Diabète

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Importance de l'indicateur
Contexte
Faits saillants et graphiques
Bibliographie
Autres études

La prévalence du diabète est fondée sur les personnes âgées de 12 ans et plus qui ont déclaré qu'un professionnel de la santé avait diagnostiqué qu'elle faisait du diabète. Cela comprend les femmes âgées de 15 ans et plus qui ont déclaré avoir reçu un diagnostic de diabète gestationnel. La définition utilisée ne fait pas la distinction entre le diabète de type 1 et celui de type 2.

Importance de l'indicateur

Le diabète est un important indicateur de la santé de la population, à cause de sa prévalence croissante, de son association à des facteurs de risque liés au mode de vie et de ses lourdes conséquences. Les complications fréquentes du diabète comprennent la maladie cardiaque et l'accident vasculaire cérébral, les problèmes de la vue ou la cécité, l'insuffisance rénale et des lésions nerveuses1.

Contexte

La prévalence du diabète de type 2 est à la hausse dans le monde entier2. Anciennement considéré comme une maladie des adultes et des personnes âgées, le diabète se manifeste maintenant chez les enfants3,4. Le fardeau qu'impose le diabète comprend le raccourcissement de l'espérance de vie et la diminution du nombre d'années vécues en bonne santé, ainsi que le coût des soins de santé pour les personnes atteintes.

Le vieillissement de la population est le plus important changement démographique ayant une incidence sur la prévalence du diabète à l'échelle mondiale. Même si les taux d'incidence demeuraient stables, comme le nombre de personnes âgées augmente, la prévalence globale du diabète augmenterait2,5.

Faire de l'embonpoint ou être obèse représente un important facteur de risque de diabète6. Les pourcentages croissants de Canadiens classés dans ces catégories7 pourraient faire augmenter la prévalence du diabète.

L'activité physique réduit le risque d'être atteint de diabète et inhibe l'évolution de la maladie en augmentant la sensibilité à l'insuline. Même après avoir pris en considération l'effet de l'indice de masse corporelle (IMC) ainsi que d'autres facteurs, l'incidence du diabète était plus élevée chez les personnes inactives5.

Les antécédents familiaux (parent ou frère ou sœur diabétique) étaient associés à un risque accru d'être atteint de diabète5. Cette constatation pourrait témoigner d'une prédisposition génétique, mais il n'en reste pas moins que l'adoption des mêmes comportements et la sensibilisation accrue à la maladie entraînant le dépistage pourraient être des facteurs associés au lien avec les antécédents familiaux.

Certaines associations entre le statut socioéconomique et le diabète ont été mises en évidence dans une étude canadienne selon laquelle les personnes n'ayant pas terminé leurs études secondaires étaient plus susceptibles que les autres de déclarer un diagnostic de diabète. Cependant, après neutralisation de l'effet du sexe, des antécédents familiaux et des facteurs liés au mode de vie, le niveau de scolarité n'était plus associé à la manifestation du diabète5.

Faits saillants et graphiques

Tendance temporelle

Description

Graph 7.1 - Pourcentage normalisé selon l'âge de personnes  déclarant avoir reçu un diagnostic de diabète, selon le sexe, population à  domicile de 12 ans et plus, Canada, 2000–2001, 2003, 2005, 2007 et 2008.

  • Comme dans d'autres pays2, la prévalence autodéclarée du diabète au Canada a augmenté aussi bien chez les hommes que chez les femmes de 2000–2001 à 2008, même après avoir tenu compte de l'effet du vieillissement de la population.
  • Une combinaison de facteurs démographiques, de facteurs liés au mode de vie et de facteurs cliniques pourrait expliquer cette croissance5, à savoir :

  • une diminution de la mortalité liée au diabète;

  • l'accroissement de la prévalence de l'embonpoint et de l'obésité, qui représente un facteur de risque important;

  • l'application de critères diagnostiques plus généraux qui a une incidence sur le nombre de cas dépistés;

  • la sensibilisation croissante des médecins et des membres du public à la maladie qui pourrait donner lieu à un accroissement du nombre de cas dépistés.

  • Les hommes étaient systématiquement plus susceptibles que les femmes de déclarer un diagnostic de diabète.

Note : Normalisation selon l'âge par la méthode directe en prenant pour référence la population canadienne de 1991.

Groupe d'âge et sexe

Description

Description

Graph 7.2 - Pourcentage  de personnes déclarant avoir reçu un diagnostic de diabète, selon le groupe  d'âge et le sexe, population à domicile de 12 ans et plus, Canada, 2008 .

  • En 2008, 6,3 % des hommes (900 000) et 5,4 % des femmes (800 000) âgés de 12 ans ou plus ont déclaré avoir reçu un diagnostic de diabète. Le nombre réel de personnes diabétiques est vraisemblablement encore plus élevé8, parce que de nombreuses personnes faisant du diabète pourraient ne pas en être conscientes.
  • La prévalence du diabète augmente avec l'âge : un homme âgé sur 6 et une femme âgée sur 7 ont déclaré un diagnostic de diabète, comparativement à moins d'une personne de 12 à 24 ans sur 200.
  • Dans l'ensemble, le diagnostic de diabète était plus susceptible d'être posé chez les hommes que chez les femmes, particulièrement pour les 55 ans et plus. Les femmes dans le groupe d'âge 25 à 34 ans étaient plus susceptibles que les hommes de déclarer avoir reçu ce diagnostic.

Province

Description

Graph 7.3 - Pourcentage  normalisé selon l'âge de  personnes  déclarant avoir reçu un diagnostic de diabète, population à domicile de 12 ans  et plus, Canada, provinces et territoires, 2008 .

  • La prévalence normalisée selon l'âge du diabète varie dans une certaine mesure selon la région du Canada. Les résidents de Terre–Neuve–et–Labrador et du Nouveau–Brunswick étaient plus susceptibles que l'ensemble des Canadiens de déclarer un diagnostic de diabète.
  • Par contre, les résidents de la Colombie–Britannique et du Yukon étaient moins susceptibles de faire cette déclaration.
  • Les pourcentages étaient significativement différents de la moyenne nationale, même après avoir tenu compte des différences de structure par âge entre les populations de ces provinces et territoires.

Note : Normalisation selon l'âge par la méthode directe en prenant pour référence la population canadienne de 1991.

Bibliographie

1. Agence de la santé publique du Canada. 2009. Complications associées au diabète.

2. Wild S., G. Roglic, A. Green et coll. 2004. « Global prevalence of diabetes: estimates for the year 2000 and projections for the year 2030 », Diabetes Care, vol. 27, no 5, p. 1047 à 1053.

3. American Diabetes Association. 2000. « Type 2 diabetes in children and adolescents », Diabetes Care, vol. 23, no 3, p. 381 à 389.

4. Harris S.B., B.A. Perkins et E. Walen–Brough. 1996. « Non–insulin–dependent diabetes mellitus among First Nations children », Canadian Family Physican, no 42, p. 869 à 876.

5. Millar W.J. et T.K. Young. 2003. « Évolution du diabète : prévalence, incidence et facteurs de risque », Rapports sur la santé, produit no 82-003 au catalogue de Statistique Canada, vol. 14, no 3, p. 39 à 52.

6. Haslam D.W. et W.P.T. James. 2005. « Obesity », The Lancet, vol. 366, p. 1197 à 1209.

7. Tjepkema M. 2006. « Obésité chez les adultes », Rapports sur la santé, produit no 82-003 au catalogue de Statistique Canada, vol. 17, no 3, p. 9 à 26.

8. Young T.K. et C.A. Mustard. 2001. « Undiagnosed diabetes: does it matter? », JAMC, vol. 164, no 1, p. 24 à 28.

Autres études

James R., T.K. Young, C.A. Mustard et J. Blanchard. 1997. « La santé des diabétiques au Canada », Rapports sur la santé, produit no 82-003 au catalogue de Statistique Canada, vol. 9, no 3, p. 53 à 59.

Ng E., K. Dasgupta et J.A. Johnson. 2008. « Un algorithme permettant de différencier les diabétiques qui participent à l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes », Rapports sur la santé, produit no 82-003 au catalogue de Statistique Canada, vol. 19, no 1, p. 77 à 86.

Sanmartin C. et J. Gilmore. 2008. « Diabète – Prévalence et pratiques en matière de soins », Rapports sur la santé, produit no 82-003 au catalogue de Statistique Canada, vol. 19, no 3, p. 63 à 68.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :