Rapports sur la santé
La prévalence et les corrélats des pratiques de lutte contre les infections en milieu de travail au Canada entre juillet et septembre 2020

par Peter M. Smith, Brendan T. Smith, Christine Warren, Faraz Vahid Shahidi, Sarah Buchan et Cameron Mustard

Date de diffusion : le 17 novembre 2021

DOI: https://www.doi.org/10.25318/82-003-x202101100002-fra

Résumé

Contexte

Il existe d’importantes lacunes en matière d’information quant à la prévalence et la répartition des pratiques de lutte contre les infections dans les milieux de travail qui poursuivent leurs activités sur place pendant la pandémie de COVID-19.

Données et méthodologie

Pour combler ces lacunes, le présent article porte sur la prévalence des pratiques de lutte contre les infections en milieu de travail chez les personnes occupant un emploi et ayant participé à l’Enquête sur la population active de Statistique Canada au cours des mois de juillet, août et septembre 2020 (n = 53 316). L’article vise également à déterminer les facteurs sociodémographiques, professionnels et relatifs au milieu de travail selon le niveau et le type de pratique de lutte contre les infections en milieu de travail. Les pratiques de lutte contre les infections comprennent la réorganisation du milieu de travail pour permettre la distanciation physique, l’accès accru à des installations de désinfection et de lavage des mains, le renforcement des protocoles de nettoyage et l’accès à de l’équipement de protection individuelle. Des modèles de régression multivariés ont été utilisés pour examiner le nombre de pratiques de lutte contre les infections en place et l’absence de pratiques de lutte contre les infections spécifiques.

Résultats

Des niveaux généralement élevés de protection des travailleurs ont été déclarés (15 % des répondants de l’échantillon comptaient trois pratiques de lutte contre les infections en milieu de travail et 72 % en avaient quatre ou plus). Cependant, certains sous-groupes de travailleurs étaient proportionnellement moins nombreux à avoir en place des pratiques de lutte contre les infections. Il s’agissait notamment des travailleurs de sexe masculin, de ceux ayant un niveau de scolarité moins élevé, une ancienneté professionnelle plus courte ou un travail non permanent, et de ceux travaillant dans les secteurs de l’agriculture, de la construction, du transport et de l’entreposage, et de l’éducation.

Interprétation

Dans un grand échantillon d’employés canadiens, on a observé des niveaux généralement élevés de pratiques de lutte contre les infections en milieu de travail pour réduire la transmission de la COVID-19. Les groupes présentant des niveaux moins élevés de pratiques de lutte contre les infections comprenaient les travailleurs au début de leur emploi, les travailleurs ayant un faible niveau de scolarité et certains groupes d’industries.

Mots-clés

Canada, COVID-19, désinfection des mains, distanciation physique, équipement de protection individuelle, lutte contre les infections, milieu de travail, populations vulnérables.

Auteurs

Peter M. Smith (psmith@iwh.on.ca) travaille pour l’Institut de recherche sur le travail et la santé, à Toronto, en Ontario, l’École de santé publique Dalla Lana, au sein de l’Université de Toronto, et le Département d’épidémiologie et de médecine préventive de l’Université Monash, en Australie. Brendan T. Smith et Sarah Buchan travaillent pour l’École de santé publique Dalla Lana, et Santé publique Ontario, à Toronto, en Ontario. Christine Warren travaille pour Santé publique Ontario. Faraz Vahid Shahidi et Cameron Mustard travaillent pour l’Institut de recherche sur le travail et la santé, et l’École de santé publique Dalla Lana.

 

Ce que l’on sait déjà sur le sujet ?

  • Bien que le milieu de travail ait été désigné comme un environnement potentiellement crucial dans la transmission de la COVID-19, de grandes lacunes subsistent en matière d’information concernant le type et le nombre de pratiques de lutte contre les infections dans les milieux de travail qui poursuivent leurs activités sur place. En outre, les données ne permettent pas de déterminer s’il existe des différences quant aux pratiques de lutte contre les infections selon les groupes socioéconomiques, les groupes professionnels ou les milieux de travail.

Ce qu’apporte l’étude ?

  • Dans un échantillon d’employés rémunérés qui travaillaient la plupart de leurs heures à l’extérieur de leur domicile pour la période de juillet à septembre 2020, l’étude a montré des niveaux généralement élevés de pratiques de lutte contre les infections autodéclarées sur le lieu de travail.
  • Cependant, certains sous-groupes d’employés étaient proportionnellement moins nombreux à avoir accès à des pratiques de lutte contre les infections en milieu de travail. Il s’agissait notamment des travailleurs de sexe masculin, de ceux ayant un niveau de scolarité moins élevé, une ancienneté professionnelle plus courte ou un travail non permanent, et de ceux travaillant dans les secteurs de l’agriculture, de la construction, du transport et de l’entreposage, et de l’éducation.
  • Les groupes présentant des niveaux plus élevés de pratiques de lutte contre les infections comprenaient les employés du commerce de détail et du secteur de l’hébergement et des services de restauration, ainsi que les employés dont les employeurs ont plusieurs emplacements ou qui offrent aux travailleurs la possibilité de travailler partiellement ou entièrement à domicile.

End of text box

Introduction

La pandémie de COVID-19 a de profondes répercussions sur la nature et la disponibilité du travail dans le mondeNote 1Note 2. Dans le cadre de l’action de santé publique face à l’épidémie de COVID-19, les gouvernements du Canada ont fermé les lieux de travail non essentiels. Ainsi, un grand nombre de travailleurs est passé au travail à distance, tandis que d’autres ont perdu leur emploi ou ont vu leurs heures de travail considérablement réduitesNote 3Note 4. Malgré ces changements, il reste un nombre important de Canadiens qui travaillent toujours sur place, et ces emplois impliquent souvent des interactions avec les collègues et le public. Du fait de leur présence sur place, ces travailleurs courent un risque accru d’être exposés à la COVID-19, par rapport aux travailleurs qui peuvent travailler à domicile, et montrent une variation supplémentaire du risque liée aux caractéristiques de la profession et au risque accru de contracter la COVID-19 (p. ex. en cas de contact avec le public)Note 5.

Bien que le milieu de travail ait été désigné comme un environnement potentiellement crucial dans la transmission de la COVID-19Note 6, de grandes lacunes subsistent en matière d’information concernant le type et le nombre de pratiques de lutte contre les infections dans les milieux de travail qui poursuivent leurs activités sur place. En outre, les données ne permettent pas de déterminer s’il existe des différences quant aux pratiques de lutte contre les infections selon les groupes socioéconomiques, les groupes professionnels ou les milieux de travail. Les données de surveillance accessibles au public, y compris tous les cas de COVID-19 en Ontario, indiquent qu’il y a eu plus de 16 000 cas de COVID-19 attribués à des éclosions en milieu de travail, en dehors des établissements de soins de santé, d’enseignement et de vie en collectivité, au cours de la première année de la pandémie de COVID-19Note 7. De plus, des niveaux inadéquats de pratiques de lutte contre les infections en milieu de travail ont été associés à des niveaux d’anxiété plus élevés, tant chez les travailleurs de la santé que chez les autres travailleursNote 8Note 9. Il est donc important de comprendre la répartition des pratiques de lutte contre les infections dans tous les échantillons représentatifs de travailleurs.

Le présent document vise à examiner la prévalence de différentes pratiques de lutte contre les infections fondées sur le milieu de travail parmi les travailleurs canadiens qui ont passé la majorité de leurs heures de travail sur place durant la période de juillet à septembre 2020 et à observer les facteurs démographiques, professionnels et relatifs au milieu de travail concernant le nombre de pratiques de lutte contre les infections et l’absence de certains types de pratiques de lutte contre les infections.

Données et méthodologie

Les données du présent document proviennent de l’Enquête sur la population active (EPA) de Statistique Canada et d’un supplément spécifique de l’EPA réalisés durant la période de juillet à septembre 2020. L’EPA suit un plan de sondage avec renouvellement de panel complexe pour estimer efficacement les changements mensuels dans la population active canadienneNote 10. Les répondants à l’EPA sont interrogés chaque mois, pendant six mois consécutifs, un sixième de l’échantillon étant remplacé chaque mois. À partir d’avril 2020, en réponse à la pandémie de COVID-19, un supplément de l’EPA a été réalisé pour recueillir des renseignements sur les modalités de travail, y compris le travail à distance et le travail sur placeNote 3. Un sous-échantillon de répondants à l’EPA a été soumis au supplément de l’EPA dans toutes les provinces canadiennes (c.-à-d. à l’exclusion des territoires). Des questions précises sur les mesures de protection en milieu de travail ont été incluses dans le supplément de l’EPA pour les mois de juillet, août et septembre. Chaque mois, l’échantillon sondé pour le supplément de l’EPA était composé de cinq des six groupes de renouvellement dans l’EPA. Le groupe de renouvellement exclu était celui des répondants qui répondaient à l’EPA pour la dernière fois au cours du mois. Au total, 201 243 personnes actives ont répondu au supplément de l’EPA au cours des trois mois d’enquête (juillet N = 63 719; août N = 67 179; septembre N = 70 345). Les questions sur les modalités de travail ont été posées à tous les répondants de 15 à 69 ans qui travaillaient actuellement et qui n’étaient pas membres des Forces armées canadiennes régulières (N = 77 907). Sur ces 77 907 réponses reçues de juillet à septembre, 50 096 (64,3 %) provenaient de répondants qui avaient travaillé à un endroit fixe à l’extérieur du domicile au cours de la semaine précédente, et 10 237 (13,1 %) provenaient de répondants qui avaient travaillé à l’extérieur du domicile sans adresse de travail fixe au cours de la semaine précédente. De cet échantillon de 60 333 réponses, les répondants qui étaient des travailleurs autonomes (N = 7 017) ont été retirés, laissant 53 316 réponses provenant d’employés rémunérés, ce qui représente l’échantillon analytique de ce document.

Résultat principal : pratiques de lutte contre les infections en milieu de travail

Chaque répondant a été interrogé sur les pratiques de lutte contre les infections mises en place sur son lieu de travail pour réduire le risque d’exposition à la COVID-19. Les questions portaient notamment sur la réorganisation des lieux ou des pratiques de travail pour permettre une distanciation physique (p. ex. installation d’écrans de protection, réorganisation des équipes, contrôle du nombre de clients), l’accès à des équipements de protection individuelle (EPI) (p. ex. masques, écrans faciaux, gants, blouses), l’accès accru à des installations de désinfection et de lavage des mains, des protocoles de nettoyage renforcés et d’autres mesures de protection. Les répondants pouvaient également répondre qu’aucune mesure n’était en place. Étant donné les différences d’efficacité potentielles entre chaque type de pratique de lutte contre les infections dans la réduction du risque d’exposition à la COVID-19Note 11, chaque pratique de lutte contre les infections spécifique a d’abord été examinée séparément. Les répondants ont également été regroupés dans les catégories suivantes : ceux ayant quatre pratiques de lutte contre les infections ou plus, ceux ayant trois pratiques de lutte contre les infections, ceux ayant deux pratiques de lutte contre les infections et ceux n’ayant aucune ou une seule pratique de lutte contre les infections.

Covariables

Les covariables comprenaient des mesures dans trois grands domaines : les renseignements sociodémographiques, les renseignements professionnels et les renseignements sur le milieu de travail.

Les renseignements sociodémographiques ont été sélectionnés en fonction de facteurs précédemment associés à un risque différentiel d’accident de travail ou au risque de contracter la COVID-19. Il s’agissait de l’âge, du sexe ou du genre, du statut d’immigrant (né au Canada, immigré avant 2010, immigré entre 2010 et 2015, immigré depuis 2015), de la race (blanche, noire, autre groupe racisé, autochtone), de l’état matrimonial (marié ou en union libre, divorcé, séparé ou veuf, jamais marié), si le ménage comprenait des enfants de moins de 6 ans (oui ou non), de 6 à 12 ans (oui ou non) et de 13 à 18 ans (oui ou non), du niveau de scolarité (sans diplôme d’études secondaires, titulaire d’un diplôme d’études secondaires, achèvement des études postsecondaires avec diplôme inférieur au baccalauréat, baccalauréat et diplôme de niveau plus élevé). Les renseignements sociodémographiques comprenaient également la province de résidence et la densité de population (vivre dans le noyau urbain d’une région métropolitaine de recensement [RMR] ou d’une agglomération de recensement [AR], vivre à l’extérieur d’un noyau urbain, mais dans une RMR ou une AR, ou vivre à l’extérieur d’une RMR ou d’une AR). Pour qu’une région soit classée comme une RMR, elle doit compter au moins 100 000 habitants, dont 50 000 ou plus vivent dans le noyau urbain. Pour qu’une région soit classée comme une AR, elle doit avoir une population centrale d’au moins 10 000 habitants.

Les renseignements professionnels comprenaient le fait que le répondant soit employé dans le secteur public ou privé, qu’il soit membre d’un syndicat ou qu’il fasse partie d’une convention collective, qu’il travaille à temps plein ou à temps partiel, qu’il ait un emploi permanent, qu’il ait des heures de travail variables chaque semaine, qu’il ait plus d’un emploi, et la durée d’ancienneté actuelle du répondant (6 mois ou moins, 7 à 12 mois, 1 an à 2 ans, 3 à 5 ans, plus de 5 ans). Des informations ont également été recueillies sur le salaire horaire estimé, qui a été divisé en cinq catégories (moins de 15 $ de l’heure, de 15 $ à 19,99 $ de l’heure, de 20 $ à 24,99 $ de l’heure, de 25 $ à 34,99 $ de l’heure, et 35 $ de l’heure ou plus). En utilisant le système de classification O*Net, cette étude a également identifié les professions qui étaient exercées à l’intérieur dans un environnement non contrôlé une fois par semaine ou plusNote 12.

Les renseignements sur le milieu de travail comprenaient l’industrie qui emploie, codée selon le Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN) à cinq chiffres et répartie dans les 10 secteurs suivants : agriculture, exploitation minière, exploitation de carrières, pétrole et services publics, construction, fabrication (aliments et autres), commerce de gros, commerce de détail, transport et entreposage, éducation, soins de santé et assistance sociale, hébergement et services de restauration, et autres industries de services, qui comprenaient d’autres groupes d’industries de services peu susceptibles de fournir des estimations stables en raison du volume de la main-d’œuvre travaillant en dehors du domicile. Les renseignements sur le milieu de travail comprenaient également la taille du lieu de travail (moins de 20 employés, de 20 à 99 employés, de 100 à 500 employés et plus de 500 employés), si l’employeur avait plus d’un emplacement (oui ou non) et si le milieu de travail permettait aux employés de travailler partiellement ou entièrement à la maison (oui ou non). Comme on s’attend à ce que les pratiques de lutte contre les infections soient les plus élevées dans le secteur des soins de santé et de l’assistance sociale, ce groupe d’industries a été utilisé comme groupe de référence.

L’échantillon analytique initial totalisait 53 316 réponses. Les données manquantes dans l’EPA sont minimes. Les données manquantes pour les questions du supplément de l’EPA ont été imputées par Statistique Canada, à l’aide d’une méthode d’imputation par le plus proche voisin. Des donneurs ont été déterminés pour fournir des valeurs valides afin de remplacer les observations comportant des données manquantes. Les donneurs ont été déterminés par appariement fondé sur la situation d’activité (employé, absent, chômeur, non actif), la catégorie de travailleur (employé, travailleur autonome, travailleur familial non rémunéré), l’industrie (SCIAN), la profession (code à quatre chiffres de la Classification nationale des professions), les variables sociodémographiques (âge, sexe, scolarité, statut d’immigrant) et la province. Au total, 3 % des valeurs (n = 1 628) ont été imputées dans l’ensemble des données analytiques. La proportion de valeurs imputées ne différait pas entre les niveaux de chacun des résultats, à l’exception de la distanciation physique, où l’imputation était plus fréquente chez les personnes sans distanciation physique (3,2 %) que chez celles pratiquant la distanciation physique (2,6 %). Une variable indiquant que l’imputation avait eu lieu a été introduite dans les modèles de régression.

Pour examiner les variables associées au niveau des pratiques de lutte contre les infections en milieu de travail, une série de modèles de régression a été utilisée. Pour les modèles examinant chaque pratique de lutte contre les infections séparément, les différences de risque corrigées ont été estimées, étant donné que le rapport de cotes ne correspondait pas au risque relatifNote 13. En conséquence, pour les différents niveaux de pratiques de lutte contre les infections, un modèle logistique multinomial utilisant les quatre niveaux suivants a été utilisé : aucune ou une seule pratique de lutte contre les infections (7,2 % de l’échantillon), deux pratiques de lutte contre les infections (5,9 % de l’échantillon), trois pratiques de lutte contre les infections (15 % de l’échantillon) et quatre pratiques de lutte contre les infections ou plus (71,9 % de l’échantillon). Dans ces modèles, les répondants ayant quatre pratiques de lutte contre les infections ou plus constituaient le groupe de référence. Les modèles initiaux ne comprenaient que les renseignements sociodémographiques et le fait que le répondant était employé dans le secteur public ou privé. Les variables relatives au secteur d’activité et à la plupart des professions ont été incluses par la suite, car il s’agit de médiateurs potentiels entre les renseignements démographiques et les résultats des pratiques de lutte contre les infections et leur inclusion lors de l’estimation du risque d’infection dans les groupes sociodémographiques constituerait une forme de surajustementNote 14. Étant donné que la composition de certains groupes d’industries (p. ex. l’éducation) pourrait changer au cours de la période, la possibilité d’interaction entre l’industrie et le mois d’enquête a également été examinée.

Les estimations de prévalence et de risque pour tous les modèles ont été générées à l’aide de facteurs de pondération spécifiques élaborés par Statistique Canada pour chaque échantillon mensuel du supplément de l’EPA, qui tiennent compte de l’exclusion d’un sixième de l’échantillon original de l’EPA. Les estimations de la variance ont été générées à l’aide de 1 000 poids de rééchantillonnage bootstrap pour chaque enquête mensuelle, également fournis par Statistique Canada. La conception de l’EPA entraîne une certaine dépendance entre les observations d’un mois d’enquête à l’autre. Par exemple, les 53 316 réponses données de juillet à septembre proviennent de 33 421 répondants issus de 22 422 ménages particuliers. Compte tenu de cette dépendance, les résultats des poids de rééchantillonnage bootstrap ont été comparés avec des modèles où le code d’identification du ménage et la personne au sein du ménage ont été inclus en tant que variables groupées (car ces options ne peuvent pas être incluses dans le même modèle). Des différences minimes ont été observées entre les estimations de variance des modèles, les modèles utilisant les poids de rééchantillonnage bootstrap fournissant des erreurs types légèrement plus conservatrices (c’est-à-dire plus grandes). Seuls les modèles utilisant les poids de rééchantillonnage bootstrap, comme recommandé par Statistique Canada, sont présentés dans ce document. La présence de multicolinéarité entre les prédicteurs a été vérifiée entre tous les modèles. Aucune preuve de multicolinéarité n’a été détectée dans les modèles de régression. Toutes les analyses ont été effectuées à l’aide de la version 9.4 de SAS.

Résultats

Le tableau 1 présente la répartition des pratiques de lutte contre les infections, à la fois individuellement et sous la forme d’un nombre total de pratiques de lutte contre les infections. La prévalence des répondants signalant la présence de types spécifiques de pratiques de lutte contre les infections était élevée dans l’ensemble de l’échantillon. L’accès accru à des installations de désinfection et de lavage des mains était la pratique de lutte contre les infections la plus répandue (91 % des réponses), suivie par les EPI (88 % des réponses), le nettoyage renforcé (86 %) et la distanciation physique (84 %), 4 % de l’échantillon signalant une autre protection sur le lieu de travail en plus des quatre spécifiquement demandées. Plus de 7 répondants sur 10 ont déclaré avoir mis en place 4 pratiques de lutte contre les infections ou plus sur leur lieu de travail. La répartition de toutes les covariables de l’étude et de chaque résultat de pratique de lutte contre les infections est incluse dans l’annexe au tableau A1.


Tableau 1
Répartition des pratiques de lutte contre les infections en milieu de travail dans la population active occupée, juillet, août et septembre 2020
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Répartition des pratiques de lutte contre les infections en milieu de travail dans la population active occupée. Les données sont présentées selon Variable (titres de rangée) et Population active occupée
(N = 53 316), Pourcentage et Intervalle de
confiance à
95 %(figurant comme en-tête de colonne).
Variable Population active occupée
(N = 53 316)
Pourcentage Intervalle de
confiance à
95 %
de à
Type de protection en milieu de travail
Distanciation physique 83,83 83,25 84,41
Équipement de protection individuelle 87,93 87,40 88,45
Lavage des mains 91,31 90,86 91,75
Nettoyage 85,55 84,98 86,12
Autre 4,36 4,06 4,66
Nombre de mesures de protection en place
0 2,11 1,89 2,33
1 5,08 4,74 5,43
2 5,90 5,55 6,25
3 14,96 14,45 15,47
4 ou plus 71,95 71,20 72,70

Le tableau 2 présente les estimations des différences de risque corrigées pour chaque type de pratique de lutte contre les infections en fonction de toutes les variables sociodémographiques. Les estimations des différences de risque ont été multipliées par 100 pour donner une différence en pourcentage de la prévalence des différentes catégories d’exposition. Par rapport au mois de juillet, les répondants des mois d’août et septembre ont signalé une prévalence plus élevée de tous les types de pratiques de lutte contre les infections. Les femmes ont signalé une prévalence plus élevée de toutes les pratiques de lutte contre les infections par rapport aux hommes. Par rapport aux répondants ayant un baccalauréat ou un diplôme de niveau plus élevé, les répondants n’ayant pas terminé leurs études secondaires ont signalé une plus faible prévalence de la distanciation physique, de l’accès à des installations de lavage des mains ou de désinfection et du nettoyage renforcé. La relation entre la province et les niveaux de pratiques de lutte contre les infections n’était pas constante : comparativement aux répondants de l’Ontario, les répondants de l’Île-du-Prince-Édouard, du Manitoba, de la Saskatchewan, du Nouveau-Brunswick et de la Colombie-Britannique ont déclaré une plus faible prévalence de l’EPI et les répondants de l’Île-du-Prince-Édouard ont déclaré une plus faible prévalence du nettoyage renforcé.


