Feuillets d'information de la santé
Concentrations de parabènes chez les Canadiens, 2014 et 2015

Date de diffusion : le 22 février 2018

Les parabènes sont un groupe de produits chimiques qui est souvent utilisé pour prévenir la croissance de bactéries et de moisissures dans les produits cosmétiques, produits pharmaceutiques, produits alimentaires et boissons. Parmi les parabènes fréquemment utilisés, il y a le méthylparabène, l’éthylparabène, le propylparabène et le butylparabène. Ils pénètrent dans le corps par la peau ou lors de la consommation ou de l’ingestion. À la suite d’une exposition aux parabènes, ces derniers sont absorbés, métabolisés puis éliminés dans l’urine. Des niveaux décelables de parabènes sont attendus afin de tenir compte de l’exposition récente à ces substances, puisqu’il n’existe aucune donnée probante indiquant que les parabènes sont stockés dans le corps en quantités importantesNote 1Note 2Note 3Note 4. Le fait de trouver des niveaux décelables de parabènes dans l’urine indique qu’il y a eu exposition aux substances. Cela ne signifie pas obligatoirement qu’il y aura des effets néfastes pour la santé. Même si des liens entre les parabènes et la santé humaine ont été documentés, en ce moment, il n’existe aucun lien de cause à effet entre les effets néfastes pour la santé humaine et l’utilisation de parabènesNote 1Note 2Note 3Note 4.

En 2014 et en 2015, l’Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS) mesurait les concentrations de parabènes, y compris le méthylparabène, l’éthylparabène, le propylparabène et le butylparabène dans l’urine d’environ 2 500 Canadiens âgés de 3 à 79 ans. Les résultats sont diffusés en microgrammes par litre (μg/L).

La majorité des Canadiens avait des niveaux décelables de parabènes dans l’urine

Selon les résultats de l’ECMS de 2014 et de 2015, l’urine de 93 % des Canadiens âgés de 3 à 79 ans renfermait au moins un parabène (méthylparabène, éthylparabène, propylparabène ou butylparabène). Le groupe d’âge le plus jeune (3 à 5 ans) représentait la proportion la plus élevée de la population qui avait des niveaux décelables des quatre parabènes, soit 96 %, tandis que le groupe des personnes âgées de 40 à 59 ans représentait la proportion la plus faible (91 %).
Le méthylparabène était le parabène le plus fréquemment décelé chez les Canadiens, 90% d’entre eux avaient un niveau décelable. Moins de la moitié (42 %) des Canadiens avait des niveaux décelables d’éthylparabène. Les trois quarts (78 %) des Canadiens avaient des niveaux décelables de propylparabène dans l’urine. Le butylparabène était le parabène le moins détecté, tandis que 19 % de la population affichait des niveaux mesurables.

Un nombre supérieur de femmes que d’hommes avait des niveaux décelables de parabènes dans l’urine

Une proportion significativement supérieure de femmes (96 %) avait des niveaux décelables d’au moins un des quatre parabènes mesurés, comparativement aux hommes (90 %). Par exemple, 94 % des femmes avaient des niveaux décelables de méthylparabène, comparativement à 86 % des hommes. En outre, 52 % des femmes avaient des niveaux décelables d’éthylparabène, comparativement à 33 % des hommes. Dans le même ordre d’idées, des niveaux décelables de propylparabène ont été trouvés chez 86 % des femmes, comparativement à 72 % des hommes. Enfin, 28 % des femmes avaient des niveaux décelables de butylparabène, comparativement à 11 % des hommes (graphique 1).

Graphique 1

Tableau de données du graphique 1
Tableau de données du graphique 1
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 1 Méthylparabène, Éthylparabène, Propylparabène et Butylparabène, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Méthylparabène Éthylparabène Propylparabène Butylparabène
pourcentage
Les deux sexes 90 42 78 19
Hommes 85Note * 33Note * 72Note * 11Note *
Femmes 94 52 86 28

Concentrations moyennes de parabènes

La concentration moyenne dans l’urine du méthylparabène était de 17 μg/L. La concentration moyenne de méthylparabène la plus élevée dans l’urine (21 μg/L) a été observée chez les personnes âgées de 40 à 59 ans. La concentration moyenne dans l’urine des personnes âgées de 6 à 11 ans était significativement inférieure en ce qui concerne le méthylparabène (7,6 μg/L), par rapport à tous les autres groupes d’âge (graphique 2a).  Il y avait aussi des différences significatives entre les sexes. La concentration moyenne de méthylparabène dans l’urine des femmes (30 μg/L) était supérieure à celle des hommes (9,4 μg/L).

La concentration moyenne dans l’urine du propylparabène était de 2,5 μg/L. La concentration de ce parabène était inférieure parmi les groupes d’âge plus jeunes (de 3 à 5 ans et de 6 à 11 ans), comparativement au groupe des personnes âgées de 60 à 79 ans (graphique 2b). Il y avait aussi des différences significatives entre les sexes. La concentration moyenne de propylparabène dans l’urine des femmes (4,9 μg/L) était supérieure à celle des hommes (1,3 μg/L).

Graphique 2a

Tableau de données du graphique 2a
Tableau de données du graphique 2a
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 2a. Les données sont présentées selon Groupe d’âge (titres de rangée) et Concentration, Moyenne inférieure, Moyenne supérieure, Erreur inférieure et Erreur supérieure, calculées selon concentration moyenne (μg/L) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Groupe d’âge Concentration Moyenne inférieure Moyenne supérieure Erreur inférieure Erreur supérieure
concentration moyenne (μg/L)
3 à 5 ans 12Note * 9,3 15,0 2,7 3,0
6 à 11 ans 7,6 6,4 9,1 1,2 1,5
12 à 19 ans 14Note * 9,0 21,0 5,0 7,0
20 à 39 ans 16Note * 9,9 26,0 6,1 10,0
40 à 59 ans 21Note * 11,0 38,0 10,0 17,0
60 à 79 ans 20Note * 16,0 26,0 4,0 6,0

Graphique 2b

Tableau de données du graphique 2b
Tableau de données du graphique 2b
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 2b. Les données sont présentées selon Groupe d’âge (titres de rangée) et Proplyparaben, Moyenne inférieure, Moyenne supérieure, Erreur inférieure et Erreur supérieure, calculées selon concentration moyenne (μg/L)
unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Groupe d’âge Proplyparaben Moyenne inférieure Moyenne supérieure Erreur inférieure Erreur supérieure
concentration moyenne (μg/L)
3 à 5 ans 1,5 1,1 2,0 0,4 0,5
6 à 11 ans 1,2 1,0 1,6 0,2 0,4
12 à 19 ans 2,3Note E: à utiliser avec prudence Note ** 1,6 3,3 0,7 1,0
20 à 39 ans Note F: trop peu fiable pour être publié Note F: trop peu fiable pour être publié Note F: trop peu fiable pour être publié Note F: trop peu fiable pour être publié Note F: trop peu fiable pour être publié
40 à 59 ans Note F: trop peu fiable pour être publié Note F: trop peu fiable pour être publié Note F: trop peu fiable pour être publié Note F: trop peu fiable pour être publié Note F: trop peu fiable pour être publié
60 à 79 ans 3,0Note E: à utiliser avec prudence Note * 2,0 4,4 1,0 1,4

Début de l'encadré

Notes d’analyse

Par décelable, on entend le fait que le niveau de parabène dans l’urine du répondant était égal ou supérieur à la limite de détection (LD). La LD est la concentration la plus faible d’un analyte que le matériel utilisé pour la mesure est capable de déceler de manière appropriée. La LD était fixée à 1,3 μg/L pour le méthylparabène, à 0,3 μg/L pour le propylparabène, à 0,9 μg/L pour l’éthylparabène et à 0,3 μg/L pour le butylparabène.

Avant l’analyse des données, toute valeur qui était inférieure à la LD a été remplacée par la moitié de la valeur de la LD. Les concentrations moyennes sont calculées comme la moyenne géométrique, qui fournit une meilleure estimation de la tendance centrale pour les données hautement asymétriques (c.-à-d. les valeurs extrêmes). Les données asymétriques sont fréquentes lors de la mesure des produits chimiques environnementaux présents dans le sang et l’urine.

Les concentrations dans l’urine de plus de 40 % des répondants étaient inférieures à la LD en ce qui concerne l’éthylparabène et le butylparabène, ce qui signifie que les répondants n’avaient pas de niveaux décelables pour ces analytes. Les valeurs moyennes ne sont pas calculées pour l’analyte, sauf si plus de 60 % de la population a des concentrations supérieures à la LD dans l’urine.

Toute donnée présentée comme étant significative ou significativement différente renvoie aux données qui ont été vérifiées au moyen d’un test de signification, comme le test t, et ont une valeur p inférieure à 0,05.

Fin de l'encadré

Date de modification :