Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.










Sommaire des principaux résultats

Mesure de la tension artérielle et de la fréquence cardiaque au repos dans l’Enquête canadienne sur les mesures de la santé, cycle 1

Publication : Rapports sur la santé 2010:21(1) www.statcan.gc.ca/rapportssurlasante

Auteurs : Shirley Bryan, Mathieu Saint-Pierre Larose, Norm Campbell, Janine Clarke et Mark S. Tremblay

Données : 2007-2009 Enquête canadienne sur les mesures de la santé

On n’a pas recueilli de mesures directes de la tension artérielle (TA) au Canada depuis les Enquêtes canadiennes sur la santé cardiovasculaire menées entre 1985 et 1992. Étant donné que l’hypertension est souvent asymptomatique, une proportion importante des personnes qui ont ce problème de santé n’en sont pas conscientes.

Ces analyses utilisent les données sur la TA et la fréquence cardiaque (FC) du cycle 1 de l’Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS) de 2007 à 2009, pour les participants de 6 à 79 ans. On explique les méthodes et les procédures de contrôle et d’assurance de la qualité. Les questions de logistique et de faisabilité qui se sont posées au cours de la collecte des données sont abordées. Les raisons de la reprise d’une série de mesures sont fournies. Les variations entre les séries et à l’intérieur des séries et la variabilité entre les responsables des tests sont évaluées.

On a mesuré la TA et la FC de presque tous les participants qui se sont rendu au centre d’examen. Une série de mesures seulement a été recueillie pour 88 % des participants. La série a été reprise pour environ 5 % des participants dont les mesures de la TA ou de la FC affichaient une variabilité. Environ 3 % avaient des valeurs de FC ou de TA supérieures aux seuils de sélection pour les tests de condition physique. Presque 35 % des participants dont les valeurs de FC et de TA étaient supérieures aux seuils de sélection après la première série de mesures avaient des valeurs inférieures aux seuils après la deuxième série; 3 % avaient des valeurs inférieures après la troisième série. À l’intérieur d’une série de six mesures, la TA a diminué jusqu’à la quatrième mesure environ, après quoi elle est demeurée stable. Les valeurs moyennes de la TA et de la FC ne font ressortir aucune variabilité entre les responsables des tests.

Le protocole de mesure de la TA et de la FC par oscillométrie de l’ECMS semble avoir produit des estimations fiables. Il ne ressort aucun avantage à reprendre la série de six mesures une troisième fois aux fins de la sélection. Quatre mesures peuvent être suffisantes pour fournir des données fi ables sur la TA et la FC. L’oscillométrie semble éliminer la variabilité entre les responsables des tests.

Article intégral

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec Shirley Bryan au 1-613-951-4968 (Shirley.Bryan@statcan.gc.ca), Division des mesures physiques de la santé, Statistique Canada.