéficiaires ou plus
% Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 %
de à de à de à
Total 48,0 47,0 49,1 40,2 39,2 41,3 11,7 11,0 12,5
Hommes 46,9 45,3 48,4 40,4 38,9 41,9 12,7 11,6 13,8
Femmes 49,2 47,6 50,7 40,1 38,5 41,6 10,8 9,7 11,8
Région de naissance
Amériques 45,2 43,0 47,4 40,6 38,4 42,7 14,2 12,7 15,8
Europe de l’Est et du Sud 53,7 49,2 58,3 38,3 33,7 42,8 8,0 5,3 10,7
Afrique subsaharienne 34,7 32,3 37,1 41,0 38,5 43,5 24,3 22,1 26,5
Afrique du Nord 57,0 52,8 61,3 37,3 33,1 41,5 5,7 3,8 7,5
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 64,5 60,7 68,3 29,9 26,3 33,5 5,6 3,6 7,6
Asie de l’Est 73,3 67,6 79,1 24,5 18,9 30,1 2,2 0,3 4,0
Asie du Sud-Est et Océanie 42,5 40,0 45,0 45,1 42,5 47,7 12,4 10,7 14,1
Asie du Sud 53,5 51,0 56,0 39,8 37,3 42,3 6,7 5,4 8,0
Région de naissance, par niveau de développement économique du pays de naissance
Pays les moins avancés 37,8 35,1 40,5 41,0 38,4 43,7 21,2 19,0 23,3
Pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure 46,7 45,2 48,3 41,8 40,3 43,3 11,4 10,4 12,4
Pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure 56,6 54,6 58,6 36,2 34,3 38,1 7,2 6,2 8,2

Tableau A. 12
Relation entre le bénéficiaire et les personnes ayant envoyé l'argent en 2017, par sexe
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Relation entre le bénéficiaire et les personnes ayant envoyé l'argent en 2017. Les données sont présentées selon Relation avec le bénéficiaire (titres de rangée) et Total, Intervalle de confiance à 95 %, Hommes et Femmes, calculées selon %, de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Relation avec le bénéficiaire Total Intervalle de confiance à 95 % Hommes Intervalle de confiance à 95 % Femmes Intervalle de confiance à 95 %
% de à % de à % de à
Partenaire 4,9 4,4 5,4 6,5 5,7 7,3 3,3 2,7 3,9
Père 15,5 14,6 16,4 16,7 15,5 18,0 14,3 13,2 15,5
Mère 30,2 29,1 31,2 29,4 27,9 30,8 31,0 29,5 32,5
Enfants 6,2 5,6 6,7 5,8 5,1 6,5 6,6 5,7 7,4
Frères/sœurs 39,6 38,4 40,7 37,1 35,5 38,7 42,0 40,3 43,7
Autres personnes apparentées 38,7 37,6 39,9 39,0 37,4 40,6 38,4 36,8 40,0
Personne non apparentée 15,7 14,9 16,5 18,0 16,8 19,2 13,5 12,4 14,6

Tableau A. 13
Frais payés lors du dernier envoi d’argent hors du Canada en 2017, par région de naissance
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Frais payés lors du dernier envoi d’argent hors du Canada en 2017. Les données sont présentées selon Région de naissance (titres de rangée) et Frais payés lors du dernier envoi d’argent, 1 $ à 14 $, 15 $ à 29 $, 30 $ ou plus et Ne sait pas, calculées selon %, de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Région de naissance Frais payés lors du dernier envoi d’argent
1 $ à 14 $ 15 $ à 29 $ 30 $ ou plus Ne sait pas
% de à % de à % de à % de à
Amériques 57,5 55,1 59,8 17,7 15,9 19,4 9,9 8,5 11,4 14,9 13,1 16,7
Europe de l’Est et du Sud 23,7 19,0 28,3 33,2 28,1 38,2 21,4 17,0 25,8 21,8 17,4 26,2
Afrique subsaharienne 46,0 43,1 48,8 22,4 20,0 24,8 13,8 11,9 15,7 17,9 15,8 20,0
Afrique du Nord 41,2 36,5 45,9 28,3 24,2 32,4 20,2 16,3 24,1 10,3 7,5 13,2
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 20,7 17,1 24,3 31,8 27,5 36,0 28,1 23,9 32,3 19,4 15,8 23,1
Asie de l’Est 20,4 13,5 27,3 20,9 14,0 27,8 33,8 25,8 41,8 24,9 17,4 32,4
Asie du Sud-Est et Océanie 82,5 80,6 84,5 6,4 5,1 7,7 4,4 3,3 5,5 6,7 5,4 8,0
Asie du Sud 61,9 59,1 64,6 17,0 14,8 19,1 6,9 5,5 8,2 14,3 12,2 16,3

