Guide de l'utilisateur

Contexte
Description
Structure de codage des régions sociosanitaires
Fichiers de correspondance
Fichiers des limites
Données pour la projection
Remerciements

Tableaux et annexes

Contexte

Au cours des dernières années, les demandes se sont accrues en ce qui a trait à des données pertinentes sur la santé au niveau des « collectivités ». De ce fait, les régions sociosanitaires sont devenues des unités géographiques importantes, grâce auxquelles des données sur la santé et des données connexes sont produites.

Les régions sociosanitaires sont des régions administratives établies en vertu de la loi par les ministères provinciaux de la santé. Ces régions administratives représentent des secteurs géographiques relevant des conseils d'administration des hôpitaux ou des autorités sanitaires régionales. Étant des régions administratives provinciales, les régions sociosanitaires sont sujettes à des changements.

Depuis la dernière mise à jour de cette publication en 2005, peu de modifications ont été apportées aux régions sociosanitaires par les provinces. Les changements qui ont eu lieu comprennent une petite modification des limites au Nouveau–Brunswick et l'abolissement des régions sociosanitaires à l'Île–du–Prince–Édouard. Les codes des régions sociosanitaires de l'Alberta ont été mis à jour pour refléter ceux utilisés par Alberta Health and Wellness. Le produit Régions sociosanitaires 2007 – Limites et correspondance avec la géographie du recensement reflète les limites en vigueur en décembre 2007 et fournit les liens avec les régions géographiques des recensements de 2001 et de 2006.

Description

Le terme générique « région sociosanitaire » s'applique à toute une gamme de régions administratives au Canada, qui sont définies par les ministères provinciaux de la Santé. Afin d'assurer la couverture complète du Canada, chaque territoire du Nord constitue une région sociosanitaire.

Le tableau qui suit décrit les régions sociosanitaires, selon la province, et comporte un renvoi aux dispositions législatives provinciales en vertu desquelles ces régions ont été définies.

Tableau 1 Régions sociosanitaires et dispositions législative pertinente, selon la province, 2007

Structure de codage des régions sociosanitaires

On utilise un code numérique à quatre chiffres pour identifier de façon distincte les régions sociosanitaires. Les deux premiers chiffres correspondent à la province, et les deux derniers, à la région sociosanitaire. Ces codes sont les mêmes que ceux utilisés par les ministères provinciaux de la santé. Dans le cas des provinces où il n'existe pas de code numérique, un code à deux chiffres est attribué. L'Ontario utilise un code à quatre chiffres pour les circonscriptions sanitaires. Ce code a été réduit et on a conservé uniquement les deux derniers chiffres pour assurer l'uniformité de la structure de codage des régions sociosanitaires au niveau national. Étant donné que l'on compte deux ensembles de régions sociosanitaires en Ontario, dont les rapports hiérarchiques ne correspondent pas exactement, les codes sont uniques à la province. Les codes des régions sociosanitaires de l'Alberta ont été  mis à jour pour refléter les codes utilisés par Alberta Health and Wellness.

Les noms des régions sociosanitaires correspondent aussi aux noms officiels utilisés par les provinces.

Voir l'annexe 1 : Régions sociosanitaires 2007 (noms et codes)

Fichiers de correspondance

La production des données au niveau de la région sociosanitaire nécessite des outils de codage géographique. Étant donné que le découpage géographique du recensement ne tient pas compte des limites des régions sociosanitaires provinciales, un fichier de correspondance permet le couplage des régions sociosanitaires et des unités géographiques du recensement qui en font partie. Ces fichiers de correspondance reposent sur la plus petite unité géographique pertinente du recensement.

Afin de permettre l'utilisation de diverses sources pour la production de données au niveau de la région sociosanitaire, des liens ont été créés avec les régions géographiques des Recensements de 2006 et de 2001. Le cliché d'enregistrement de ces fichiers de correspondance comprend le code à sept chiffres de la Classification géographique type (CGT). Le code de la CGT représente uniquement les subdivisions de recensement (SDR).

La plupart des régions sociosanitaires comprennent des SDR entières (voir le tableau 2). Toutefois, certaines d'entre elles ne correspondent pas aux municipalités. Pour les Recensements de 2006 et de 2001, le couplage a été fait au niveau de l'aire de diffusion (AD) pour la plupart des provinces et au niveau de l'îlot pour l'Ontario (RLISS), le Manitoba, la Saskatchewan, la Colombie Britannique, l'Alberta. Même ces petites régions géographiques (AD/îlots) chevauchent parfois les limites des régions sociosanitaires. Le cas échéant, en collaboration avec la province concernée, on a assigné l'entièreté de l'AD (ou de l'îlot) à une seule région sociosanitaire de façon à obtenir le « meilleur ajustement possible » à la géographie du recensement.

D'autres sources de données s'appuient sur les codes postaux pour établir la référence géographique des enregistrements de données. Ces données sont d'abord converties en fonction des unités géographiques du recensement au moyen du Fichier de conversion des codes postaux de Statistique Canada, puis reliées aux régions sociosanitaires d'après le fichier de correspondance.

Des fichiers de correspondance ont été transmis par l'Alberta (Alberta Treasury a fourni des fichiers où les régions sociosanitaires étaient reliées aux îlots de diffusion de 2006), la Colombie-Britannique (BC Stats a fourni des fichiers où les régions sociosanitaires étaient reliées aux AD de 2006), le Québec (le ministère de la Santé et des Services sociaux a fourni des fichiers où les régions sociosanitaires étaient reliées aux AD  de 2006) et le Manitoba (Manitoba Health a fourni des fichiers où les régions sociosanitaires étaient reliées aux AD  de 2006).

Tableau 2 Définitions des régions géographiques du recensement

Les fichiers de correspondance entre les aires de diffusion/îlots de diffusion et les régions sociosanitaires (AD/îlots et RSS) fournis dans cette publication sont disponibles selon un format .CSV (valeurs séparées par des virgules) pour chaque province et pour les territoires du Nord.

Cliché d'enregistrement

Le cliché d'enregistrement des fichiers figure dans les tableaux suivants.

Tableau 3 : Cliché d'enregistrement du fichier de correspondance entre les régions sociosanitaires et celles du Recensement de 2006

 

Tableau 4 : Cliché d'enregistrement du fichier de correspondance entre les régions sociosanitaires et celles du Recensement de 2001

Régions sociosanitaires et régions géographiques types

La plupart des régions sociosanitaires peuvent être décrites comme des regroupements de comtés (divisions de recensement) ou de municipalités (subdivisions de recensement). Cette description s'applique tout particulièrement dans les provinces de l'Atlantique, au Québec et en Ontario (avec certaines exceptions mineures dans le nord de l'Ontario). Dans les provinces de l'Ouest, les régions sociosanitaires sont moins susceptibles de suivre les limites des divisions ou des subdivisions de recensement.

Le tableau qui suit présente le nombre de subdivisions de recensement qui se retrouvent dans plus d'une région sociosanitaire, selon la province.

Tableau 5 : Subdivisions de recensement liées à plus d'une région sociosanitaire

Fichiers des limites

Les limites des régions sociosanitaires comprises dans le présent document sont fondées sur les unités géographiques du Recensement de 2006 et 2001. On a utilisé la plus petite unité géographique disponible comme élément de base pour définir les régions sociosanitaires. En général, les limites législatives respectent ces unités, mais ne respectent pas les AD et les îlots de diffusion une fois que les limites législatives sont numérisées. Dans toutes les provinces, sauf la Colombie Britannique,l'Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba et l'Ontario (RLISS) c'est l'aire de diffusion qui sert à définir les régions sociosanitaires. Cependant, dans plusieurs cas, les limites législatives physiques divisent les AD. Dans les provinces de l'Ouest, l'AD ne constitue pas la limite idéale et pourrait entraîner une distorsion additionnelle si elle était utilisée comme unité de base. Par conséquent, on a utilisé l'îlot de diffusion, afin d'améliorer la précision de ces limites. Malgré cette précision améliorée, les fichiers des limites ne correspondent pas toujours aux limites juridiques véritables reconnues par les provinces, ce qui créé plusieurs cas de division dans les îlots de diffusion.

Les limites qui ne respectent pas la géométrie de STC (les divisions) ont été numérisées en utilisant de cartes, des couches spatiales et/ou des descriptions fournies grâce à la collaboration des autorités de chaque province.

Méthode utilisée pour créer les fichiers des limites des régions sociosanitaires 2008

Les procédures de mise à jour des fichiers numériques des limites ont été effectuées en utilisant les outils suivants : ESRI ® ArcGIS TM 9.2, ESRI ® ArcCatalog TM 9.2, Microsoft ® Access 2002 and Microsoft ® Excel 2002.

1. Provinces n'ayant déclaré aucun changement géographique depuis 2005

Les limites géographiques sont demeurées inchangées depuis la mise à jour de 2005 dans la majorité des provinces et dans tous les territoires. Les personnes–ressources des ministères de la Santé de  Terre-Neuve-et-Labrador, de la Nouvelle–Écosse, du Nouveau–Brunswick, du Québec, de l'Ontario, du Manitoba, de la Saskatchewan, de l'Alberta, de la Colombie–Britannique, du Yukon, des Territoires du Nord–Ouest et du Nunavut n'ont déclaré aucune modification des limites des régions sociosanitaires.

2. Modification des limites – Fichiers de correspondance créés par Statistique Canada

Au Nouveau–Brunswick, la SDR de Cambridge-Narrows village (population 717) a été réaffectée de la Région 2 à la Région 3.

En novembre 2005, l'Île-du-Prince-Édouard a officiellement dissous les quatre régions sociosanitaires. À compter de juin 2008, les trois comtés (divisions de recensement) existants constitueront un autre ensemble de limites pour lequel les données infraprovinciales pertinentes de l'ESCC pourront être conservées.  

En 2008, les autorités de la santé de la Colombie-Britannique ont utilisé les îlots au lieu des aires de diffusion pour déterminer les liens entre les régions sociosanitaires et le Recensement. Ceci a eu pour effet d'augmenter le nombre de divisions de SDR de 6 à 19.

Formats des fichiers des limites

Toutes les limites numériques des régions sociosanitaires de cette publication sont disponibles en deux formats : format « shapefile » de Environmental Systems Research Institute (ESRI)® et format tableau de MapInfo®, version 9.5.

Le fichier « shapefile » ESRI® vient en version « zip ». Ce fichier s'ouvre pour fournir quatre fichiers avec des extensions différentes: (DBF, SHP, PRJ et SHX).

Le fichier en format MapInfo® (©Pitney Bowes Software Inc.) vient aussi en version « zip ». Ce fichier s'ouvre pour fournir quatre fichiers avec des extensions différentes: ( TAB, DAT, ID et MAP).

Les fichiers des limites sont fournis dans un fichier national des limites et dans des fichiers individuels des limites des provinces.

Données pour la projection

Le système de projection de coordonnées diffusé pour les fichiers des limites des régions sociosanitaires est le suivant :

Projection conique conforme de Lambert
    Système de référence = NAD83
    Unités = mètres
    Sphéroïde = GRS 1980

Paramètres :  
   1er parallèle de référence : 49° 00' 00"
    2e parallèle de référence : 77° 00' 00''
    Méridien central : -91° 52' 00''
    Latitude de l'originale de la projection : 63° 23' 26.43''
    Abscisse fictive : 6200000
    Ordonnée fictive : 3000000

Remerciements

La Division de la statistique de la santé a travaillé en étroite collaboration avec les ministères provinciaux de la Santé et la Division de la géographie de Statistique Canada pour produire le présent document. Le Bureau de la statistique de la Colombie–Britannique,  le Conseil du Trésor de l'Alberta, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et le ministère de la Santé du Manitoba ont aussi contribué directement à ces travaux en fournissant les fichiers de correspondance des régions sociosanitaires et des régions géographiques du recensement.

Date de modification :