Faits saillants

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Les établissements du patrimoine au Canada, hormis les parcs naturels et les archives, ont généré des revenus d'exploitation de 1,23 milliard de dollars en 2009. Les revenus d'exploitation des établissements du patrimoine proviennent des contributions privées et gouvernementales, des droits d'entrée, des ventes et cotisations, et de diverses sources.

Les revenus totaux d'exploitation en 2009 ont augmentée de 3,1 % par rapport à l'année précédente. Les établissements sans but lucratif ont contribué majoritairement au total des revenus d'exploitation (91,3 %).

Les trois provinces les plus peuplées sont à l'origine de la plupart des recettes de l'industrie : l'Ontario (41,9 %), le Québec (26,3 %), et la Colombie-Britannique (13,4 %).

Les musées d'histoire et de la science, les centres d'exposition, les planétariums et les observatoires ont généré, ensemble, 49,7 % des recettes totales de l'industrie.

Les galeries d'art et les musées non commerciaux ont rapporté 22,8 % du total des recettes de l'industrie, suivis par les jardins botaniques, les jardins d'hiver, les aquariums et les zoos (20,6 %). Le reste est provenu de lieux historique et de sites patrimoniaux.

Le total des frais d'exploitation de l'industrie a augmenté de 2,5 % par rapport à l'année précédente. Les salaires et traitements et les avantages de tous les établissements du patrimoine ont augmenté 5,0 % en 2009. Ceux-ci représentent 45,5 % des frais d'exploitation de l'industrie, une faible augmentation de 1,1 % par rapport à 2008 (44,4 %). Les données sur les salaires et traitements ne tiennent pas compte des services rendus par les bénévoles.

Les établissements du patrimoine ont enregistré une hausse de leur marge bénéficiaire d'exploitation qui est passée de 1,9 % en 2008 à 2,4 % en 2009.

Sauf indication contraire, les données fournies dans le reste du présent communiqué portent sur les établissements sans but lucratif visés par l'enquête.

Le nombre des visiteurs des zoos, des musées, des sites historiques et les galeries d'art a été en baisse de 1,6 % en 2009, 27,0 millions de visiteurs ayant franchi les tourniquets par rapport à 27,4 millions en 2007.

Les recettes générées par les droits d'entrée représentaient 14,1 % des recettes totales générées par les établissements sans but lucratif en 2009. Ce pourcentage est en hausse par rapport à celui observé en 2007 qui se situait à 12,9 %.

Les subventions, les campagnes de financement et les dons de différentes sources des secteurs public et privé constituaient 63,3 % des recettes totales, en baisse par rapport aux 63,8 % enregistrés deux ans plus tôt.

Les droits d'entrée moyens pour un adulte à tous les établissements du patrimoine enquêtés sans but lucratif sont passés de 4,89 $ en 2007 à 5,29 $ en 2009, une augmentation de 8,3 % sans tenir compte de l'inflation.