Tableau A. 14
Montant moyen envoyé lors du dernier transfert d’argent en 2017 et moyenne des frais de transfert payés, par pays de destination
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Montant moyen envoyé lors du dernier transfert d’argent en 2017 et moyenne des frais de transfert payés. Les données sont présentées selon Pays de destination (titres de rangée) et Montant moyen envoyé (dernier transfert), Frais moyens payés comme pourcentage du montant envoyé (dernier transfert), $, Intervalle de confiance à 95 % et %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Pays de destination Montant moyen envoyé (dernier transfert) Frais moyens payés comme pourcentage du montant envoyé (dernier transfert)
$ Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 %
de à de à
Afghanistan 445 288 606 6 4 7
Bangladesh 675 455 892 3 3 4
Bosnie-Herzégovine 915 393 1 433 7 6 8
Brésil 720 412 1 029 5 4 7
Cameroun 505 311 701 7 6 8
Chili 1 140 111 2 166 7 5 8
Chine 5 595 3 252 7 936 2 2 2
Colombie 580 342 822 6 5 7
Congo, République démocratique du 335 210 462 16 13 20
Côte d’Ivoire 385 211 556 7 6 8
République dominicaine 295 205 387 7 5 10
Égypte 3 515 - 1,006 8 039 7 5 9
Salvador 385 235 539 12 9 14
Éthiopie 415 228 602 6 5 6
Ghana 625 354 894 6 5 7
Guatemala 440 217 663 8 6 10
Guyane 230 168 291 9 7 10
Haïti 275 202 344 12 11 13
Inde 1 555 1 274 1 834 3 3 3
Iran 2 950 771 5 133 4 2 5
Jamaïque 270 202 335 8 7 9
Liban 1 360 982 1 735 7 5 9
Mexique 720 330 1 110 5 4 6
Maroc 780 344 1 212 5 5 6
Nigéria 440 325 551 6 5 7
Pakistan 885 682 1 088 4 4 4
Pérou 715 144 1 284 9 6 12
Philippines 845 738 949 4 4 5
Sénégal 535 190 883 6 5 7
Serbie 545 346 740 7 6 9
Somalie 565 230 898 7 5 8
Afrique du Sud 830 477 1 180 8 5 10
Sri Lanka 715 484 948 6 4 8
Tunisie 505 311 694 8 7 9
Turquie 1 130 668 1 588 6 4 8
Ukraine 630 442 816 8 7 10
États-Unis 3 190 1 814 4 562 6 5 7
Viet Nam 820 552 1 084 3 3 4
Zimbabwe 450 271 632 10 7 14

Tableau A. 15
Frais payés en pourcentage du montant envoyé lors du dernier transfert en 2017, par sexe et certaines caractéristiques
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Frais payés en pourcentage du montant envoyé lors du dernier transfert en 2017 Frais payés en pourcentage du montant envoyé, Total, Hommes, Femmes, Frais moyens payés lors du dernier transfert et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon %, de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Frais payés en pourcentage du montant envoyé
Total Hommes Femmes
Frais moyens payés lors du dernier transfert Intervalle de confiance à 95 % Frais moyens payés lors du dernier transfert Intervalle de confiance à 95 % Frais moyens payés lors du dernier transfert Intervalle de confiance à 95 %
% de à % de à % de à
Total 5,6 5,4 5,7 5,3 5,1 5,5 5,9 5,6 6,1
Âge
18 à 29 ans 6,1 5,6 6,6 5,3 4,6 6,0 7,0 6,2 7,8
30 à 39 ans 5,2 4,9 5,5 5,0 4,6 5,3 5,4 5,0 5,8
40 à 49 ans 5,4 5,1 5,7 5,2 4,8 5,6 5,6 5,2 6,1
50 à 59 ans 5,7 5,4 6,1 5,6 5,0 6,1 5,9 5,4 6,4
60 à 69 ans 6,0 5,4 6,7 5,6 5,0 6,2 6,6 5,4 7,7
70 ans ou plus 5,8 5,2 6,4 5,8 4,8 6,8 5,8 4,9 6,6
Région de naissance
Amériques 8,5 8,1 9,0 7,8 7,3 8,4 9,1 8,5 9,8
Europe de l’Est et du Sud 7,8 7,0 8,6 7,2 6,0 8,3 8,4 7,4 9,5
Afrique subsaharienne 7,2 6,7 7,6 7,0 6,4 7,6 7,4 6,8 8,0
Afrique du Nord 6,2 5,7 6,8 6,2 5,6 6,9 6,2 5,3 7,1
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 5,9 5,3 6,4 5,4 4,8 6,0 6,6 5,5 7,7
Asie de l’Est 2,3 1,8 2,8 2,3 1,7 3,0 2,2 1,4 3,0
Asie du Sud-Est et Océanie 4,3 4,0 4,5 4,5 4,0 5,0 4,1 3,9 4,4
Asie du Sud 3,7 3,3 4,0 3,3 3,1 3,6 4,2 3,5 5,0
Région de destination
Amériques 8,5 8,1 9,0 7,8 7,3 8,4 9,1 8,4 9,7
Europe de l’Est et du Sud 8,1 7,2 8,9 7,3 5,9 8,6 8,7 7,7 9,8
Afrique subsaharienne 7,4 7,0 7,9 7,2 6,5 7,8 7,7 7,1 8,4
Afrique du Nord 6,0 5,6 6,5 6,4 5,6 7,1 5,7 5,0 6,3
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 6,2 5,5 6,9 5,5 4,8 6,2 7,3 5,9 8,7
Asie de l’Est 2,1 1,7 2,6 2,2 1,7 2,8 2,0 1,3 2,7
Asie du Sud-Est et Océanie 4,3 4,1 4,6 4,6 4,1 5,1 4,2 3,9 4,4
Asie du Sud 3,6 3,3 3,9 3,4 3,1 3,6 4,0 3,4 4,7
Pays non admissibles à l’APD 5,8 5,0 6,5 5,1 4,4 5,9 6,6 5,2 8,0
Année d’arrivée
Avant 1980 6,4 5,8 7,0 6,1 5,3 6,9 6,7 5,8 7,7
Entre 1980 et 1989 6,1 5,6 6,6 5,6 4,9 6,3 6,6 5,8 7,4
Entre 1990 et 1999 5,9 5,5 6,2 5,8 5,3 6,3 5,9 5,4 6,4
Entre 2000 et 2009 5,4 5,1 5,7 4,9 4,6 5,2 5,8 5,3 6,2
Entre 2010 et 2017 5,3 5,0 5,6 5,1 4,7 5,5 5,6 5,1 6,0
Situation d’emploi
Travail à temps plein (au moins 30 heures par semaine) 5,3 5,1 5,5 5,2 5,0 5,4 5,5 5,2 5,8
Travail à temps partiel (moins de 30 heures par semaine) 6,0 5,5 6,5 5,4 4,7 6,2 6,3 5,6 7,0
Non occupé(e) 6,5 6,0 7,0 6,1 5,5 6,6 6,7 6,1 7,4
Revenu personnel
Moins de 20 000 $ 6,3 6,0 6,7 6,1 5,6 6,7 6,4 5,9 7,0
20 000 $ à 29 999 $ 5,7 5,3 6,2 5,8 5,0 6,6 5,7 5,1 6,3
30 000 $ à 39 999 $ 5,6 5,2 6,0 5,4 4,9 5,9 5,8 5,2 6,4
40 000 $ à 49 999 $ 5,2 4,8 5,6 5,1 4,6 5,6 5,4 4,8 6,0
50 000 $ à 69 999 $ 5,2 4,9 5,6 5,2 4,7 5,7 5,3 4,7 5,9
70 000 $ à 89 999 $ 4,6 4,2 5,1 4,3 3,8 4,8 5,3 4,3 6,4
90 000 $ et plus 4,4 4,0 4,8 4,3 3,8 4,8 4,6 3,7 5,5
Région
Atlantique 4,6 3,6 5,7 4,4 3,1 5,7 4,9 3,2 6,5
Québec 7,6 7,2 8,1 7,3 6,7 7,8 8,1 7,4 8,8
Ontario 5,5 5,2 5,7 4,9 4,6 5,2 6,0 5,6 6,3
Prairies 4,9 4,6 5,2 4,9 4,5 5,3 4,8 4,4 5,2
Colombie-Britannique 4,6 4,2 5,0 4,6 4,1 5,2 4,6 4,0 5,2

Tableau A. 16
Répartition des personnes ayant envoyé de l'argent en 2017, en pourcentage des frais de transfert d’argent payés lors du dernier envoi à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada en 2017
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Répartition des personnes ayant envoyé de l'argent en 2017 Personnes ayant payé des frais inférieurs (moins de 4 %), Personnes ayant payé des frais supérieurs (4 % et plus), % et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Personnes ayant payé des frais inférieurs (moins de 4 %) Personnes ayant payé des frais supérieurs (4 % et plus)
% Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 %
de à de à
Total 100 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 100 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Sexe
Hommes 51,0 49,1 53,0 48,3 46,6 50,0
Femmes 49,0 47,0 50,9 51,7 50,0 53,4
Âge
18 à 29 ans 10,3 9,0 11,6 12,1 10,9 13,4
30 à 39 ans 28,1 26,4 29,8 24,5 23,0 25,9
40 à 49 ans 27,5 25,8 29,2 27,5 26,0 29,0
50 à 59 ans 19,7 18,2 21,2 21,0 19,7 22,3
60 à 69 ans 9,8 8,7 10,9 9,7 8,7 10,6
70 ans ou plus 4,6 3,8 5,5 5,2 4,4 6,0
Région de destination (dernier transfert d’argent)
Amériques 10,4 9,4 11,4 28,3 26,9 29,7
Europe de l’Est et du Sud 1,8 1,3 2,2 4,2 3,6 4,8
Afrique subsaharienne 6,1 5,4 6,8 14,6 13,5 15,6
Afrique du Nord 2,1 1,8 2,5 3,7 3,3 4,2
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 3,2 2,7 3,8 4,4 3,8 5,1
Asie de l’Est 4,0 3,2 4,9 0,7 0,3 1,0
Asie du Sud-Est et Océanie 38,7 36,8 40,6 26,2 24,5 28,0
Asie du Sud 28,8 26,9 30,6 13,3 12,0 14,6
Pays non admissibles à l’APD 4,9 4,1 5,7 4,6 3,8 5,3
Année d’arrivée
Avant 1980 5,2 4,3 6,0 6,8 6,0 7,7
Entre 1980 et 1989 9,3 8,0 10,5 10,3 9,2 11,4
Entre 1990 et 1999 17,1 15,5 18,7 18,8 17,4 20,3
Entre 2000 et 2009 34,6 32,7 36,6 33,6 31,8 35,3
Entre 2010 et 2017 33,9 32,0 35,8 30,5 28,8 32,2
Revenu personnel
Moins de 20 000 $ 21,3 19,6 23,1 26,6 24,9 28,3
20 000 $ à 29 999 $ 16,6 15,0 18,3 17,6 16,1 19,1
30 000 $ à 39 999 $ 15,7 14,1 17,3 16,2 14,8 17,6
40 000 $ à 49 999 $ 12,7 11,2 14,1 12,7 11,5 14,0
50 000 $ à 69 999 $ 15,3 13,9 16,7 14,5 13,3 15,8
70 000 $ à 89 999 $ 8,2 7,1 9,2 5,8 5,0 6,6
90 000 $ et plus 10,3 9,1 11,4 6,5 5,7 7,4
Région
Atlantique 1,5 0,9 2,0 1,1 0,7 1,4
Québec 12,0 10,7 13,2 22,0 20,6 23,4
Ontario 46,1 44,1 48,2 44,9 43,1 46,8
Prairies 25,8 24,0 27,7 21,9 20,2 23,5
Colombie-Britannique 14,6 13,1 16,1 10,1 9,0 11,3
Méthodes de transfert d’argent
En personne 10,8 9,6 11,9 5,4 4,6 6,2
En ligne 5,7 4,8 6,6 3,7 3,0 4,3
Comptoir de transfert d’argent 58,3 56,4 60,3 72,9 71,3 74,5
Entreprise de transfert d’argent en ligne 10,5 9,1 11,8 6,8 5,9 7,7
Bureau de change 3,1 2,4 3,8 1,7 1,2 2,2
Autre type de commerce 6,4 5,3 7,5 6,0 5,1 6,9
Autre fournisseur de service en ligne 1,6 1,1 2,2 0,5 0,3 0,8
Système informel 1,0 0,6 1,3 0,9 0,6 1,3
Autre 2,6 1,9 3,3 2,1 1,5 2,6

Tableau A. 17
Méthode utilisée pour recevoir de l’agent hors du Canada en 2017, par région de naissance et sexe
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Méthode utilisée pour recevoir de l’agent hors du Canada en 2017 Méthode utilisée pour recevoir de l’agent la dernière fois en 2017, Récupération d’argent comptant, Dépôt direct, Autre / Ne sait pas, % et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Méthode utilisée pour recevoir de l’agent la dernière fois en 2017
Récupération d’argent comptant Dépôt direct Autre / Ne sait pas
% Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 %
de à de à de à
Total 63,3 62,2 64,4 25,1 24,1 26,2 11,6 10,8 12,4
Hommes 62,8 61,1 64,5 26,6 25,1 28,1 10,6 9,5 11,7
Femmes 63,8 62,1 65,4 23,7 22,3 25,2 12,5 11,3 13,7
Région de naissance
Amériques 77,0 75,1 78,8 13,2 11,8 14,6 9,8 8,4 11,2
Europe de l’Est et du Sud 70,9 66,0 75,9 17,4 13,4 21,5 11,6 8,2 15,1
Afrique subsaharienne 70,0 67,6 72,4 22,6 20,5 24,8 7,4 6,0 8,8
Afrique du Nord 70,6 66,5 74,8 22,3 18,5 26,0 7,1 4,7 9,5
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 62,1 57,9 66,4 26,0 22,2 29,8 11,9 9,1 14,7
Asie de l’Est 20,8 14,4 27,2 49,0 41,0 57,0 30,2 22,8 37,6
Asie du Sud-Est et Océanie 62,1 59,6 64,6 25,1 22,9 27,4 12,8 11,0 14,5
Asie du Sud 52,8 50,2 55,5 35,3 32,8 37,7 11,9 10,2 13,7

Tableau A. 18
Niveau d’accord avec les énoncés relatifs à l’envoi d’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada, par sexe
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Niveau d’accord avec les énoncés relatifs à l’envoi d’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada. Les données sont présentées selon Énoncés relatifs à l’envoi d’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada (titres de rangée) et Niveau d’accord avec les énoncés, Total, Intervalle de confiance à 95 %, Hommes et Femmes, calculées selon %, de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Énoncés relatifs à l’envoi d’argent à de la famille ou à des amis vivant hors du Canada Niveau d’accord avec les énoncés
Total Intervalle de confiance à 95 % Hommes Intervalle de confiance à 95 % Femmes Intervalle de confiance à 95 %
% de à % de à % de à
J’estime être bien informé sur les options qui me sont offertes
Entièrement d’accord 19,9 19,1 20,7 21,0 19,9 22,2 18,8 17,8 19,9
D’accord 55,2 54,2 56,1 55,9 54,5 57,2 54,5 53,1 55,8
Ni d’accord ni en désaccord 15,0 14,3 15,7 14,5 13,5 15,5 15,5 14,4 16,5
En désaccord / Entièrement en désaccord 9,9 9,4 10,5 8,6 7,9 9,4 11,2 10,4 12,1
Je peux comparer les options qui me sont offertes pour choisir la meilleure option
Entièrement d’accord 19,0 18,2 19,8 19,7 18,5 20,8 18,4 17,2 19,5
D’accord 54,7 53,7 55,7 55,7 54,3 57,2 53,7 52,2 55,2
Ni d’accord ni en désaccord 15,8 15,1 16,5 15,0 14,0 16,0 16,6 15,5 17,6
En désaccord / Entièrement en désaccord 10,5 9,9 11,0 9,6 8,8 10,3 11,4 10,5 12,2
J’ai accès au fournisseur de service de mon choix
Entièrement d’accord 26,3 25,5 27,2 25,8 24,6 27,0 26,8 25,6 28,1
D’accord 61,3 60,3 62,3 61,7 60,4 63,1 60,9 59,5 62,3
Ni d’accord ni en désaccord 8,9 8,3 9,4 9,1 8,3 9,9 8,6 7,8 9,4
En désaccord / Entièrement en désaccord 3,5 3,2 3,9 3,4 2,9 3,9 3,6 3,1 4,1
J’ai accès à la technologie nécessaire pour envoyer l’argent
Entièrement d’accord 21,5 20,7 22,4 22,4 21,2 23,6 20,7 19,5 21,9
D’accord 52,5 51,4 53,5 51,9 50,4 53,4 53,0 51,6 54,4
Ni d’accord ni en désaccord 14,7 14,0 15,5 14,6 13,6 15,6 14,8 13,8 15,9
En désaccord / Entièrement en désaccord 11,3 10,6 11,9 11,1 10,2 12,0 11,4 10,5 12,3
Le destinataire de l’argent a accès à la technologie nécessaire pour recevoir l’argent
Entièrement d’accord 16,7 15,9 17,5 16,4 15,3 17,5 17,0 15,9 18,1
D’accord 51,1 50,0 52,1 50,4 48,9 51,9 51,7 50,3 53,1
Ni d’accord ni en désaccord 16,9 16,1 17,7 17,0 15,9 18,1 16,8 15,8 17,9
En désaccord / Entièrement en désaccord 15,3 14,6 16,0 16,2 15,2 17,2 14,5 13,5 15,4
Je suis satisfait(e) du délai nécessaire pour que mon argent soit reçu
Entièrement d’accord 28,7 27,8 29,6 28,4 27,1 29,6 29,0 27,8 30,3
D’accord 58,3 57,3 59,2 57,9 56,6 59,3 58,6 57,3 60,0
Ni d’accord ni en désaccord 8,4 7,8 8,9 8,3 7,6 9,1 8,4 7,6 9,2
En désaccord / Entièrement en désaccord 4,6 4,2 5,1 5,4 4,7 6,0 3,9 3,4 4,5
Le fournisseur de service que j’utilise transfère l’argent à coût raisonnable
Entièrement d’accord 15,4 14,7 16,1 14,7 13,7 15,7 16,1 15,1 17,2
D’accord 48,0 47,0 49,0 48,3 46,9 49,8 47,6 46,2 49,0
Ni d’accord ni en désaccord 17,2 16,4 17,9 17,0 15,9 18,0 17,4 16,3 18,4
En désaccord / Entièrement en désaccord 19,5 18,7 20,2 20,0 19,0 21,1 18,9 17,9 20,0
Je peux communiquer avec le fournisseur de service dans une langue que je comprends
Entièrement d’accord 28,9 28,0 29,8 28,3 27,0 29,6 29,5 28,2 30,8
D’accord 59,8 58,8 60,8 59,9 58,5 61,3 59,7 58,2 61,1
Ni d’accord ni en désaccord 7,7 7,2 8,3 7,7 7,0 8,4 7,8 7,0 8,5
En désaccord / Entièrement en désaccord 3,6 3,2 4,0 4,1 3,5 4,7 3,1 2,6 3,6

