Faits saillants

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

  1. Les dépenses en sciences et technologie engagées par les ministères et organismes fédéraux devraient s'établir à 10,3 milliards de dollars pendant l'exercice 2014-2015, en baisse de 5,4 % par rapport à l'exercice précédent. Les dépenses du gouvernement fédéral en sciences et technologie ont atteint un sommet en 2010-2011, mais, depuis, les dépenses annuelles ont constamment diminué.

  1. Les dépenses en sciences et technologie sont réparties en deux volets : la recherche et le développement; et les activités scientifiques connexes. En 2014-2015, plus de 63 %, soit 6,5 milliards de dollars, des dépenses fédérales prévues seront consacrées aux activités de recherche et de développement. Les 3,8 milliards de dollars restants seront affectés aux activités scientifiques connexes. La recherche et le développement est définie comme étant un travail créatif ayant un élément significatif de nouveauté et d'incertitude effectué de manière systématique afin d'accroître le bassin de connaissances scientifiques et techniques. Les activités scientifiques connexes sont axées sur la création, la diffusion et l'application de connaissances scientifiques et techniques.

  1. Les activités du gouvernement fédéral en sciences et technologie peuvent également être réparties en catégories de dépenses intra-muros (internes) et de dépenses extra-muros en sciences et technologie. On prévoit que les dépenses extra-muros s'élèveront à un peu plus de la moitié (50,7 % ou 5,2 milliards de dollars) des dépenses du gouvernement fédéral en 2014-2015. Le secteur de l'enseignement supérieur devrait être le plus important exécutant extra-muros, représentant 31 % des dépenses fédérales en sciences et technologie, suivi du secteur des entreprises commerciales, représentant 9 %.

  1. On prévoit que plus des trois quarts des dépenses fédérales en sciences et technologie, soit 7,9 milliards de dollars, seront affectés aux sciences naturelles et génie. Les 2,4 milliards de dollars restants seront consacrés aux sciences sociales et humaines.

  1. En 2014-2015, les ministères et organismes fédéraux ont déclaré qu’ils prévoyaient des effectifs totaux de 35 189 équivalents temps plein ayant des activités en sciences et technologie, en baisse de 2,8 % par rapport à 2013-2014. On s’attend à ce que plus de la moitié de ces effectifs, soit 19 109 équivalents temps plein, appartiennent à la classe scientifique et professionnelle.
Date de modification :