Coup d'œil sur la santé

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Les blessures au Canada : Un aperçu des résultats de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes

Statistique Canada, 82-624-X au catalogue
par Jean-Michel Billette et Teresa Janz

Faits saillants

  • Environ 4,27 millions de Canadiens âgés de 12 ans et plus ont subi une blessure suffisamment grave pour limiter leurs activités quotidiennes en 2009-2010. Ce pourcentage représente 15% de la population, soit une hausse par rapport à la proportion de 13% enregistrée en 2001.
  • Les chutes constituaient la principale cause de blessure. Elles étaient à l'origine de 63% des blessures chez les personnes âgées, de la moitié des blessures chez les adolescents et de 35% d'entre elles chez les adultes en âge de travailler.
  • La proportion d'individus ayant subi une blessure était plus élevée chez les jeunes Canadiens âgés de 12 à 19 ans (27%). Cette proportion est près de deux fois supérieure à celle observée chez les adultes âgés de 20 à 64 ans (14%) et trois fois supérieure à celle des personnes âgées (9%).
  • Les deux tiers (66%) des blessures survenues chez les adolescents étaient liées à la pratique d'activités sportives. Chez les adultes âgés de 20 à 64 ans, les sports et le travail étaient liés à près de la moitié des blessures (47%). Chez les personnes âgées de 65 ans et plus, 55% des blessures sont survenues alors que les individus marchaient ou s'adonnaient à des tâches ménagères.

Introduction
Qui court le plus grand risque de blessure?
Où les blessures ont–elles lieu?
Quels types de blessures les gens subissent–ils?
Quelles sont les conséquences des blessures?
Quand les blessures sont–elles les plus susceptibles de se produire?
Pourquoi les blessures ont–elles lieu?
Résumé
Références

Introduction

Pratiquement tout le monde se blesse à un moment donné au cours de la vie. La gravité des blessures encourues peut varier d'une simple éraflure à des lésions requérant des soins médicaux, voire entraînant le décès. En 2007, 15 064 personnes sont décédées des suites d'une blessure (6 % des décès). De ces décès, 24 % étaient des suicides, 21 % étaient liés au transport, 18 % étaient le résultat d'une chute, 9 % étaient dus à un empoisonnement et 3 % étaient des homicides. Les blessures constituent la principale cause de décès chez les personnes de 1 à 341 ans et une cause importante d'hospitalisation, de déficience et d'incapacité chez les enfants, les jeunes adultes et les personnes âgées2.

En 2004, le fardeau économique estimé imposé à la société par les blessures volontaires et involontaires se chiffrait à 19,8 milliards de dollars, ce qui inclut les coûts directs des soins de santé et les coûts indirects liés à la baisse de productivité causée par l'hospitalisation, l'incapacité et les décès prématurés3.

Le présent article traite des blessures subies par les Canadiens de 12 ans et plus résidant dans des ménages privés et s'appuie sur des données provenant de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC). Les données de deux années successives ont été combinées afin de générer des estimations annuelles moyennes pour la période 2009–2010. Les trois groupes d'âge examinés sont les adolescents de 12 à 19 ans, les adultes en âge de travailler de 20 à 64 ans et les personnes âgées de 65 ans et plus, parce que les blessures qu'ils déclarent révèlent des tendances différentes. Les estimations sont fondées sur les données concernant la blessure limitant les activités la plus grave subie au cours de l'année qui a précédé l'enquête, de sorte qu'elles ne reflètent pas toutes les blessures. En outre, les blessures qui ont entraîné le décès ou le placement en institution ne sont pas incluses. Néanmoins, l'ESCC représente une source unique de données concernant la nature et le contexte des blessures que subissent les Canadiens.

Qui court le plus grand risque de blessure?

En 2009–2010, environ 4,27 millions de Canadiens de 12 ans et plus ont été blessés (annexe 1). Cela représente 15 % de la population de cette tranche d'âge, proportion en hausse par rapport aux 13 % enregistrés en 2001. Le graphique 1 révèle que la tendance varie en fonction de l'âge et du sexe des individus. C'est chez les jeunes Canadiens de 12 à 19 ans que la probabilité de subir une blessure était la plus élevée (27 %), c'est–à–dire deux fois celle observée chez l'ensemble des autres groupes d'âge (13 %). Les données donnent à penser que la prévalence des blessures a augmenté chez les adolescents au cours de la dernière décennie, surtout chez les filles, pour lesquelles la proportion ayant subi une blessure est passée de 18 % à 23 %.

De façon générale, les hommes étaient plus susceptibles que les femmes de se blesser mais les adolescents (de 12 à 19 ans) étaient ceux qui couraient le plus grand risque (30 %). De même, chez les femmes, les adolescentes (de 12 à 19 ans) étaient les plus susceptibles de subir une blessure (23 %).

Annexe 1 Nombres et pourcentages d'individus ayant subi une blessure limitant les activités au cours des 12 derniers mois, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010Annexe 1
Nombres et pourcentages d'individus ayant subi une blessure limitant les activités au cours des 12 derniers mois, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010

Graphique 1 Pourcentage d'individus ayant subi une blessure au cours de l'année précédente, par sexe et groupe d'âge, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2001 à 2010Graphique 1
Pourcentage d'individus ayant subi une blessure au cours de l'année précédente, par sexe et groupe d'âge, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2001 à 2010

Où les blessures ont–elles lieu?

Au Canada, 35 % des blessures ont eu lieu au cours d'activités sportives ou d'exercice. Les adolescents émergent comme le groupe le plus susceptible de subir une blessure liée aux sports (66 %). Cette proportion est plus de deux fois supérieure à celle observée pour les adultes en âge de travailler (29 %) et environ sept fois plus élevée que pour les personnes âgées (9 %) (graphique 2 et annexe 2)

Annexe 2 Activité au cours de laquelle la blessure est survenue chez les personnes ayant subi au moins une blessure au cours des 12 derniers mois, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010Annexe 2
Activité au cours de laquelle la blessure est survenue chez les personnes ayant subi au moins une blessure au cours des 12 derniers mois, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010

Graphique 2 Activité au cours de laquelle la blessure est survenue, par groupe d'âge, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010.Graphique 2
Activité au cours de laquelle la blessure est survenue, par groupe d'âge, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010

Chez les personnes âgées, les activités quotidiennes, telles que les tâches ménagères (27 %) et la marche (28 %), étaient à l'origine de plus de la moitié des blessures. Naturellement, c'est chez les adultes en âge de travailler que les blessures liées au travail étaient les plus fréquentes, représentant environ 18 % de l'ensemble des blessures. Selon une étude précédente, le tiers des blessures survenues au travail touchent les travailleurs de la catégorie des métiers, du transport et de la machinerie4.

Les blessures subies en tant que conducteur ou passager d'un véhicule automobile représentaient environ 5 % de l'ensemble des blessures mais cette estimation ne tient pas compte des personnes qui sont décédées ou qui ont été placées en établissement à la suite de la blessure.

Quels types de blessures les gens subissent–ils?

Les foulures et les entorses étaient, de loin, le type de blessure le plus fréquent (51 %), suivies par les fractures et les fêlures (17 %). Pour certains types de blessures, la proportion variait selon l'âge (graphique 3 et annexe 3). Les éraflures, les meurtrissures et les cloques représentaient environ 6 % de l'ensemble des blessures chez les personnes de 12 à 64 ans, mais plus du double chez les personnes âgées (14 %). Les adolescents (21 %) et les personnes âgées (26 %) étaient également plus susceptibles de subir des fractures et des fêlures que les adultes en âge de travailler (14 %).

Annexe 3 Type de blessure déclaré par les personnes ayant subi au moins une blessure au cours des 12 derniers mois, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010Annexe 3
Type de blessure déclaré par les personnes ayant subi au moins une blessure au cours des 12 derniers mois, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010

Graphique 3 Type de blessure, par groupe d'âge, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010Graphique 3
Type de blessure, par groupe d'âge, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010

Puisqu'une majorité des blessures déclarées étaient des entorses et des foulures, les parties du corps les plus fréquemment touchées étaient les mains/poignets et pieds/chevilles. Chez les adolescents, les parties du corps blessées le plus souvent étaient les pieds ou les chevilles (33 %), proportion plus de deux fois supérieure à celle déclarée par les personnes âgées (14 %). La même tendance caractérisait les blessures au poignet ou à la main, qui représentaient près de 22 % des blessures chez les adolescents comparativement à 14% chez les personnes âgées (voir Boîte 1 – Utilisation d'équipement de protection). On observe une tendance inverse pour les parties supérieures du corps (épaules, coudes et bras). Les blessures de ces parties représentaient 18 % de l'ensemble des blessures chez les personnes âgées, comparativement à 11 % chez les adolescents. Les blessures de la région lombaire étaient plus fréquentes chez les adultes en âge de travailler (16 %) que chez les personnes âgées (11 %) et les adolescents (5 %) (annexe 4)

Bien que la tête ne figurait pas parmi les cinq parties du corps les plus touchées, les blessures à la tête méritent d'être mentionnées en raison de leurs conséquences graves. En 2009–2010, environ 98 440 Canadiens (2,4 %) ont subi une blessure à la tête. De ceux-ci, 23 % (22 720) étaient des adolescents, 57 % (55 910), des adultes en âge de travailler et 20 % (19 810), des personnes âgées (annexe 4).

Annexe 4 Parties du corps touchées par les blessures chez les personnes ayant subi au moins une blessure au cours des 12 derniers mois, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010Annexe 4
Parties du corps touchées par les blessures chez les personnes ayant subi au moins une blessure au cours des 12 derniers mois, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010

Quelles sont les conséquences des blessures?

En 2009–2010, environ 2,29 millions de Canadiens ont reçu des soins médicaux prodigués par un spécialiste de la santé au cours des 48 heures suivant l'événement ayant occasionné la blessure (annexe 5). Cela représente 54 % des cas de blessures au sein de la population à domicile âgée de 12 ans et plus, proportion en baisse par rapport aux 64 % enregistrés en 2001. Un peu plus de la moitié (54%) des personnes ayant reçu des soins médicaux se sont rendues au service d'urgence d'un hôpital, environ une sur six (17 %) a consulté un médecin, 13 % se sont rendues à une clinique, et 17 % ont recherché d'autres types de traitements (p. ex., physiothérapeute, massothérapeute ou chiropraticien). Environ 6 % des personnes traitées ont été admises à l'hôpital pour une durée d'une nuit ou plus. Dix huit pour cent des personnes qui ont été soignées étaient toujours suivies par un professionnel de la santé au moment de l'enquête. Cette proportion variait de 9 % chez les adolescents à 25 % chez les personnes âgées.

Annexe 5 Type de traitement reçu par les personnes ayant subi au moins une blessure au cours des 12 derniers mois, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010Annexe 5
Type de traitement reçu par les personnes ayant subi au moins une blessure au cours des 12 derniers mois, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010

Quand les blessures sont–elles les plus susceptibles de se produire?

La probabilité de subir une blessure variait selon la saison et était légèrement plus élevée en été, période durant laquelle ont eu lieu 30 % des blessures. Le reste de la répartition saisonnière des blessures s'échelonne comme suit : 25 % en hiver, 23 % au printemps et 22 % à l'automne (voir annexe 6). Le risque de blessure variait aussi au cours de la journée; chez tous les groupes d'âge, près de la moitié des blessures ont eu lieu l'après midi (entre midi et 18 h). Le moment de la journée occupant le second rang variait selon le groupe d'âge. Chez les personnes âgées, près du tiers des blessures (31 %) sont survenues le matin, entre 6 h et midi, comparativement à 14 % dans le cas des adolescents. La tendance inverse se dégageait en soirée (de 18 h à minuit), moment de la journée au cours duquel 30 % des blessures subies par des adolescents se sont produites, comparativement à 18 % des blessures subies par des personnes âgées (graphique 4 et annexe 7).

Annexe 6 Saison durant laquelle la blessure la plus grave a été subie par les personnes ayant subi au moins une blessure au cours des 12 derniers mois, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010Annexe 6
Saison durant laquelle la blessure la plus grave a été subie par les personnes ayant subi au moins une blessure au cours des 12 derniers mois, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010

Annexe 7 Moment de la journée au cours duquel la blessure est survenue chez les personnes ayant subi au moins une blessure au cours des 12 derniers mois, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010Annexe 7
Moment de la journée au cours duquel la blessure est survenue chez les personnes ayant subi au moins une blessure au cours des 12 derniers mois, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010

Graphique 4 Moment de la journée au cours duquel la blessure est survenue, par groupe d'âge, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010.Graphique 4
Moment de la journée au cours duquel la blessure est survenue, par groupe d'âge, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010

Pourquoi les blessures ont–elles lieu?

Les principales causes de blessure sont les chutes et l'exercice trop intensif (graphique 5). Cela est digne d'intérêt car les chutes représentent la principale cause d'hospitalisation de personnes blessées au Canada5. Alors que la moitié (50 %) des blessures survenues chez les adolescents étaient dues à une chute, la proportion était encore plus élevée chez les personnes âgées (63 %). Les blessures résultant de la pratique d'activités sportives étaient principalement causées par des chutes. Chez les adolescents, trois chutes sur cinq étaient associées aux sports, tandis que chez les personnes âgées, les chutes étaient plus souvent dues à une perte d'équilibre ou à un faux-pas lors d'activités telles que la marche ou l'accomplissement de tâches ménagères (voir Boîte 2 – Personnes âgées et chutes). Les blessures causées par un exercice trop intensif ou un mouvement ardu étaient près de deux fois plus fréquentes chez les adultes en âge de travailler (27 %) que chez les personnes âgées (14 %) et les adolescents (15 %) (annexe 8).

Annexe 8 Cause des blessures chez les personnes ayant subi au moins une blessure au cours des 12 derniers mois, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010Annexe 8
Cause des blessures chez les personnes ayant subi au moins une blessure au cours des 12 derniers mois, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010

Graphique 5 Cause de la blessure, par groupe d'âge, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010.Graphique 5
Cause de la blessure, par groupe d'âge, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2009–2010

Résumé

D'un point de vue de santé publique, les blessures sont une importante cause de préoccupation chez les Canadiens de tous âges. La plupart des résultats présentés dans cet article sont en harmonie avec les tendances décrites dans le cadre d'études précédentes fondées sur l'ESCC de 20016,7. Par exemple, les adolescents constituent le groupe qui se blesse le plus fréquemment, et les blessures qu'ils subissent ont lieu principalement au cours d'activités sportives. L'exercice trop intensif est une cause importante de blessures chez la population en âge de travailler et, chez les personnes âgées, les blessures sont le plus souvent causées par des chutes survenant lors d'activités telles que l'accomplissement de tâches ménagères ou la marche.

Jean-Michel Billette et Teresa Janz sont analystes à la Division de la statistique de la santé.

Références

  1. Statistique Canada. Les principales causes de décès au Canada (Produit 84-215-XWE au catalogue de statistique Canada). 2010 [site consulté le 3 juin 2011].
  2. Statistique Canada. Blessures limitant les activités, 2009 ( 82-625-X au catalogue de Statistique Canada). 2010 [site consulté le 3 juin 2011].
  3. SAUVE-QUI-PENSE. Le fardeau économique des blessures au Canada. SAUVE-QUI-PENSE, Toronto, 2009 [site consulté le 3 juin 2011].
  4. Wilkins, Kathryn et Susan G. Mackenzie. "Les blessures au travail". Rapports sur la santé ( 82-003-X au catalogue de Statistique Canada). 2007 [site consulté le 3 juin 2011]; 18(3): 1-19.
  5. Institut canadien d'information sur la santé. "Les hospitalisations à la suite d'une blessure et le statut socioéconomique". Analyse en bref. 2010 [site consulté le 3 juin 2011].
  6. Mo, Frank, Michelle C. Turner, Daniel Krewski et Joav Merrick. "Adolescent injuries in Canada: findings from the Canadian Community Health Survey, 2000-2001". International Journal of Injury Control and Safety Promotion. 2006; 13(4): 235-244.
  7. Wilkins, Kathryn et Evelyn Park. "Blessures". Rapports sur la santé ( 82-003-X au catalogue de Statistique Canada). 2004 [site consulté le 3 juin 2011]; 15(3): 47-52.
Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :