Coup d’oeil sur la santé

Incidence du cancer et mortalité par cancer chez les enfants au Canada

Statistique Canada, no 82-624-X
par Lawrence Ellison et Teresa Janz

[Article intégral en PDF]

Passer au texte

Début du texte

Début de l'encadré

Faits saillants

  • Au cours de la période allant de 2006 à 2010, 161 nouveaux cas de cancer ont été diagnostiqués et 23 décès par cancer ont été enregistrés pour un million d’enfants de moins de 15 ans, par année.
  • De 2006 à 2010, les groupes de cancers les plus souvent diagnostiqués chez les enfants étaient les leucémies (32 %), les tumeurs du système nerveux central (19 %) et les lymphomes (11 %).
  • Le taux de diagnostic de cancer était de 10 % plus élevé chez les garçons que chez les filles.
  • De 2006 à 2010, le taux de diagnostic de cancer avant l’âge de 5 ans était presque le double du taux de diagnostic observé chez les 5 à 14 ans.
  • Entre 1992 et 2010, le taux de nouveaux cas de cancer diagnostiqués chez les enfants a augmenté de 0,4 % par année en moyenne, tandis que le taux de décès par cancer chez les enfants a diminué de 2,0 % par année en moyenne.
  • Dans le cas des leucémies, de 1992 à 2010, le taux de nouveaux cas diagnostiqués a augmenté de 0,6 % par année en moyenne, tandis que le taux de décès a baissé de 3,5 % par année en moyenne.

Fin de l'encadré

Le cancer est la deuxième cause de décès chez les enfants canadiensNote 1 (après les accidents), et la principale cause de maladie mortelleNote 2,Note 3.

Même si le cancer est relativement rare chez les enfants comparativement au cancer chez les adultes, de nombreux enfants peuvent ressentir les effets de la maladie même ou de son traitement durant toute leur vieNote 4,Note 5. Par ailleurs, le cancer chez les enfants peut aussi exercer des pressions émotionnelles et financières sur toute la familleNote 6,Note 7.

Une autre distinction est que les types de cancers qui ont tendance à se développer chez les enfants diffèrent de ceux qui touchent généralement les adultesNote 8. Les adultes sont plus susceptibles de recevoir un diagnostic de cancer colorectal, du sein, du poumon et de la prostate, alors qu’ils sont très rares chez les enfants. Pour leur part, les enfants sont plus susceptibles de recevoir un diagnostic de cancer du sang ou du système lymphatique, comme la leucémie. Étant donné ces différences, les analyses du cancer chez les enfants sont généralement axées sur des groupes de cancers différents de ceux qui se développent chez les adultes.

Cet article présente des données nationales sur le nombre de nouveaux cas diagnostiqués de cancer (incidence) chez les enfants et le nombre de décès attribués au cancer (mortalité) chez les enfants de moins de 15 ans. Les données sur l’incidence sont examinées selon l’âge, le sexe et les cinq groupes Note 9 de cancers les plus fréquemment diagnostiqués chez les enfants. Comme il y a peu de cas de cancer, cinq années de données (2006 à 2010) ont été combinées afin de pouvoir présenter les résultats les plus récentsNote 10. Ces statistiques les plus récentes seront présentées dans cet article comme taux pour la période allant de 2006 à 2010.

La deuxième grande contribution de cet article est d’explorer les tendances au fil du temps grâce à près de 20 ans de données (1992 à 2010) sur l’incidence et la mortalité.

Les sources de données comprennent le Registre canadien du cancer (1992 à 2010) et la Base de données sur les décès de la Statistique de l’état civil (1992 à 2010) (voir l’encadré Sources de données, méthodes et définitions).

Tous les cancers combinés chez les enfants

De 2006 à 2010, le taux de nouveaux cas de cancer diagnostiqués pour un million d’enfants s’établissait à 161 nouveaux cas par année (tableau 1)Note 11. Ce taux correspond à une moyenne de 905 nouveaux cas de cancer par année chez les enfants durant cette période, ce qui représente environ 0,5 % du nombre total de cancers diagnostiqués chaque année au Canada.

Tableau 1
Incidence de cancer chez les enfants de la naissance à 14 ans, par groupe de cancers, Canada, 2006-2010
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Incidence de cancer chez les enfants de la naissance à 14 ans. Les données sont présentées selon Groupe de cancers (titres de rangée) et Nombre moyen de cas par année, Taux d'incidence annuel (pour un million d'enfants) et Pourcentage de cas de cancer chez les enfants(figurant comme en-tête de colonne).
Groupe de cancers Nombre moyen de cas par année Taux d'incidence annuel (pour un million d'enfants) Pourcentage de cas de cancer chez les enfants
Tous les cancers 905 161 100
Leucémies 292 52 32
Tumeurs du SNCNote 1 tableau 1 173 31 19
Lymphomes 100 18 11
Neuroblastomes 71 13 8
Sarcomes des tissus mous 59 10 6

Les leucémies constituent le groupe de cancers les plus souvent diagnostiqués chez les enfants

Les leucémies étaient les cancers les plus souvent diagnostiqués chez les enfants et représentaient 32 % des cas. Les leucémies sont des cancers de cellules sanguines qui ne se comportent pas normalement et qui se multiplient de façon incontrôlable. Il existe de nombreux types de leucémies, qui sont classées selon le type de cellules sanguines à partir desquelles elles se développent et de leur rythme de croissanceNote 12.

Les cancers du système nerveux central (SNC) étaient le deuxième groupe de cancers les plus souvent diagnostiqués chez les enfants et représentaient 19 % des cas. Les tumeurs du SNC commencent à se former lorsque des cellules normales du cerveau ou de la moelle épinière changent et se multiplient de façon incontrôlable pour former une masse.

Le troisième groupe de cancers les plus souvent diagnostiqués chez les enfants était les lymphomes (11 % des cas). Les lymphomes commencent à se former lorsque des cellules du système lymphatique (système chargé de combattre les infections et autres maladies) changent et se multiplient de façon incontrôlable. Comme on trouve des tissus lymphatiques dans de nombreuses parties du corps, dont les ganglions lymphatiques, la peau, l’estomac, les intestins et d’autres organes, les lymphomes peuvent naître à peu près n’importe où.

Les neuroblastomes (8 % des cas) constituaient le quatrième groupe de cancers les plus souvent diagnostiqués chez les enfants. Un neuroblastome est une tumeur cancéreuse solide qui prend naissance dans les neurones. Il commence le plus souvent dans les glandes surrénales, mais peut aussi se développer dans d’autres parties de l’abdomen et dans la poitrine ou le cou et près de l’épine dorsale.

Enfin, le cinquième groupe de cancers les plus souvent diagnostiqués chez les enfants, les sarcomes des tissus mous, représentait 6 % des cas. Ces cancers se développent dans les tissus qui supportent et relient les différentes parties du corps (p. ex. les muscles, les nerfs et les tendons).

Ensemble, ces cinq groupes de cancers les plus souvent diagnostiqués chez les enfants représentent près des trois quarts des nouveaux cas de cancer chez les enfants.

Les taux d'incidence sont plus élevés chez les garçons et les enfants plus jeunes

Pour tous les cas de cancer diagnostiqués combinés chez les enfants de 2006 à 2010, le taux chez les garçons était de 10 % plus élevé que chez les filles (graphique 1)Note 13,Note 14.

Durant la même période, le taux de diagnostic de cancer chez les enfants de moins de 5 ans (238 cas par million, par année) était près du double du taux enregistré chez les enfants âgés de 5 à 14 ans (124 cas par million, par année).

Graphique 1 Taux d'incidence selon le sexe et l'âge pour tous les cancers combinés, chez les enfants de la naissance à 14 ans, Canada, 2006-2010

Description du graphique 1

Les lymphomes et les leucémies sont diagnostiqués plus souvent chez les garçons que chez les filles

Lorsque l’on tient compte de différents groupes de cancers, le taux de diagnostic de lymphome était de 80 % plus élevé chez les garçons que chez les filles (graphique 2). Les garçons étaient également de 18 % plus susceptibles de recevoir un diagnostic de leucémie. Il n’y avait pas de différences significatives entre les garçons et les filles quant aux taux de diagnostic de tumeurs du SNC, de neuroblastomes et de sarcomes des tissus mous.

Début de l'encadré

Graphique 2 Taux d'incidence de cancer chez les enfants de la naissance à 14 ans, selon le groupe de cancers et le sexe, Canada, 2006-2010

Description du graphique 2

Les tendances associées à l'âge au moment du diagnostic varient selon le type de cancer chez les enfants

Les tendances associées à l’âge au moment du diagnostic variaient selon les groupes de cancers diagnostiqués chez les enfants (graphique 3). Dans le cas des leucémies et des tumeurs du SNC, les plus hauts taux d’incidence de cas diagnostiqués de 2006 à 2010 ont été enregistrés dans le groupe d’âge des 1 à 4 ans, et les plus faibles, dans le groupe d’âge des 10 à 14 ans. Le taux d’incidence annuel de leucémies dans le groupe d’âge des 1 à 4 ans (99 cas par million, par année) représentait le double du taux observé dans n’importe quel autre groupe d’âge.

Le taux d’incidence de lymphomes augmentait avec l’âge. Le taux chez les enfants de 10 à 14 ans (27 nouveaux cas par million, par année) était environ 5 fois plus élevé que le taux enregistré chez les enfants de moins de 1 an.

Le taux annuel de nouveaux cas de neuroblastomes baissait avec l’âge, passant de 68 pour un million d’enfants durant la première année de vie à 24 pour un million d’enfants dans le groupe d’âge des 1 à 4 ans et, en fin de compte, à 1 pour un million d’enfants chez les 10 à 14 ans.

Le plus haut taux d’incidence des sarcomes des tissus mous était également enregistré chez les enfants de moins de 1 an (19 cas par million, par année). Le taux de diagnostic dans la première année de vie était à peu près le double du taux observé chez les enfants de 1 à 14 ans.

Graphique 3 Taux d'incidence de cancer chez les enfants de la naissance à 14 ans, selon le groupe de cancers et l'âge, Canada, 2006-2010

Description du graphique 3

Les tumeurs du système nerveux central (SNC) sont la principale cause de décès par cancer chez les enfants

De 2006 à 2010, un décès d'enfant par cancer sur trois était attribuable à une tumeur du SNC et près d'un sur quatre, à une leucémie (données non présentées). Dans l'ensemble, le nombre de décès par cancer chez les enfants de moins de 15 ans s'élevait à 129 par année en moyenne. Ce chiffre correspond à un taux de mortalité annuel de 23 par un million d'enfants.

Entre 1992 et 2010, le taux de mortalité par cancer chez les enfants a diminué au fil du temps; tandis que le taux d'incidence a augmenté lentement

Afin d’évaluer le changement au fil du temps, les données de 1992 à 2010 ont été examinées, ce qui a permis de constater que le taux de mortalité par cancer chez les enfants avait diminué de 2,0 % par année en moyenne (graphique 4), tandis que le taux d’incidence avait connu une hausse annuelle moyenne de 0,4 % (graphique 4 et tableau 2)Note 15,Note 16,Note 17.

La tendance générale à la hausse des taux d’incidence différait quelque peu entre les garçons et les filles. Chez les garçons, le taux a augmenté de 0,5 % par année en moyenne. Chez les filles, il a connu une hausse annuelle moyenne de 3,1 % entre 2004 et 2010, mais il n’a pas accusé de changement significatif de 1992 à 2004.

Graphique 4  Taux d'incidence de cancer et de mortalité par cancer normalisés selon l'âge, chez les enfants de la naissance à 14 ans, par année, Canada, 1992 à 2010

Description du graphique 4

Le taux de mortalité par leucémie chez les enfants a diminué au fil du temps, tandis que le taux d'incidence a augmenté lentement

Entre 1992 et 2010, le taux de mortalité par leucémie chez les enfants a diminué de 3,5 % par année en moyenne (graphique 5), tandis que le taux d’incidence a connu une hausse annuelle moyenne de 0,6 % (graphique 5 et tableau 2). Le taux de diagnostic de nouveaux cas de leucémie a augmenté chez les garçons (0,8 % par année). Toutefois, aucun changement significatif de ce taux n’a été enregistré chez filles (tableau 2).

Graphique 5 Taux d'incidence de leucémies et de mortalité par leucémie normalisés selon l'âge, chez les enfants de la naissance à 14 ans, par année, Canada, 1992 à 2010

Description du graphique 5

Tableau 2
Tendances des taux d'incidence de cancer normalisés selon l'âge, chez les enfants de la naissance à 14 ans, variation annuelle en pourcentage (VAP), selon le groupe de cancers et le sexe, Canada, 1992 à 2010
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tendances des taux d'incidence de cancer normalisés selon l'âge. Les données sont présentées selon Groupe de cancers (titres de rangée) et Sexe(figurant comme en-tête de colonne).
Groupe de cancers Sexe
Les deux Garçons Filles
Tous les cancers 0,4Note * 0,5Note * 0,5Note 
Leucémies 0,6Note * 0,8Note * 0,4
Lymphomes 0,5 0,5 0,3
Tumeurs du SNCNote 1 tableau 2 0,1 0,1 -0 1
Neuroblastomes 0,7 1,4Note * 0,0
Sarcomes des tissus mous -0,1 -1,0 0,9

Baisse du taux de mortalité par lymphome chez les enfants

Le taux d’incidence de lymphomes n’a pas changé significativement entre 1992 et 2010 (graphique 6 et tableau 2), mais le taux de mortalité associé à ce groupe de cancers a diminué de 4,5 % par année en moyenne durant cette période (graphique 6). Il convient toutefois de rappeler que les décès par lymphome chez les enfants étaient déjà extrêmement rares au début des années 1990.

Les taux d’incidence de tumeurs du SNC, de neuroblastomes ou de sarcomes des tissus mous n’ont pas changé significativement entre 1992 et 2010Note 18, à une exception près : le taux d’incidence de neuroblastomes a augmenté de 1,4 % par année en moyenne chez les garçons.

Graphique 6 Taux d'incidence de lymphomes et de mortalité par lymphome normalisés selon l'âge, chez les enfants de la naissance à 14 ans, par année, Canada, 1992 à 2010

Description du graphique 6

Résumé

Durant la période allant de 2006 à 2010, le cancer chez les enfants a été diagnostiqué à un taux annuel de 161 cas pour un million d’enfants. Le taux de mortalité annuel était de 23 décès par tranche d’un million d’enfants. Les leucémies étaient le groupe de cancers les plus souvent diagnostiqués chez les enfants et représentaient 32 % des cas. Le taux de diagnostic de cancer était plus élevé chez les garçons que chez les filles; de 10 % pour tous les cancers combinés et de 80 % pour les lymphomes. Le taux de diagnostic de cancer avant l’âge de 5 ans était presque le double du taux de diagnostic de cancer enregistré chez les 5 à 14 ans.

Entre 1992 et 2010, le taux de nouveaux cas de cancer diagnostiqués chez les enfants a augmenté de 0,4 % par année en moyenne, tandis que le taux de décès par cancer chez les enfants a connu une baisse annuelle moyenne de 2,0 %.

Début de l'encadré

Sources des données, méthodes et définitions

Sources des données

Le Registre canadien du cancer est une base de données dynamique, orientée vers la personne et représentative de la population, qui est tenue à jour par Statistique Canada. Il contient des données sur les cas de cancer diagnostiqués depuis 1992, qui sont tirées des rapports des registres provinciaux et territoriaux du cancer au Canada. Les données sur l’incidence de cancer figurant dans cet article sont extraites de la version définitive du fichier maître des totalisations diffusée le 3 février 2014Note 19. Le fichier d’analyse a été créé selon les règles de codage des tumeurs primaires multiples du Centre international de recherche sur le cancerNote 20. Les cas de cancer ont été classés d’après la Classification internationale des maladies pour l’oncologie, troisième éditionNote 21.

La Base de données sur les décès de la Statistique de l’état civil comprend les renseignements démographiques et médicaux (cause de décès) sur tous les décès survenus au Canada qui sont recueillis par tous les bureaux provinciaux et territoriaux de l'état civil. Avant 2010, certaines données étaient également recueillies sur les résidents canadiens décédés dans certains États américains. Ces décès sont exclus de la présente analyse. Depuis l’année de référence 2010, les données sur les résidents canadiens décédés dans des États américains ne sont plus recueillies.

Méthodes : Classification des cas et des décès

Les cas de cancer ont été classés à l’aide d’une version mise à jour de la troisième édition de la Classification internationale du cancer chez les enfants (CICE-3)Note 22,Note 23,Note 24,Note 25. Ce système regroupe les cancers semblables en 12 principaux groupes et sous-groupes de diagnostics pour plus de précision. Par souci de simplicité, seuls les cinq groupes de cancers les plus souvent diagnostiqués ont été inclus dans cet article.

Les décès ont été classés à l’aide de la Classification statistique internationale des maladies et des problèmes de santé connexes de l’Organisation mondiale de la Santé, 10e révision (CIM-10)Note 26 pour les décès à compter de l’an 2000 et 9e révision (CIM-9)Note 27 pour les décès des années antérieuresNote 28. Les différents types de cancers ne sont pas définis de la même manière dans la CICE-3 et la CIM-9/CIM-10. Les catégories sont semblables pour les leucémies et les lymphomes, mais peuvent être très différentes pour les tumeurs solides.

Définitions

Afin de simplifier la communication, les termes suivants ont été utilisés dans tout le texte pour représenter les différents groupes de cancers chez les enfants :

Titre
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Titre. Les données sont présentées selon Cancers chez les enfants (titres de rangée) et Groupes(figurant comme en-tête de colonne).
   
Leucémies Leucémies, syndromes myéloprolifératifs et syndromes myélodysplasiques
Lymphomes Lymphomes et tumeurs réticulo endothéliales
Tumeurs du système nerveux central Système nerveux central et divers néoplasmes intracrâniens et intraspinaux
Neuroblastomes Neuroblastomes et autres tumeurs du système nerveux périphérique
Sarcomes des tissus mous Sarcomes des tissus mous et autres sarcomes extra osseux

Fin de l'encadré

Lawrence Ellison et Teresa Janz sont analystes à la Division de la statistique de la santé.

Références et notes


Informations reliées à cet article

Renseignements supplémentaires

  • Pour consulter des données et des supplémentaires au sujet de la santé des Canadiens et du système de soins de santé, visitez le module La santé au Canada. Ce module peut être consulté à partir de notre site Web, sous la rubrique En vedette.
Date de modification :