Rapports sur la santé

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.








Une revue à comité de lecture canadienne consacrée à la recherche sur la santé des populations et les services de santé

Février 2013

Dynamique du renoncement au tabac et qualité de vie liée à la santé chez les Canadiens

par Margot Shields, Rochelle E. Garner et Kathryn Wilkins

Plusieurs dizaines d’années de recherche ont permis d’établir la relation causale entre l’usage du tabac et divers effets néfastes sur la santé. Il en est résulté des dispositions législatives antitabac (dont des interdictions de fumer et des exigences relatives à l’affichage de mises en garde sur les paquets de cigarettes), les normes sociales ont évolué et le pourcentage de fumeurs chez les Canadiens de 15 ans et plus a diminué, passant de 35 % en 1985 à 17 % en 2010.


Usage du tabac, renoncement au tabac et risque de maladie du cœur : une étude de suivi sur 16 ans

par Margot Shields et Kathryn Wilkins

Les maladies du cœur, qui constituent la deuxième cause de décès au Canada, étaient à l’origine d’un peu plus de 20 % de l’ensemble des décès en 2009. Il y a 30 ans de cela, dans son rapport intitulé The Health Consequences of Smoking: Cardiovascular Disease, le Directeur du Service de santé publique des États-Unis concluait à l’existence d’une relation causale entre l’usage du tabac et l’insuffisance coronaire chez les hommes et chez les femmes.