Pourquoi l'écart salarial entre les hommes et les femmes a-t-il diminué?

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Par Marie Drolet

Article intégral : HTML | PDF

La différence de rémunération entre les hommes et les femmes peut être examinée sous divers angles. De nombreuses études sont axées sur l'écart entre les gains, c'est-à-dire la différence entre les rémunérations par semaine ou par année. Cependant, en moyenne, les hommes et les femmes ne travaillent pas le même nombre d'heures durant ces périodes. Afin de tenir compte de la différence d'heures de travail, la présente étude porte sur la rémunération pour une durée égale de travail, c'est-à-dire le salaire horaire.

L'écart salarial horaire entre les hommes et les femmes a diminué de 7,6 points de pourcentage entre la fin des années 1980 et la fin des années 2000. La présente étude attribue la diminution de l'écart entre les gains à trois facteurs clés.

Premièrement, le salaire relatif des femmes a augmenté plus rapidement que celui des hommes, ce qui implique que le changement de composition de la population active et l'évolution de la façon dont les travailleurs sont rémunérés sur le marché du travail ont joué un rôle dans la diminution de l'écart salarial entre les hommes et les femmes.

Deuxièmement, les caractéristiques et la rémunération des hommes et des femmes qui entrent aujourd'hui sur le marché du travail sont plus semblables que dans le passé. Donc, à mesure que de jeunes travailleurs « remplacent » les travailleurs plus âgés, l'écart salarial diminue simplement parce qu'il est plus faible dans les nouvelles cohortes que dans celles qui les ont précédées.

Troisièmement, la diminution de l'écart salarial entre les hommes et les femmes tient, en partie, au fait que la divergence entre les salaires des hommes et des femmes à mesure qu'ils vieillissent n'est plus aussi importante que dans le passé.