Santé fonctionnelle, 2009

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

L'Indice de l'état de santé (IES) — aussi appelé Health Utility Index Mark 3 (HUI3) —, élaboré à l'Université McMaster, mesure la santé fonctionnelle d'une personne selon huit attributs : la vue, l'ouïe, la parole, la mobilité, la dextérité, l'état émotif, la cognition et la douleur. Chaque attribut comporte plusieurs niveaux allant d'absence de déficience à déficience grave. Par exemple, les niveaux de mobilité vont de marcher sans difficulté à être incapable de marcher. Les niveaux intermédiaires de mobilité sont marcher avec difficulté, avoir besoin d'aides pour marcher et avoir besoin d'un fauteuil roulant.

Un score global de 0,8 à 1,0 est associé à une « bonne ou pleine » santé fonctionnelle; les scores inférieurs à 0,8 témoignent d'une santé fonctionnelle « passable ou mauvaise ».

En 2009, selon cet indice, 81,6 % des Canadiens de 12 ans et plus étaient en bonne ou pleine  santé fonctionnelle.

Le pourcentage de personnes en bonne ou pleine santé fonctionnelle était plus élevé dans le groupe des 20 à 34 ans — 88,0 % pour les hommes ainsi que pour les femmes. Ce pourcentage diminuait généralement dans chaque groupe d'âge subséquent, excepté pour les groupes de 45 à 54 ans et de 55 à 64 ans dans lesquels aucun écart significatif n'a été observé entre eux.

Dans l'ensemble, 83,0 % des hommes étaient en bonne ou pleine santé fonctionnelle, par rapport à 80,3 % des femmes. On n'a observé aucun écart significatif entre les sexes pour les personnes de 12 à 54 ans, mais à partir de 55 ans et plus, plus d'hommes que de femmes montraient une bonne ou une pleine santé fonctionnelle (graphique 1).

Graphique 1
Pourcentage de personnes ayant une bonne ou pleine santé fonctionnelle, selon le groupe d'âge et le sexe, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009

Description

Graphique 1 Pourcentage de personnes ayant une bonne ou pleine santé fonctionnelle, selon le groupe d'âge et le sexe, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009

Source : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2009.

Les Canadiens qui n'avaient jamais fumé étaient plus susceptibles d'être en bonne ou pleine santé fonctionnelle que ceux qui étaient d'anciens fumeurs (84,4 % par rapport à 81,3 %). À leur tour, les anciens fumeurs étaient plus susceptibles d'avoir un indice d'état de santé supérieur à 0,8 pour la santé fonctionnelle que les fumeurs (76,4 %) (graphique 2).

Le poids corporel joue également un rôle important dans la santé fonctionnelle. Les Canadiens de poids normal — selon la taille et le poids déclarés par les répondants et les lignes directrices de Santé Canada sur l'indice de masse corporelle (IMC) — étaient plus susceptibles (84,7 %) d'être en bonne ou pleine santé fonctionnelle . Parmi les Canadiens ayant un surplus de poids, 82,2 % d'entre eux ont déclaré être en bonne ou pleine fonctionnelle santé, par rapport à 74,6 % pour les Canadiens obèses (graphique 2).

Graphique 2
Pourcentage de personnes ayant une bonne ou pleine santé fonctionnelle, selon l'usage du tabac et l'indice de masse corporelle, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009

Description

Graphique 2  Pourcentage de personnes ayant une bonne ou pleine santé fonctionnelle, selon l'usage du tabac et l'indice de masse corporelle, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009

Source : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2009.

Au Québec, 85,8 % des personnes étaient en bonne ou pleine santé fonctionnelle — il s'agit du seul endroit parmi les provinces et les territoires où ce pourcentage était supérieur à la moyenne nationale en 2009. La proportion de personnes ayant déclarées être en bonne ou pleine santé fonctionnelle était inférieure au niveau national dans cinq provinces, soit à Terre–Neuve–et–Labrador (77,3 %), en Nouvelle–Écosse (78,3 %), au Nouveau–Brunswick (78,8 %), en Ontario (80,0 %) et en Saskatchewan (79,4 %). Les résidants des autres provinces et territoires ont déclaré des taux qui étaient à peu près les mêmes que la moyenne nationale.

Étant donné le lien étroit qui existe entre l'âge et la santé fonctionnelle, on pourrait s'attendre à ce qu'une province ou un territoire comptant un nombre disproportionnellement élevé de jeunes gens déclare un taux de santé fonctionnelle supérieur à la moyenne nationale. Inversement, le taux aurait tendance à être plus faible que la moyenne nationale dans une province ou un territoire comptant un nombre disproportionnellement élevé de personnes âgées. Pour annuler l'effet de la répartition selon l'âge, on recalcule les taux de bonne ou pleine santé fonctionnelle comme si les groupes d'âge étaient les mêmes dans chaque province et territoire qu'à l'échelle nationale. Une fois ces calculs de normalisation de l'âge effectués, la Colombie–Britannique rejoint le Québec pour ce qui est des provinces où les taux de déclaration d'une bonne ou d'une pleine santé fonctionnelle étaient supérieurs à la moyenne nationale. Les résidants de l'Île–du–Prince–Édouard, de la Saskatchewan, des Territoires du Nord–Ouest et du Nunavut ont déclaré des taux qui étaient à peu près les mêmes que la moyenne nationale, et les résidants de toutes les autres provinces et territoires étaient moins susceptibles d'être en bonne ou pleine santé fonctionnelle que la population du Canada dans son ensemble.


Références

Feng, Yan, Julie Bernier, Cameron Mcintosh et Heather Orpana. 2009. « Validation des catégories d'incapacité dérivées des scores de l'indice de l'état de santé du Health Utilities Index Mark 3 », Rapports sur la santé, vol. 20, produit no 2, juin, no 82-003 au catalogue de Statistique Canada, /bsolc/olc-cel/olc-cel?lang=fra&catno=82-003-X200900210863 (site consulté le 17 mai 2010).

Orpana, Heather, Nancy Ross, David H. Feeny, Bentson Mcfarland, Julie Bernier et Mark Kaplan. 2009. « Histoire naturelle de la qualité de vie liée à la santé : une étude de cohorte de dix ans », Rapports sur la santé, vol. 20, no 1, mars, produit no 82-003 au catalogue de Statistique Canada,
/bsolc/olc-cel/olc-cel?lang=fra&catno=82-003-X200900110794 (site consulté le 17 mai 2010).

Données

D'autres données sur l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes sont disponibles dans le tableau CANSIM 105-0501.

Date de modification :