Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Définitions

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

L'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) fournit des renseignements détaillés sur une blessure particulière pour chaque personne ayant déclaré avoir subi au moins une blessure limitant les activités durant l'année qui a précédé l'entrevue. Dans les cas où plus d'une blessure de ce genre a été déclarée, on a mis l'accent sur la blessure que la personne visée considérait comme étant la plus grave. Les intervieweurs ont demandé aux participants à l'enquête de déclarer les blessures qui étaient « suffisamment graves pour limiter leurs activités normales ». Une blessure au travail implique une réponse affirmative à la question « (Sans tenir compte des blessures attribuées aux mouvements répétitifs), au cours des 12 derniers mois, vous êtes-vous blessé(e)? »; et la réponse « Travail rémunéré » à la question « Si l'on considère la blessure la plus grave, que faisiez-vous quand vous avez été blessé(e)? ». Les blessures subies durant le déplacement pour se rendre au travail ou rentrer chez soi ne sont pas considérées comme des blessures au travail dans la présente analyse. Les participants à l'enquête ont également fourni des renseignements sur leur blessure la plus grave survenue durant « des sports ou de l'exercice physique », « des loisirs ou passe-temps », « les déplacements pour se rendre au travail ou rentrer chez soi », « des tâches ménagères, un autre travail non rémunéré », « en dormant, mangeant, se donnant des soins personnels » ou « d'autres activités ».

La partie du corps atteinte provient de la réponse à la question « Quelle partie du corps a été atteinte? (parties multiples; yeux, tête (sauf les yeux); cou, épaule/bras; coude/avant-bras; poignet, main; hanche; cuisse; genou/partie inférieure de la jambe; cheville/pied; partie supérieure du dos ou de la colonne vertébrale (sauf le cou); partie inférieure du dos ou de la colonne vertébrale; cage thoracique (sauf le dos et la colonne vertébrale); abdomen ou bassin (sauf le dos et la colonne vertébrale). »
 
Le genre de blessure provient de la réponse à la question « Quel genre de blessure avez-vous subie? Par exemple, une fracture ou une brûlure. (Blessures multiples; fracture ou cassure; brûlure, brûlure chimique; dislocation; entorse ou foulure; coupure, perforation, morsure d'animal ou d'humain (plaie ouverte); éraflure, meurtrissure, cloque; commotion ou autre traumatisme cérébral; empoisonnement; lésion des organes internes; autre). »

Les blessures graves désignent les types de blessure qui sont habituellement plus dangereux (brûlure, commotion, fracture, blessure interne, blessures multiples).

L'information sur le traitement des blessures est tirée des réponses à deux questions : « Avez-vous reçu des soins médicaux prodigués par un professionnel de la santé dans les 48 heures suivant la blessure? » et « Où avez-vous été soigné(e)? (Bureau du médecin; salle d'urgence d'un hôpital; clinique externe d'un hôpital; clinique sans rendez-vous; clinique avec rendez-vous; centre de santé communautaire/CLSC; au travail; à l'école; à la maison; consultation téléphonique uniquement; autre. Avez-vous été admis(e) à l'hôpital durant une nuit ou plus?) ».

La catégorie professionnelle provient de la Classification type des professions (CTP) du Canada de 1991. La CTP énonce 10 catégories professionnelles :

  • gestion;
  • affaires, finance et administration;
  • sciences naturelles et appliquées et professions apparentées;
  • secteur de la santé;
  • sciences sociales, enseignement, administration publique et religion;
  • arts, culture, sports et loisirs;
  • ventes et services;
  • métiers, transport et machinerie; 
  • professions propres au secteur primaire;
  • transformation, fabrication et services d'utilité publique.

Pour une partie de l'analyse, les six premières catégories sont regroupées sous la désignation des cols blancs et les quatre autres, sous celle des cols bleus. La prévalence des blessures au travail dans certaines professions est examinée pour certaines catégories (p. ex. les professions dans les ventes et les services).

Les personnes occupées l'année précédente désignent celles qui ont déclaré avoir eu un emploi (travail à plein temps ou à temps partiel, travail saisonnier, travail à contrat, emploi autonome, gardiennage d'enfants et tout autre travail rémunéré) tout au long de l'année ayant précédé l'entrevue de l'enquête ou durant une partie de celle-ci.

Pour déterminer la situation de travail à son compte, on a demandé aux personnes ayant travaillé à un emploi ou à une entreprise n'importe quand au cours des 12 mois qui ont précédé l'entrevue : « Êtes-vous employé(e) ou travaillez-vous à votre compte? »
 
Pour établir le nombre d'heures travaillées par semaine, on a demandé : « Environ combien d'heures par semaine travaillez-vous habituellement à votre emploi/entreprise? Si vous travaillez habituellement des heures supplémentaires, rémunérées ou non, veuillez les compter. » Chez les personnes ayant exercé plus d'un emploi durant au moins 26 semaines de l'année, le nombre normal d'heures travaillées par semaine désigne le nombre total d'heures travaillées à tous les emplois. Chez celles ayant exercé plus d'un emploi pendant moins de 26 semaines de l'année, le nombre total d'heures travaillées est fondé sur l'emploi principal uniquement. Les catégories d'heures travaillées par semaine sont : moins de 35; de 35 à 44; de 45 à 79; 80 et plus.
 
Le type de quart est obtenu à l'aide de la question « Parmi les catégories suivantes, laquelle décrit le mieux les heures que vous travaillez habituellement à votre emploi/entreprise? (Horaire ou quart normal de jour; quart normal de soirée; quart normal de nuit; quart rotatif; quart brisé; sur appel; horaire irrégulier) ». Les personnes ayant dit travailler selon un horaire ou quart normal de jour sont considérées comme ayant un horaire de travail normal de jour; les autres sont regroupées sous la désignation « travail par quarts ».
 
Les exigences physiques du travail sont définies à l'aide de la question « Si l'on pense aux trois derniers mois, lequel des énoncés suivants décrit le mieux vos activités quotidiennes ou habitudes de travail? (Normalement assis(e); souvent debout ou en train de marcher; doit habituellement lever ou transporter des objets légers; doit faire du travail forçant ou porter des objets très lourds). » La réponse « faire du travail forçant ou porter des objets très lourds » est considérée comme une activité « ardue »; les autres sont regroupées sous la désignation d'activité « légère ».

Le revenu désigne le revenu personnel annuel total du participant à l'enquête (avant impôts et déductions) en provenance de toutes les sources. Pour l'analyse, il est réparti comme suit : moins de 20 000 $; de 20 000 $ à 39 999 $; de 40 000 $ à 59 999 $; 60 000 $ et plus. Il manque les données sur le revenu pour 6 683 (9 %) des 75 184 participants à l'enquête inclus dans l'analyse (données non présentées).
 
L'auto-évaluation du stress au travail provient de la réponse à la question suivante : « La question suivante porte sur votre entreprise ou emploi principal au cours des 12 derniers mois. Diriez-vous que la plupart de vos journées étaient (pas du tout stressantes; pas tellement stressantes; un peu stressantes; assez stressantes; extrêmement stressantes)? » Pour les besoins de la régression logistique, les réponses « pas du tout stressantes » et « pas tellement stressantes » sont regroupées; les trois autres sont utilisées telles quelles.

Les groupes d'âge pour l'analyse sont : de 18 à 24 ans; de 25 à 34 ans; de 35 à 44 ans; de 45 à 54 ans; de 55 à 64 ans; de 65 à 75 ans.

Pour évaluer les problèmes de santé chroniques, on a demandé aux participants à l'enquête si un professionnel de la santé avait diagnostiqué chez eux des problèmes de santé qui avaient duré ou devaient durer six mois ou plus. Les données de l'analyse visent les problèmes suivants : diabète, maladie cardiaque; accident vasculaire cérébral, hypertension, migraine, asthme, arthrite, bronchite, broncho-pneumopathie obstructive chronique, épilepsie, ulcères gastriques ou intestinaux, maladie de Crohn, cataracte, glaucome, trouble thyroïdien, fibromyalgie, syndrome de fatigue chronique et sensibilité aux agresseurs chimiques. Les problèmes de santé chroniques sont regroupés comme suit, selon leur nombre : de 0 à 2; et 3 et plus.
 
Les fumeurs quotidiens désignent les personnes ayant déclaré à l'entrevue qu'elles fumaient tous les jours.

Pour l'analyse bivariée, les catégories de consommation d'alcool sont : aucun verre l'année précédente; un ou plusieurs verres l'année précédente, mais aucun abus d'alcool, ou au plus mensuellement; abus d'alcool pas plus de trois fois par mois; abus d'alcool au moins hebdomadairement. L'abus d'alcool désigne la consommation d'au moins cinq verres d'alcool à une même occasion. Pour l'analyse multivariée, il y a trois catégories de consommation d'alcool : aucune boisson alcoolisée consommée l'année précédente; au moins un verre d'alcool consommé l'année précédente, mais abus d'alcool moins souvent que hebdomadairement; abus d'alcool hebdomadaire l'année précédente.

Le niveau de scolarité (dans le ménage) est considéré comme étant « faible » si aucun membre du ménage n'a obtenu plus que le diplôme d'études secondaires; et « élevé » si au moins un membre du ménage a poursuivi ses études après le diplôme du secondaire.

Le stress personnel est mesuré au moyen de la question « En pensant à la quantité de stress dans votre vie, diriez-vous que la plupart de vos journées sont : pas du tout stressantes; pas tellement stressantes; un peu stressantes; assez stressantes; extrêmement stressantes? ». Les réponses « assez stressantes » ou « extrêmement stressantes » constituent un « stress personnel intense » et les autres, un « stress personnel faible ».

La race est déterminée à l'aide de la question « Les gens qui habitent au Canada ont des origines culturelles et raciales très variées. Êtes-vous blanc(he)? Chinois(e)? Sud-asiatique? Noir(e)? Philippin(e)? Latino-américain(e)? Asiatique du Sud-Est? Arabe? Asiatique occidental(e)? Japonais(e)? Coréen(ne)? Autochtone? Autre? » Les catégories de race définies pour l'analyse sont « blanche » et « minorité visible » (appliquées à tous les autres groupes).

Le type de région de résidence est établi d'après la Classification des secteurs statistiques, qui sert à classer chaque subdivision de recensement comme étant une région métropolitaine de recensement (RMR), une agglomération de recensement (AR), une zone influencée par une RMR ou une AR, ou les territoires. Pour l'analyse, les régions « urbaines ou sous influence urbaine » sont soit comprises dans une RMR ou une AR, soit fortement ou modérément influencées par une RMR ou une AR. Les régions « rurales ou éloignées » désignent des régions qui sont faiblement ou ne sont pas influencées par une RMR ou une AR, ainsi que les territoires.

L'indice de masse corporelle(IMC) est une mesure du poids corrigé pour tenir compte de la taille et est calculé en divisant le poids en kilogrammes par le carré de la taille en mètres. L'ESCC fournit des données autodéclarées sur le poids et la taille d'après lesquelles l'IMC a été calculé pour chaque participant à l'enquête. Selon les normes de Santé Canada pour la classification du poids10, les IMC retenus pour l'analyse sont :

  • poids insuffisant : moins de 18,5
  • poids normal : de 18,5 à 24,9
  • embonpoint : de 25,0 à 29,9
  • obésité : 30,0 et plus