Résumé

Contexte

Un débat entoure la pratique du partage du lit avec un nourrisson, qui est définie comme le fait de partager une surface de sommeil avec un nourrisson. Au Canada, la plupart des lignes directrices en santé publique, y compris l’Énoncé conjoint sur le sommeil sécuritaire de 2011, conseillent aux parents d’éviter cette pratique parce qu’elle est associée à des cas de blessure et de décès chez les nourrissons. Cependant, les partisans de la pratique font état d’avantages physiques et psychologiques éventuels, et des données probantes montrent que les risques associés au partage du lit avec un nourrisson sont faibles en l’absence d’autres facteurs de risque. Jusqu’à maintenant, on en sait peu sur la prévalence et les motifs de cette pratique au Canada.

Données et méthodes

Les données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2015 et de 2016 ont servi à évaluer la prévalence et les motifs du partage du lit avec un nourrisson en fonction de certaines caractéristiques des femmes âgées de 15 à 55 ans ayant accouché au cours des cinq années précédentes. Une analyse multivariée a permis d’examiner les facteurs associés indépendamment au partage fréquent du lit avec un nourrisson.

Résultats

Selon les estimations, 33 % des femmes ont déclaré qu’une autre personne avait fréquemment partagé (tous les jours ou presque tous les jours) une surface de sommeil avec leur nourrisson; 27 % ont indiqué qu’une personne avait occasionnellement partagé le lit avec leur nourrisson (une ou deux fois par semaine, quelques fois par mois ou moins d’une fois par mois); et 40 % ont déclaré que personne n’avait jamais partagé le lit avec leur nourrisson. L’allaitement était la raison la plus fréquemment mentionnée pour expliquer le partage du lit (39 %); venait ensuite la facilitation du sommeil de la mère ou du nourrisson (29 %). Lors de l’analyse multivariée, le groupe d’âge, l’état matrimonial, la province ou le territoire de résidence, la région de naissance de la mère et l’allaitement ont été associés de manière significative au partage fréquent du lit avec un nourrisson.

Interprétation

Les données indiquent que le partage du lit avec un nourrisson est une pratique relativement fréquente. Elles suggèrent que les parents y ont recours pour des raisons pratiques. Les résultats de la présente étude fourniront des données de base et serviront à orienter l’élaboration des politiques et des programmes ayant trait aux pratiques de sommeil sécuritaires.

Mots-clés

allaitement maternel, cododo, enquête sur la santé, étude transversale, statut socioéconomique

DOI : https://www.doi.org/10.25318/82-003-x201900700002-fra

Résultats

Le débat sur le partage du lit avec un nourrisson, c’est-à-dire un adulte ou un autre enfant qui partage une surface de sommeil avec un nourrisson, se poursuit. Certaines études laissent entendre qu’il existe un risque accru de décès chez les nourrissons, tandis que d’autres indiquent qu’il n’existe pas de risque accru en l’absence de dangers comme les surfaces moelleuses, les accessoires de literie ou les oreillers supplémentaires, l’usage du tabac, les facultés affaiblies ou le fait de dormir avec une autre personne qu’un gardien. Les partisans du partage du lit font état d’avantages physiques et psychologiques éventuels, comme le fait de faciliter l’allaitement et de favoriser la formation de liens d’attachement. Certaines lignes directrices visent à éliminer les risques en recommandant d’éviter toute forme de partage du lit. D’autres mettent l’accent sur la réduction des blessures en informant les parents pour leur permettre de prendre des décisions éclairées et, ainsi, minimiser les risques associés au partage du lit avec un nourrisson. [Article complet]

Auteures

Heather Gilmour (Heather.Gilmour@canada.ca) et Pamela L. Ramage-Morin (Pamela.Ramage-Morin@canada.ca) travaillent à la Division de l’analyse de la santé de Statistique Canada, à Ottawa, en Ontario. Suzy L. Wong (Suzy.Wong@canada.ca) travaille à la Division de l’enfance et de la jeunesse de l’Agence de la santé publique du Canada, à Ottawa, en Ontario.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :