Vols de véhicules à moteur au Canada, 2007 : faits saillants

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

[Article intégral en HTML] [Article intégral en PDF]

  • Poursuivant la tendance générale à la baisse amorcée en 1997, le taux de vols de véhicules à moteur déclaré par les services de police canadiens a diminué de 9 % en 2007, ce qui représente une quatrième baisse annuelle consécutive.

  • Malgré les récents reculs, le vol de véhicules à moteur demeure l'une des infractions les plus courantes au Canada. En 2007, la police a déclaré approximativement 146 000 vols de véhicules à moteur, soit une moyenne d'environ 400 véhicules volés par jour.

  • Les taux de vols de véhicules à moteur sont généralement plus élevés dans l'Ouest et le Nord du Canada que dans l'Est du pays. En 2007, le taux de vols de véhicules à moteur affiché par le Manitoba a reculé de 10 %, mais il est demeuré le plus élevé au pays. La grande majorité des vols de véhicules à moteur dans cette province surviennent à Winnipeg.

  • Les jeunes commettent une part disproportionnée des vols de véhicules à moteur. En 2007, le taux de vols de véhicules était le plus élevé chez les jeunes de 15 à 18 ans et diminuait graduellement avec l'âge.

  • C'est à Montréal que le taux de recouvrement des véhicules volés était le plus faible, un indice de l'implication possible des réseaux du crime organisé.

  • En 2007, la plupart des véhicules ont été volés dans un endroit public, comme dans un parc de stationnement ou dans la rue. De plus, environ le tiers des véhicules à moteur ont été volés d'une résidence privée.