Boîte

Boîte 1 – Utilisation d'équipement de protection

Moins de la moitié des Canadiens s'adonnant à des sports, tels que la bicyclette, le patin à roues alignées, le ski alpin, la planche à neige et la planche à roulettes, ont déclaré porter un casque. Un examen plus détaillé indique que, pour certains sports, comme le ski alpin et la planche à neige, les adolescents sont plus susceptibles que les autres de porter un casque. Autrement dit, environ trois adolescents sur cinq portent un casque pour faire du ski alpin ou de la planche à neige, comparativement à environ deux personnes sur cinq dans les autres groupes d'âge. Les adolescents (31%) sont par contre moins susceptibles de déclarer le port systématique du casque de vélo comparativement aux adultes (38%) et aux personnes âgées (39%).

Même si 22 % des blessures subies par des adolescents étaient des blessures de la main ou du poignet, moins d'un adolescent sur dix a déclaré porter systématiquement des protège-poignets lors de la pratique du patin à roues alignées, de la planche à neige ou de la planche à roulettes.

Boîte 2 – Personnes âgées et chutes

Les chutes chez les personnes âgées constituent une importante préoccupation parce qu'elles peuvent avoir des conséquences graves telles que des blessures, une incapacité, l'hospitalisation, voire le décès. Par exemple, un rapport publié en 2005 par l'Agence de la santé publique du Canada1 mentionnait que 20 % des personnes âgées s'étant fracturé la hanche décédaient au cours de l'année suivant la blessure.

Chez les personnes âgées, la plupart des chutes sont causées par une perte d'équilibre ou un faux-pas (60 %). Chez celles de 65 à 79 ans, plus de la moitié de ces chutes se produisent à l'extérieur (53 %). Chez les personnes âgées de 80 ans et plus, ces chutes sont plus susceptibles de se produire à l'intérieur (63%) qu'à l'extérieur (37%). (ESCC 2009 – Vieillissement en santé).

Les chutes des personnes âgées sont également associées à l'utilisation d'escaliers (13 %) et à des problèmes de santé tels que des étourdissements, des évanouissements, une faiblesse soudaine ou des genoux qui « lâchent » (8 %).

Références

  1. Agence de la santé publique du Canada. Rapport sur les chutes des aînés au Canada. 2005 [site consulté le 3 juin 2011].
Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :