Titulaires d'un diplôme d'études secondaires

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Importance de l'indicateur
Contexte
Faits saillants et graphiques
Bibliographie
Autres études

L'obtention du diplôme d'études secondaires représente la population âgée de 25 à 29 ans qui a obtenu un diplôme d'études secondaires ou l'équivalent.

Importance de l'indicateur

Sur le plan individuel, l'obtention du diplôme d'études secondaires est une mesure du niveau de scolarité et du statut socioéconomique. Collectivement, le pourcentage de la population possédant un diplôme d'études secondaires peut être une mesure indirecte des conditions qui facilitent la poursuite d'études ou qui nuisent à celles–ci.

Contexte

Il existe une forte relation entre le niveau de scolarité des parents et celui de leurs enfants. Les parents qui ont décroché au secondaire étaient plus susceptibles d'avoir des enfants qui en ont fait de même que ceux qui ont obtenu le diplôme. Les facteurs qui entrent en jeu comprennent les attentes des parents, l'imitation de modèles et la capacité de naviguer dans le système d'enseignement1,2.

Le nombre de frères et sœurs est un facteur que l'on a associé au niveau de scolarité, peut–être parce que les ressources familiales sont plus disséminées dans un ménage comptant beaucoup d'enfants, si bien que chaque enfant est moins susceptible d'avoir les ressources nécessaires pour poursuivre des études1,2.

Alors que travailler un nombre modéré d'heures tout en fréquentant l'école est bénéfique, le fait de travailler plus de 20 heures par semaine est associé au décrochage1,3. Ce nombre d'heures de travail peut témoigner de priorités personnelles ou d'un besoin économique. Quoi qu'il en soit, il empêche vraisemblablement l'étudiant de faire ses devoirs.

Les élèves du secondaire ayant peu d'amis projetant d'entreprendre des études postsecondaires étaient moins susceptibles de poursuivre eux–mêmes leurs études2.

Le fait d'assumer des responsabilités familiales à un âge précoce, par exemple en ayant un enfant ou en formant une relation conjugale, est associé à un plus faible niveau de scolarité1,2.

Les personnes ne vivant pas dans une famille intacte (famille biparentale, non reconstituée) étaient moins susceptibles que les autres de terminer leurs études secondaires1.

Être de sexe masculin et d'origine autochtone était associé à l'abandon des études secondaires2.

Faits saillants et graphiques

Tendance temporelle

Description

Description

Graphique 5.1 - Pourcentage de la population de 25 à  29 ans titulaire d'un diplôme d'études secondaires, Canada, provinces et  territoires, 1996, 2001 et 2006

  • En 2006, 87 % des personnes âgées de 25 à 29 ans possédaient un diplôme d'études secondaires, en hausse comparativement aux 72 % enregistrés 10 ans plus tôt.
  • De 1996 à 2006, le pourcentage de diplômés du secondaire a augmenté dans toutes les provinces et tous les territoires.
  • Au cours de la période de dix ans, l'Ontario et la Colombie–Britannique affichaient systématiquement la proportion élevée de diplômés chez les personnes de 25 à 29 ans.
  • Le Nunavut et les Territoires du Nord–Ouest comptaient les pourcentages les plus faibles de titulaires d'un diplôme d'études secondaires parmi le groupe des 25 à 29 ans. Ces faibles pourcentages pourraient refléter, en partie, la migration interprovinciale/territoriale des personnes possédant un diplôme d'études secondaires ou de niveau plus élevé.

Bibliographie

1. Hango D. et P. de Broucker. 2007. Cheminements des jeunes Canadiens des études au marché du travail : résultats de l'Enquête auprès des jeunes en transition, produit no 81-595 au catalogue de Statistique Canada, no 054 (novembre).

2. Tomkowicz J. et T. Bushnik. 2003. Qui poursuit des études postsecondaires et à quel moment : parcours choisis par les jeunes de 20 ans, produit no 81-595 au catalogue de Statistique Canada, no 006 (juillet).

3. Bushnik T. 2003. Étudier, travailler et décrocher : Relation entre le travail pendant les études secondaires et le décrochage scolaire, produit no 81-595 au catalogue de Statistique Canada, no 004 (mai).

Autres études

Statistique Canada. 2008. Portrait de la scolarité au Canada, Recensement de 2006, produit no97-560 au catalogue de Statistique Canada, Ottawa, Ontario.

Signaler un proble sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :