Qualité des données, concepts et méthodologie : Notes explicatives pour les tableaux

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Tableau 2 Décès selon la géographie

Mois

  1. Le décès correspond à la disparition permanente de tout signe de vie à tout moment après une naissance vivante. Les mortinaissances ne sont pas prises en compte.
  2. La répartition géographique des décès dans ce tableau se fonde sur le lieu de résidence habituel de la personne décédée.

En milieu hospitalier

  1. Le décès correspond à la disparition permanente de tout signe de vie à tout moment après une naissance vivante. Les mortinaissances ne sont pas prises en compte.
  2. Au Québec les décès dans les centres d'hébergement de soins de longue durée sont inclus dans la catégorie « en milieu hospitalier ».
  3. La catégorie « Lieu du décès, ailleurs qu'en milieu hospitalier » comprend les décès qui ont eu lieu à domicile, dans des établissements de santé comme les établissements de soins infirmiers et autres établissements de soins de longue durée, des postes infirmiers et d'autres établissements de soins de courte durée, ainsi que dans des établissements de santé qui ne possèdent pas de licence accordée par un ministère provincial, territorial ou fédéral pour exploiter un hôpital et d'autres endroits spécifiés.
  4. La répartition géographique des décès dans ce tableau se fonde sur le lieu de résidence habituel de la personne décédée.

Assujettis à l'autopsie

  1. Le décès correspond à la disparition permanente de tout signe de vie à tout moment après une naissance vivante. Les mortinaissances ne sont pas prises en compte.
  2. La répartition géographique des décès dans ce tableau se fonde sur le lieu de résidence habituel de la personne décédée.

Tableau 3 Décès selon l'année d'âge et la géographie

  1. Le décès correspond à la disparition permanente de tout signe de vie à tout moment après une naissance vivante. Les mortinaissances ne sont pas prises en compte.
  2. La répartition géographique des décès dans ce tableau se fonde sur le lieu de résidence habituel de la personne décédée.

Tableau 4 Décès selon le groupe d'âge et la géographie

  1. Le décès correspond à la disparition permanente de tout signe de vie à tout moment après une naissance vivante. Les mortinaissances ne sont pas prises en compte.
  2. La répartition géographique des décès dans ce tableau se fonde sur le lieu de résidence habituel de la personne décédée.

Tableau 5 Décès selon l'état matrimonial, le groupe d'âge et la géographie

  1. Le décès correspond à la disparition permanente de tout signe de vie à tout moment après une naissance vivante. Les mortinaissances ne sont pas prises en compte.
  2. État matrimonial désigne la situation conjugale légale de la personne décédée au moment de son décès. Les personnes qui vivent en union de fait sont classées dans la catégorie correspondant à leur état matrimonial légal. Une personne célibataire est une personne qui n'a jamais été mariée, ou dont le mariage a été annulé et qui ne s'est pas remariée. Une personne séparée est une personne qui est légalement mariée, mais qui ne vit pas avec son (sa) conjoint(e) parce que le couple ne veut plus vivre ensemble. Une personne divorcée est une personne qui est légalement divorcée et qui ne s'est pas remariée. Une personne mariée est une personne qui est légalement mariée et qui n'est pas séparée. Une personne veuve est une personne dont le (la) conjoint(e) est mort(e) et qui ne s'est pas remariée.
  3. La répartition géographique des décès dans ce tableau se fonde sur le lieu de résidence habituel de la personne décédée.

Tableau 6 Mortalité infantile selon le groupe d'âge

et le sexe, Canada

  1. Le décès correspond à la disparition permanente de tout signe de vie à tout moment après une naissance vivante. Les mortinaissances ne sont pas prises en compte.
  2. La mortalité infantile est le décès d'un enfant âgé de moins d'un an.
  3. La mortalité néonatale est le décès d'un enfant âgé de moins de 4 semaines ou moins (de 0 à 27 jours).
  4. La mortalité post-néonatale est le décès d'un enfant âgé de moins d'un an mais d'au moins 28 jours (de 28 à 364 jours).
  5. La naissance vivante est l'expulsion ou extraction complète du corps de la mère, indépendamment de la durée de la gestation, d'un produit de conception qui, après cette séparation, respire ou manifeste tout autre signe de vie.

et la géographie

  1. Le décès correspond à la disparition permanente de tout signe de vie à tout moment après une naissance vivante. Les mortinaissances ne sont pas prises en compte.
  2. La mortalité infantile est le décès d'un enfant âgé de moins d'un an.
  3. La mortalité néonatale est le décès d'un enfant âgé de moins de 4 semaines (de 0 à 27 jours).
  4. La mortalité post-néonatale est le décès d'un enfant âgé de moins d'un an, mais d'au moins 28 jours (de 28 à 364 jours).
  5. La naissance vivante est l'expulsion ou extraction complète du corps de la mère, indépendamment de la durée de la gestation, d'un produit de conception qui, après cette séparation, respire ou manifeste tout autre signe de vie.
  6. La répartition géographique des décès dans ce tableau se fonde sur le lieu de résidence habituel de la personne décédée.

Tableau 7 Mortalité périnatale et composantes selon la géographie

  1. Le décès correspond à la disparition permanente de tout signe de vie à tout moment après une naissance vivante. Les mortinaissances ne sont pas prises en compte dans ce tableau.
  2. La naissance vivante est l'expulsion ou extraction complète du corps de la mère, indépendamment de la durée de la gestation, d'un produit de conception qui, après cette séparation, respire ou manifeste tout autre signe de vie.
  3. Mortinaissance correspond au produit de conception complètement expulsé ou extrait du corps de la mère et qui, après cette séparation, ne respire ni ne manifeste aucun signe de vie.
  4. La plupart des provinces et les trois territoires exigent que soit déclarée toute mortinaissance qui survient après 20 semaines ou plus de gestation, ou pour laquelle le poids à la naissance est d'au moins 500 grammes. Le Québec (ainsi que la Saskatchewan avant 2001 et le Nouveau-Brunswick avant novembre 1996), exige uniquement que soient déclarées les morts foetales (mortinaissances) pour lesquelles le poids à la naissance est d'au moins 500 grammes, indépendamment de la durée de la gestation. Jusqu'en 1997, l'Île-du-Prince-Édouard exigeait que soit déclarée toute mortinaissance survenue après 20 semaines ou plus de gestation, quel que soit le poids à la naissance.
  5. Les données sur les mortinaissances sont totalisées selon le lieu de résidence habituel de la mère.
  6. La répartition géographique des décès dans ce tableau se fonde sur le lieu de résidence habituel de la personne décédée.

Tableau 8 Espérance de vie à la naissance et à 65 ans - table de mortalité abrégée selon le sexe et la géographie

  1. L'espérance de vie est le nombre d'années que devrait vivre en principe une personne à compter de la naissance (pour l'espérance de vie à la naissance) ou de 65 ans (pour l'espérance de vie à 65 ans) si les taux de mortalité selon l'âge et le sexe pour la période d'observation donnée (comme l'année civile) demeuraient constants au cours de sa vie.
  2. L'espérance de vie est calculée selon la méthode de production des tables de mortalité abrégées de Greville d'après les taux annuels de mortalité, ainsi que les données de population et les taux de mortalité par tranche d'âge de cinq ans. Voir « Tables de mortalité, Canada, provinces et territoires, 2000-2002 » (numéro 84-537-XIF au catalogue) pour une description complète de la méthode de production des tables de mortalité abrégées.
  3. Les taux utilisés dans ce tableau pour calculer l'espérance de vie sont établis au moyen de données qui n'incluent pas : les naissances pour lesquelles la mère n'est pas résidente du Canada, les naissances pour lesquelles la mère est résidente du Canada dont la province ou le territoire de résidence est inconnu, les décès de non-résidents du Canada, les décès de résidents du Canada dont la province ou le territoire de résidence est inconnu et les décès de personnes dont l'âge ou le sexe est inconnu.
  4. Les taux utilisés dans ce tableau pour calculer l'espérance de vie sont fondés sur des données totalisées selon le lieu de résidence.

Tableau 9 Décès, selon le lieu de résidence et le lieu de l'événement

  1. Le décès correspond à la disparition permanente de tout signe de vie à tout moment après une naissance vivante. Les mortinaissances ne sont pas prises en compte.

Précédent

Date de modification :