Tableau A. 19
Pourcentage des personnes ayant envoyé de l'argent étant en désaccord ou entièrement en désaccord avec l’énoncé « Le fournisseur de service que j’utilise transfère l’argent à coût raisonnable », par région de naissance
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Pourcentage des personnes ayant envoyé de l'argent étant en désaccord ou entièrement en désaccord avec l’énoncé « Le fournisseur de service que j’utilise transfère l’argent à coût raisonnable ». Les données sont présentées selon Région de naissance (titres de rangée) et En désaccord ou entièrement en désaccord avec « Le fournisseur de service que j’utilise transfère l’argent à coût raisonnable », % et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Région de naissance En désaccord ou entièrement en désaccord avec « Le fournisseur de service que j’utilise transfère l’argent à coût raisonnable »
% Intervalle de confiance à 95 %
de à
Amériques 25,9 24,2 27,6
Europe de l’Est et du Sud 24,9 21,2 28,5
Afrique subsaharienne 26,4 24,3 28,5
Afrique du Nord 34,1 30,5 37,6
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 25,8 22,8 28,9
Asie de l’Est 13,1 10,1 16,2
Asie du Sud-Est et Océanie 9,4 8,0 10,8
Asie du Sud 18,1 16,4 19,9

Tableau A. 20
Degré de satisfaction de l’expérience générale au moment d'envoyer ou d’apporter de l’argent hors du Canada, par région de naissance et sexe
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Degré de satisfaction de l’expérience générale au moment d'envoyer ou d’apporter de l’argent hors du Canada Degré de satisfaction de l’expérience générale, Très satisfait(e), Satisfait(e), Insatisfait(e) / Très insatisfait(e), % et Intervalle de confiance à 95 %, calculées selon de et à unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Degré de satisfaction de l’expérience générale
Très satisfait(e) Satisfait(e) Insatisfait(e) / Très insatisfait(e)
% Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 % % Intervalle de confiance à 95 %
de à de à de à
Total 21,4 20,7 22,2 72,7 71,9 73,6 5,8 5,4 6,2
Hommes 20,6 19,5 21,7 73,2 72,1 74,4 6,1 5,5 6,7
Femmes 22,3 21,1 23,4 72,2 71,1 73,4 5,5 4,9 6,1
Région de naissance
Amériques 21,4 19,8 23,0 71,4 69,7 73,1 7,2 6,3 8,1
Europe de l’Est et du Sud 15,5 12,6 18,3 75,3 72,0 78,7 9,2 7,0 11,4
Afrique subsaharienne 20,4 18,6 22,2 70,8 68,7 72,8 8,9 7,6 10,1
Afrique du Nord 18,5 16,0 21,1 70,2 67,1 73,3 11,3 9,2 13,3
Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient 14,4 12,2 16,6 74,5 71,8 77,3 11,1 9,1 13,1
Asie de l’Est 12,2 9,5 14,9 82,7 79,5 85,8 5,1 3,3 6,9
Asie du Sud-Est et Océanie 30,8 28,7 32,8 67,1 65,0 69,3 2,1 1,4 2,8
Asie du Sud 18,8 17,2 20,3 76,9 75,1 78,7 4,3 3,5 5,2

Références

Adams Jr., Richard H. et Page, John (2005). « Do international migration and remittances reduce poverty in developing countries? » World Development, 33(10), 1645-1669.

Adams Jr., Richard H. (2009). « The determinants of international remittances in developing countries ». World Development, 37(1), 93-103.

Adams Jr, Richard H. et Cuecuecha, Alfredo. (2010). « Remittances, household expenditure and investment in Guatemala ». World Development, 38(11), 1626-1641.

Ahmed et coll. (2017). Digital remittances: Enhancing financial health for families around the world; XOOM. A PayPal Service.

Akkonyunlu, Şule et Kholodilin, Kostatin A. (2008). « A link between workers’ remittances and business cycles in Germany and Turkey ». Emerging Markets Finance and Trade, 44(5), 23-40.

Amuedo-Dorantes, Catalina et Pozo, Susan (2002). « Remittances as insurance: evidence from Mexican migrants ». Article présenté à la conférence Northwest Universities Development Conference, Williams College, Williamstown, MA; du 25 au 27 octobre 2002.

Amuedo-Dorantes, Catalina, Bansak, Cynthia et Pozo, Susan (2005). « On remitting patterns of immigrants: evidence from Mexican survey data ». Federal Bank of Atlanta. Economic Review, premier trimestre de 2005.

Antoniades, Alexis; Seshan, Ganesh; Weber, Roberto; Zubrickas, Robertas (2013). « On altruism and remittances » Document de travail no 131, Département d’Économique, Université de Zurich  

Banque mondiale (2014). Report on the remittance agenda of the G20, Washington, DC

Banque mondiale. (2015). Rapport sur les prix des transferts de fonds dans le monde, no 14. Banque mondiale. Washington, DC.

Banque mondiale (2016). Migration and Remittance Factbook 2016.

Banque mondiale (2017). Migration and remittances: recent development and outlook. Special topic: Global compact on migration. Migration and Development Brief 27. Avril 2017

Banque mondiale (2018). « Migration and remittances. Recent development and outlook ». Banque mondiale, Washington DC, avril.

Beck, Thorsten et Pería, María Soledad Martínez. (2011). « What explains the cost of remittances? An examination across 119 countries ». The World Bank Economic Review, 25(1), 150-131.

Carling, Jørgen (2008). « The determinants of migrant remittances ». Oxford Review of Economic Policy, 24(3), 582-599.

Catrinescu, Natalia; Leon-Ledesma, Miguel et Piracha, Matloob (2008). « Remittances, institutions, and economic growth ». World Development, 37(1), 81-92.

Collier, William; Piracha, matloob et Randazzo, Teresa (2011). Remittances and return migration. Document de discussion 6091, IZA, Bonn, Allemagne.

De Haas, Hein (2005). « International migration, remittances and development: Myths and facts ».

DeVoretz, Don J. et Vadean, Florin P. (2008). « Cultural differences in the remittance behaviour of households: Evidence from Canadian Micro Data », Studies in Economics 0814, School of Economics, Université de Kent.

Echazarra, Alfonso (2010). « Accounting for the time of remittances in the Spanish context ». Document de travail no 5-2010, Enero de 2011, ISSN 2172-0487.

Fairchild, Stephen T. et Simpson, Nicole B. (2008). « A comparison of Mexican migrant remittances across U.S. Regions ». Contemporary Economic Policy, 26(3), 360-379.

Goza, Franklin et Leticia Marteleto. (1998) « An examination of remittance activity among Brazilian immigrants in the U.S. and Canada », XI Encontro Nacional de Estudos Populacionais da ABEP, 551-575.

Guha, Puja (2013). « Macroeconomic effects of international remittances: The case of developing countries ». Economic modelling, 33, 292-305

Holst, Elke et Schrooten, Mechthild (2006). « Migration and money – what determines remittances? Evidence from Germany » Documents de discussion 566, German Institute of Economic Research, Berlin, mars 2006.

Houle, René et Schellenberg, Grant (2008). « Les habitudes de transfert de fonds chez les nouveaux immigrants au Canada » Direction des études analytiques Série d’articles de recherche. no 11F0019M au catalogue — no 312

Jiménez-Martín, Sergi; Jorgensen, Natalia; et Labeaga, José María. (2007).The volume and geography of remittances from the EU. Commission européenne, 2007.

Kuuire, Vincent Zubedaar; Arku, Godwin; Luginaah, Isaac; Abada, Teresa et Buzzelli, Michel (2016). « Impact of remittance behaviour on immigrant homeownership trajectories: An analysis of the Longitudinal Survey of Immigrants in Canada from 2001 to 2005 ». Social Indicator Research, 127(3), 1135-1156.

Le Goff, Maëlan et Salomone, Sara (2015). « Changes in migration patterns and remittances: Do females and skilled migrants remit more? » CEPII Working Paper no 2015-15 – Septembre

Maloumby-Baka, Ralph C. et Kingombe, Christian (2015). The quest to lower high remittance costs to Africa: a brief review of the use of mobile banking and bitcoins. Working Paper no10, Centre for Finance and Development, Graduate Institute of International and Development Studies, Maison de la Paix, Chemin Eugène-Rigot 2, 1211 Genève 21, Suisse

Martin Philip, Manobolo Abella et Elizabeth Midgley. 2004. « Best Practices to Manage Migration: The Philippines ». International Migration Review, Vol. 38, no 4 (hiver), pp. 1544-1560.

Menjivar, Cecilia, Julie DaVanza, Lisa Greenwell et R. Burciaga Valdez. 1998. « Remittance behavior among SalvAPDran and Filipino immigrants in Los Angeles. » International Migration Review. 32, 1 : pp. 97 à 126.

Merkle, Lucie et Zimmermann, Klaus F. (1992). « Savings, remittances, and return migration ». Economic Letters, 38(1), 77-81.

Meyer et Shera (2017). « The impact of remittance on economic growth: An econometric model ». EconomiA, 18, 147-155

Niimi, Yoko et Reilly, Barry. (2008). « Gender differences in remittance behavior: Evidence from Vietnam ». Asian Development Bank (ADB), Document de travail no 135.

Penrose, Perran. (1993). « Planning and financing sustainable education systems in sub-Saharan Africa ». DFID Education Research Paper, no 07, 32 pages.

Puri, Shivani et Tineke Ritzema. (1999). Migrant worker remittances, micro-finance and the informal economy: Prospects and issues. Organisation internationale du Travail, Genève.

Rahman, Md Mizanur. (2013). « Gendering migrant remittances: Evidence from Bangladesh and the United Arab Emirates ». Journal of International Migration and Integration, 14(3), 475-492.

Simmons, Alan, Dwaine Plaza et Victor Piché. (2005). The Remittance Sending Practices of Haitians and Jamaicans in Canada. Réunion du groupe d’experts sur la migration internationale et le développement en Amérique latine et dans les Caraïbes. UN/POP/EGM-MIG/2005/01. Ville de Mexico : Département de l’information économique et sociale du Secrétariat des Nations Unies, Division Population.

Stark, Oded et Robert E.B. Lucas. (1988). « Migration, remittances and the family. » Economic Development and Cultural Change. 36, 3 : 465-481

Ullah, A.K.M. Ahsan (2011). « Exposure to remittances: Theoretical and empirical implications for gender ». The Singapore Economic Review, 56(2), 215-237.

Vargas-Silva, C. et S. Pozo (2006). « Do immigrants and their remittances respond to the exchange rate? » Burlington : Université du Vermont. Mimeo.

Yang Dean (2011). « Migrant remittances ». Journal of economic perspectives, 25(3), 129-152.

Notes


Date de modification :