Diabète, 2012

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le diabète se développe lorsque l’organisme ne produit pas suffisamment d’insuline ou qu’il fait une utilisation inefficace de l’insuline produite. Le diabète peut mener à la diminution de la qualité de vie ainsi qu’à des complications comme des maladies du cœur, des accidents vasculaires cérébraux et des maladies du reinNote 1.

En 2012, 6,5 % des Canadiens âgés de 12 ans et plus, soit 1,9 million de personnes, ont déclaré être atteints de diabète. Ce pourcentage ne diffère pas de façon significative de celui enregistré en 2011, mail il est néanmoins en hausse par rapport à 2007, ou il s’établissait à 5,8 %. Les répondants à l’enquête devaient déclarer les cas de diabète diagnostiqués par un professionnel de la santé. Les taux indiqués comprennent les cas suivants :

  • le diabète de type 1, qui est habituellement diagnostiqué chez les enfants et les adolescents ;
  • le diabète de type 2, qui se développe généralement à l’âge adulte ;
  • le diabète gestationnel, qui se développe pendant la grossesse.

Au cours de la période allant de 2001 à 2012, les hommes étaient plus susceptibles que les femmes de déclarer être atteints de diabète. En 2012, les proportions ont été de 6,9 % chez les hommes et de 6,1 % chez les femmes (graphique 1).

En outre, les Canadiens obèses de 18 ans et plus — selon la taille et le poids déclarés par les répondants et les lignes directrices de Santé Canada sur l’indice de masse corporelle — étaient plus susceptibles que les autres Canadiens de déclarer avoir reçu un diagnostic de diabète. Ainsi, en 2012, 14,7 % des Canadiens obèses de 18 ans et plus étaient atteints de diabète, comparativement à 5,1 % des personnes non obèses.

Graphique 1 Pourcentage de personnes ayant reçu un diagnostic de  diabète, selon le sexe, population à domicile de 12 ans et plus, Canada,  2001 à 2012

Description du graphique 1

Le taux de diabète augmentait avec l’âge chez les hommes à partir de l’âge de 20 ans jusqu’à 65 ans. Chez les femmes, le taux augmentait avec l’âge à compter de l’âge de 12 ans jusqu’à 65 ans. Il n'y a pas de différence significative entre les personnes de 65 à 74 ans et les personnes de 75 ans et plus (graphique 2).

Les taux de diabète chez les hommes et les femmes âgés de 12 à 54 ans étaient à peu près les mêmes. Par contre, à partir de 55 ans, les hommes étaient plus susceptibles que les femmes d’être diabétiques (graphique 2).

Graphique 2 Pourcentage de personnes ayant reçu un diagnostic de  diabète, population à domicile de 12 ans et plus, selon le groupe d’âge et le  sexe, Canada, 2012

Description du graphique 2

La proportion de répondants qui ont déclaré être atteints de diabète était inférieure à la moyenne nationale (6,5 %) uniquement en Colombie-Britannique (5,7 %).

La proportion de répondants qui ont déclaré être atteints de diabète était supérieure à la moyenne nationale uniquement en Nouvelle-Écosse (8,6 %).

Les répondants des autres provinces et territoires ont déclaré des taux comparable à la moyenne nationale.

Étant donné le lien étroit qui existe entre le diabète et l’âge, on pourrait s’attendre à ce que les provinces et les territoires comptant un nombre disproportionnellement élevé de jeunes indiquent des taux de diabète inférieurs à la moyenne nationale. Un phénomène inverse pourrait s’observer dans les provinces et les territoires où les pourcentages de personnes âgées sont supérieurs à la moyenne. Pour éliminer l’effet des différences entre les répartitions selon l’âge dans les comparaisons interprovinciales, reportez-vous au tableau CANSIM no 105-0503 pour connaître les taux normalisés selon l’âge.


Notes

  1. James, Robert, T. Kue Young, Cameron A. Mustard et Jamie Blanchard, 1998, « La santé des diabétiques au Canada », Rapports sur la santé, vol. 9, no 3, hiver, produit no 82-003 au catalogue de Statistique Canada, page 53, /studies-etudes/82-003/archive/1997/3477-fra.pdf (site consulté le 20 mai 2010).
  2. Notez que les proportions du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest ont des coefficients de variation entre 16,6 % et 33,3 % ; il faut donc interpréter avec prudence. Les données du Nunavut ne sont pas assez fiables pour être publiées, car la proportion a un coefficient de variation plus élevé que 33,3 %.

Références

James, Robert, T. Kue Young, Cameron A. Mustard et Jamie Blanchard. 1998. « La santé des diabétiques au Canada », Rapports sur la santé, vol. 9, no 3, hiver, produit no 82-003 au catalogue de Statistique Canada, pages 53 à 59, /studies-etudes/82-003/archive/1997/3477-fra.pdf (site consulté le 20 mai 2010).

Millar, Wayne J. et T. Kue Young. 2003. « Évolution du diabète : prévalence, incidence et facteurs de risque », Rapports sur la santé, vol. 14, no 3, mai, produit no 82-003 au catalogue de Statistique Canada, pages 39 à 52, /studies-etudes/82-003/archive/2003/6599-fra.pdf (site consulté le 20 mai 2010).

Ng, Edward, Kimberlyn M. McGrail et Jeffrey A. Johnson. 2010. « Risque d’hospitalisation dans une cohorte de diabète de type 2 », Rapports sur la santé, vol. 21, no 3, produit no 82–003 au catalogue de Statistique Canada, pages 1 à 8, /pub/82-003-x/2010003/article/11326-fra.pdf (site consulté le 7 avril 2011).

Ross, Nancy A., Heather Gilmour et Kaberi Dasgupta. 2010. « Incidence du diabète sur 14 années : le rôle du statut socioéconomique », Rapports sur la santé, vol. 21, no3, produit no 82–003 au catalogue de Statistique Canada, pages 21 à 30, /pub/82-003-x/2010003/article/11325-fra.pdf(site consulté le 7 avril 2011).

Données

D’autres données sur l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes sont disponibles dans les tableaux CANSIM 105-0501 et 105-0503.

Date de modification :