Sommaire des principaux résultats

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.








La santé physique et mentale des enfants inuits de mères adolescentes

Publication : Rapports sur la santé 2012:23(4) http://www.statcan.gc.ca/rapportssurlasante

Auteurs : Anne Guèvremont et Dafna Kohen

Données : l'Enquête sur les enfants autochtones de 2006

La santé physique et mentale des enfants de mères adolescentes diffère de celle des enfants de mères plus âgées. Comparativement à l'ensemble de la population du Canada, les femmes inuites deviennent enceintes pour la première fois à un âge plus jeune. Toutefois, peu de recherches sur la population portent sur les résultats en matière de santé des enfants inuits de femmes qui ont commencé à avoir des enfants à l'adolescence.

L'étude s'appuie sur les données tirées de l'Enquête sur les enfants autochtones de 2006 pour comparer les résultats en matière de santé physique et mentale des enfants inuits de 2 à 5 ans de mères adolescentes et de ceux de mères plus âgées.

Les résultats en matière de santé physique et mentale des enfants inuits diffèrent selon que la mère était adolescente ou avait 25 ans ou plus au moment où elle a commencé à avoir des enfants. Certaines différences sont attribuables à des facteurs socioéconomiques mais non d'autres, à savoir les infections de l'oreille, les problèmes dentaires et l'hyperactivité ou l'inattention.

Article intégral

Pour obtenir plus de renseignements sur cet article, veuillez communiquer avec Evelyne Bougie (evelyne.bougie@statcan.gc.ca), au 1-613-951-4765, Division de l'analyse de la santé.