Tableau 2
Différence de risque corrigée et intervalles de confiance à 95 % pour différents types de mesures de protection en milieu de travail en fonction des variables sociodémographiques, dans la population active occupée ayant travaillé sur place de juillet à septembre (N = 53 316)
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Différence de risque corrigée et intervalles de confiance à 95 % pour différents types de mesures de protection en milieu de travail en fonction des variables sociodémographiques Distanciation physique, Équipement de protection individuelle, Accès à des installations
de désinfection ou
de lavage des mains, Protocoles de nettoyage renforcés, Différence
de risque
(pourcentage) et Intervalle
de confiance
à 95 %(figurant comme en-tête de colonne).
Distanciation physique Équipement de protection individuelle Accès à des installations
de désinfection ou
de lavage des mains
Protocoles de nettoyage renforcés
Différence
de risque
(pourcentage)
Intervalle
de confiance
à 95 %
Différence
de risque
(pourcentage)
Intervalle
de confiance
à 95 %
Différence
de risque
(pourcentage)
Intervalle
de confiance
à 95 %
Différence
de risque
(pourcentage)
Intervalle
de confiance
à 95 %
de à de à de à de à
Ordonnée à l’origine 81,5 79,2 83,8 83,0 80,7 85,1 88,0 86,2 89,7 83,1 80,8 85,2
Mois d’enquête
Juillet (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Août 0,9 -0,3 2,2 4,0Tableau 2 Note  2,9Tableau 2 Note  5,1Tableau 2 Note  2,7Tableau 2 Note  1,6Tableau 2 Note  3,8Tableau 2 Note  1,9Tableau 2 Note  0,7Tableau 2 Note  3,1Tableau 2 Note 
Septembre 1,5Tableau 2 Note  0,0Tableau 2 Note  2,8Tableau 2 Note  4,9Tableau 2 Note  3,9Tableau 2 Note  6,2Tableau 2 Note  3,5Tableau 2 Note  2,5Tableau 2 Note  4,6Tableau 2 Note  3,8Tableau 2 Note  2,6Tableau 2 Note  5,1Tableau 2 Note 
Groupe d’âge
15 à 19 ans 3,3Tableau 2 Note  0,7Tableau 2 Note  6,0 -1,4 -3,8 0,8 1,2 -0,7 3,2 2,6 0,0 5,1Tableau 2 Note 
20 à 24 ans 3,4Tableau 2 Note  1,2Tableau 2 Note  5,7 -0,8 -2,7 1,2 0,5 -1,3 2,4 0,7 -1,7 3,2
25 à 34 ans 0,1 -1,8 1,9 0,0 -1,5 1,4 0,0 -1,4 1,5 -0,2 -1,9 1,5
35 à 44 ans (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
45 à 54 ans 1,3 -0,5 3,0 0,3 -1,2 1,8 0,8 -0,5 2,1 0,5 -1,0 2,1
55 à 64 ans 0,6 -1,2 2,6 -0,1 -1,7 1,4 0,6 -0,9 2,2 0,7 -1,0 2,6
65 ans et plus 0,4 -2,9 3,7 -0,8 -4,4 2,2 0,7 -2,2 3,2 0,3 -2,9 3,6
Sexe
Homme (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Femme 3,3Tableau 2 Note  2,3Tableau 2 Note  4,4Tableau 2 Note  4,0Tableau 2 Note  3,1Tableau 2 Note  4,9Tableau 2 Note  3,3Tableau 2 Note  2,5Tableau 2 Note  4,1Tableau 2 Note  6,0Tableau 2 Note  5,0Tableau 2 Note  6,9Tableau 2 Note 
État matrimonial
Marié(e) ou en union libre (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Veuf(ve), séparé(e) ou divorcé(e) -1,0 -3,5 1,3 -0,6 -2,4 1,2 -0,9 -2,5 0,7 -0,7 -2,7 1,1
Jamais marié(e) -0,3 -2,0 1,3 -0,2 -1,6 1,3 -0,9 -2,1 0,4 -0,4 -2,0 1,3
Enfants de moins de 6 ans
Non (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Oui -2,0Tableau 2 Note  -4,0Tableau 2 Note  -0,1Tableau 2 Note  -0,7 -2,5 1,1 -0,7 -2,2 0,7 -1,5 -3,6 0,4
Enfants de 6 à 12 ans
Non Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Oui -1,4 -3,3 0,3 -0,7 -2,1 0,8 -0,5 -1,8 0,8 -0,7 -2,4 1,0
Enfants de 13 à 18 ans
Non (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Oui 0,6 -1,3 2,6 -0,9 -2,4 0,6 -0,7 -2,2 0,6 0,3 -1,3 2,0
Statut d’immigrant
Ayant immigré en 2016 ou plus tard 0,1 -3,8 3,8 -0,9 -4,1 2,5 -2,4 -5,3 0,5 -2,1 -5,8 1,3
Ayant immigré entre 2010 et 2015 -0,6 -3,7 2,5 0,8 -2,0 3,5 -0,8 -3,3 1,5 -0,6 -3,6 2,3
Ayant immigré avant 2010 -0,5 -2,6 1,8 -0,3 -2,3 1,7 -2,6Tableau 2 Note  -4,5Tableau 2 Note  -0,8Tableau 2 Note  -0,6 -2,5 1,5
Non immigrant (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Race
Blanche (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Noire 2,2 -1,3 5,5 1,5 -1,6 4,6 1,6 -1,2 4,1 2,3 -0,8 5,3
Autre groupe racisé 2,0 -0,1 4,1 1,9 -0,1 3,9 1,8 0,1 3,5 1,9 -0,1 3,9
Autochtone 3,3Tableau 2 Note  1,1Tableau 2 Note  5,3Tableau 2 Note  -0,4 -3,6 2,7 -2,5 -6,1 0,7 -1,4 -5,6 2,1
Niveau de scolarité
Sans diplôme d'études secondaires -3,8Tableau 2 Note  -6,3Tableau 2 Note  -1,5Tableau 2 Note  0,2 -2,0 2,2 -2,4Tableau 2 Note  -4,5Tableau 2 Note  -0,4Tableau 2 Note  -5,9Tableau 2 Note  -8,2Tableau 2 Note  -3,6Tableau 2 Note 
Titulaire d'un diplôme d'études secondaires -0,4 -1,9 1,1 2,1Tableau 2 Note  0,6Tableau 2 Note  3,5Tableau 2 Note  0,0 -1,1 1,3 -2,2Tableau 2 Note  -3,6Tableau 2 Note  -0,8Tableau 2 Note 
Études postsecondaires terminées (inférieur au baccalauréat) -1,2 -2,5 0,2 1,8Tableau 2 Note  0,6Tableau 2 Note  3,1Tableau 2 Note  -0,2 -1,2 1,0 -1,8Tableau 2 Note  -3,1Tableau 2 Note  -0,6Tableau 2 Note 
Baccalauréat ou niveau supérieur (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Province
Terre-Neuve-et-Labrador 2,5 -0,3 5,0 -2,0 -4,7 0,7 0,6 -1,4 2,4 -0,9 -3,9 1,9
Île-du-Prince-Édouard 0,1 -2,9 3,2 -7,8Tableau 2 Note  -10,7Tableau 2 Note  -4,8Tableau 2 Note  -2,2 -4,9 0,3 -3,1Tableau 2 Note  -6,2Tableau 2 Note  -0,1Tableau 2 Note 
Nouvelle-Écosse 3,1Tableau 2 Note  1,1Tableau 2 Note  5,1Tableau 2 Note  -1,2 -3,3 0,8 -0,5 -2,3 1,1 0,6 -1,4 2,8
Nouveau-Brunswick 2,2Tableau 2 Note  0,0Tableau 2 Note  4,4Tableau 2 Note  -3,3Tableau 2 Note  -5,2Tableau 2 Note  -1,4Tableau 2 Note  -0,2 -1,9 1,4 -1,0 -2,9 1,0
Québec -0,7 -2,4 1,0 -0,3 -1,7 1,1 1,7Tableau 2 Note  0,6Tableau 2 Note  2,8Tableau 2 Note  -1,5 -3,1 0,1
Ontario Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Manitoba 0,5 -1,2 2,2 -4,2Tableau 2 Note  -6,0Tableau 2 Note  -2,3Tableau 2 Note  0,7 -0,8 2,0 -0,9 -2,6 0,9
Saskatchewan -0,4 -2,5 1,6 -4,3Tableau 2 Note  -6,3Tableau 2 Note  -2,3Tableau 2 Note  -0,8 -2,4 0,7 -0,6 -2,6 1,3
Alberta 1,7 -0,4 3,6 -0,6 -2,5 1,1 0,2 -1,5 1,7 0,8 -1,0 2,6
Colombie-Britannique 1,9 -0,2 3,9 -2,9Tableau 2 Note  -4,9Tableau 2 Note  -1,3Tableau 2 Note  -1,0 -2,6 0,6 -0,2 -2,2 1,7
Appartenance à la population urbaine ou rurale
Noyau urbain de RMR ou d’AR (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Région autre qu'un noyau urbain de RMR ou d'AR -1,3 -2,9 0,4 0,6 -1,0 2,1 0,1 -1,1 1,4 -0,9 -2,4 0,5
Région autre qu'une RMR/AR -1,9Tableau 2 Note  -3,4Tableau 2 Note  -0,5Tableau 2 Note  -0,7 -2,0 0,7 0,1 -1,0 1,2 -0,4 -3,5 2,5

Le tableau 3 présente les estimations des différences de risque corrigées pour chaque type de pratique de lutte contre les infections en fonction des renseignements professionnels et relatifs au lieu de travail, simultanément corrigées pour tenir compte des renseignements sociodémographiques. Comme pour le tableau 2, les estimations des différences de risque ont été multipliées par 100 pour donner une différence corrigée de la prévalence de chaque pratique de lutte contre les infections en pourcentage. Certains groupes de répondants, comme ceux ayant six mois ou moins d’ancienneté, ceux du secteur de la construction et ceux employés par un employeur n’ayant pas plus d’un emplacement, étaient proportionnellement moins nombreux à disposer de tous les types de pratiques de lutte contre les infections sur leur lieu de travail. Pour d’autres groupes, l’accès aux pratiques de lutte contre les infections différait selon le type de pratique. Par exemple, les répondants qui n’étaient pas couverts par un syndicat ou une convention collective ont signalé une prévalence plus élevée des procédures de distanciation physique sur le lieu de travail, mais une prévalence plus faible d’EPI. De même, les personnes interrogées dans les secteurs de la fabrication non alimentaire et du commerce de gros ont déclaré une prévalence plus élevée de procédures de distanciation physique (par rapport aux répondants du secteur des soins de santé et de l’assistance sociale), mais une prévalence plus faible des EPI et des protocoles de nettoyage. Pour d’autres groupes, l’absence de mesures de protection n’a été observée que pour certains types de pratiques de lutte contre les infections. Par exemple, les répondants des secteurs de l’éducation, du transport et de l’entreposage ont déclaré une prévalence plus faible des EPI et du nettoyage renforcé, mais la prévalence était similaire pour d’autres types de pratiques dans les secteurs des soins de santé et de l’assistance sociale. Les travailleurs à temps partiel ont fait les mêmes observations que les travailleurs à temps plein pour toutes les pratiques, à l’exception de l’accès à des installations de désinfection et de lavage des mains dont la prévalence était plus faible selon les travailleurs à temps partiel. Les analyses examinant l’interaction entre le groupe d’industrie et le mois de l’enquête ont montré des différences dans la relation entre l’industrie et les résultats de la pratique de lutte contre les infections selon les mois d’enquête. La principale différence entre les groupes d’industries se situait dans le secteur de l’éducation, où les estimations des différences de risque pour les EPI et les procédures de nettoyage se sont rapprochées de zéro en août et en septembre, par rapport au mois de juillet (résultats non montrés, mais disponibles sur demande).


Tableau 3
Différence de risque corrigée et intervalles de confiance à 95 % pour les différents types de mesures de protection en milieu de travail en fonction des variables professionnelles et relatives au milieu de travail, dans la population active occupée ayant travaillé sur place de juillet à septembre (N = 53 316)
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Différence de risque corrigée et intervalles de confiance à 95 % pour les différents types de mesures de protection en milieu de travail en fonction des variables professionnelles et relatives au milieu de travail Distanciation physique, Équipement de protection individuelle, Accès à des installations de désinfection ou de lavage des mains, Protocoles de nettoyage renforcés, Différence de risque (pourcentage) et Intervalle
de confiance
à 95 %(figurant comme en-tête de colonne).
Distanciation physique Équipement de protection individuelle Accès à des installations de désinfection ou de lavage des mains Protocoles de nettoyage renforcés
Différence de risque (pourcentage) Intervalle
de confiance
à 95 %
Différence de risque (pourcentage) Intervalle
de confiance
à 95 %
Différence de risque (pourcentage) Intervalle
de confiance
à 95 %
Différence de risque (pourcentage) Intervalle
de confiance
à 95 %
de à de à de à de à
Ordonnée à l’origine 83,3 80,1 86,7 91,8 89,0 95,0 89,5 86,9 92,0 92,1 89,0 95,2
Catégorie de travailleur
Employé du secteur public (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Employé du secteur privé -1,7 -3,6 0,2 -1,5 -2,9 -0,1 -0,7 -2,2 0,8 -1,3 -3,0 0,4
Affiliation syndicale
Membre d’un syndicat ou couvert par une convention collective (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Ni membre d’un syndicat ni couvert par une convention collective 2,7Tableau 3 Note  1,2Tableau 3 Note  4,2Tableau 3 Note  -1,8Tableau 3 Note  -3,0Tableau 3 Note  -0,6Tableau 3 Note  0,0 -1,1 1,1 -0,7 -2,1 0,7
Heures de travail
Temps plein (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Temps partiel -0,5 -2,1 1,3 -0,6 -2,1 0,9 -1,6Tableau 3 Note  -3,1Tableau 3 Note  -0,2Tableau 3 Note  0,3 -1,3 1,9
Travailleur permanent
Oui (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Non -1,3 -3,0 0,5 -2,5Tableau 3 Note  -4,1Tableau 3 Note  -0,9Tableau 3 Note  -1,7Tableau 3 Note  -3,0Tableau 3 Note  -0,3Tableau 3 Note  -2,2Tableau 3 Note  -3,9Tableau 3 Note  -0,6Tableau 3 Note 
Les heures de travail varient
Non (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Oui -2,4Tableau 3 Note  -3,7Tableau 3 Note  -1,0Tableau 3 Note  0,1 -0,9 1,2 -1,2Tableau 3 Note  -2,2Tableau 3 Note  -0,3Tableau 3 Note  -1,7Tableau 3 Note  -2,9Tableau 3 Note  -0,6Tableau 3 Note 
Occupe plusieurs emplois
Non (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Oui 1,7 -0,7 3,9 1,5 -0,5 3,5 0,1 -1,7 2,1 2,1Tableau 3 Note  0,1Tableau 3 Note  4,2Tableau 3 Note 
Ancienneté actuelle
6 mois ou moins -2,0Tableau 3 Note  -3,9Tableau 3 Note  -0,1Tableau 3 Note  -2,3Tableau 3 Note  -4,1Tableau 3 Note  -0,6Tableau 3 Note  -2,1Tableau 3 Note  -3,6Tableau 3 Note  -0,6Tableau 3 Note  -2,3Tableau 3 Note  -4,2Tableau 3 Note  -0,5Tableau 3 Note 
De 7 à 12 mois -0,1 -2,4 2,1 0,0 -2,1 2,1 0,9 -0,9 2,5 0,0 -2,2 2,2
De 1 an à 2 ans -1,1 -2,7 0,4 -0,7 -2,1 0,7 -0,5 -1,7 0,7 0,1 -1,4 1,5
De 3 à 5 ans -1,1 -2,8 0,6 -0,5 -2,1 1,1 0,2 -1,0 1,5 -1,3 -2,9 0,4
Plus de 5 ans (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Salaire horaire
Moins de 15 $ de l’heure 1,4 -1,1 4,1 -0,3 -2,5 2,0 -1,0 -3,1 1,1 -1,0 -3,4 1,4
De 15 $ à 19,99 $ de l’heure 0,8 -1,2 2,9 -0,7 -2,6 1,0 -0,8 -2,4 0,7 -2,2Tableau 3 Note  -3,9Tableau 3 Note  -0,4Tableau 3 Note 
De 20 $ à 24,99 $ de l’heure 0,2 -1,6 2,0 -1,4 -3,0 0,2 -0,9 -2,2 0,5 -3,1Tableau 3 Note  -4,8Tableau 3 Note  -1,2Tableau 3 Note 
De 25 $ à 34,99 $ de l’heure -1,7 -3,4 0,2 -0,7 -2,2 0,8 -1,4Tableau 3 Note  -2,9Tableau 3 Note  -0,1Tableau 3 Note  -3,2Tableau 3 Note  -4,8Tableau 3 Note  -1,5Tableau 3 Note 
35 $ ou plus de l’heure (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Travaille à l’intérieur dans un environnement non contrôlé
Non (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Oui 1,8 -0,5 4,3 2,2Tableau 3 Note  0,0Tableau 3 Note  4,4Tableau 3 Note  1,2 -0,8 3,1 1,5 -1,1 4,0
Industrie
Agriculture, exploitation minière, exploitation de carrière, extraction de pétrole et services publics -0,7 -3,8 2,3 -11,5Tableau 3 Note  -14,4Tableau 3 Note  -8,7Tableau 3 Note  -5,0Tableau 3 Note  -7,2Tableau 3 Note  -2,7Tableau 3 Note  -10,5Tableau 3 Note  -13,4Tableau 3 Note  -7,7Tableau 3 Note 
Construction -6,4Tableau 3 Note  -9,3Tableau 3 Note  -3,6Tableau 3 Note  -9,5Tableau 3 Note  -12,0Tableau 3 Note  -7,0Tableau 3 Note  -5,0Tableau 3 Note  -7,2Tableau 3 Note  -2,9Tableau 3 Note  -14,0Tableau 3 Note  -16,5Tableau 3 Note  -11,6Tableau 3 Note 
Fabrication – aliments 2,9 -0,9 6,4 -2,5 -5,5 0,4 1,7 -0,8 4,0 -0,8 -4,0 2,4
Fabrication – autres 4,1Tableau 3 Note  1,9Tableau 3 Note  6,3Tableau 3 Note  -5,5Tableau 3 Note  -7,5Tableau 3 Note  -3,5Tableau 3 Note  0,2 -1,7 2,0 -3,0Tableau 3 Note  -5,3Tableau 3 Note  -0,6Tableau 3 Note 
Commerce de gros 3,7Tableau 3 Note  0,7Tableau 3 Note  6,7Tableau 3 Note  -4,7Tableau 3 Note  -7,3Tableau 3 Note  -2,2Tableau 3 Note  1,8 -0,1 3,8 -4,5Tableau 3 Note  -7,5Tableau 3 Note  -1,5Tableau 3 Note 
Commerce de détail 9,1Tableau 3 Note  7,0Tableau 3 Note  11,0Tableau 3 Note  -2,2Tableau 3 Note  -4,1Tableau 3 Note  -0,5Tableau 3 Note  4,0Tableau 3 Note  2,5Tableau 3 Note  5,4Tableau 3 Note  0,8 -1,2 2,6
Transport et entreposage -3,1Tableau 3 Note  -6,4Tableau 3 Note  -0,1Tableau 3 Note  -4,4Tableau 3 Note  -6,4Tableau 3 Note  -2,3Tableau 3 Note  -2,0 -4,2 0,4 -8,6Tableau 3 Note  -11,4Tableau 3 Note  -6,0Tableau 3 Note 
Éducation 0,7 -2,0 3,5 -7,8Tableau 3 Note  -10,2Tableau 3 Note  -5,5Tableau 3 Note  -1,9 -3,9 0,2 -5,9Tableau 3 Note  -8,3Tableau 3 Note  -3,7Tableau 3 Note 
Soins de santé et assistance sociale (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer ...Tableau 3 Note  Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Hébergement et services de restauration 7,5Tableau 3 Note  5,2Tableau 3 Note  9,9Tableau 3 Note  0,1 -2,1 2,3 3,4Tableau 3 Note  1,5Tableau 3 Note  5,4Tableau 3 Note  3,7Tableau 3 Note  1,6Tableau 3 Note  6,1Tableau 3 Note 
Autres industries de service 2,0Tableau 3 Note  0,2Tableau 3 Note  3,7Tableau 3 Note  -8,9Tableau 3 Note  -10,4Tableau 3 Note  -7,2Tableau 3 Note  -0,6 -1,8 0,8 -5,0Tableau 3 Note  -6,7Tableau 3 Note  -3,5Tableau 3 Note 
Taille du lieu de travail
Moins de 20 travailleurs -2,2 -4,4 0,3 -2,2Tableau 3 Note  -4,0Tableau 3 Note  -0,5Tableau 3 Note  -0,7 -2,3 1,0 -1,5 -3,5 0,5
20 à 99 travailleurs 0,8 -1,4 3,0 0,1 -1,5 1,8 1,7Tableau 3 Note  0,3Tableau 3 Note  3,2Tableau 3 Note  1,1 -0,7 2,9
100 à 500 travailleurs 2,5Tableau 3 Note  0,4Tableau 3 Note  4,6Tableau 3 Note  0,3 -1,3 2,0 1,9Tableau 3 Note  0,4Tableau 3 Note  3,3Tableau 3 Note  2,5Tableau 3 Note  0,7Tableau 3 Note  4,2Tableau 3 Note 
Plus de 500 travailleurs (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
L’employeur a plus d’un établissement
Non (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Oui 2,3Tableau 3 Note  1,0Tableau 3 Note  3,5Tableau 3 Note  2,2Tableau 3 Note  1,1Tableau 3 Note  3,2Tableau 3 Note  1,6Tableau 3 Note  0,7Tableau 3 Note  2,5Tableau 3 Note  3,2Tableau 3 Note  2,0Tableau 3 Note  4,5Tableau 3 Note 
Possibilité pour le personnel de travailler partiellement ou entièrement à domicile
Oui (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Non -6,7Tableau 3 Note  -8,1Tableau 3 Note  -5,3Tableau 3 Note  -1,3 -2,6 0,1 -2,1Tableau 3 Note  -3,2Tableau 3 Note  -1,0Tableau 3 Note  -5,0Tableau 3 Note  -6,3Tableau 3 Note  -3,6Tableau 3 Note 

Le tableau 4 présente la relation entre les renseignements professionnels et relatifs au milieu de travail et les différents niveaux de pratiques de lutte contre les infections, corrigée pour tenir compte des renseignements sociodémographiques. Les travailleurs non permanents, ceux qui ont des horaires variables, ceux qui ont une ancienneté de six mois ou moins (par rapport à ceux qui ont une ancienneté de plus de cinq ans) et ceux qui travaillent pour des employeurs privés étaient proportionnellement plus nombreux à n’avoir aucune pratique de lutte contre les infections ou une seule pratique de lutte contre les infections en milieu de travail. Le lien entre le travail à temps partiel et à temps plein et entre le salaire horaire et le niveau des pratiques de lutte contre les infections était plus complexe. Les répondants travaillant à temps partiel étaient proportionnellement moins nombreux à avoir deux pratiques de lutte contre les infections, mais proportionnellement plus nombreux à n’avoir aucune pratique de lutte contre les infections ou une seule pratique de lutte contre les infections, par rapport aux travailleurs à temps plein. En ce qui concerne les salaires horaires, les répondants gagnant de 20 $ à 34,99 $ de l’heure étaient proportionnellement les plus nombreux à avoir le moins de pratiques de lutte contre les infections (par rapport aux répondants gagnant 35 $ de l’heure ou plus), sans qu’aucune différence claire ne soit observée entre les travailleurs ayant les salaires les plus bas (moins de 15 $ de l’heure) et les travailleurs ayant les salaires les plus élevés (35 $ de l’heure ou plus) et les niveaux de pratiques de lutte contre les infections.


Tableau 4
Rapports de cotes corrigés et intervalles de confiance à 95 % pour le nombre de mesures de protection en milieu de travail en fonction des variables professionnelles et relatives au milieu de travail, dans la population active occupée ayant travaillé sur place de juillet à septembre (N = 53 316)
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Rapports de cotes corrigés et intervalles de confiance à 95 % pour le nombre de mesures de protection en milieu de travail en fonction des variables professionnelles et relatives au milieu de travail 3 contre 4 ou plus, 2 contre 4 ou plus, 0 ou 1 contre 4 ou plus, Rapport
de cotes et Intervalle
de confiance
à 95 %(figurant comme en-tête de colonne).
3 contre 4 ou plus 2 contre 4 ou plus 0 ou 1 contre 4 ou plus
Rapport
de cotes
Intervalle
de confiance
à 95 %
Rapport
de cotes
Intervalle
de confiance
à 95 %
Rapport
de cotes
Intervalle
de confiance
à 95 %
de à de à de à
Catégorie de travailleur
Employé du secteur public
(groupe de référence)
Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Employé du secteur privé 0,99 0,87 1,14 1,19 0,97 1,46 1,20 0,98 1,48
Affiliation syndicale
Membre d’un syndicat ou couvert par une convention collective Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Ni membre d’un syndicat ni couvert par une convention collective 0,91 0,82 1,01 0,96 0,81 1,13 1,00 0,86 1,16
Heures de travail
Temps plein (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Temps partiel 1,04 0,93 1,17 0,80Tableau 4 Note  0,66Tableau 4 Note  0,97Tableau 4 Note  1,28Tableau 4 Note  1,05Tableau 4 Note  1,56Tableau 4 Note 
Travailleur permanent
Oui (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Non 1,17Tableau 4 Note  1,03Tableau 4 Note  1,31Tableau 4 Note  1,13 0,94 1,36 1,30Tableau 4 Note  1,10Tableau 4 Note  1,53Tableau 4 Note 
Les heures de travail varient
Non (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Oui 1,13Tableau 4 Note  1,03Tableau 4 Note  1,23Tableau 4 Note  1,11 0,97 1,26 1,15Tableau 4 Note  1,01Tableau 4 Note  1,30Tableau 4 Note 
Occupe plusieurs emplois
Non (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Oui 1,03 0,86 1,22 0,69Tableau 4 Note  0,53Tableau 4 Note  0,90Tableau 4 Note  0,84 0,63 1,12
Ancienneté actuelle
6 mois ou moins 1,10 0,96 1,26 1,32Tableau 4 Note  1,07Tableau 4 Note  1,63Tableau 4 Note  1,31Tableau 4 Note  1,09Tableau 4 Note  1,57Tableau 4 Note 
De 7 à 12 mois 1,02 0,86 1,21 1,11 0,85 1,43 0,94 0,72 1,22
De 1 an à 2 ans 0,98 0,88 1,09 1,03 0,86 1,24 1,14 0,96 1,36
De 3 à 5 ans 1,10 0,97 1,24 1,17 0,96 1,42 1,06 0,87 1,28
Plus de 5 ans (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Salaire horaire
Moins de 15 $ de l’heure 0,95 0,80 1,14 0,96 0,72 1,27 1,06 0,80 1,41
De 15 $ à 19,99 $ de l’heure 1,09 0,95 1,25 0,97 0,78 1,22 1,12 0,91 1,38
De 20 $ à 24,99 $ de l’heure 1,06 0,92 1,21 1,16 0,95 1,41 1,23Tableau 4 Note  1,03Tableau 4 Note  1,48Tableau 4 Note 
De 25 $ à 34,99 $ de l’heure 1,13Tableau 4 Note  1,00Tableau 4 Note  1,28Tableau 4 Note  1,23Tableau 4 Note  1,03Tableau 4 Note  1,47Tableau 4 Note  1,26Tableau 4 Note  1,05Tableau 4 Note  1,51Tableau 4 Note 
35 $ ou plus de l’heure (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Travaille à l’intérieur dans un environnement non contrôlé
Non (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Oui 0,93 0,79 1,11 0,84 0,67 1,06 0,85 0,69 1,04
Industrie
Agriculture, exploitation minière, exploitation de carrière, extraction de pétrole et services publics 1,22 0,98 1,51 1,74Tableau 4 Note  1,29Tableau 4 Note  2,36Tableau 4 Note  2,24Tableau 4 Note  1,73Tableau 4 Note  2,89Tableau 4 Note 
Construction 1,51Tableau 4 Note  1,27Tableau 4 Note  1,79Tableau 4 Note  2,30Tableau 4 Note  1,77Tableau 4 Note  3,01Tableau 4 Note  2,43Tableau 4 Note  1,91Tableau 4 Note  3,09Tableau 4 Note 
Fabrication – aliments 0,83 0,62 1,11 0,95 0,57 1,59 1,11 0,72 1,71
Fabrication – autres 0,96 0,81 1,14 1,34Tableau 4 Note  1,02Tableau 4 Note  1,77Tableau 4 Note  1,14 0,86 1,50
Commerce de gros 0,95 0,74 1,21 1,46Tableau 4 Note  1,03Tableau 4 Note  2,07Tableau 4 Note  1,12 0,81 1,55
Commerce de détail 0,76Tableau 4 Note  0,64Tableau 4 Note  0,89Tableau 4 Note  0,84 0,63 1,13Tableau 4 Note  0,64Tableau 4 Note  0,49Tableau 4 Note  0,83Tableau 4 Note 
Transport et entreposage 1,47Tableau 4 Note  1,22Tableau 4 Note  1,77Tableau 4 Note  1,58Tableau 4 Note  1,17Tableau 4 Note  2,14Tableau 4 Note  1,62Tableau 4 Note  1,22Tableau 4 Note  2,15Tableau 4 Note 
Éducation 1,22Tableau 4 Note  1,00Tableau 4 Note  1,49Tableau 4 Note  1,19 0,81 1,76 1,72Tableau 4 Note  1,24Tableau 4 Note  2,37Tableau 4 Note 
Soins de santé et assistance sociale (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Hébergement et services de restauration 0,79Tableau 4 Note  0,65Tableau 4 Note  0,96Tableau 4 Note  0,63Tableau 4 Note  0,45Tableau 4 Note  0,87Tableau 4 Note  0,65Tableau 4 Note  0,45Tableau 4 Note  0,94Tableau 4 Note 
Autres industries de service 1,15Tableau 4 Note  1,01Tableau 4 Note  1,31Tableau 4 Note  1,45Tableau 4 Note  1,16Tableau 4 Note  1,82Tableau 4 Note  1,54Tableau 4 Note  1,25Tableau 4 Note  1,89Tableau 4 Note 
Taille du lieu de travail
Moins de 20 travailleurs 1,22Tableau 4 Note  1,04Tableau 4 Note  1,42Tableau 4 Note  1,23 0,95 1,59 1,16 0,92 1,45
20 à 99 travailleurs 1,06 0,91 1,24 0,97 0,76 1,25 0,83 0,66 1,03
100 à 500 travailleurs 0,95 0,82 1,10 0,73Tableau 4 Note  0,56Tableau 4 Note  0,95Tableau 4 Note  0,80Tableau 4 Note  0,64Tableau 4 Note  0,99Tableau 4 Note 
Plus de 500 travailleurs Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
L’employeur a plus d’un établissement
Non (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Oui 0,90Tableau 4 Note  0,83Tableau 4 Note  0,99Tableau 4 Note  0,79Tableau 4 Note  0,70Tableau 4 Note  0,90Tableau 4 Note  0,74Tableau 4 Note  0,66Tableau 4 Note  0,84Tableau 4 Note 
Possibilité pour le personnel de travailler partiellement ou entièrement à domicile
Oui (groupe de référence) Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer
Non 1,58Tableau 4 Note  1,39Tableau 4 Note  1,79Tableau 4 Note  2,11Tableau 4 Note  1,70Tableau 4 Note  2,62Tableau 4 Note  1,51Tableau 4 Note  1,25Tableau 4 Note  1,81Tableau 4 Note 

Des différences quant au nombre de pratiques de lutte contre les infections ont été observées entre les groupes d’industries. Les répondants du secteur de l’agriculture et des industries primaires, ainsi que ceux de la construction, avaient plus de chances d’avoir une pratique de lutte contre les infections ou moins, par rapport aux répondants du secteur des soins de santé et de l’assistance sociale. Des cotes élevées ont également été observées chez les répondants des secteurs du transport et de l’entreposage, de l’éducation et des autres industries de service. Les répondants travaillant dans les secteurs du commerce de détail, de l’hébergement et des services de restauration avaient moins de chances d’avoir des niveaux plus faibles de pratiques de lutte contre les infections que les répondants du secteur des soins de santé et de l’assistance sociale. Les répondants issus des lieux de travail comptant de 100 à 500 répondants avaient une probabilité plus faible d’avoir moins de pratiques de lutte contre les infections (par rapport aux répondants issus des lieux de travail comptant plus de 500 employés), tout comme les répondants dont l’employeur exploitait plus d’un emplacement. Les milieux de travail où les travailleurs n’avaient pas la possibilité de travailler partiellement ou entièrement leurs heures à domicile étaient proportionnellement plus nombreux à avoir des niveaux plus faibles de pratiques de lutte contre les infections, par rapport aux milieux de travail qui avaient cette possibilité, mais qui fonctionnaient toujours avec des employés sur place.

Discussion

Les pratiques de lutte contre les infections en milieu de travail sont des mesures importantes pour réduire la transmission de la COVID-19 en milieu de travailNote 1. Dans un échantillon d’employés rémunérés qui travaillaient la plupart de leurs heures à l’extérieur du domicile de juillet à septembre 2020, des niveaux généralement élevés de pratiques de lutte contre les infections déclarées en milieu de travail ont été observés, bien que certains sous-groupes d’employés étaient proportionnellement moins nombreux à avoir accès à des pratiques de lutte contre les infections en milieu de travail. Les groupes présentant des niveaux de pratiques de lutte contre les infections plus faibles en milieu de travail comprenaient les travailleurs de sexe masculin, ceux ayant un faible niveau de scolarité, une ancienneté professionnelle plus courte, un travail non permanent, et ceux travaillant dans les secteurs de l’agriculture, de la construction, du transport et de l’entreposage, et de l’éducation. Les groupes présentant des niveaux plus élevés de pratiques de lutte contre les infections comprenaient les employés du commerce de détail et du secteur des services d’hébergement et de restauration, ainsi que les employés dont les employeurs ont plusieurs emplacements ou qui offrent aux travailleurs la possibilité de travailler partiellement ou entièrement à domicile.

Les résultats de cette étude montrent que l’accès aux pratiques de lutte contre les infections en milieu de travail n’est pas réparti de façon aléatoire sur le marché du travail canadien. En outre, les groupes ayant un accès plus limité aux mesures de protection étaient semblables aux groupes qui, historiquement, avaient eu un accès plus limité à d’autres mesures de protection en milieu de travail ou des niveaux plus élevés d’exposition aux dangers en milieu de travailNote 15Note 16. Bien que la privation matérielle, la race et le statut d’immigrant aient été précédemment associés à un risque plus élevé de contracter la COVID-19 en OntarioNote 17Note 18 et que la race ait été associée à une mortalité plus élevée liée à la COVID-19 aux États-UnisNote 19 et à une infection grave liée à la COVID-19 au Royaume-UniNote 20, ces groupes examinés dans la présente étude n’avaient pas de niveaux de protection plus faibles en milieu de travail. Cette étude a permis d’observer des niveaux de protection plus faibles chez les hommes et les travailleurs des secteurs du transport et de l’entreposage, et de la construction, ce qui correspond aux groupes de travailleurs désignés comme ayant une surmortalité observée dans l’étude américaineNote 19. En outre, cette étude a montré des niveaux de protection plus faibles chez les travailleurs des secteurs du transport et de l’éducation, qui présentaient un risque plus élevé de contracter une forme grave de la COVID-19 selon l’étude britanniqueNote 20.

Les résultats de cette étude doivent être interprétés en tenant compte des forces et des limites suivantes. Les questions utilisées dans le cadre de l’EPA ne portent que sur l’existence de mesures de protection. Cette étude n’a pas permis d’examiner si ces mesures de protection étaient mises en œuvre de façon appropriée, si elles étaient respectées sur l’ensemble du lieu de travail ou si les travailleurs percevaient le niveau de protection en place comme étant adéquat. Une limite constante à la plupart des recherches liées à la COVID-19 menées à ce jour, tant dans le domaine du travail et de la santé qu’en général, est le recours à des échantillons de commodité, qui peuvent être sujets à des biais de sélectionNote 21. En revanche, cette étude a permis d’examiner la prévalence des pratiques de lutte contre les infections en milieu de travail dans un grand échantillon représentatif de la population active canadienne. La taille de l’échantillon a également permis d’examiner la prévalence des pratiques de lutte contre les infections en milieu de travail dans des sous-groupes détaillés de la population active. Compte tenu de l’évolution rapide de la pandémie de COVID-19 et des directives relatives aux pratiques en milieu de travail, les conclusions du présent document ne doivent pas être généralisées au-delà de la période allant de juillet à septembre 2020. Cette période a coïncidé avec un nombre de cas quotidiens relativement faible au Canada, présentant une moyenne de 393 cas par jour en juillet, 408 cas par jour en août et 1 006 cas par jour en septembre. Ces chiffres peuvent être comparés à 1 521 cas par jour en avril 2020 (pic de la première vague), à plus de 6 400 cas par jour en décembre 2020 et janvier 2021 (pic de la deuxième vague) et à près de 8 000 cas par jour en avril 2021 (pic de la troisième vague)Note 22.

Il est de plus en plus évident que la transmission de la COVID-19 se fait par les aérosols, en plus des gouttelettes, et que les surfaces constituent une voie de transmission moins importanteNote 11Note 23. Ainsi, certaines des mesures de protection examinées dans le présent document, comme la distanciation physique et l’équipement de protection individuelle (EPI), peuvent être plus efficaces et plus importantes à mettre en œuvre que d’autres, comme le renforcement des activités de nettoyage. Dans cette étude, les travailleurs à court terme (par rapport à ceux qui ont plus de cinq ans d’ancienneté) et les répondants du secteur de la construction étaient proportionnellement moins nombreux à pratiquer la distanciation physique et à disposer d’EPI sur leur lieu de travail. De plus, les employés des secteurs en contact avec le public, comme le commerce de détail et l’éducation, étaient également plus nombreux à ne pas disposer d’EPI sur leur lieu de travail. Les employés des petits milieux de travail (moins de 20 employés) montraient également une prévalence plus faible d’EPI, ce qui peut refléter une capacité réduite en matière d’activités de santé et de sécurité au travail et de ressources financières destinées aux mesures de protection, par rapport aux grandes organisationsNote 24. Bien que la proportion de travailleurs ne bénéficiant pas de ces mesures de protection soit relativement faible par rapport à proportion de la population employée sur le marché du travail, elle met en évidence d’importantes lacunes dans la lutte contre les infections au sein de la population active, lacunes qui peuvent et doivent être comblées pour contribuer à réduire le nombre d’infections par la COVID-19.

En conclusion, dans cette étude portant sur les employés rémunérés au Canada qui ont travaillé la majorité de leurs heures sur place durant la période de juillet à septembre 2020, il y avait généralement des proportions élevées de pratiques de lutte contre les infections disponibles sur les lieux de travail pour réduire la propagation de COVID-19. Ces résultats sont cohérents avec la proportion relativement faible de cas parmi la population en âge de travailler qui peuvent être attribués aux éclosions en milieu de travail en OntarioNote 25. Il faut cependant noter que certains segments de la population active sont encore insuffisamment protégés contre la COVID-19, même lorsqu’il n’est pas possible de travailler à distance. Ces groupes comprennent les personnes au début de leur emploi, les travailleurs ayant un faible niveau de scolarité et certains groupes d’industries, en particulier la construction, le transport et l’entreposage, l’agriculture et les lieux de travail où il n’est pas possible de travailler à distance.

Remerciements

Nous remercions l’excellent personnel du Centre de données de recherche de Toronto de Statistique Canada qui nous a aidés à accéder aux données et à vérifier les résultats de ce projet. L’Institut de recherche sur le travail et la santé bénéficie du soutien financier du ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences de l’Ontario. Les analyses, conclusions, opinions et déclarations exprimées dans ce document n’engagent que les auteurs et ne reflètent pas celles du ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences; aucun endossement n’est prévu ou ne devrait être sous-entendu. Cette recherche n’a bénéficié d’aucune subvention spécifique de la part d’organismes de financement des secteurs public, commercial ou à but non lucratif.

Annexe


Tableau A.1
Répartition des pratiques individuelles de lutte contre les infections en fonction de certaines caractéristiques, dans la population active occupée ayant travaillé sur place durant la période de juillet à septembre 2020 (N = 53 316)
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Répartition des pratiques individuelles de lutte contre les infections en fonction de certaines caractéristiques N, % de l’échantillon, % pratiquant la distanciation physique, % ayant un équipement de protection individuelle, % ayant accès à des installations de désinfection ou de lavage des mains et % bénéficiant de protocoles de nettoyage renforcés(figurant comme en-tête de colonne).
NTableau A.1 Note  % de l’échantillon % pratiquant la distanciation physique % ayant un équipement de protection individuelle % ayant accès à des installations de désinfection ou de lavage des mains % bénéficiant de protocoles de nettoyage renforcés
Groupe d’âge
15 à 19 ans 4 051 7,6 85,5 86,9 91,5 86,0
20 à 24 ans 6 226 11,7 86,8 87,9 91,5 85,9
25 à 34 ans 12 286 23,0 83,0 88,0 91,1 85,1
35 à 44 ans 10 668 20,0 82,4 87,7 90,8 85,0
45 à 54 ans 10 485 19,7 84,3 88,3 91,7 86,1
55 à 64 ans 8 489 15,9 83,4 88,3 91,6 85,8
65 ans et plus 1 110 2,1 82,7 86,9 91,2 84,7
Sexe
Homme 29 346 55,0 82,2 86,2 89,8 82,7
Femme 23 970 45,0 85,8 90,0 93,2 89,1
État matrimonial
Marié(e) ou en union libre 30 684 57,6 83,3 88,0 91,5 85,5
Veuf(ve), séparé(e) ou divorcé(e) 3 662 6,9 83,2 88,1 91,1 85,9
Jamais marié(e) 18 971 35,6 84,8 87,8 91,1 85,5
Enfants de moins de 6 ans
Non 47 407 88,9 84,2 88,0 91,4 85,8
Oui 5 909 11,1 80,9 87,2 90,5 83,5
Enfants de 6 à 12 ans
Non 45 200 86,7 84,1 88,0 91,4 85,7
Oui 7 116 13,4 81,9 87,3 90,7 84,8
Enfants de 13 à 18 ans
Non 46 732 87,7 83,8 88,0 91,4 85,4
Oui 6 584 12,4 84,2 87,7 91,0 86,4
Statut d’immigrant
Ayant immigré en 2016 ou plus tard 1 515 2,8 85,1 87,4 90,4 85,1
Ayant immigré entre 2010 et 2015 2 695 5,1 84,6 89,4 91,9 86,8
Ayant immigré avant 2010 8 168 15,3 84,5 88,8 90,2 86,8
Non-immigrant 40 938 76,8 83,6 87,7 91,5 85,2
Race
Blanche 38 761 72,2 83,2 87,6 91,4 85,1
Noire 2 207 4,1 85,1 89,4 91,9 87,2
Autre groupe racisé 10 607 19,9 85,5 89,1 91,4 87,3
Autochtone 1 741 3,3 86,6 86,0 88,2 83,4
Niveau de scolarité
Sans diplôme d'études secondaires 5 044 9,5 81,1 86,1 89,3 81,6
Titulaire d'un diplôme d'études secondaires 15 494 29,1 84,8 88,3 91,5 85,3
Études postsecondaires terminées (inférieur au baccalauréat) 20 296 38,1 83,1 88,4 91,4 85,2
Baccalauréat ou niveau supérieur 12 482 23,4 84,9 87,5 91,7 88,0
Province
Terre-Neuve-et-Labrador 786 1,5 85,1 86,7 91,9 84,8
Île-du-Prince-Édouard 271 0,5 82,5 80,7 88,9 82,3
Nouvelle-Écosse 1 446 2,7 86,0 87,6 90,8 86,4
Nouveau-Brunswick 1 232 2,3 84,8 85,4 91,1 84,7
Québec 12 453 23,4 82,3 88,5 92,8 84,2
Ontario 19 316 36,2 83,5 89,1 91,1 86,1
Manitoba 2 189 4,1 84,3 84,7 91,6 85,0
Saskatchewan 1 860 3,5 82,8 84,4 90,1 84,9
Alberta 6 665 12,5 85,0 88,2 91,1 86,5
Colombie-Britannique 7 097 13,3 85,7 86,3 90,1 86,0
Appartenance à la population urbaine ou rurale
Noyau urbain de RMR ou d'AR 39 881 74,8 85,1 88,1 91,3 86,0
Région autre qu'un noyau urbain de RMR ou d'AR 5 285 9,9 82,7 88,5 91,5 84,5
Région autre qu'une RMR/AR 8 150 15,3 82,0 86,7 91,4 84,2
Catégorie de travailleur
Employé du secteur public 10 741 20,2 83,5 90,9 92,2 89,0
Employé du secteur privé 42 575 79,9 83,9 87,2 91,1 84,7
Affiliation syndicale
Membre d’un syndicat ou couvert par une convention collective 15 989 29,9 81,3 90,5 91,6 86,7
Ni membre d’un syndicat ni couvert par une convention collective 37 327 70,0 84,9 86,8 91,2 85,1
Heures de travail
Temps plein 43 485 81,6 83,5 87,8 91,4 85,1
Temps partiel 9 831 18,4 85,2 88,6 91,0 87,5
Travailleur permanent
Oui 45 968 86,2 84,2 88,5 91,7 86,1
Non 7 348 13,8 81,8 84,4 88,7 82,4
Les heures de travail varient
Non 35 856 67,3 84,5 87,8 91,8 85,9
Oui 17 460 32,8 82,5 88,2 90,3 84,8
Occupe plusieurs emplois
Non 50 926 95,5 83,8 87,9 91,3 85,4
Oui 2 390 4,5 85,4 89,3 91,1 88,3
Ancienneté actuelle
6 mois ou moins 6 939 13,0 82,2 84,7 88,7 82,3
De 7 à 12 mois 3 301 6,2 85,4 88,2 92,4 86,0
De 1 an à 2 ans 12 557 23,6 84,2 87,8 91,2 86,2
De 3 à 5 ans 7 215 13,5 83,6 88,0 91,7 84,8
Plus de 5 ans 23 304 43,7 84,0 88,9 91,9 86,4
Salaire horaire
Moins de 15 $ de l’heure 7 121 13,4 87,3 88,4 92,2 87,7
De 15 $ à 19,99 $ de l’heure 13 102 24,6 85,2 87,8 91,5 85,7
De 20 $ à 24,99 $ de l’heure 9 805 18,4 83,0 87,4 91,1 84,0
De 25 $ à 34,99 $ de l’heure 12 037 22,6 81,3 87,8 90,4 83,7
35 $ ou plus de l’heure 11 251 21,1 83,4 88,4 91,7 87,4
Travaille à l’intérieur dans un environnement non contrôlé
Non 50 432 94,6 84,0 88,0 91,4 85,8
Oui 2 884 5,4 80,8 87,0 89,7 80,7
Industrie
Agriculture, exploitation minière, exploitation de carrière, extraction de pétrole et services publics 1 989 3,7 80,6 81,0 86,2 78,6
Construction 4 708 8,8 72,4 82,3 85,0 72,6
Fabrication – aliments 1 530 2,9 84,6 90,5 93,2 87,8
Fabrication – autres 4 964 9,3 85,5 87,9 91,7 85,7
Commerce de gros 1 994 3,7 85,4 87,5 93,0 83,8
Commerce de détail 8 472 15,9 90,8 90,3 94,9 89,5
Transport et entreposage 3 044 5,7 77,5 89,0 89,0 80,0
Éducation 2 394 4,5 84,3 88,1 92,0 88,0
Soins de santé et assistance sociale 8 392 15,7 82,0 94,1 92,2 90,8
Hébergement et services de restauration 4 276 8,0 88,4 91,6 93,2 91,2
Autres industries de service 11 554 21,7 84,1 83,3 90,5 84,1
Taille du lieu de travail
Moins de 20 travailleurs 19 267 36,1 81,7 85,2 89,4 82,8
20 à 99 travailleurs 18 469 34,6 85,2 88,8 92,6 86,4
100 à 500 travailleurs 9 897 18,6 86,2 89,8 92,8 88,3
Plus de 500 travailleurs 5 683 10,7 82,5 91,2 91,0 87,3
L’employeur a plus d’un établissement
Non 19 272 36,2 81,2 85,5 89,5 82,0
Oui 34 044 63,9 85,3 89,3 92,3 87,6
Possibilité pour le personnel de travailler partiellement ou entièrement à domicile
Non 46 264 86,8 83,0 88,0 91,0 84,9
Oui 7 052 13,2 89,6 87,7 93,3 90,0
Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :