Publications

    Éducation et ressources humaines en santé au Canada

    Des aspirations aux choix de carrière : le cheminement des jeunes vers les professions de la santé

    Des aspirations aux choix de carrière : le cheminement des jeunes vers les professions de la santé

    Avertissement Consulter la version la plus récente.

    Informations archivées

    Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

    À l'école secondaire, les jeunes commencent à planifier leur avenir en envisageant différents choix professionnels. Ils développent d'abord leurs aspirations avant de faire des choix d'études postsecondaires et, finalement, d'entrer sur le marché du travail. Ce feuillet d'information compare le cheminement de deux cohortes de jeunes à partir de leurs aspirations à une profession de la santé en 2000 vers d'éventuelles études postsecondaires et une carrière dans ce domaine en 2006.

    Les choix d'études postsecondaires sont les premières étapes concrètes qui découlent des aspirations

    Parmi les 15 % (54 100) de jeunes de 15 ans souhaitant faire carrière dans une profession de la santé ou liée à la santé en 2000, 19 % ont dit être inscrits dans un domaine d'études correspondant en 2006, à 21 ans, et 8 % avaient obtenu un diplôme d'un programme de la santé ou lié à la santé. En outre, 5 % s'étaient inscrits à un programme de la santé ou lié à la santé mais l'ont abandonné avant de l'avoir terminé (graphique 1).

    Fait peut-être peu surprenant, les jeunes âgés de 18 à 20 ans étaient plus susceptibles de poursuivre leurs aspirations : des 11 % (130 300) de jeunes âgés de 18 à 20 ans qui ont dit s'intéresser à une profession de la santé ou liée à la santé en 2000, 7 % ont déclaré être inscrits dans un programme de la santé ou lié à la santé en 2006, alors qu'ils avaient de 24 à 26 ans, et 44 % avaient obtenu un diplôme dans un programme du genre. Environ 9 % ont dit avoir quitté un tel programme sans avoir obtenu de diplôme (graphique 1).

    Par ailleurs, certains jeunes qui n'avaient pas manifesté d'intérêt pour les professions de la santé ou liées à la santé à 15 ans, et même ceux de 18-20 ans, en 2000, ont opté pour un programme d'études dans ce domaine : 8 % de chacune de ces deux cohortes avaient obtenu un diplôme ou étaient inscrits dans un programme de la santé ou lié à la santé six ans plus tard, soit en 2006.

    Après l'obtention d'un diplôme, le maintien en poste dans une profession de la santé est élevé

    Environ le tiers des jeunes âgées de 21 ans qui avaient obtenu un diplôme dans un programme de la santé ou lié à la santé ont dit occuper un poste dans une profession de la santé ou liée à la santé en 2006. L'emploi dans le domaine de la santé ou lié à la santé était plus élevé dans la cohorte plus âgée, ceux qui avaient de 24 à 26 ans en 2006, et environ la moitié des diplômés d'un programme de la santé ou lié à la santé avaient un emploi dans ce domaine en 2006 (graphique 1). Ceux qui ne travaillaient pas dans le domaine de la santé ou lié à la santé en 2006 étaient peut-être toujours étudiants ou, étant des diplômés relativement nouveaux, n'avaient peut-être pas encore trouvé d'emploi dans leur domaine d'études.

    Graphique 1
    De l'aspiration à une profession de la santé vers d'éventuelles études postsecondaires et une carrière dans ce domaine six ans plus tard

    Description

    Graphique 4 De l'aspiration à une profession de la santé vers d'éventuelles études postsecondaires et une carrière dans ce domaine six ans plus tard

    Source : Statistique Canada. Enquête nationale auprès des diplômés (Promotion de 2005).

    Besoins d'information en vue de planifier les ressources humaines dans le domaine de la santé

    Bien que les jeunes au Canada soient attirés par les professions de la santé, plus de recherche serait nécessaire pour bien comprendre les facteurs qui influent sur les changements d'intérêt des jeunes pour de telles professions au fil du temps. Elles aideraient les planificateurs des soins de santé à concevoir des stratégies de recrutement efficaces pour attirer les jeunes dans ce domaine.

    Date de modification :