Publications

    Programme pour l'évaluation internationale des compétences des adultes collection

    Les compétences au Canada : Premiers résultats du Programme pour l'évaluation internationale des compétences des adultes (PEICA)

    Les compétences au Canada : Premiers résultats du Programme pour l'évaluation internationale des compétences des adultes (PEICA)

    Warning Consulter la version la plus récente.

    Information archivée dans le Web

    L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

    Résumé

    Le présent rapport donne les premiers résultats du Programme pour l’évaluation internationale des compétences des adultes (PEICA), une initiative de l’OCDE. Le PEICA fournit des mesures comparables à l’échelle internationale qui portent sur trois compétences essentielles au traitement de l’information : la littératie, la numératie et la résolution de problèmes dans des environnements technologiques (appelée « RP-ET »).

    Le rapport fournit de l’information au sujet des compétences en littératie, en numératie et en RP-ET de la population canadienne âgée de 16 à 65 ans. Il donne des résultats pour le Canada dans son ensemble, de même que pour la totalité des provinces et des territoires. En outre, il examine les rapports entre la maîtrise des compétences et un éventail de caractéristiques sociodémographiques (p. ex., l’âge, le sexe, le niveau de scolarité) pour la population canadienne tout entière. De plus, il étudie les premiers résultats se rapportant aux compétences en littératie, en numératie et en RP-ET des populations autochtones, des immigrants ainsi que des communautés de langue officielle en situation minoritaire.

    Principaux résultats

    Le Canada dans le contexte international

    • Littératie— Le Canada se classe au niveau de la moyenne de l’OCDE en littératie. Il compte cependant une plus grande proportion de personnes aux niveaux les plus élevés et les plus faibles en littératie.
    • Numératie — Le Canada se classe en dessous de la moyenne de l’OCDE en numératie, et la proportion de Canadiens aux niveaux les plus faibles dans ce domaine est plus élevée que la moyenne de l’OCDE.
    • RP-ET — Le Canada se classe au-dessus de la moyenne de l’OCDE en RP-ET. Au plus haut niveau de compétence, seulement la Suède a une plus grande proportion de sa population que le Canada.
    • Une proportion plus élevée de Canadiens utilise les technologies de l’information et des communications, par rapport à la moyenne de l’OCDE.

    Niveaux de compétence et répartitions au sein du Canada

    • Il y a des variations notables dans les scores entre les provinces et territoires, dans les trois domaines visés.
    • Les scores en littératie et en numératie sont les plus élevés dans le groupe d’âge de 25 à 34 ans, et les plus faibles chez les groupes plus âgés.
    • Les personnes de 16 à 34 ans affichent les niveaux de compétence les plus élevés en RP-ET. Malgré un niveau de maîtrise élevé en RP-ET chez les jeunes (16 à 24 ans), 9 % font état d’un rendement qui se situe au niveau le plus faible en RP-ET.
    • Sur l’ensemble du spectre de l’âge du PEICA, les hommes ont des compétences en numératie qui sont plus élevées que celles des femmes, même si, de façon générale, les deux sexes présentent des niveaux de compétence similaires en littératie et en RP-ET.
    • Un niveau de scolarité plus élevé est associé à des compétences plus élevées en littératie, en numératie et en RP-ET, spécialement pour les personnes ayant des études postsecondaires (ÉPS) – baccalauréat ou niveau supérieur.
    • Les niveaux de compétence en traitement de l’information des adultes ayant des ÉPS – niveau inférieur au baccalauréat sont inférieurs à ceux des personnes ayant des ÉPS – baccalauréat ou niveau supérieur et sont similaires à ceux des adultes ayant un diplôme d’études secondaires.
    • Les personnes en emploi affichent des compétences en traitement de l’information qui sont plus élevées que celles des adultes en chômage et inactifs.
    • Les compétences en littératie et en numératie des adultes en chômage et inactifs sont similaires. Cependant, le fait d’être inactif est associé à des compétences plus faibles en RP-ET, comparativement aux personnes en chômage.
    • Un niveau de scolarité plus élevé et le fait d’œuvrer dans les professions de la gestion et des services professionnels atténuent la différence au chapitre des compétences en traitement de l’information entre les groupes plus jeunes et plus âgés. Cela est tout particulièrement vrai chez les personnes qui ont un baccalauréat ou un grade supérieur au baccalauréat.
    • Même si les travailleurs œuvrant dans les professions de la gestion et des services professionnels affichent des compétences en traitement de l’information qui sont plus élevées que celles des travailleurs œuvrant dans tous les autres types de professions, les travailleurs qui ont les compétences les plus élevées en traitement de l’information sont ceux dans les professions de la gestion et des services professionnels qui ont aussi des ÉPS – baccalauréat ou niveau supérieur.
    • En moyenne, les résultats initiaux indiquent que les compétences en traitement de l’information des populations autochtones, des immigrants et des populations de minorités de langue officielle varient considérablement selon les instances provinciales/territoriales et selon les aptitudes mesurées. Ces résultats nécessitent une recherche approfondie, pour faire la lumière sur la variation des compétences en fonction d’autres caractéristiques sociodémographiques au sein de ces populations.
    • Un aperçu des compétences en littératie et en numératie, en 2003 et en 2012, montre des différences au chapitre des scores et des niveaux de compétence dans ces deux domaines. En 2012, une plus faible proportion des Canadiens se situe au niveau 4 ou 5, et une plus grande proportion se situe au niveau 1 ou à un niveau inférieur.
    Signaler un problème sur cette page

    Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

    S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

    Avis de confidentialité

    Date de modification :