Exposition à la fumée secondaire à la maison 2008

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

[an error occurred while processing this directive]82-625-x[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]

Le tabagisme passif a des effets néfastes sur la santé respiratoire. Le cancer du poumon chez l'adulte et l'asthme chez l'enfant sont deux des maladies les plus souvent associées à l'exposition à la fumée secondaire.

De 2007 à 2008, le pourcentage de non-fumeurs de 12 ans et plus qui étaient régulièrement exposés à la fumée secondaire à la maison a diminué, passant de 7,4 % à 6,6 %, en baisse constante depuis 2003.

Un pourcentage plus élevé d'hommes que de femmes étaient exposés à la fumée secondaire à la maison.

Graphique 1

Description

Graphique 1 : Pourcentage de non-fumeurs exposés régulièrement à la fumée secondaire à la maison, selon le sexe, population de 12 ans et plus, Canada, 2003 à 2008

En 2008, le taux d'exposition à la fumée secondaire à la maison était le plus élevé chez les jeunes de 12 à 19 ans. Chez tous les autres groupes d'âge, le taux d'exposition se situait dans la moyenne ou était inférieur à celle-ci. C'est uniquement pour le groupe d'âge des 55 à 64 ans que les hommes étaient significativement plus susceptibles que les femmes d'être exposé à la fumée secondaire à la maison.

Graphique 2

Description

Graphique 2 : Pourcentage de non-fumeurs exposés régulièrement à la fumée secondaire à la maison, selon le groupe d'âge et le sexe, population de 12 ans et plus, Canada, 2008

De 2007 à 2008, le pourcentage de personnes exposées à la fumée secondaire à la maison a diminué ou est demeuré le même dans tous les groupes d'âge.

L'Ontario (5,9 %), l'Alberta (5,5 %) et la Colombie-Britannique (3,6 %) étaient les seules provinces où les pourcentages de personnes exposées à la fumée secondaire à la maison étaient inférieurs à la moyenne nationale. Le Nouveau-Brunswick (8,9 %), le Québec (9,7 %) et le Nunavut (17,6 %) présentaient des taux supérieurs à la moyenne nationale.

Graphique 3

Description

Graphique 3 : Pourcentage de non-fumeurs exposés régulièrement à la fumée secondaire à la maison, par province et territoire, population de 12 ans et plus, Canada, 2008

En 2008, les résidents des régions urbaines ont déclaré des taux d'exposition plus faibles (6,1 %) que les résidents des régions rurales (9,3 %). C'était le cas pour tous les groupes d'âge, à l'exception des personnes de 20 à 34 ans.

De 2007 à 2008, aucune province et aucun territoire n'a enregistré une augmentation de l'exposition à la fumée secondaire à la maison. On a observé des baisses significatives au Québec et dans les Territoires du Nord-Ouest, ainsi que dans l'ensemble du Canada.

Source

D'autres renseignements sur l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes sont disponibles dans le tableau CANSIM no. 105-0501.

Références

Usage du tabac – Prévalence, interdictions et exposition à la fumée secondaire. M. Shields, 18(3), 2007, p. 71-90.
Exposition à la fumée secondaire – qui est à risque? C.E. Pérez, 16(1), 2004, p. 9-18.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :