Sommaire des principaux résultats

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.








Modifications des comportements influant sur la santé après le diagnostic d'une maladie chronique chez les Canadiens de 50 ans et plus

Publication : Rapports sur la santé 2012:23(4) http://www.statcan.gc.ca/rapportssurlasante

Auteurs : Jason T. Newson, Nathalie Huguet, Pamela L. Ramage-Morin, Michael J. McCarthy, Julie Bernier, Mark S. Kaplan et Bentson H. McFarland

Données : Enquête nationale sur la santé de la population (1994-1995 à 2006-2007)

La modification des comportements influant sur la santé (usage du tabac, activité physique, consommation d'alcool et consommation de fruits et de légumes) après le diagnostic de problèmes de santé chroniques (maladie cardiaque, cancer, accident vasculaire cérébral, maladie respiratoire et diabète) a été examinée chez les Canadiens de 50 ans et plus. Les résultats dégagés des données longitudinales de l'Enquête nationale sur la santé de la population menée au Canada sur une période de 12 ans indiquent des changements de comportement relativement modestes. Bien qu'une réduction significative de l'usage du tabac ait été observée chez tous les groupes, sauf celui des personnes ayant une maladie respiratoire, au moins 75 % des fumeurs n'ont pas cessé de fumer. Aucune variation significative du pourcentage de personnes respectant les recommandations en matière d'activité physique, sauf chez les diabétiques, ni du pourcentage de personnes dont la consommation d'alcool était excessive, sauf chez les diabétiques et les personnes atteintes d'une maladie respiratoire, ne se dégage de l'étude. Le pourcentage de personnes déclarant l'apport minimal recommandé de fruits et de légumes n'a augmenté de manière significative chez aucun des groupes étudiés.

Article intégral

Pour obtenir plus de renseignements sur cet article, veuillez communiquer avec Didier Garriguet (didier.garriguet@statcan.gc.ca), au 1-613-951-7187, Division de l'analyse de la santé.