Feuillets d'information de la santé
Consommation de fruits et de légumes, 2017

Date de diffusion : le 30 avril 2019

La consommation de fruits et de légumes représente une source importante de vitamines, de minéraux et de fibre, ce qui peut réduire le risque de maladies du cœur et de certains types de cancerNote .

En 2017, 28,6 % des Canadiens âgés de 12 ans et plus (soit environ 8,3 millions de personnes) ont déclaré avoir mangé des fruits et des légumes cinq fois ou plus par jourNote Note Note . Depuis 2015, la proportion de Canadiens qui ont déclaré avoir consommé des fruits et des légumes cinq fois ou plus par jour a diminué (31,5 % en 2015 et 30,0 % en 2016)Note .

Les femmes étaient plus susceptibles que les hommes de déclarer avoir consommé des fruits et des légumes cinq fois ou plus par jour (34,7 % et 22,3 %). La proportion de femmes âgées de 12 ans et plus qui ont déclaré avoir consommé des fruits et des légumes cinq fois ou plus par jour a diminué entre 2016 et 2017 (36,9 % et 34,7 %), alors que la proportion d’hommes est demeurée stable.

En 2017, la consommation de fruits et légumes était plus faible chez les femmes âgées de 12 à 17 ans (30,7 %) par rapport à celles âgées de 35 ans et plus (graphique 1). Par contre, la consommation de fruits et légumes chez les hommes était similaire dans la plupart des groupes d’âge.

Graphique 1 Consommation de fruits et légumes, cinq fois ou plus par jour, selon le groupe d'âge et le sexe, population âgée de 12 ans et plus, Canada, 2017

Tableau de données du graphique 1 
Tableau de données du graphique 1
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 1. Les données sont présentées selon Groupe d’âge (titres de rangée) et Pourcentage et Intervalles de confiance , calculées selon 95 % limite inférieure et 95 % limite supérieure unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Groupe d’âge Pourcentage Intervalles de confiance
95 % limite inférieure 95 % limite supérieure
Hommes
Total (12 ans et plus) 22,3 21,5 23,1
12 à 17 ans 24,4 21,8 27,0
18 à 34 ans 21,8 20,1 23,5
35 à 49 ans 23,3 21,7 24,9
50 à 64 ans 20,7 19,0 22,4
65 ans et plus 23,3 21,7 24,9
Femmes
Total (12 ans et plus) 34,7 33,7 35,6
12 à 17 ans 30,7 27,7 33,7
18 à 34 ans 32,4 30,5 34,3
35 à 49 ans 36,7 34,7 38,8
50 à 64 ans 34,7 32,8 36,5
65 ans et plus 36,7 35,1 38,3

Les comparaisons par province ont indiqué que le Québec présentait la plus forte proportion de résidents ayant déclaré consommer des fruits et des légumes au moins cinq fois par jour (34,5 %). Moins d’un répondant sur cinq (18,3 %) à Terre-Neuve-et-Labrador ont déclaré avoir consommé des fruits et des légumes cinq fois par jour.

En 2017, les Canadiens ayant déclaré vivre dans des ménages d’alimentation non précaire étaient plus susceptibles de déclarer avoir consommé des fruits et des légumes cinq fois ou plus par jour (29,5 %) par rapport à ceux vivant dans des ménages d’alimentation modérément ou sévèrement précaire (21,2 %, 19,3 %)Note .

Des recherches ont démontré qu’un nombre accru d’heures d’activités sédentaires est associé à des comportements alimentaires malsainsNote . La proportion de Canadiens ayant déclaré consommer des fruits et légumes cinq fois ou plus par jour a diminué à mesure que le temps déclaré passer devant un écranNote a augmenté. Les Canadiens âgés de 12 ans et plus étaient plus susceptibles de déclarer consommer des fruits et légumes cinq fois ou plus par jour lorsqu’ils déclaraient moins de quatre heures de temps passé devant un écran par jour (31,6 %) que s’ils avaient déclaré six heures ou plus (17,7 %).

Pour obtenir une analyse de la consommation de fruits et de légumes associée à d’autres comportements sains, reportez-vous au feuillet d’information sur les « comportements sains ».

Références

Agudo, A. 2005. « Measuring intake of fruit and vegetables », Background Paper for the Joint FAO/WHO Workshop on Fruit and Vegetables for Health, 2004, Kobe, Japan. WHO, Electronic Resource. (site consulté le 17 août 2018).

Garriguet, D. 2007. « Les habitudes alimentaires des Canadiens », Rapports sur la santé, vol. 18 no 2, produit no 82-003 du catalogue de Statistique Canada. (site consulté le 4 juillet 2018).

Kirkpatrick, S.I. et V. Tarasuk. 2008. « Food insecurity is associated with nutrient inadequacies among Canadian adults and adolescents », Journal of Nutrition. 138(3): 604-12. (site consulté le 17 août 2018).

Pearson, N. et S.J.H. Biddle. 2011. « Sedentary behaviour and dietary intake in children, adolescents and adults: A systematic review », American Journal of Preventive Medicine, 41(2), 178 –188. (site consulté le 17 août 2018).

Pérez, C.E. 2002. « Consommation de fruits et de légumes », Rapports sur la santé, vol. 13 no 3, produit no 82-003 du catalogue de Statistique Canada. (site consulté le 4 juillet 2018).

Roark, R.A. et V.P. Niederhauser. 2013. « Fruit and vegetable intake: issues with definition and measurement », Public Health Nutrition, 16, 2–7. (site consulté le 17 août 2018).

Slavin, J.L. et B. Lloyd. 2012. « Health Benefits of Fruits and Vegetables », Advances in Nutrition, 3(4), 506–516. (site consulté le 17 août 2018).

Données

D’autres données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes sont disponibles dans le tableau 13-10-0096-01.

Date de modification :