Série de documents de recherche – Revenu
Satisfaction des ménages canadiens à l’égard de leur quartier : faits saillants de l’Enquête canadienne sur le logement de 2018

par Jeannine Claveau

Date de diffusion : le 22 novembre 2019

Passer au texte

Début du texte

Introduction

Tout est dans l’emplacement! Ce dicton souligne à quel point le quartier est important. Dans l’immobilier, il est principalement question des effets de l’emplacement sur les prix, mais le quartier a une aussi grande importance pour répondre aux besoins en logement de la population canadienne.

Le quartier est souvent l’emplacement à partir duquel les ménages accèdent aux services ou aux installations qui répondent à leurs besoins. Le quartier influe sur les besoins en logement d’un ménage lorsque ce quartier facilite ou empêche l’accès aux articles ou aux services dont le ménage a besoin. Il peut également influer sur la décision d’un ménage de quitter un quartier ou d’y demeurer.

Cet article porte sur la satisfaction des ménages canadiens à l’égard de leur quartier, en fonction des résultats de l’Enquête canadienne sur le logement (ECL) de 2018. Le niveau de satisfaction du décideur principal (la « personne de référence du ménage ») à l’égard du quartier y est étudié, de même que la satisfaction à l’égard de certains éléments du quartier comme le désordre et le sentiment de sécurité qui y règnent, les services qui y sont offerts ainsi que des caractéristiques sociodémographiques et relatives au ménage.

Cet article présente une vue d’ensemble des résultats de l’ECL quant à la satisfaction des ménages canadiens à l’égard du quartier et ne comprend donc pas de comparaisons détaillées à l’échelle des quartiers. Le but de cette étude est de fournir de nouveaux renseignements qui serviront de fondement à la réalisation d’autres études faisant appel aux données de l’ECL.

Près de 9 ménages canadiens sur 10 sont très satisfaits ou satisfaits de leur quartier

Les données de l’ECL de 2018 ont montré que la majorité (85,6 %) des ménages étaient très satisfaits ou satisfaits de leur quartier. L’ECL a révélé que 43,0 % des ménages étaient très satisfaits de leur quartier et que 41,0 % en étaient satisfaits. Environ 9,8 % des ménages n’étaient ni satisfaits ni insatisfaits de leur quartier, 3,7 % des ménages en étaient insatisfaits et 1,0 % en était très insatisfait (tableau 1).

Parmi les 10 plus importantes régions métropolitaines de recensement, le taux de satisfaction à l’égard du quartier est le plus élevé dans la RMR de Québec

Parmi les 10 plus importantes régions métropolitaines de recensement (RMR), la proportion des ménages canadiens qui ont déclaré être satisfaits (satisfaits ou très satisfaits) de leur quartier allait de 82,2 % à Toronto à 92,5 % à Québec (tableau 2).

Les résidents de Québec (92,5 %) et de Montréal (88,2 %) ont enregistré des taux de satisfaction à l’égard de leur quartier supérieurs à la moyenne nationale de 85,6 %. Alors que Kitchener–Cambridge–Waterloo (85,5 %), Ottawa–Gatineau (85,4 %), Hamilton (85,4 %), Winnipeg (83,8 %), Calgary (82,5 %), Edmonton (82,4 %), Vancouver (82,3 %) et Toronto (82,2 %) ont enregistré des taux de satisfaction à l’égard de leur quartier inférieurs à la moyenne nationale.

Une densité de population plus faible est associée à une meilleure satisfaction à l’égard du quartier

La variation des taux de satisfaction à l’égard du quartier est associée à la densité de population. Les ménages vivant dans des régions rurales sont plus satisfaits de leur quartier (taux de satisfaction de 91,4 %) que les ménages vivant dans des petits, moyens et grands centres de populationNote  au Canada. De plus, les ménages vivant dans de petits centres de population enregistraient des taux de satisfaction à l’égard de leur quartier (87,9 %) supérieurs à ceux des ménages vivant dans des moyens (83,1 %) et grands (83,8 %) centres de population (tableau 3).

Même au sein des RMR et des agglomérations de recensement, les ménages des quartiers ayant une faible densité de population étaient plus satisfaits de leur quartier que les ménages vivant dans des quartiers à forte densité de population. Pour le quart supérieur des ménages des quartiers les plus denses, la satisfaction à l’égard du quartier était de 80,8 %, par rapport à 88,7 % pour le quart inférieur des ménagesNote .

Les ménages qui ne se sentent pas en sécurité ou qui perçoivent des problèmes dans leur quartier enregistrent les taux de satisfaction à l’égard du quartier les plus faibles

Plusieurs aspects du quartier ont été évalués dans le cadre l’ECL de 2018Note , et ce sont les ménages qui ne se sentent pas en sécurité ou qui perçoivent des problèmes dans leur quartier qui ont enregistré les taux de satisfaction à l’égard du quartier les plus faibles. Environ 13,7 % des ménages ont indiqué qu’ils ne se sentaient pas en sécuritéNote  par rapport à la criminalité lorsqu’ils marchaient seuls dans leur quartier lorsqu’il faisait noir (tableau 4). Parmi ces ménages, 62,0 % étaient satisfaits de leur quartier, par rapport à environ 90 % parmi les autres ménages.

Des différences similaires en matière de satisfaction à l’égard du quartier sont observées lorsque les ménages perçoivent des problèmes dans leur quartier. Environ 14 % des ménages ont déclaré qu’au moins un problème lié au quartier constituait un « gros problème »Note . Parmi ces ménages, 60,0 % étaient satisfaits de leur quartier, par rapport à 89,9 % des ménages n’ayant déclaré aucun gros problème. Ces différences importantes quant aux taux de satisfaction à l’égard des quartiers (une différence d’environ 30 points de pourcentage) sont observées, quel que soit le type de problème déclaré.

Les ménages ayant des besoins non satisfaits par les services offerts dans leur quartier enregistrent des taux de satisfaction inférieurs à l’égard de leur quartier

Des différences de satisfaction à l’égard du quartier ont également été observées lorsque les besoins des ménages à l’égard des services n’étaient pas satisfaits. Environ un tiers des ménages du Canada ont indiqué qu’ils avaient un besoin non satisfait en matière de services dans leur quartierNote  (tableau 5). Parmi ces ménages, 79,0 % étaient satisfaits de leur quartier, par rapport à 88,5 % parmi les autres ménages.

Dans la liste des services énumérés dans l’ECL de 2018, les besoins relatifs aux services médicaux (comme les services de santé communautaires et les hôpitaux) étaient ceux que les ménages canadiens déclaraient le plus souvent comme n’étant pas satisfaits (10,9 %). Les besoins relatifs aux écoles étaient ceux que les ménages déclaraient le moins souvent comme étant non satisfaits : 1,9 % des ménages ont déclaré un besoin non satisfait relatif aux écoles dans leur quartier.

Les taux de satisfaction à l’égard du quartier chez les ménages ayant déclaré qu’un besoin en matière de services était non satisfait variaient de 69,0 % à 82,0 %, ce qui est systématiquement inférieur d’environ 17 points de pourcentage ou moins selon le service au taux de satisfaction national à l’égard du quartier (85,6 %).

Le sentiment d’appartenance à la communauté est lié à la satisfaction à l’égard du quartier

Environ trois quarts des ménages ont évalué leur satisfaction à l’égard de leur sentiment d’appartenance à leur communauté comme étant de 6 ou plus sur une échelle de 0 à 10. Ces ménages ont enregistré des taux de satisfaction à l’égard du quartier supérieurs (91,4 %) à ceux des ménages ayant évalué de façon moins favorable leur satisfaction (70,0 %) (tableau 5).

Il est intéressant de noter qu’alors que le sentiment d’appartenance à la communauté est lié à la satisfaction à l’égard du quartier, le bénévolat et la participation à des  groupes communautaires étaient moins liés à la satisfaction à l’égard du quartier. Environ le tiers des ménages ont déclaré faire du bénévolat au cours des 12 derniers mois et environ 15 % ont déclaré participer à un groupe communautaire. Toutefois, ces ménages n'avaient pas un taux de satisfaction de quartier plus élevé que celui des ménages qui ne faisaient pas de bénévolat ou qui ne participaient pas à un groupe communautaire dans leur quartier. Les ménages au sein desquels le répondant n’avait effectué aucun bénévolat au cours des 12 mois précédents enregistraient un taux de satisfaction à l’égard du quartier de 87,1 %, soit un taux qui se rapproche de celui des autres ménages (84,8 %). De façon similaire, les ménages au sein desquels le répondant était un membre ou un participant d’un groupe communautaire de son quartier affichaient un taux de satisfaction à l’égard du quartier de 89,0 % par rapport au taux de 84,9 % observé chez les autres ménages.

Le taux de satisfaction à l’égard du quartier est inférieur chez les locataires de moins de 55 ans résidant dans un logement social et abordable

Puisque le fait d’être propriétaire d’un logement est fortement lié à l’âge, on tient généralement compte conjointement du mode d’occupation et de l’âge.

Les données de l’ECL de 2018 ont révélé que la satisfaction à l’égard du quartier variait selon les groupes d’âge et les modes d’occupation, ce qui correspond aux divers contextes et besoins présents aux différents stades de la vie.

En général, les ménages propriétaires ont enregistré des taux de satisfaction à l’égard du quartier supérieurs (87,9 %) à ceux des locataires (80,4 %) (tableau 3). Les locataires résidant dans un logement social et abordable ont affiché des taux de satisfaction à l’égard de leur quartier inférieurs à ceux des autres locataires (75,0 % par rapport à 81,2 %; tableau 3).

De petites différences en matière de satisfaction à l’égard du quartier ont également été observées selon l’âge de la personne de référence. On observe une exception parmi les ménages résidant dans un logement social et abordable. Les taux de satisfaction à l’égard du quartier parmi ces ménages sont inférieurs lorsque la personne de référence est âgée de moins de 55 ans, se situant de 63 % à 66 % par rapport à environ 80 % ou plus chez les autres groupes d’âge et modes d’occupation (tableau 6).

La satisfaction à l’égard du quartier est inférieure chez les locataires d’un logement social et abordable ayant des enfants

Parmi les ménages locataires, ceux qui ont des enfants ont déclaré un taux de satisfaction à l’égard du quartier inférieur à celui des autres ménages. Cela s’observe particulièrement chez les ménages vivant dans un logement social et abordable, parmi lesquels les ménages monoparentaux et les ménages comptant un couple avec enfants ont enregistré des taux de satisfaction à l’égard du quartier de 65,0 % et de 64,0 %, respectivement (tableau 6), un résultat inférieur d’environ 16 points de pourcentage au taux de satisfaction à l’égard du quartier des ménages locataires (80,4 %).

La probabilité de faire partie d’un ménage satisfait de son quartier est similaire pour la plupart des groupes démographiques

Dans cette section, les caractéristiques de tous les membres des ménages (non seulement celles de la personne de référence) sont examinées pour déterminer si certains groupes de population sont plus susceptibles de vivre dans un logement où la personne de référence est satisfaite de son quartier plutôt qu’insatisfaite.

La probabilité de faire partie d’un ménage satisfait de son quartier est similaire pour de nombreuses caractéristiques démographiques. Plus précisément, pour les catégories de genre, de l’état matrimonial, de niveau de scolarité, de l’identité autochtone et de statut d’ancien combattant, la proportion de membres de ménages satisfaits de leur quartier se situe dans une fourchette restreinte allant de 84,3 % à 87,7 % (tableau 7).

Cependant, il existe des exceptions selon lesquelles certains groupes de population sont moins susceptibles de faire partie de ménages satisfaits de leur quartier, les groupes d’âge de population font partie de ces exceptions. Dans les différents groupes d’âge, la proportion des ménages satisfaits de leur quartier se situe entre 83,4 % chez les personnes de 25 à 34 ans, et 91,3 % chez les personnes de 75 ans et plus.

Les personnes cherchant un emploi sont également moins susceptibles de faire partie de ménages satisfaits de leur quartier. Seuls 79,0 % d’entre elles faisaient partie de ménages satisfaits de leur quartier.

Enfin, la probabilité de faire partie d’un ménage satisfait de son quartier variait selon le statut de minorité visible. Environ 80,8 % des minorités visibles faisaient partie d’un ménage satisfait de son quartier, par rapport à 87,6 % des personnes n’appartenant pas à une minorité visible.

Il est important de noter que même si certains groupes de population sont moins susceptibles d'être dans des ménages satisfaits à l’égard du quartier, la relation entre les caractéristiques d’un groupe de population et la satisfaction à l’égard du quartier est complexe et peut refléter de nombreux facteurs. Par exemple, les groupes de population où l'on observe des différences ont tendance à être des groupes qui peuvent être dans une période de transition de logement. La satisfaction inférieure à l’égard du quartier pourrait être un reflet de l'instabilité du logement ou d'être nouveau dans un quartier.


Tableau 1
Satisfaction à l’égard du quartier, Canada, 2018
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Satisfaction à l’égard du quartier Pourcentage des ménages(figurant comme en-tête de colonne).
Pourcentage des ménagesTableau 1 Note 1
Très satisfait ou satisfait 85,6
Très satisfait 43,0
Satisfait 41,0
Ni satisfait ni insatisfait 9,8
Insatisfait 3,7
Très insatisfait 1,0

Tableau 2
Satisfaction à l’égard du quartier, Canada et certaines régions métropolitaines de recensement, 2018
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Satisfaction à l’égard du quartier Satisfaction à l’égard du quartier (en %)(figurant comme en-tête de colonne).
Satisfaction à l’égard du quartier (en %)Tableau 2 Note 1 Tableau 2 Note 2
Canada 85,6
Région métropolitaine de recensement
Québec 92,5
Montréal 88,2
Kitchener–Cambridge–Waterloo 85,5
Ottawa–Gatineau 85,4
Hamilton 85,4
Winnipeg 83,8
Calgary 82,5
Edmonton 82,4
Vancouver 82,3
Toronto 82,2

Tableau 3
Satisfaction à l’égard du quartier, selon le centre de population, la densité de population du quartier, le mode d’occupation et le statut de logement social et abordable, Canada, 2018
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Satisfaction à l’égard du quartier Satisfaction à l’égard du quartier (en %)(figurant comme en-tête de colonne).
Satisfaction à l’égard du quartier (en %)Tableau 3 Note 1 Tableau 3 Note 2
Centre de population
Rural 91,4
Petit centre de population 87,9
Moyen centre de population 83,1
Grand centre de population urbain 83,8
Densité de population du quartierTableau 3 Note 3 (nombre de personnes par kilomètre carré)
Quartile inférieur des ménages (densité de population inférieure à 1 344) 88,7
Deuxième quartile des ménages (densité de population entre 1 344 et 2 682) 86,0
Troisième quartile des ménages (densité de population entre 2 682 et 4 699) 82,6
Quartile supérieur des ménages (densité de population supérieure à 4 699) 80,8
Mode d’occupation
Propriétaire 87,9
Locataire 80,4
Statut de logement social et abordable
Locataire résidant dans un logement social et abordable 75,0
Locataire ne résidant pas dans un logement social et abordable 81,2

Tableau 4
Répartition en pourcentage des ménages et du taux de satisfaction à l’égard du quartier selon le sentiment de sécurité, le nombre et le type de problèmes liés au quartier, Canada, 2018
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Répartition en pourcentage des ménages et du taux de satisfaction à l’égard du quartier selon le sentiment de sécurité Pourcentage des ménages et Satisfaction à l’égard du quartier (en %)(figurant comme en-tête de colonne).
Pourcentage des ménagesTableau 4 Note 2 Satisfaction à l’égard du quartier (en %)Tableau 4 Note 1 Tableau 4 Note 2
Sentiment de sécuritéTableau 4 Note 3
Ne se sent pas en sécurité 13,7 62,0
Se sent en sécurité 73,0 90,4
Ne marche jamais seul 12,3 82,0
Nombre de problèmes liés au quartier déclarés comme étant un gros problèmeTableau 4 Note 4
Aucun problème lié au quartier 83,4 89,9
Au moins un problème lié au quartier 14,1 60,0
Type de problèmes liés au quartier déclarés comme étant un gros problèmeTableau 4 Note 4
Fêtes ou voisins bruyants 3,0 51,0
Gens qui traînent dans les rues 3,2 47,0
Déchets ou ordures qui traînent 5,0 54,0
Vandalisme, graffitis et autres dommages à des biens ou à des véhicules 3,7 58,0
Gens attaqués en raison de la couleur de leur peau, de leur origine ethnique ou de leur religion 1,8 58,0
Gens qui consomment ou vendent des drogues 7,0 55,0
Gens en état d’ébriété ou faisant du tapage dans les endroits publics 3,9 54,0
Bâtiments abandonnés 1,7 66,0
Smog ou pollution atmosphérique 3,3 64,0

Tableau 5
Répartition en pourcentage des ménages et du taux de satisfaction à l’égard du quartier, selon le nombre et le type de besoins non satisfaits en matière de services, la participation à des activités de bénévolat, la participation à un groupe communautaire et le sentiment d’appartenance à la communauté, Canada, 2018
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Répartition en pourcentage des ménages et du taux de satisfaction à l’égard du quartier Pourcentage des ménages et Satisfaction à l’égard du quartier (en %)(figurant comme en-tête de colonne).
Pourcentage des ménagesTableau 5 Note 2 Satisfaction à l’égard du quartier (en %)Tableau 5 Note 1 Tableau 5 Note 2
Nombre de besoins non satisfaits en matière de servicesTableau 5 Note 3
Aucun besoin non satisfait en matière de services dans le quartier du ménage 67,0 88,5
Au moins un besoin non satisfait en matière de services dans le quartier du ménage 29,0 79,0
Type de besoins non satisfaits en matière de servicesTableau 5 Note 3
Services de garde d’enfants 2,9 73,0
Écoles 1,9 75,0
Services d’aide à l’emploi 6,9 73,0
Services médicaux 10,9 79,0
Services de soutien communautaire 5,2 72,0
Parcs, pistes cyclables, terrains de jeux et autres installations de loisirs gratuites ou à peu de frais 4,4 69,0
Transport en commun 8,4 82,0
Magasins, boutiques ou marchés pour acheter des articles dont les ménages ont besoin 6,8 77,0
Installations culturelles 10,0 77,0
Bénévolat
A fait du bénévolat au cours des 12 derniers mois 32,0 87,1
N’a pas fait de bénévolat au cours des 12 derniers mois 67,0 84,8
Participation à un groupe communautaireTableau 5 Note 3
A participé à un groupe communautaire dans le quartier 16,2 89,0
N’a pas participé à un groupe communautaire dans le quartier 83,8 84,9
Sentiment d’appartenance à la communauté
Classement de 0 (très insatisfait) à 5 27,0 70,0
Classement de 6 à 10 (très satisfait) 71,0 91,4

Tableau 6
Satisfaction à l’égard du quartier, selon le mode d’occupation, le groupe d’âge et le type de ménage, Canada, 2018
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Satisfaction à l’égard du quartier Satisfaction à l’égard du quartier (en %)(figurant comme en-tête de colonne).
Satisfaction à l’égard du quartier (en %)Tableau 6 Note 1 Tableau 6 Note 2
Propriétaire Locataire Locataire résidant dans un logement social et abordable Locataire ne résidant pas dans un logement social et abordable
Groupe d’âge de la personne de référence du ménage
Moins de 35 ans 84,2 78,0 63,0 79,0
De 35 à 54 ans 86,2 77,0 66,0 78,0
De 55 à 64 ans 88,7 80,3 80,3 80,3
65 ans et plus 91,3 87,4 85,3 88,0
Type de ménage
Ménage comptant un couple avec enfantsTableau 6 Note 3 88,8 77,0 64,0 78,0
Ménage comptant un couple sans enfantTableau 6 Note 3 90,0 82,7 80,3 82,8
Ménage monoparentalTableau 6 Note 3 84,5 72,0 65,0 75,0
Ménage d'une personne 86,2 82,4 80,6 82,8
Autre type de ménage 85,2 80,2 73,0 80,7

Tableau 7
Satisfaction à l’égard du quartier, selon le genre, le groupe d’âge, l’état matrimonial, le plus haut niveau de scolarité atteint, l'activité principale au cours des 12 mois précédents, l’appartenance à une minorité visible, l’identité autochtone et le statut d’ancien combattant, Canada, 2018
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Satisfaction à l’égard du quartier Pourcentage de personnes au sein des ménages étant très satisfaites ou satisfaites de leur quartier(figurant comme en-tête de colonne).
Pourcentage de personnes au sein des ménages étant très satisfaites ou satisfaites de leur quartierTableau 7 Note 1 Tableau 7 Note 2
Genre
Homme 85,7
Femme 85,9
Groupe d’âge
De 0 à 14 ans 85,3
De 15 à 24 ans 84,2
De 25 à 34 ans 83,4
De 35 à 44 ans 84,5
De 45 à 54 ans 84,5
De 55 à 64 ans 87,2
De 65 à 74 ans 89,2
75 ans et plus 91,3
État matrimonial
Marié 87,5
Vivant en union libre 85,8
Jamais marié (ne vivant pas en union libre) 84,3
Séparé, divorcé ou veuf (ne vivant pas en union libre) 85,0
Plus haut niveau de scolarité atteint
Niveau inférieur au diplôme d’études secondaires 85,9
Diplôme d’études secondaires ou l’équivalent 85,3
Certificat ou diplôme d’apprenti ou d’une école de métiers et certificat ou diplôme d’un collège, d’un cégep ou d’un autre établissement non universitaire 85,5
Certificat, diplôme ou grade universitaire 86,5
Principale activité au cours des 12 mois précédents
Travailler à un emploi ou à son propre compte 85,7
Chercher un emploi 79,0
Poursuivre des études 84,0
S’occuper de la maison et des autres membres de la famille 85,0
Être à la retraite 90,1
Autre 81,7
Minorité visible
Minorité visible 80,8
N’appartient pas à une minorité visible 87,6
Identité autochtone
Autochtone 84,3
Non autochtone 85,8
Statut d’ancien combattant
Ancien combattant 87,7
Actuellement membre des Forces armées canadiennes 84,7
N’a jamais servi dans les Forces armées canadiennes 85,8

Note aux lecteurs

Satisfaction à l’égard du quartier de la personne de référence

Dans l’ECL de 2018, on a demandé au répondant du ménage d’indiquer sa satisfaction globale sur une échelle de cinq points : « Très satisfait », « satisfait », « ni satisfait ni insatisfait », « insatisfait » et « très insatisfait ». On a demandé à une seule personne (la « personne de référence » de chaque ménage échantillonné) de remplir le questionnaire. La personne de référence est le membre du ménage responsable des décisions relatives au logement. Dans les cas où des membres partagent la responsabilité des décisions relatives au logement, une personne a été choisie comme personne de référence. Par conséquent, les réponses aux questions relatives à la satisfaction à l’égard du quartier représentent la perspective de la personne de référence et ne représentent pas la satisfaction à l’égard du quartier de tous les membres du ménage.

Territoires du Nord-Ouest (T. N.-O)

Les données de l’ECL pour les Territoires du Nord-Ouest sont obtenues grâce à un partenariat avec le Bureau des statistiques des T. N.-O. Au lieu d’être recueillies dans le cadre de l’ECL, les données pour les T. N.-O. sont obtenues au moyen de l’Enquête sur les collectivités des T. N.-O. (ECT) de 2019, qui recueille des renseignements sur le logement semblables à ceux recueillis dans le cadre de l’ECL.

Pour certains concepts utilisés dans la présente étude, les questions d’enquête étaient formulées différemment dans l’ECL et dans l’ECT. Les estimations en lien avec ces concepts utilisent des données provenant des deux sources pour produire une estimation à l’échelle du Canada, car les questions sont assez similaires pour illustrer les mêmes concepts. Les concepts touchés comprennent les suivants :

  • la satisfaction à l’égard du quartier : dans l’ECL de 2018, on a demandé à la personne de référence « Dans quelle mesure êtes-vous satisfait de votre quartier? » Dans l’ECT de 2019, on a demandé au répondant « Dans quelle mesure êtes-vous satisfait de votre communauté? »;
  • le sentiment de sécurité : les données sur le sentiment de sécurité ont été recueillies dans l’ECL de 2018 en posant la question « À quel point vous sentez-vous en sécurité par rapport à la criminalité lorsque vous marchez seul dans votre quartier lorsqu’il fait noir? » Dans l’ECT de 2019, la question posée a été « À quel point vous sentez-vous en sécurité par rapport à la criminalité lorsque vous marchez seul dans votre communauté? »;
  • le bénévolat : dans l’ECL de 2018, on a demandé à la personne de référence « Au cours des 12 derniers mois, avez-vous fait du bénévolat pour un organisme? » Dans l’ECT de 2019, on a demandé à chaque membre du ménage « Au cours des 12 derniers mois, avez-vous fait du bénévolat pour n’importe laquelle des activités suivantes sans rémunération, pour le compte d’un groupe ou d’un organisme? »

Certains concepts énoncés à la fois dans l’ECL et dans l’ECT étaient suffisamment différents pour ne pas être comparables. Les estimations en lien avec ces concepts utilisent uniquement des données de l’ECL pour produire une estimation à l’échelle du Canada. Cela signifie que les estimations à l’échelle du Canada pour ces concepts ne comprennent pas les T. N-O. Les concepts touchés comprennent les suivants :

  • les problèmes liés au quartier;
  • les services de proximité;
  • la participation à un groupe communautaire.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :