Feuillets d'information de la santé
Difficultés fonctionnelles : Groupe de Washington, 2017

Date de diffusion : le 26 juin 2018

Selon les données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) de 2017, 18,1 % des Canadiens âgés de 18 ans et plus éprouvaient au moins quelques difficultés de mémoire ou de concentration, 14,3 % éprouvaient au moins quelques difficultés de vision et 15,0 % éprouvaient des difficultés de mobilité (graphique 1)Note 1. Les femmes étaient plus susceptibles que les hommes d’éprouver des difficultés de vision, de mobilité, de mémoire et à prendre soin d’elles-mêmes, alors que les hommes étaient plus susceptibles d’éprouver des difficultés d’audition et de communicationNote 2.

Chart 1

Tableau de données du graphique 1
Tableau de données du graphique 1
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 1 Pourcentage et Intervalles de confiance, calculées selon 95 % limite inférieure et 95 % limite supérieure unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Pourcentage Intervalles de confiance
95 % limite inférieure 95 % limite supérieure
Hommes
Vision 13,0 12,4 13,6
Audition 14,8 14,2 15,4
Mobilité 12,9 12,3 13,5
Mémoire/
Concentration
16,2 15,4 16,9
Autonomie en matière de soins personnels 3,2 2,9 3,5
Communication 4,8 4,4 5,2
Femmes
Vision 15,6 14,8 16,3
Audition 10,0 9,5 10,5
Mobilité 17,1 16,4 17,7
Mémoire/
Concentration
20,0 19,3 20,8
Autonomie en matière de soins personnels 3,7 3,4 4,1
Communication 3,8 3,4 4,1

La prévalence des difficultés fonctionnelles différait selon le groupe d’âge. En 2017, la proportion des Canadiens ayant des difficultés fonctionnelles a augmenté entre chaque groupe d’âge de 35 à 49 ans à 65 ans et plus. Tant chez les hommes que chez les femmes, le pourcentage de personnes déclarant des difficultés fonctionnelles était plus élevé chez les personnes âgées de 65 ans et plus. Parmi les Canadiens âgés de 65 ans et plus, 59,8 % éprouvaient au moins certaines difficultés dans l’un ou plusieurs des domaines de santé fonctionnelle (graphique 2).

Chart 2

Tableau de données du graphique 2
Tableau de données du graphique 2
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 2. Les données sont présentées selon Groupe d'âge
(titres de rangée) et Pourcentage et Intervalles de confiance, calculées selon 95 % limite inférieure et 95 % limite supérieure unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Groupe d'âge
Pourcentage Intervalles de confiance
95 % limite inférieure 95 % limite supérieure
Hommes
Total (18 ans et plus) 38,2 37,3 39,2
18 à 34 ans 27,9 26,1 29,6
35 à 49 ans 28,7 27,0 30,5
50 à 64 ans 43,2 41,3 45,0
65 ans et plus 59,3 57,5 61,1
Femmes
Total (18 ans et plus) 41,3 40,4 42,2
18 à 34 ans 32,1 30,1 34,2
35 à 49 ans 31,9 30,0 33,9
50 à 64 ans 44,1 42,2 45,9
65 ans et plus 60,3 58,6 61,9

En 2017, les Canadiens qui éprouvaient au moins certaines difficultés dans l’un ou plusieurs des domaines de santé fonctionnelle étaient moins susceptibles d’avoir obtenu un diplôme d’études postsecondaires ou un grade universitaire (57,6 %) que les Canadiens n’éprouvant aucune difficulté (72,4 %)Note 3. Les Canadiens éprouvant des difficultés fonctionnelles étaient, en outre, moins susceptibles d’avoir occupé un emploi ou à avoir travaillé dans une entreprise dans les 12 derniers mois (66,7 %) que les personnes n’ayant éprouvé aucune difficulté (82,0 %)Note 4.

En 2017, 63,7 % des Canadiens âgés de 18 ans et plus éprouvant des difficultés fonctionnelles ont déclaré que leur sentiment d’appartenance à la communauté locale était très fort ou plutôt fort, par rapport à 71,0 % des Canadiens n’éprouvant aucune difficulté. La proportion de Canadiens ayant déclaré être satisfaits ou très satisfaits dans la vie était également inférieure chez les personnes ayant éprouvé des difficultés (86,1%) que chez les personnes n’ayant éprouvé aucune difficulté (96,5%).

À propos du Groupe de Washington

L’Organisation des Nations Unies a établi le Groupe de Washington (GW) sur les statistiques des incapacités pour répondre au besoin en statistiques sur les incapacités comparables entre les pays ainsi que pour aborder l’égalisation des chances. L’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2017 a utilisé la version courte de l’ensemble de questions du GW sur le fonctionnement (WG-SS) qui porte sur six composantes de santé fonctionnelle, notamment la vision, l’audition, la mobilité (marcher ou monter des marches), la cognition (mémoire et concentration), l’autonomie en matière de soins personnels et la communicationNote 5 Note 6. Le WG-SS, conjointement à d’autres indicateurs, comme l’emploi et la scolarité, peut permettre de mieux comprendre l’inclusion sociale des personnes ayant des difficultés fonctionnelles.

Fin de la boite de texte

Date de modification :